accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Auteur Sujet: Petite analyse d'une conversion de crédit revolving en crédit amortissable  (Lu 15512 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne s80

  • Fleuve
  • ***
  • Messages: 712
en fait,

en cas de modulation revolving à pret amortissable, on se doit de faire attention aux taux d'interet si j'ai bien compris.

mais avons nous le choix dans notre situation, car au final, si l'on souhaite faire baisser les mensualités, ils augmentent leurs taux d'interets permettant de recuper leurs billes si je puis dire ;)

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • Messages: 121223
Citer
en cas de modulation revolving à pret amortissable, on se doit de faire attention aux taux d'interet si j'ai bien compris
Absolument !

Et il faut insister !!!!
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne CHRISTINE

  • Rivière
  • **
  • Messages: 400
Citer
en cas de modulation revolving à pret amortissable, on se doit de faire attention aux taux d'interet si j'ai bien compris
Absolument !

Et il faut insister !!!!
Bisane
Je suis peut être sur un autre fil, mais concernant ce lien, c'est tout à fait mon cas, 5 dossiers chez FRANFITRUC, dont 3 révolving qui ont été transformés en prêt normal mais avec un taux de 20 %, ceci étalait la dette jusqu'à 96 mois pour 1 des dossiers. Je viens d'être jugée sur ces dossiers, et condamné à régler des sommes exorbitantes au delà des réserves ouvertes. Je peux vous envoyer les avenants de contrats si vous souhaitez et si cela peut vous aider.

MERCI

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • Messages: 121223
Ca risque surtout de vous aider à vous !  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne Laurence91

  • Océan
  • *****
  • Messages: 6213
Bonjour

je vois que franficon fais des ravages partout!

c' est vrai que leur taux sont ahurrissant! que des voleurs, grrrrrrrrrrrrrrrr

Hors ligne Niels60

  • Rivière
  • **
  • Messages: 160
Re : conversion d'un crédit révolving en crédit amortissable
« Réponse #20 le: 19 janvier 2012 à 19:01:33 »
Gemalpoli (d'après le forum, me fait peur celui là !) m'en a proposé un par courrier simple, l'été dernier (je n'ai pas signé)

Hors ligne Phoenix62

  • Rivière
  • **
  • Messages: 496
Re : Petite analyse d'une conversion de crédit revolving en crédit amortissable
« Réponse #21 le: 04 décembre 2012 à 19:28:41 »
Désolé de remonter ce post, mais j'ai quelques interogations sur ce sujet.

D'après ce que j'ai compris les créanciers ont l'obligation de proposer la transformation d'un révolving en credit classique.

parmi les tentatives que j'ai faites, une réponse m'a interpelé. " je ne nomme pas le créancier"

   -   "On ne fait pas mais on peut juste vous interdire de reprendre dans la     reserve, c'est pareil ainsi!"
  - Le taux ne change pas?
  - "non c'est toujours le même ainsi que la mensualité"

euh... le taux d'usure pour un revolving et un credit classique, n'est il pas different?

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • Messages: 121223
le taux d'usure pour un revolving et un credit classique, n'est il pas different?
Disons que la fourchette se resserre dangereusement !  >:D
Mais la plupart des revolvers indiquent depuis quelques années les conditions de remboursement si l'on renonce à la réserve...
Il y a surement moyen de creuser la question (rien vu là-dessus), mais c'est périlleux !
Je crois surtout qu'il faut négocier en soulignant au créancier l'avantage certain qu'il en tirerait !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne feufolette

  • Océan
  • *****
  • *
  • Messages: 7811
Désolé de remonter ce post, mais j'ai quelques interogations sur ce sujet.

D'après ce que j'ai compris les créanciers ont l'obligation de proposer la transformation d'un révolving en credit classique.

parmi les tentatives que j'ai faites, une réponse m'a interpelé. " je ne nomme pas le créancier"

   -   "On ne fait pas mais on peut juste vous interdire de reprendre dans la     reserve, c'est pareil ainsi!"
  - Le taux ne change pas?
  - "non c'est toujours le même ainsi que la mensualité"

euh... le taux d'usure pour un revolving et un credit classique, n'est il pas different?


 l'obligation est de proposer un taux fixe plutôt qu'un revolving pour les achats dépassant un certain montant.  Et si de même pour transfo revolver en fixe, obligation de "proposer" n'est pas obligation "d'accepter" donc ils argumenteront sur le risque qu'on leur fait courir pour maintenir le taux.

  stratégie :

 - regarder la date de signature du contrat et les avenants pour voir la version du code conso applicable

 - lire le chapitre juridique sur les failles du revolving et voir si vous avez quelque chose à gratter

   sur les vieux contrats gemalpoli n'envoie pas les lettres de renouvellement et il n'y a pas de bordereau réponse; dans les années 2006 ils faisaient des offres d'augmentation par téléphone, et on avait un courrier "suite  à notre conversation  tarata" qui n'a pas valeur d'offre préalable en bonne et due forme.

   si vous n'avez rien à gratter, soit accepter l'offre pourrie, soit obtenir un plan bdf ou les taux seront négociés par la bdf et pas par vous

   si vous avez à gratter:

-  vous leur indiquez précisément leur manquements pour leur dire que si vous ne pouvez plus payer ce qui ne manquera pas d'arriver s'ils maintiennent ce taux élevétissime (pardon) ils seront obligés de faire une procédure judiciaire et que le juge ne manquera pas de vous accorder la déchéance du droit aux intérêts.

Bref qu'ils ont tout intérêt à une négo à taux réduit .

- vous prenez le risque d'attendre l'IP pour faire valoir vos droits (à apprécier selon cas individuel,  situation personnelle-professionnele- endettement général - bdf ou pas - irrecevable ou pas - avec possibilité de redépôt positif ou pas.

   A vos archives, prêts, partez   ;)
 


l'artiste est menteur mais l'art est vérité (François Mauriac)

Hors ligne Phoenix62

  • Rivière
  • **
  • Messages: 496
Re : Petite analyse d'une conversion de crédit revolving en crédit amortissable
« Réponse #24 le: 05 décembre 2012 à 14:38:56 »
Merci des ces explications

J'ai déja cherché a verifier les contrats mais rien trouvé de douteux chez mes créanciers  :-\

donc je me contente d'attaquer pour l'instant a l'amiable, mon ancienne banque pour les frais prélevé illegalement, mais ce n'est pas facile de leur faire entendre raison  :-\