accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Auteur Sujet: Essai de lettre  (Lu 187 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne viretvir

  • Rigole
  • Messages: 24
Essai de lettre
« le: 25 novembre 2016 à 17:49:35 »
Madame, Monsieur,
 
 Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L711-1 et suivants du Code de la consommation.
 
En effet, je me trouve actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à mes dettes.
 
Suite d’abord au redressement judiciaire de mon entreprise, j’ai tout tenté pour essayer de la sauver et de sauver les employés, j’ai donc arrêté de payer les cotisations URSSAF, CIPAV et RSI, essayant de régler d’abord ce qui me paraissait le plus urgent. J’ai également emprunté de l’argent à ma famille et à mes amis.
Cela n’a pas suffi et la liquidation judiciaire de mon entreprise a été prononcée en octobre 2015, ajoutant à ma situation financière déjà plus que précaire, le remboursement du capital restant dû du prêt pour l’achat de mon entreprise que j’avais consenti seule avec pour garantie OSEO

A ce jour, je dois donc plus de 40000 euros aux organismes sus-cités et presque 130000 euros à la banque, ainsi qu’environ 60000€ à ma famille et à mes amis.
Après avoir été 6 mois au RSA et avoir accumulé des retards de factures EDF, eau, téléphone, impôts, j’ai pu retrouver un emploi en  juillet 2016, ce qui m’a permis à ce jour d’avoir rattrapé le retard sur toutes mes factures. Je suis donc à jour dans le paiement de toutes mes charges courantes ainsi que dans mon crédit immobilier.
Mais le problème est que cet emploi (en CDD pour le moment) est sur Paris et engrange donc des frais et de la fatigue et je ne pourrai pas tenir ce rythme indéfiniment.
Je me dois également de rembourser au plus vite ma famille et mes amis qui ont vraiment besoin de cet argent.
 
Mes revenus s'élèvent à 2500 euros pour des charges courantes de 1600 euros et un montant total de dettes de 275 000 euros.
 
 Je ne pourrai pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission.
 Je m'en remets donc à votre bienveillance afin de m'aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle
 Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
 
 Je vous remercie de votre attention et  je vous prie d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.
« Modifié: 25 novembre 2016 à 18:09:28 par Smilysoul »

Hors ligne agathe

  • Océan
  • *****
  • Messages: 12882
Re : Essai de lettre
« Réponse #1 le: 25 novembre 2016 à 17:56:26 »
sauf que rembourser au plus vite votre famille ce n'est pas ce que la loi à prevu , il va falloir changer votre phrase.

Hors ligne BRUYERE

  • Modérateur Global
  • Océan
  • *
  • Messages: 28686
Re : Essai de lettre
« Réponse #2 le: 25 novembre 2016 à 18:04:41 »
A part quelques menus fignolages (en rouge) et effectivement la phrase signalée par Agathe, qui est à retirer, pour moi elle va bien la lettre  ;)
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Hors ligne viretvir

  • Rigole
  • Messages: 24
Re : Essai de lettre
« Réponse #3 le: 25 novembre 2016 à 18:13:39 »
IL faut retirer cette phrase ou la modifier?

Hors ligne viretvir

  • Rigole
  • Messages: 24
Re : Essai de lettre
« Réponse #4 le: 25 novembre 2016 à 18:14:04 »
Merci pour vos conseils.

Hors ligne Smilysoul

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 24616
Re : Re : Essai de lettre
« Réponse #5 le: 25 novembre 2016 à 18:16:49 »
IL faut retirer cette phrase ou la modifier?
il faut la retirer, c'est la BDF qui décidera du plan à rembourser  ;)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos