Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
20 septembre 2018 à 00:04:05

Mutisme/absence d'humanité : en route vers le désastre?

Démarré par Mazelle, 25 mars 2018 à 14:47:05

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Mazelle

25 mars 2018 à 14:47:05 Dernière édition: 25 mars 2018 à 20:14:47 par bisane »
Bonjour,
Comme vous tous ici, je suis dans une situation désespérée et désespérante.

Je ne suis pas encore rendue à faire un dossier de surendettement car je ne souhaite pas que ma maison soit vendue au rabais. Pour autant, vendre ma maison avec tout ce que cela implique (le risque de pas trouver acquéreur) me fait horriblement angoisser.  Et pourtant à ce jour, face à une banque totalement muette, je ne vois pas l'ombre d'une autre solution..
Au delà de tout ça, je déplore le manque d'interlocuteur et d'aide dans ces moments là : toutes les portes se ferment, on est traité comme des déchets, des parias et je vis très mal cet aspect : oui j'ai de gros soucis financier, oui je cherche des solutions, oui j'ai besoin d'aide, mais être traitée comme une m*** j'ai énormément de mal à encaisser... C'est pour cela que je me suis inscrite ici, à la recherche d'un peu d'aide, de non jugement et d'un peu d'humanité...

Pour résumer ma situation dans les grandes lignes : en CDI depuis plus de 2 ans dans une société, je rencontrais des difficultés financières liées aux paiements "aléatoires" de mes salaires (entre le 1 et 16 du mois). J'avais donc vu avec ma banque pour m'aider à faire face. Nous avions trouvé une solution convenable : rénégocier mes crédits... avec un salaire à 1350€ et des mensualités (immo+conso) à 500€, ma situation aurait largement pu être gérable...
De mon coté, j'avais fait appel à mon père pour me verser le montant de mon salaire à date fixe, et une fois mon "vrai" salaire sur mon compte je lui retransférais ses sous. Cela m'évitait les rejets de prélèvements... compte tenu que ceux-ci se faisaient entre le 1 et le 5 du mois, mais que mon "vrai" salaire arrivait parfois le 1, 10, 15 du mois...

Cela me permettait de gérer les choses, difficilement, mais de les gérer malgré tout.Pour faire face à une facture d'électricité monstrueuse et devant la rigidité de l'organisme à accepter un échéancier, j'ai  contracté un micro crédit (55 euros par mois), mais malgré tous les aléas auxquels j'ai fait face, je n'ai accusé aucun retard de paiement les concernant et continue à ce jour à payer celui-ci.

S'est alors présenté à moi une opportunité professionnelle : un CDI, mieux rémunéré (1600 euros nets). Après négociation et promesse d'embauche écrite, j'ai démissionné de mon poste pour occuper mes nouvelles fonctions. Malheureusement, l'employeur peu scrupuleux m'a licencié au bout de 3h de contrat chez lui pour des motifs discriminatoires.
J'ai bien entendu entamé une procédure à son encontre (mon avocat a demandé à ce que mon ancien employeur me verse des dommages et intérêts à hauteur de 8000 euros. Mais ce montant n'est pas définif, et la procédure est longue).
La problématique vient de là : ayant démissionné et pas assez cumulé d'heures dans mon nouvel emploi, je n'étais pas élligible à recevoir d'allocation chômage, ni RSA. Je me suis retrouvée à faire face à l'absence totale d'une quelconque rentrée d'argent.
J'ai directement fait une lettre a/r à ma banque pour solliciter un délai de grâce de 4mois sur mes 2 crédits.. bien qu'ayant accusé reception, je suis restée réponse et sans aucune proposition de solutions. Depuis octobre d'ailleurs ma banque à part m'informer du ficp ... 0 signe de vie. Bref.


Par chance jai changé de banque en laissant seulement mes crédits chez eux et mon découvert. Sans que je sache pour quoi... en janvier mon compte a été remis à 0... et mes virements sont absorbés par la banque sous le nomtruc «créances».. mais je n'ai aucune information à ce sujet.. ni le montant ni le pourquoi du comment... et impossible de joindre quelqu'un : ma conseillère, une véritable abrutie m'a proposé un rdv pour me dire quellequ'elle ne pouvait rien et savait rien car elle n'a plus la gestion de mon compte (apparemment depuis janvier mais pareil j'étais pas au courant). J'ai les coordonnées de la nouvelle mais... silence radio, 0 réponse...
Aujourd'hui je vis sur ma nouvelle banque : j'y ai tout domicilié... et heureusement, sinon je serai foutue...

Bref. Suite à cet incident de vie, j'ai donc été dans l'incapacité de payer les mensualités de mon crédit immobilier (325 euros) et consommation (158 euros) pendant 4 mois.
FICP pour impayés (mais je n'ai encore pas le motif exact de mon fichage, ni la date ni rien), je me retrouve aujourd'hui dans une situation délicate car je ne peux utiliser la voix classique pour faire racheter mon crédit bien que ma situation financière soit maintenant convenable.
J'ai entrepris de régulariser l'ensemble de mes "petits" impayés et cela rentre dans l'ordre gentiment.
Si je n'ai pas payé mes mensualités pendant 4 mois, j'ai bien repris le paiement dès les 4 mois révolus comme je m'y été engagée.
Malheureusement, j'ai reçu un appel cette semaine du contentieux : mon contrat immobilier est échu (je dois 59000 euros) et ma seule solution est le rachat de mon crédit ou la vente de ma maison.

Vu mon fichage... le rachat est compliqué. J'ai eu un monsieur qui m'a expliqué que un ficp sur l'immobilier me fermait toutes les portes... mais je n'en sais pas plus. J'ai désespérément essayer de joindre ma banque toute la semaine : rien. Mutisme totale.


Ma situation professionnelle est aujourd'hui stable : je suis en CDI à 1700 euros nets par mois + primes fixes. Je touche 1950€. Je suis donc aujourd'hui à l'aise financièrement pour faire face à ces dépenses, malheureusement la "machine" étant lancée, je n'ai d'autres solutions. Je ne sais plus à qui m'adresser pour m'aider, j'ignore s'il existe encore une infime petite solution en terme de négociation... éviter le désastre... je suis dans le flou total.
J'aimerai un pourparler avec ma banque pour trouver une solution à l'amiable... mais les choses semblent complexes car une fois le contentieux engagé, difficile pour eux de revenir en arrière et surtout je n'ai AUCUNE reponse d'eux...

Je tiens également à préciser que j'avais trouvé une locataire pour ma maison (à partir de mai), à qui j'ai proposé un loyer à 450 euros mensuel (elle prendra à sa charge l'eau, l'électricité et la taxe d'habitation). De fait, cela allège encore plus mon budget...
Il ne resterait à ma charge que la taxe foncière ....
Je vis avec mon amie qui a à sa charge les frais de son appartement, et autres factures. Même si je participe occasionnelement, ce ne seront pas des dépenses fixes et elles seront en fonction du reste....
Bref. Financierement je pourrai gérer tout ça... et même envisager la régulation des 4mois ratés, mais le crédit étant échu... je pense que plus rien n'est négociable...
J'envisage donc la vente... mais je suis terrorisée de pas réussir à vendre dans les temps ou prix correct... et du coup de m'enfoncer encore plus...

Je suis dépitée...
A qui puis je m'adresser? Existe t'il un quelconque recours?


NB : je remplirai le tableau lundi.... car pas de pc sous la main..Mais c'est prévu

emeric32

Merci d'avoir posté sur le forum. Vous allez avoir une réponse
Cdt

Flechette

Bonjour Mazelle,


et bienvenue parmi nous tous ,pour qui votre parcours et vos sentiments "d'être seule au monde" sera parlant (hélas)


Vous allez trouver ici des conseils avisés et de la chaleur humaine


Un bon package pour redonner espoir


Pour les négociation avec la banque qui ne vous répond pas ,avez vous pensé à saisir le médiateur bancaire?


Je vous envoi plein d'espoir
Evitez les gens négatifs ,ils ont un problème pour chaque solution

BRUYERE

Bonjour Mazelle,

Sur ce fotrum, vous allez trouver aide et conseils, et surtout aucun jugement, rassurez-vous ..

Pour votre ancienne banque, il est probable que votre compte soit désormais géré par le service contentieux.. ce qui ne les dispense nullement  de vous en informer  >:( >:(

Pour commencer, voici un message d'accueil avec des conseils et un tableau à remplir et à insérer dans votre tout premier message : il nous sera indispensable pour vous conseiller efficacement

Bonjour et bienvenue à vous !

1 - Tout d'abord merci de lire ces billets ! (clic sur le texte en bleu pour accéder aux informations
)

- vous n'arrivez plus à gérer votre budget : que faire
- Liens et informations utiles sur le surendettement


2 - Pouvez vous remplir le tableau se trouvant sur ce fil et le mettre dans votre premier message ? Merci d'avance !
Tableau résumant la situation financière


3 - Un peu plus long ... pouvez vous nous raconter ce qui vous a amené au surendettement ?
- cela nous permettra de mieux connaitre votre situation !
- nous vous aiderons du mieux que nous pourrons !
- Sur ce site aucun jugement ni critique ! c'est un forum d'entraide !

Prenez le temps de tout lire, de remplir ... puis de poser vos questions précises.
Nous nous efforcerons d'y répondre de notre mieux.

Le premier message que vous avez posté a permis de créer un fil de discussion qui vous est propre et sur lequel vous devrez désormais rester pour soumettre toutes vos questions (sauf exceptions que nous vous indiquerons le cas échéant).
Nous vous conseillons de mettre votre fil dans vos favoris pour y accéder facilement

Voir également  les lettres types :
lettres type (modèles)
ainsi que :
Trucs et astuces pour filtrer vos appels !!!

et pour terminer...
nous vous rappelons que vous pouvez à tout moment accéder :
- à vos messages personnels (en haut à droite de la page)

- au mode d'emploi
- au plan-guide du forum
- qu'il est toujours conseillé de se rapprocher de :
   ->  l'
association cresus
  -> ou autre  association de défense de consommateurs
  -> et/ou d'un travailleur social (conseillère ESF ou Assistante Sociale

Votre post est signalé et vous allez avoir des réponses plus "pointues" concernant votre crédit immo..

Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

bisane

Avez-vous la trésorerie nécessaire pour régulariser, un tant soit peu, les impayés ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Mazelle


Bonjour,


Et merci pour ces réponses ; vous imaginez même pas à quel point ça me soulage un temps soi peu d'avoir un minimum d'écoute...


Je suis en train de remplir le tableau, mais concernant certaines cases, je coince. Je sais par exemple que mon ancienne banque, j'avais un découvert. Mais la banque a bloqué mon accès à mon compte (j'attends encore les codes!) et mis mon compte à 0 euros..
J'attends des détails et explications en vain.


Concernant la tréso : non je n'en ai pas, mais bien que j'ai pas régularisé mes crédits immo/conso pendant 4 mois, j'ai repris les paiements depuis....
J'ai proposé à ma banque un échéancier pour régulariser mes 4 mois de retard : pas de réponse.
Ma conseillère voulait un RDV pour m'annoncer finalement que vu qu'elle n'avait plus la gestion de mon dossier, ça ne servait à rien... Mon dossier est bien aux contentieux de ma banque: j'ai proposé l'échéancier et des solutions concrètes, etc : 0 réponse.
Concernant le contentieux du crédit, la seule solution est la vente. J'ai donc été contactée pour faire estimer ma maison. Le monsieur devait rappeler : rien. J'ai recontacté le contentieux du crédit pour savoir si je pouvais de mon coté faire des démarches pour vendre ma maison et multiplier les chances de vente : rien.


J'ai été avisée de la déchéance du terme de mon contrat immo via mon contentieux crédit (je n'ai signé aucun recommandé). Contentieux qui m'a laissé un message répondeur sur mon portable (j'étais au travail) pour au final appeler sur le standard de la société où je bosse. Par chance, c'est moi qui ai décroché : mais je trouve cette façon de faire détestable ! Mon nouvel employeur n'a pas à savoir : n'a t-on pas le droit à un minimum de confidentialité ?!!! Imaginez s'il avait su, la position dans laquelle j'aurai été. C'est un peu moyen.


J'envisage de contacter le médiateur et directeur de ma banque : mais est-ce qu'un retour en arrière sur une déchéance de terme est réaliste? Ont-ils vraiment les moyens de faire quelque chose ?

bisane

On ne peut pas revenir sur une déchéance du terme, mais celle-ci n'est pas non plus la fin des haricots !  ;)
Rien n'est perdu !  :P

Le médiateur ne fera rien en de telles circonstances.

En revanche, un dossier de surendettement pourrait vous sauver la mise.
Mais pour vous conseiller au plus près il faudrait vraiment que vous remplissiez le tableau ! ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut