accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Événements liés

  • Redépôt dossier BDF: 20 février 2017

Auteur Sujet: Re-dépôt de dossier  (Lu 445 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Loiseloise

  • Rigole
  • Messages: 3
Re-dépôt de dossier
« le: 20 février 2017 à 14:21:49 »
Bonjour à tous et par avance, merci à ceux qui prendront le temps de me répondre.

Je vis actuellement en concubinage avec mon conjoint qui ne dépose pas le dossier avec moi. Nous avons 4 enfants à charge pleine (dont l'un est mon beau-fils).

Pour vous expliquer un peu, j'ai tout d'abord déposé un premier dossier en début 2011 car après une séparation et le décès de ma maman, j'ai contracté plusieurs crédits pour m'installer, me meubler, payer mon permis,.. crédits que je n'ai pas pu honoré. J'étais alors en congé parental. Ce dossier a été jugé recevable et j'ai pu bénéficier d'un moratoire.

A la fin de ce moratoire, j'ai redéposé un dossier. J'avais alors repris mon emploi dans la restauration en CDI à 50 km de chez moi et mon conjoint travaillait. Le dossier a de nouveau été jugé recevable avec une capacité de remboursement de 461 euros. Le montant de mes dettes s'élevaient à environ 14000 euros. Le plan a débuté en avril 2016. J'ai totalement respecté ce plan jusqu'en novembre 2016.

J'ai quitté mon précédent emploi pour un nouvel emploi en février 2016. Cet emploi était un CDD de 32h qui a évolué en CDI. Ce nouvel emploi était plus proche de chez moi (20km) et bénéficiait de meilleurs horaires.

En octobre, mon conjoint n'a pas été renouvelé dans son contrat et est donc au chômage indemnisé depuis octobre 2016 ce qui a commencé à faire peser plus de charge sur mon budget.

Puis en novembre 2016, je suis tombée en dépression dite réactionnelle (ou burn-out) à cause de mes conditions de travail. Il s'agissait d'un emploi d'agent d'accueil et d'informations sociales sur une plateforme téléphonique (soit téléconseillère pour 22 CAF, environ 120 appels par jour) où les agressions verbales et les pressions étaient énormes.
D'un côté, la hiérarchie qui imposait une durée d'appel de 3mn (comprenant identification, écoute, réponse, notes sur le dossier, promotion du site web) impossible à tenir, des mauvaises appréciations pour me pénaliser sur mes primes alors que les directeurs de CAF me notaient très bien et que l'on me mettait régulièrement les nouveaux en formation, demande d'inventer des soit disant problèmes informatiques pour raccrocher au nez des usagers et faire diminuer le nombre d'appels...
De l'autre, les usagers qui mécontents des délais et du traitement de leurs dossiers (tout aussi compréhensible que cela soit) passaient leur colère sur nous, parfois des insultes... Bref, j'en passe...

Par dessus tout ça, mon beau-fils souffre d'une épilepsie assez sévère qui n'a été diagnostiqué qu'au mois de septembre après plusieurs années à nous dire qu'il ne s'agissait que de spasmophilie. Une hospitalisation en juin, une en septembre et une en novembre... Des rendez-vous médicaux très réguliers sur Paris Necker et sur Dijon à l'hôpital pour enfant... Des mois sans dormir paisiblement car des crises jusqu'à 16 fois par nuits. Tout cela a été la cause de nombreuses absences qui n'ont pas été comprises à mon travail et de nombreux frais annexes.

Ma vie ne se résumait en fait qu'à régler des conflits la journée pour rentrer et régler les problèmes chez moi sans trouver le repos.

Bref, tout cela accumulé mon médecin m'a arrêté 15 jours en novembre et mis sous antidépresseurs et anxiolytiques pour une durée indéterminée. J'en étais arrivée à un point où je pleurais sans cesse pour rien, où je faisais plusieurs crises d'angoisses par jour avec tachycardie, palpitations, difficultés à respirer. J'ai également développé quelques phobies sociales notamment une peur panique du téléphone...

Malgré tout ça, mon médecin a refusé de prolonger mon arrêt car pour elle, ce n'était pas la solution à mon problème. Je devais régler le problème à la source (à savoir mon travail) pour aller mieux. Franchement, je n'y voyais aucune issue. La démission était exclue. A la fin de mon arrêt, je me suis préparée pour retourner travailler mais n'ai pas pu passer ma porte et n'y suis jamais retournée... J'ai finalement été licenciée pour faute grave et suis maintenant au chômage indemnisé.

Désormais, je recherche activement un emploi et ai entrepris une formation auprès du CNED dans le but d'obtenir un titre de niveau IV reconnu par l'Etat qui me permettrait d'évoluer professionnellement (je n'ai actuellement aucun diplôme).


POUR résumer:
- En couple mais dépose seule, avec 4 enfants à charge dont mon beau-fils.
- Mon conjoint est au chômage indemnisé et perçoit 940 euros par mois.
- Je suis au chômage indemnisé et perçoit 909 euros par mois.
- Mon plan a été respecté jusqu'en novembre et ma dette a diminué de plus de 3000 euros.
- La plupart des créanciers continuent d'être réglés sauf un pour lequel j'ai dû retard.
- Je n'ai pas de dettes de charges courantes hormis la facture de bus (144 euros) arrivée en décembre.
- Je ne suis pas à jour dans le paiement de mes impôts  :-\
- J'ai entamé une formation mais c'est moi qui la finance.
- Je recherche du travail.
- Je suis toujours en dépression mais ne peut me payer un psychologue.
- Mon beau-fils est toujours suivi sur 2 hôpitaux à 200 km de chez moi. Il voit également un orthodontiste qui coute 600 euros par semestre (remboursé 193 euros par la sécu). Tous ces frais sont à la charge de mon conjoint mais plombent quand même mon budget car ce qu'il ne peut payer (comme EDF) c'est à moi de le faire.

Si je poste ce message, c'est que je m'inquiète de savoir si, en l'état, mon dossier sera recevable.

J'ai peur qu'on me dise qu'effectivement, j'ai consciemment aggravé ma situation en abandonnant mon poste (malgré mes difficultés)...
J'ai peur qu'on me reproche de payer une formation dans ces conditions...
J'ai peur également car les relevés fournis sont ceux de novembre, décembre et janvier et apparaissent des dépenses liées aux cadeaux de noël et d'anniversaires de mes enfants (ceux-ci dit pas pharaoniques: 200 euros environ = soit 50e par enfant... avec les prix actuels, c'est pas grand chose).
Qu'en pensez-vous ? Pensez-vous que mon dossier soit recevable malgré tout ?

Je m'excuse pour le pavé. Je joindrai le tableau d'ici ce soir.
Merci.
« Modifié: 20 février 2017 à 18:04:20 par BRUYERE »

En ligne agathe

  • Océan
  • *****
  • Messages: 13756
Re : Re-dépôt de dossier
« Réponse #1 le: 20 février 2017 à 14:47:00 »
Impossible de s'avancer à ce point, ne détenant aucun justificatifs ni votre premier plan.
Ce n'est pas le montant des 200 euros de cadeaux qui rendront le dossiér irrecevable, il faudra préciser à quoi a servi ce montant.
Pour les maladies susccessives il faudra envoyer les justificatifs provenant de médecins.
Croisons les doigts pour qu'il le soit.
Pourquoi votre epoux ne depose t il pas avec vous ?
Votre epoux était il au chômage quand votre beau fils a eu tout ses problèmes.
« Modifié: 20 février 2017 à 14:51:47 par agathe »

Hors ligne Loiseloise

  • Rigole
  • Messages: 3
Re : Re-dépôt de dossier
« Réponse #2 le: 20 février 2017 à 14:56:35 »
Merci pour votre réponse.

Je comprends bien qu'il est compliqué de répondre en l'état. Je veillerai à tout compléter au plus vite.

Pour vous répondre, mon conjoint ne dépose pas avec moi car il a déjà un plan qui reprend des dettes provenant de sa précédente union. De plus, mes dettes principales ont été contractées lorsque j'étais mère isolée.

Concernant mon beau fils, je n'ai pas joint les comptes-rendus de son dossier médical. En revanche, j'ai fourni toutes les convocations des rendez-vous sur Paris Necker et Dijon.

De mon côté, à part mon arrêt maladie, je n'ai pas de justificatifs pour ma dépression.

Hors ligne BRUYERE

  • Modérateur Global
  • Océan
  • *
  • Messages: 29488
Re : Re-dépôt de dossier
« Réponse #3 le: 20 février 2017 à 14:59:10 »
bonjour loiseloise,

Afin de pouvoir vous conseiller efficacement, merci de remplir le tableau ci dessous et de l'insérer dans votre premier message .
http://forum-entraide-surendettement.fr/index.php?topic=2945.msg59051#msg59051

Si vous n'arrivez plus à respecter le plan en cours, un redépôt est urgent : n'attendez pas que la situation se dégrade ..

Il faudrait prévoir la fourniture d'un certificat médical pour bien expliquer les raisons de votre licenciement..

Les retards d'impôts sont les plus ennuyeux.. Les avez-vous contacté pour convenir d'un échéancier ? ..Il vaudrait mieux cesser de payer les créanciers pour apurer ces retards..

pour le suivi psy, n' avez-vous aucune possibilité de consultation dans un CMP ? En principe c'est gratuit

Et rassurez-vous en ce qui concerne les montants des cadeaux de Noêl.. Il n' y a aucune raison pour que cela vous porte préjudice ..

Et fil déplacé dans la bonne section
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Hors ligne Loiseloise

  • Rigole
  • Messages: 3
Re : Re-dépôt de dossier
« Réponse #4 le: 20 février 2017 à 16:01:13 »

Voilà, le tableau vient d'être ajouté.

Je n'ai pas intégré les ressources de mon conjoint comme il ne dépose pas avec moi. Faut-il que je modifie ?
De plus que je n'ai pas ajouté les charges qu'il paye de son côté (à savoir EDF et internet).

Citer
Les retards d'impôts sont les plus ennuyeux.. Les avez-vous contacté pour convenir d'un échéancier ?

Je l'ai avais contacté pour une demande de remise gracieuse qui a été refusée mais pas pour l'échéancier... à tord, effectivement. En revanche, un prélèvement mensuel a été mis en place pour la prochaine taxe d'habitation (26 euros par mois). Je pensais que le respect de mon plan était plus important.

Citer
pour le suivi psy, n' avez-vous aucune possibilité de consultation dans un CMP ? En principe c'est gratuit

Le suivi psy en CMP est peut-être possible. Il est vrai que j'hésite toujours à me tourner vers ce qui est "gratuit" estimant que d'autres sont certainement plus dans le besoin.  :-\

Citer
Si vous n'arrivez plus à respecter le plan en cours, un redépôt est urgent : n'attendez pas que la situation se dégrade ..

Le redépôt a été fait ce matin. C'est sûrement pour cela que je suis si inquiète. Quand je préparais le dossier, tout me paraissait plus simple et j'étais beaucoup plus confiante. ;D
Sur le forum, il est indiqué qu'il faut être concis sur la lettre de saisine. J'ai peur d'avoir été trop concise et de ne pas avoir assez détaillé tous mes problèmes (mais il aurait sûrement fallu au mois 2 pages).
 

En ligne agathe

  • Océan
  • *****
  • Messages: 13756
Re : Re-dépôt de dossier
« Réponse #5 le: 20 février 2017 à 16:09:45 »
Dans le tableau il faut rajouter 718 euros pour sa participation aux charges de la vie courante. (à mettre dans ressources Mr)
Le respect de votre pla oui, mais vous ne devez pas avoir de nouvelles dettes et les impots sont prioritaires. Mettez donc n place un échéancier pour éviter les ATD
Tournez vous vers ce qui est gratuit pour pouvoir regler vos dettes tous les deux.
Effectivement il faut etre concise, sî le gestionnaire a besoin d'éclaircissement il saura vous contacter.

Hors ligne BRUYERE

  • Modérateur Global
  • Océan
  • *
  • Messages: 29488
Re : Re-dépôt de dossier
« Réponse #6 le: 20 février 2017 à 18:07:41 »
Le suivi psy en CMP est peut-être possible. Il est vrai que j'hésite toujours à me tourner vers ce qui est "gratuit" estimant que d'autres sont certainement plus dans le besoin.  :-\

Vos scrupules vous honorent  ;) mais vous n'avez pas à en avoir .. Si vous avez besoin de soins et ne pouvez les effectuer par manque d'argent...il n' y a rien à redire à çà .. ;)

Le redépôt a été fait ce matin.

Date ajoutée à votre calendrier et fil déplacé

Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 125425
Re : Re-dépôt de dossier
« Réponse #7 le: 20 février 2017 à 19:40:50 »
Vous financez, comme tout un chacun, la gratuité des CMP avec vos cotisations sociales !  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...