21 octobre 2019 à 19:58:19

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Peur de me retrouver en surendettement à cause d'un indu

Démarré par laly27, 21 novembre 2012 à 15:36:52

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

agathe

Quand l'avenir est incertain et que les calculs son impossibles' la BDF fait un moratoire le temps que la situation d'exercice.

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

agathe


laly27

Merci pour la petite correction, je me suis doutée de ce que cela voulait dire, au moins maintenant je suis certaine.


Donc, selon vous, quand faudrait-il envisager de redéposer ? Maintenant, au vu de ma situation de chômage, même si la baisse de revenu ne va pas être encore significative, lorsque ma fille aura aussi un loyer à payer, donc en aout prochain, ou carrément en janvier 2017, lorsque mon ainé aura 21 ans et que je perdrais encore une grande partie de mes allocations familiales ? Car la baisse va être progressive, comme je l'ai déjà dit, donc pas facile de savoir comment anticiper tout cela. Admettons que je redépose maintenant, la BDF ne prendra pas en compte le fait que ma fille "puisse" avoir un loyer, et ma baisse d'allocations qui n'interviendra que dans un an ? Entre maintenant et le mois de janvier prochain, entre deux loyers + frais de Fac (transports...), et la perte d'allocations, cela fera 400 euros de moins qu'aujourd'hui.

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

Je ne sais pas ce qu'il vaut mieux vous souhaiter, mais  xxl! xxl! xxl! pour que cette échéance vous soit profitable !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

laly27

Bisane, je ne comprends pas ce que vous voulez dire par "que cette échéance vous soit profitable" ?


Pour le reste, je serais finalement mise en inaptitude le 1er mars, suite à l'avis de mon spécialiste. Donc théoriquement au chômage le 1er avril, donc sans revenus entre le 1er mars et le 1er avril. J'ai envoyé des demandes de reports d'échéances, j'attend les réponses des créanciers, mais la BDF (une tierce personne car mon conseiller est en vacances) m'informe que cela risque d'être compliqué dans la mesure ou je commençais ce mois ci le deuxième pallier. Je demande donc un report alors que je commence tout juste à rembourser ces créanciers.


Et aujourd'hui, me revoilà confrontée à un soucis. Mon mari a fait des demandes de mutations, et certaines pas à côté. Il ne pensait pas vraiment être recontacté, et pourtant, deux collectivités sont intéressées par son profil. Les propositions se situent à plus de 4 heures de chez nous, donc nous serons obligés de déménager (pas un problème pour moi qui serait au chômage) mais cela représente un blocage financier. En effet, comment obtenir une aide pour déménager en surendettement ? Le locapass est impossible, d'une part parce qu'il n'est pas donné aux fonctionnaires, et que moi je ne travaillerais plus d'ici là, mais serait au chômage, et en plus ils le refusent aux personnes en surendettement. Savez-vous vers qui nous pourrions nous tourner si nous devons alors déménager ? Parce que si on lui propose un meilleur salaire, ce serait dommage de passer à côté... Bien sur, tout cela reste hypothétique, mais je préfère prévenir que guérir...


C'est fou, dès que j'ai l'impression d'avoir résolu un problème, un autre se pointe  ?!?!?!




laly27

bonjour,


je n'ai eu aucune réponse à mon message précédent, mais je tenais à vous faire savoir que trois créanciers ont refusé ma demande de report de mensualité, dont deux sont pour les montants les plus importants ( 198 et 242 euros). Pour les autres, je n'ai pas de nouvelles.


La mutation de mon mari se profile, il a eu quatre entretiens sur quatre candidatures déposées. Nous ciblons les régions aux loyers les moins chers, car si au moins il ne perd pas de salaire, qu'on gagne un peu de ce côté là. Mais je panique, je ne sais pas comment je vais joindre les deux bouts fin mars... De toute façon, il a eu confirmation de la fermeture de son poste du fait de la mutualisation de deux collectivités, alors soit il accepte une mutation, soit il est placé à un poste moins important et perd les primes, soit plus de 400 euros par mois.


Je vais essayer d'avoir mon conseiller BDF lundi, je panique. Cette mutation, un déménagement, un mois sans revenus, le chômage, les études des deux plus grands ma perte de CAF, ça fait beaucoup à gérer sans réelles solutions et je me sens perdre pieds...

BRUYERE

19 février 2016 à 17:00:31 #413 Dernière édition: 19 février 2016 à 17:05:08 par BRUYERE »
Désolée de vous avoir ainsi "zappée"..c'est rare.. mais çà peut arriver qu'un message passe au travers  >:(
Dans ce genre de cas, n'hésitez surtout pas à nous relancer si pas de réponses au bout de 2 ou 3 jours ..

C'est toujours très inconfortable ces périodes de transition  >:( >:( mais là je pense qu'il faut préparer rapidement votre redépôt..

Le mieux est effectivement de faire un point avec votre BDF pour voir quel sera le moment le plus pertinent 
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

agathe

Dès que votre décision sera prise redeposez a l'endroit où vous êtes et ne perdez pas de temps à ce moment là.

laly27

Bruyère, pas de soucis pour le zappage, je sais que vous êtes tous très sollicités, c'est déjà très gentil de votre part d'essayer de donner les meilleurs conseils à chacun.
C'est vrai que cette période est particulièrement pénible, et j'ai très peur, à un moment, de ne pouvoir assumer mes paiements mensuels, et comme j'ai déjà deux créanciers qui ont refusé un report, j'ai très peur.


Agathe, si je redépose, disons par anticipation, la BDF ne risque t-elle pas de décider une irrecevabilité ? Car effectivement je vais être au chômage, mais je vais avoir le même revenu, d'après l'estimation faite sur le site de pole emploi, que lorsque j'ai eu le plan. Pour le moment, la baisse est liée aux 20 ans de mon fils (-210 de caf et -110 de complément familial sur le salaire de mon mari), et aux charges liées aux études du même fils. Tout va véritablement se détériorer si ma fille entre en études sup en septembre, et ensuite en janvier prochain, lorsque mon fils aura 21 ans, car pour la Caf, il ne sera plus du tout pris en compte.


Pour le changement de travail de mon mari, cela devrait se décider à la fin février, début mars au plus tard, s'il a effectivement une réponse positive de l'une des collectivités où il a eu un entretien. A votre avis, je peux, même si je ne suis pas encore licenciée (mais certaine de l'être), et qu'il n'y a donc pas véritablement de baisse significative pour le moment (actuellement, je suis en longue maladie, depuis un an) redéposer ?


Et dans le cas ou la BDF estimerait qu'il n'y a pas de baisse de revenus suffisante, le simple fait que je sois au chômage peut permettre au redépot d'être recevable ? Et si jamais c'était irrecevable, que se passerait-il ? Le plan actuel serait-il repris, ou bien est-ce qu'on se retrouverait au point de départ ?


Je suis désolée de vous assaillir de questions, mais j'avoue que mon conseiller à la BDF n'a jamais été très à l'écoute malheureusement, en général il reste très vague et me laisse avec la boule au ventre. Je ne luis jette pas la pierre, j'imagine à quel point ce boulot doit être pesant...

agathe

Faites vos calculs et regardez de combien est la baisse réelle, évaluez les frais si votre mari change d'emploi, si vous trouvez une baisse significative il faudra redeposer des que votre mari connaît son nouvel emploi et à son contrat.

laly27

Bonsoir,


Par curiosité, pour voir un peu ce que ça donne, j'ai à nouveau rempli le tableau, avec les revenus qui devraient être lorsque je serais au chômage. Les chiffres sont des à peu près (de un ou deux euros), et je n'ai mis qu'un crédit, qui correspond à ce que je rembourse actuellement dans le cadre de mon plan. Pourriez-vous me dire ce que vous en pensez, car j'avoue que je m'y perd un peu dans toutes ces cases, notamment dans le reste à vivre réel et l'écart RAV BDF/réel.


Merci d'avance, et bonne nuit !

bisane

La CR indiquée par le tableau en C22 est de 823 €.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

MARRAINE02

Bonjour,

Bisane,

SOS pourrait faire un geste dans cette phase de transition ou chacun des 2 conjoints est détabilisé par des évènements vitaux différents
Il n y a pas que le plan qui est en jeu

Merci à l EQUIPE d y réfléchir

BON COURAGE LALY

BONNE JOURNEE

MARRAINE02


A BIENTOT

En haut