Besoin de conseils avant dossier de surendettement

Démarré par isaleelou, 25 octobre 2010 à 18:53:07

« précédent - suivant »
En bas

mamanrom

Citation de: isaleelou le 28 octobre 2010 à 14:09:45
Sinon je n'ai pas de problème particulier pour rembourser les échéances des prêts, est-ce que je dois quand même faire opposition à ma banque, sachant que je peux sans problème les rembourser ? mon seul problème étant le remboursement des 19 000 et quelques euros en une seule fois ?
La BDF va peut être tiquer si elle voit que je peux rembourser les autres non ?


quand vous déposez un dossier BDF vous ne devez pas favoriser de créancier (en payer un en totalité et pas les autres).....sauf si c'est un prêt immo ou auto......

isaleelou

ok :) ça j'avais saisi, mais en fait pour le moment je continue de rembourser chaque prêt normalement et je donne 200 euros à l'huissier pour le "gros" crédit.

sachant que je peux honorer toutes ses mensualités sans tomber dans le rouge, je reste dans mon découvert autorisé, est ce que je dois quand même faire opposition aux prelevements et leur donner une petite somme chacun tous les mois, ou est-ce que je peux continuer à fonctionner "normalement" en respectant les mensualités des petits crédits et en donnant 200 euros à l'huissier ?

Est-ce que la BDF ne va pas penser que finalement je m'en sors très bien sans eux ?

Bonne fin de journée

lili92


Si vous voulez souffler et retrouver la main sur votre budget... le mieux c'est de révoquer les prélévements et de verser une somme égale à votre capacité de remboursement ! (divisé par le nombre de vos crédits !)
Emporte dans ta mémoire, pour le reste de ton existence, les choses positives qui ont surgi au milieu des difficultés...

mamanrom

Citation de: isaleelou le 28 octobre 2010 à 17:47:22
Est-ce que la BDF ne va pas penser que finalement je m'en sors très bien sans eux ?


ben ça m'étonnerais vu que vous n'arrivez pas à payer toutes les mensualités de vos crédits.....

isaleelou

Citation de: mamanrom le 28 octobre 2010 à 18:28:20
Citation de: isaleelou le 28 octobre 2010 à 17:47:22
Est-ce que la BDF ne va pas penser que finalement je m'en sors très bien sans eux ?


ben ça m'étonnerais vu que vous n'arrivez pas à payer toutes les mensualités de vos crédits.....


Bah si justement... la seule chose que je ne peux pas faire à l'heure actuelle, c'est remboursé 19 000 euros d'un coup
pour le reste tout est reglé chaque mois sans problème :/
ça va poser soucis alors

isaleelou

J'ai une autre question technique (tant qu'a faire  ;))

J'ai reçu ne jolie lettre de mon créancier CRED...IFT qui me dis " MISE EN DEMEURE , Mademoiselle, nous constatons que vous n'avez donné aucune suite à nos différentes tentatives de recouvrement amiable. Heu... ils ont oublié que j'ai payé 2500 euros au mois de Juillet alors...

Et ensuite vient un décompte avec nombre de mensualités échues impayées : 2 pour un montant de 422,19 euros... Alors la interrogation de ma part

Deja l'huissier de Bordeaux a qui j'ai versé les 2500 euros ne m'a jamais rien adressé pour confirmer les paiements (la grosse naive je sais  :P), ensuite il m'avait garanti un report des mensualités qui devaient reprendre au mois de novembre... pour continuer après verification avec ma banque, aucune mensualités venant de chez eux ne s'est presentée sur mon compte, donc comment peuvent-elles être impayées puisqu'elles n'ont même pas été mise en paiement et pour finir les mensualités de base etaient a 397 euros... c'est quoi c'est 422,19 euros...

J'ai l'intime sensation de mettre faite berner sur ce coup la  :D, je vous jure ça pique  :-\

bref bonne soirée à tous

je fête mon anniversaire samedi, je vais donc me couper un peu de ses histoires ce week end afin de pour fêter ça dignement

Encore merci pour vos conseils et bon week end de la Toussaint à tous et toutes et JOYEUX HALLOWEEN

catsen

Bonsoir,

Il faut demander à l'huissier la preuve qu'il a reversé cette somme à votre créancier
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

mamanrom

Et l'echeancier pour les 200 euros que vous versez tous les mois à cette huissier!!!

bisane

Isa, entre vos mensualités impayées, et vos arriérés, vous n'arriverez pas à vous en sortir toute seule... et risquez même de vous enfoncer très vite !

Faites tout pour récupérer la preuve de votre paiement auprès de l'huissier !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

isaleelou

me revoila :) après un week end de folie qui m'a permi de me changer les idées.

Dur retour à la réalité avec le boulot, mais quand il faut, il faut :)

Bref, l'huissier ne me fera pas d'échéancier par écrit, car c'est accord à l'amiable et dans la réalité, je dois l'intégralité de la somme, pour le moment on a une solution provisoire... tant que je respecte cet échéancier, je suis relativement tranquille mais ça ne protège pas d'éventuelles condamnations par le tribunal...

Pour l'attestation de paiement, idem, c'est archivé dans leur dossier et pas envie d'aller le rechercher, mais comme d'après eux j'ai les écritures bancaires je suis protegée.

J'ai fais un "petit" mensonge en expliquant à la "charmante" dame que si on ne voulait pas me le donner a moi, ils seraient peut être plus concilliant avec mon avocat :) ça a fait son petit effet et je devrais recevoir ça bientôt.
J'ai bien avancé dans mon dossier, reste plus que quelques photocopies a faire t la lettre de saisine, ça devrait être fin prêt en fin de semaine :)

bonne soirée à tous !

bisane

03 novembre 2010 à 01:35:03 #25 Dernière édition: 03 novembre 2010 à 11:53:49 par bisane »
CiterBref, l'huissier ne me fera pas d'échéancier par écrit, car c'est accord à l'amiable et dans la réalité, je dois l'intégralité de la somme, pour le moment on a une solution provisoire... tant que je respecte cet échéancier, je suis relativement tranquille mais ça ne protège pas d'éventuelles condamnations par le tribunal...

Voilà un magnifique bateau qui pourrait prendre la route du Rhum...  >:(
C'est inadmissible !
Mais bon, vous semblez ne pas trop mal mener votre propre barque !  :D
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

catsen

Bonjour

Faites quand même un petit courrier à votre huissier pour rappeler qu'il va vous envoyer la preuve de votre paiement et l'accord pris pour les 200 EUR
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

cath

tout est plus beau quand la vie est en rose

isaleelou

03 novembre 2010 à 22:27:27 #28 Dernière édition: 02 décembre 2010 à 11:43:34 par bisane »
Bon et bien voila, dossier presque bouclé  bbbo

reste la lettre de saisine, je vous la met en copie et j'en profite pour remercier Sacha chez qui j'ai "piqué" quelques idées  :P

A vos critiques et corrections :)


Madame, Monsieur,

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 331-1 et suivants du Code de la consommation.

Je me trouve actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à mes dettes.

En effet je me retrouve seule pour élever mon enfant et faire face aux charges courantes depuis le mois de Septembre 2009.

En 2008, j'ai racheté une grande partie des crédits de mon ex conjoint, celui étant fiché FICP et ne pouvant faire face a ses propres remboursements, sa situation mettait en péril notre quotidien et j'ai pensé a cette époque que c'était la meilleure solution.
Deux ans après je me retrouve seule a assumer ces frais et malgré ma bonne volonté je ne peux en venir à bout seule. Mon ex concubin refuse de m'apporter un soutien financier, j'ai par ailleurs déjà du mal a récupérer la pension alimentaire qu'il doit verser pour notre fille chaque mois.

A la suite de notre séparation, j'ai du acheter une voiture d'occasion et j'ai utilisé la reserve de mon crédit revolving, j'ai aussi, à ce moment, fait une demande pour un logement plus petit et moins cher auprès de différents organismes, dont celui affilié à mon emploi. Je n'ai à ce jour aucune réponse.

J'ai eu recours quelques fois, aux réserves des crédits revolving pour faire face aux charges incompressibles (loyer, habillement de mon enfant, etc...), en essayant de rester toutefois le plus raisonnable possible.

Lors de ma séparation, j'ai contacté le créancier qui m'avait octroyé le rachat des crédits de mon ex-conjoint, pour lui faire part de ma nouvelle situation et pour demander un rééquilibrage de mes mensualités, en lui expliquant que d'ici quelques mois, je ne pourrais plus faire face aux remboursements. Soit je n'avais aucune réponse à mes courriers, soit on me répondait défavorablement sans me donner de raison.

J'ai autant que me le permettaient mes finances essayé de faire face a ces remboursements, mais au mois de juillet 2010 cet organisme a déposé mon dossier dans un cabinet d'huissier.
J'ai payé à ceux-ci, avec l'aide de ma famille, les mensualités impayées et j'ai eu un accord verbal m'accordant un report des prochaines mensualités et une diminution de celles-ci. Malgré plusieurs appels et courriers, je n'ai jamais pu obtenir une preuve écrite de ces accords verbaux.
Au mois d'octobre, un nouveau cabinet d'huissier m'a contactée, me précisant que l'organisme avait prononcé la déchéance du terme suite a plusieurs mensualités impayées. Je n'ai jamais eu de nouvel échéancier ou de présentation de prélèvements de cet organisme sur mon compte bancaire.

Je ne peux bien entendu pas rembourser la somme demandée par cet organisme. J'ai trouvé pour le moment un accord amiable avec le cabinet d'huissier, mais je sais que cette situation est précaire et ne me protège pas d'une éventuelle condamnation.

A ce jour,  je suis seule avec un enfant à charge (5 ans)

- revenus du foyer :
  -> salaires : 1430 EUR  
  -> RSA : 120 EUR
  -> pension alimentaire : 160 EUR (elle n'est jamais versée en totalité)
- charges courantes :      1 350 EUR (sans compter l'alimentation et l'habillement)
- montant total des dettes :         25524 EUR  
- mensualités cumulées des crédits :         430 EUR (en comptant les 200 euros versés à l'huissier)


Je tiens à préciser que je continue à payer les plus petites échéances de mes crédits revolving.

Vous constaterez que dans l'état actuel des choses je ne peux honorer mes créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de mon foyer et assurer ses besoins vitaux. Je ne pourrai pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission.

Je m'en remets donc à votre bienveillance afin de m'aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle.

Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Je vous remercie de votre attention et  je vous prie d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.


bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut