accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Auteur Sujet: Durée de conservation des dossiers par la Banque de France  (Lu 1466 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 124731
Durée de conservation des dossiers par la Banque de France
« le: 20 décembre 2015 à 07:26:48 »
Après le traitement d'un dossier, celui-ci est archivé par la BDF pendant :
- 8 ans (durée maximale d'un plan), ou plus si la durée de ce dernier est dépassée pour permettre de conserver son bien immobilier (article L 331-6 du code de la consommation)
- 10 ans pour les procédures de rétablissement personnel
- 3 ans (quand-même !  :P ) pour les dossiers irrecevables

A noter que les données restent présentes dans la base opérationnelle quelque temps après la mise en place d'un plan (je vous laisse lire les détails) et pendant toute la durée d'un moratoire.


Gestion des dossiers de surendettement


Merkik à Feuf pour cette information donnée au détour d'une de ses réponses;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne LASTHOPE

  • Rigole
  • Messages: 48
Re : Durée de conservation des dossiers par la Banque de France
« Réponse #1 le: 05 octobre 2016 à 23:10:47 »
J'ai bénéficié d'un plan BDF en 1996 qui a été parfaitement respecté pendant toute sa durée. J'ai été radiée des fichiers BDF au bout de 8 ans me semble-t-il. Pour info ce surendettement était dû principalement à l'achat d'un appartement en 1983 à un taux prohibitif que j'ai dû louer pour des raisons familiales au bout de 10 ans. Le locataire ne payant plus les loyers, je ne pouvais donc plus payer mon crédit immobilier ni les petits crédits à la consommation que j'avais souscrits entre temps, d'où la saisine de la BDF et perte de mon appartement.
EN 2015 j'ai voulu saisir la BDF me retrouvant en situation de surendettement ( trop de crédits revolving, un rachat de crédits trop lourd, une perte brutale d'emploi, et une fuite en avant de ma part)
Lors de ce 2eme dépôt pour être parfaitement honnête j'ai indiqué l'existence d'un premier dossier en 1996 parfaitement respecté. La BDF n'avait plus connaissance dans ses fichiers de ce premier dépôt et s'est servi de ma déclaration pour en tirer avantage , m'en faire reproche et justifier pour partie l'irrecevabilité de ma demande en m'accusant de mauvaise foi.
Voilà pour l'anecdote.