accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Lettres de saisine à corriger / Re : Lettre de saisine Vit69
« Dernier message par CcileV le Aujourd'hui à 20:51:19 »
Si, mais il est bon de donner à la commission une vue synthétique des données chiffrées. ;)   
12
Lettres de saisine à corriger / Re : Lettre de saisine Vit69
« Dernier message par Vit69 le Aujourd'hui à 20:49:09 »
Merci ! J'ai le choix :)
Mais une petite question les charges mensuelles c'est pas dans le dossier qu'il faut les mettre ?
13
26/05/18 SOIR
Bonsoir Bisane,


Merci pour ces explications qui pour moi clarifient la situation
J ai envoyé ce matin:  les RAR QUI SONT DATÉS DU 26/05/18 Mais qui n arriveront d après la conseillère de la POSTE QUE MERCREDI
!!??


Peut être que l huissier n est pas oblige de répondre mais il m avait bien dit au téléphone qu après s être renseigne il reviendrait rapidement vers moi sa lettre est datée du 7 MAI 18 et nous sommes le 26 mai 18 il ne faut pas 15 jours pour accusé réception d un mail j ai envoyé les certicodes hier 25/0518 mais ils ne partiront que lundi soir le facteur semble débordé ou vouloir prendre sontemps
Il n a toujours pas encaissé le chèque de mon salaire le facteur m avait dit 48 heures on va voir quand ce sera fait !!
Je suis bien sûr marqué par SAUF et je ne crains qu une chose c est t de revivre avec CET 2100 /NPC LA MÊME CHOSE
OUI JE N AI AUCUN SOUVENIR QUE CETTE DETTE LA AIT ÉTÉ AU TRIBUNAL
Je vais regarder quand j ai envoyé le mail à l huissier et je reviens


MERCI AUSSI DE RÉPONDRE À MA QUESTION


Bonne soirée
Bon courage
Merci pour tout


MARRAINE02



14
ok !
Veillez à apporter tous les justificatifs !  ;)
15
Pourquoi donc voudriez-vous débloquer un PERCO qui risque fort de vous faire sortir de la procédure de surendettement ?  :o ???
16
le voici en pièce jointe ,j'y ai cité les dates de mes opérations pour justifier que je n'ai pas été en mesure de travailler depuis 2013 est ce que je dois le justifier par un dossier médical qui mentionne ces dates  ?
17
redépôt / Re : Troisième dossier ? Je suis totalement perdu et j'ai peur
« Dernier message par bisane le Aujourd'hui à 20:41:18 »
Si cela n'est pas venu augmenter votre dette, ce n'est pas à signaler.
18
Lettres de saisine à corriger / Re : Re : Lettre de saisine Vit69
« Dernier message par bisane le Aujourd'hui à 20:39:43 »
IMPEC !  ;)
Mais l'âne fait sa pointilleuse...

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L711-1 et suivants du code de la consommation.
J'ai déposé un premier dossier en (mois année - n° xxxxx) qui a été orienté vers un réaménagement de mes dettes.

Suite à des problèmes graves de santé, qui ont entrainé des arrêts de travail en continu depuis le xx xx 2017, mes revenus ont diminué de façon significative et je ne perçois plus qu'un demi-solde depuis le xx.xx.2018.

Jusqu'à ce jour j'ai pu respecter mon plan de remboursement établi le 4 aout 2015 et je n’ai aucun impayé auprès des trois créanciers concernés. Par contre je n'ai pas pu m'acquitter de la totalité de mon impôt sur le revenu et de ma taxe d'habitation 2017 sur lesquels j'ai un impayé de 1208,80€.

Le centre des impôts m’a accordé un délai de paiement de six mois (voir ci-joint), allant d’avril à septembre 2018 et pour des mensualités de 201 €. Malgré une aide ponctuelle de ma famille je ne peux pas assumer le paiement de cette dette en plus du plan de remboursement. J'ai été informé par courrier que des poursuites seraient engagées à mon encontre si je ne verse pas la somme de 201€ avant le 2 juin prochain.

Célibataire, âgé de 30 ans, j’exerce le métier de xxxx … depuis le xx/xx/xxxx avec un grade exécutif. Je suis dans l’attente d’une reconnaissance de travailleur handicapé avec un souhait de formation aménagée pour pouvoir être reclassé au sein de mon entreprise.

Alors que mes revenus mensuels moyens en 2017 s’élevaient à 1354,49€, ils sont depuis ces 3 derniers mois en moyenne de 966,79€. La BDF avait retenu, au moment d'établir mon plan, des revenus mensuels de xxxx €. Les remboursements mensuels de mon plan actuel s'élèvent par ailleurs à xxx€ et mes charges mensuelles à xxx€.

Vous constaterez que l'état actuel de mes revenus met en péril mon plan de surendettement.
A ce jour, la travailleuse sociale qui assure mon suivi au sein d’un centre d’action sociale de mon entreprise, n’a pas été en mesure de mettre en place une aide quelconque.

Je m’en remets à la bienveillance de la commission pour m’aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle et à venir.

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ma situation et je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs, en l’expression de mes salutations distinguées.
19
Lettres de saisine à corriger / Re : Lettre de saisine Vit69
« Dernier message par CcileV le Aujourd'hui à 20:26:18 »
Proposition de reformulation :

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L711-1 et suivants du code de la consommation.

J'ai déposé un premier dossier en (mois année) qui a été orienté vers un réaménagement de mes dettes .

Suite à des problèmes graves de santé, qui ont entrainé des arrêts de travail en continu depuis le xx xx 2017, mes revenus ont diminué de façon significative et je ne perçois plus qu'une demie-solde.

Jusqu'à ce jour j'ai pu respecter mon plan de remboursement n° xx xx  xx xxx xxx x du 4 aout 2015 et je n’ai aucun impayé auprès des trois créanciers concernés. Par contre je n'ai pas pu m'acquitter de la totalité de mon impôt sur le revenu et de ma taxe d'habitation 2017 sur lesquels j'ai un impayé de 1208,80€.

Le centre des impôts m’a accordé un délai de paiement de six mois (voir ci-joint), allant d’avril à septembre 2018 et pour des mensualités de 201 €. Malgré une aide ponctuelle de ma famille je ne peux pas assumer le paiement de cette dette en plus du plan de remboursement. J'ai été informé par courrier que des poursuites seraient engagées à mon encontre si je ne verse pas la somme de 201€ avant le 2 juin prochain.

Célibataire, âgé de 30 ans, j’exerce le métier de xxxx … depuis le xx/xx/xxxx avec un grade éxécutif. Je suis dans l’attente d’une reconnaissance de travailleur handicapé avec un souhait de formation aménagée pour pouvoir être reclassé au sein de mon entreprise.

Alors que mes revenus mensuels moyens en 2017 s’élevaient à 1354,49€, ils sont depuis ces 3 derniers mois en moyenne de 966,79€. La BDF avait retenu, au moment d'établir mon plan, des revenus mensuels de xxxx €. Les remboursements mensuels de mon plan actuel s'élèvent par ailleurs à xxx€ et mes charges mensuelles à xxx€.

Vous constaterez que l'’état actuel de mes revenus met en péril mon plan de surendettement.
A ce jour, la travailleuse sociale qui assure mon suivi au sein d’un centre d’action sociale de mon entreprise, n’a pas été en mesure de mettre en place une aide quelconque qui serait, de toute façon, seulement occasionnelle.

Je m’en remets à la bienveillance de la commission pour m’aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle et à venir.

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ma situation et je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs, en l’expression de mes salutations distinguées.

Ces détails sont plutôt à porter dans le dossier en tant que note explicative pour le gestionnaire qui le traitera.
Je bénéficie d’aides aléatoires de ma famille (chèque de 300€ apparaissant sur mon dernier relevé de compte en date du 04 05 2018) afin de m’aider à subvenir à mes besoins quotidiens et au paiement des charges.
Vous constaterez quelques paiements de taxis sur mes derniers relevés de compte. Ces transports devaient m’être remboursés par ma caisse dans le cadre de transports conventionnés. Or, je dois des franchises médicales à ma caisse puisque tous mes autres frais médicaux, dont médicaments, sont entièrement pris en charge. Je ne serais pas remboursé de la totalité de ces sommes avant le paiement de mes franchises. Elément que j’ignorais. Je bénéficierais dorénavant d’un bon de transport médical sans avance de frais.
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10