accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Auteur Sujet: Modèle Lettre Type : négociations avec créanciers suite irrecevabilité  (Lu 29763 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Comailles

  • Animateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 42961
Un grand merci à Zorah0412 ;)
Modèle à adapter selon situation ;)


MME ZOZO
XXXrue de YYY
90000  LE BOURG
email: zozo@irrecevabilité

Requin
service relations clientèle

Courrier A/R

Le Bourg, le 21 aout 2011

A L'attention du Service Recouvrement


Concerne : prêt perso n° XXX – montant: XXX euros – mensualité : XXX euros – TEG: X%
ajouter si besoin

Madame, Monsieur,

Ne pouvant plus faire face à mes échéances de crédits, j'ai déposé un dossier auprès de la Banque de France de la Sarthe, déclaré recevable le xx/xx/ 2025. La recevabilité de mon dossier a été infirmée par le TGI de le Bourg le XX/YYY/ 2011, irrecevabilité dont j'ai pris connaissance par A/R le XX/YY/2011.
Cependant, la commission de surendettement a retenu une capacité de remboursement de XXX €, que je m'efforce de répartir entre l'ensemble de mes créanciers.

J'ai pris acte du courrier que vous m'avez envoyé le  XX/YYY/2011 me demandant de continuer à régler les mensualités du prêt sus-mentionné.
En raison de la complexité de mon dossier ainsi que de sérieux problèmes de santé, je suis assistée, depuis que j'ai pris connaissance de l'irrecevabilité de mon dossier de surendettement, d'une conseillère en économie familiale du Conseil Général de mon département, qui m'assiste pour établir un plan de désendettement sur les bases de mes moyens et du calcul du « reste à vivre » légal.

Dans cette perspective, je sous saurais gré de bien vouloir :
- annuler, d'ores et déjà l'assurance facultative liée à ce prêt pour en diminuer les mensualités.
- m'envoyer un détail des montants restant dû à ce jour.
- m'envoyer une proposition amiable de remboursement, étant précisé que la mensualité maximale que je puisse payer dans l'immédiat est de XXX euros par mois.
A, ce titre, je vous joins un chèque de XXX euros correspondant à la mensualité du prêt n°  YYY en attendant votre proposition par écrit que je transmettrai à ma conseillère.

Cordialement,
« Modifié: 09 janvier 2015 à 21:42:26 par bisane »

Hors ligne zorah0412

  • Océan
  • *****
  • *
  • Messages: 62379
Re : Modèle Lettre Type negociations avec créanciers suite irrecevabilitée
« Réponse #1 le: 09 octobre 2011 à 13:52:09 »
merci COMM,
à adapter bien sûr en fonction de votre situation. Toujours rappeler dans votre courriers les lettres de créanciers que vous avez pu recevoir ou les appels téléphoniques que vous avez eu.
Dans mon cas, après mon irrecevabilité, j'ai souhaité faire appel à une conseillère en économie familiale du Conseil Général de mon département car je ne me sentais pas capable d'affronter les créanciers en direct, ayant souvenir du harcèlement que j'avais connu.
En fait, la relation avec les créanciers devient différente. Le "harcèlement" est tout à fait différent!
J'ai vu cette conseillère une fois mais je me suis sentie capable, vu l'évolution de la situation, de prendre les choses en main moi-même.
C'est toujours une bonne chose de montrer que vous êtes épaulé...même si c'est juste temporaire!  ;)
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 122020
Re : Modèle Lettre Type negociations avec créanciers suite irrecevabilitée
« Réponse #2 le: 10 octobre 2011 à 00:11:45 »
Suite...


Le bourg, le 18 septembre 2060


A L'attention de MME requin

Vos références : XXX

Concerne : Votre mise en demeure du 19/07/2011 pour crédit à la consommation n°XXX – montant : XXXXXXX euros – mensualité : 10 000 euros.

Madame,

Suite à mon courrier A/R du 5 aout dernier, je souhaite, par la présente, vous proposer une solution amiable pour la reprise des paiements de mon crédit sus-mentionné.

J'évalue actuellement ma capacité de remboursement à XX euros par mois.

Aussi, je vous propose de restructurer mon prêt en allongeant la durée de remboursement du prêt sur les sommes restant dues et éventuellement recalculer le TAEG afin d'arriver à une proposition la plus proche de mes capacités.

Dans l'attente de votre proposition, je vous envoie ce jour un chèque de XX euros.

Cordialement,

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne Smilysoul

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 24482
Re : Modèle Lettre Type negociations avec créanciers suite irrecevabilitée
« Réponse #3 le: 11 octobre 2011 à 21:39:35 »
re suite, merci Zorah  ;)

une nouvelle lettre type concernant un créancier qui, très peu de temps après l'irrecevabilité prononcée, prononce déjà la déchéance du terme du prêt et envoie le dossier directement à un huissier.


M...
Adresse...
email:

à

Mme REQUIN

Courrier A/R

Le Bourg, le

A L'attention du Service Recouvrement


Concerne : crédit revolver – montant: XXXX euros – mensualité : XXX euros – TEG: 19,25.

Madame, Monsieur,

Ne pouvant plus faire face à mes échéances de crédits, j'ai déposé un dossier auprès de la Banque de France du Bourg, déclaré recevable le ....
La recevabilité de mon dossier a été infirmée par le TGI de ... le ...., irrecevabilité dont j'ai pris connaissance par A/R  le ....

J'ai pris acte du courrier que vous m'avez envoyé le ....

J'accuse réception des courriers que vous m'avez envoyé depuis:

Lettre simple de Requin Recouvrement du ...... m'informant que mon dossier est remis au contentieux et qu'une procédure de recouvrement judiciaire pour une somme de ....€, à laquelle s'ajoute l'indemnité légale de 8% est engagée.
Lettre simple de Requin Recouvrement du..... m'informant que la société HUISSIERS MECHANTS a été mandatée pour recouvrer ma créance d'un montant de ..... €, à laquelle s'ajouteront les intérêts de retard et les frais de justice.
A/R de Requin Recouvrement du ....., m'annonçant la déchéance du terme de mon contrat de prêt pour un montant de XXXX€, majoré d'une clause pénale de 8%.
Lettre simple du ...... de la société HUISSIERS MECHANTS m'informant qu'une requête en injonction de payer a été déposée le même jour auprès du Tribunal d'Instance du bourg et que je suis redevable, au titre de crédit impayé banque Requin, de  XXXX€. Il est également stipulé que l''ordonnance délivrée par le juge permettra d'engager la saisie de mes biens, mes comptes et salaires et mon véhicule.

Ces courriers appellent les observations suivantes de ma part :

Dès le ....., vous remettiez mon dossier au contentieux et engagiez des poursuites.
Ces courriers débutent par « Malgré les différents rappels et démarches amiables... »ou « Toutes les démarches amiables mise en œuvre à ce jour pour régulariser votre dossier ayant échoué ».
Or, aucune démarche amiable ne m'a jamais été proposée. En effet, aucun de ces courriers ne m'indique que nous pouvons trouver une solution amiable et d'un plan de remboursement adapté à ma situation. Ils m'enjoignent uniquement à régler l'intégralité du prêt, dont la somme varie d'ailleurs régulièrement.
Depuis le ..., vous avez, en 3 jours,  demandé le remboursement du prêt en cours, transmis mon dossier à un huissier, lequel huissier a déposé une requête en IP au tribunal.
Au vu de la succession de ces courriers et menaces, je tiens à vous rappeler que le harcèlement moral, directement ou indirectement par tiers interposés ou personnes dûment mandatées par vos soins, sont prohibées législativement et réprimandées pénalement.

Cordialement,
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

Hors ligne Comailles

  • Animateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 42961
Re : Modèle Lettre Type negociations avec créanciers suite irrecevabilitée
« Réponse #4 le: 15 octobre 2011 à 21:38:25 »
Nouvelle lettre pour négocier solution amiable avec un créancier.
A adapter en fonction de la situation biensur ;)
Encore un grand merci à Zozo ;)


Le Bourg, le 16 septembre 2011

Courrier A/R

N° de client: XXX

objet: solution amiable pour remboursement des créances dues.


Monsieur le directeur de Requin recouvrement,

Ce courrier fait suite à :

   mon fax du XX/XX/XX
   Mes A/R du XX/XX/XX, du XX/XX/XX, du XX/XX/XX
   mes différents appels téléphoniques les XX/XX/XX, XX/XX/XX, XX/XX/XX.


J'ai plusieurs fois tenté de négocier avec vos services REQUIN Recouvrement, sans succès.
J'ai essayé à nouveau de négocier par téléphone le mercredi 7 septembre dernier.
 
Je vous prie de noter que ma proposition a été sèchement refusée. J'ai à peine pu dérouler l'explication de ma proposition puisque la personne que j'ai eu au téléphone m'a continuellement interrompue en me demandant de régler immédiatement les frais de retard et me menaçant de transmettre mon dossier à un huissier.  
Vous comprendrez que ce type de communication menaçante est totalement contre productif. J'ai récemment renégocié plusieurs de mes dettes avec des créanciers qui m'ont proposé (aimablement) une restructuration de l'ensemble de ma créance à un taux et une durée de mensualités adaptés à mes possibilités de remboursement, incluant les mensualités de retard.
Je négocie aujourd'hui au delà de la « capacité de remboursement » qui avait été fixé par la banque de France et vais bientôt atteindre la quotité saisissable. Je vous rappelle que vous avez vous-même porté recours contre mon dossier, déclaré recevable par le BDF puis irrecevable suite à votre recours. J'ai donc du mal à comprendre la logique et la cohérence de votre refus de négocier.

Aussi, sans proposition amiable de votre part, et conformément à ma proposition initiale,
je vous envoie un chèque de XXX euros correspondant à la mensualité du prêt pouritos, encaissable le 30  brumaire 2011.

Pour le reste, je vous prie de bien vouloir me fournir le numéro de téléphone d'une personne avec laquelle je pourrais négocier de manière constructive et professionnelle, sans être menacée et diffamée à chaque phrase prononcée.

Cordialement,

« Modifié: 21 janvier 2013 à 07:39:48 par bisane »

Hors ligne zorah0412

  • Océan
  • *****
  • *
  • Messages: 62379
je vous soumets un mouveau modèle de lettre.
la situation est la suivante: vous négociez avec vos créanciers mais vous avez atteint votre capacité de remboursement donc vous n'avez plus de marge de manoeuvre. mieux vaut aller à l'ip, surtout sur des revolving. mais les créanciers continuent de vous harcelez:

Madame GE m'en fous,

Suite à votre appel sur mon lieu de travail le vendredi 43 mars du N° 06 46 XX XX XX, votre mail du même jour puis votre nouvel appel sur mon lieu de travail le 36 mars 2012 du N° 01 58 XX XX XX,

je réponds à votre demande comme convenu:

Depuis septembre 2011, je tente de négocier avec vous pour rembourser le prêt revolving suivant, (comme je l'ai fait avec succès pour mon prêt personnel depuis novembre 2011)

- principal d'ouverture: X XXX euros
- mensualité 75 euros
- taux: 20,1%

J'ai reçu tout d'abord :

- des fins de non recevoir (aucune négociation possible)

- des propositions pour des mensualités inférieures mais au même taux d'usure.

- J'ai contacté GE m'en fous en janvier pour expliquer qu'ayant négocié entre temps avec d'autres créanciers, ma capacité de remboursement était désormais limitée à XX euros par mois.

- J'ai reçu deux propositions, ne correspondant pas à la capacité de remboursement indiquée, avec des taux qui restent particulièrement élevés: une première à XX euros par mois au taux de XX,69% puis une seconde pour la même mensualité au taux de XX,29%

Sachant que j'ai conclu des négociations avec des créanciers à un taux de 0.XX% pour me permettre de rembourser ma dette, mais surtout, que ma capacité de remboursement est à son maximum, je ne peux accepter votre proposition en l'état.

J'ai pourtant par plusieurs fois tenté de négocier avec vous.

Je prends donc acte,  comme vous m'en avez informée au téléphone, que n'acceptant pas votre proposition, vous allez engager une procédure judiciaire à mon encontre.

Vous pouvez me joindre à tout moment par mail.
je vous demande en revanche de cesser les appels sur mon lieu de travail (au titre de l'article 226-1 du code pénal).

Cordialement,

ZOZO

« Modifié: 21 janvier 2013 à 07:39:31 par bisane »
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!