14 novembre 2019 à 23:01:17

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

renseignement préalable au dépôt d'un dossier

Démarré par brun64, 12 décembre 2012 à 23:39:19

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

brun64

Bsr à toutes et à tous.
Je souhaitai soumettre ma situation, afin d'avoir un avis.

J'ai 50 ans
Je suis marié depuis 20 ans
J'ai 3 enfants
1 qui vient de trouver un emploi pour 6 mois
1 qui est étudiante (versement d'un loyer étudiant de 400 euros/mensuel, outre les autres frais de nouriture)
1 qui est en 6ème

Mon épouse gagne 1404 euros nets mensuels (12 mois)

Je travaille dans la même entreprise depuis 1991 et je gagne 1600 euros nets mensuels (12 mois)
Mon salaire net mensuel est en théorie de 2086 euros, mais j'ai une saisie sur salaires de 485 euros/mensuel.

Les dettes faisant l'objet de cette saisie, ont été contractées avant mon mariage. Mais les principaux montants, sont relatifs à un accident de la route ayant eu lieu en 1989.
Ces dettes principales sont :
- assurance maladie pour 270467 euros
- fonds garantie auto pour 337811 euros
- impôts pour 53842 euros
Trois dettes issues de l'accident cité plus haut.
Cette saisie sur salaire court depuis 1992.

Notre foyer a de plus en plus de mal à joindre les deux bouts et mon évolution salariale personnelle est complètement bloquée par cette saisie sur salaire.
Pour exemple, j'ai accepté que mon employeur ne me verse pas de prime de fin d'année, car sinon, la totalité de ladite prime serait absorbée par la saisie sur salaire.

Cette situation financière difficile est doublée de l'absence d'issue de paiement de mes créanciers.
En effet, en additionnant les trois principales dettes, dont le montant total est de 662120 euros, au vu du montant mensuel de la saisie, il me reste 113 ans de paiement pour apurer ces dettes.

Compte tenu de cette situation catastrophique, aucun bien de m'appartient en propre.
Mon épouse est seule propriétaire de la maison où nous habitons. Nous avons par ailleurs un contrat de mariage en séparation de biens.

J'avais donc songé, comme cela est possible en mon seul nom, à déposer un dossier de surendettement, aux fins de procédure de rétablissement personnel.

Nous n'avons pour le moment, aucun chèque impayé, ni retard de paiement bancaire ou d'impôts.
Mais nous arrivons à une situation critique et mon rétablissement personnel, me permettrait sans conteste d'avoir un second souffle et de repartir sur des bases saines (tant mentalement pour moi, que financièrement, qu'en terme d'évolution dans mon travail).

J'aurai donc souhaité avoir votre sentiment sur l'opportunité de dépôt d'un dossier en mon nom, aux fins de rétablissement personnel.

Qu'en penses les spécialistes du forum ?

A vous lire

Cordialement

Comailles

Bonjour et bienvenue,

Pouvez vous nous en dire plus concernant cette dettte, fait elle l'objet d'un jugement?

Les autres crédits sont ils aux deux noms?


Pouvez vous remplir ce tableau?
https://forum-entraide-surendettement.fr/index.php?topic=2945.0

bisane

Vous n'aurez en tout état de cause pas un rétablissement personnel, dans la mesure où vous avez une capacité de remboursement.

L'avantage d'un dossier de surendettement serait qu'il aurait une fin.... et que vous ne reviendriez pas nous voir dans 113 ans en nous annonçant que vous avez enfin fini de régler !  >:D
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

brun64

Oui, cette dette fait l'objet d'un jugement et les saisies me concernent exclusivement.


brun64

Citation de: bisane le 13 décembre 2012 à 06:55:52
Vous n'aurez en tout état de cause pas un rétablissement personnel, dans la mesure où vous avez une capacité de remboursement.

L'avantage d'un dossier de surendettement serait qu'il aurait une fin.... et que vous ne reviendriez pas nous voir dans 113 ans en nous annonçant que vous avez enfin fini de régler !  >:D


Je n'ai pas bien compris.
D'une part vous me dites que la procédure de rétablissement ne serait pas possible.
Et d'autre part, vous me dites que le dépôt d'un dossier serait un avantage.

bisane

Un dossier de surendettement n'aboutit pas systématiquement à une procédure de rétablissement personnel...


Ce serait bien que vous répondiez aux autres questions, et que vous remplissiez le tableau.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

brun64

Citation de: bisane le 13 décembre 2012 à 08:19:21
Un dossier de surendettement n'aboutit pas systématiquement à une procédure de rétablissement personnel...


Ce serait bien que vous répondiez aux autres questions, et que vous remplissiez le tableau.


Je vous fais le tableau dans la journée.

Persévérance

Bonjour,

Avec un dossier, vous pourriez obtenir un plan de remboursement sur 8 ans maxi et, si vous n'avez pas de biens, un effacement du solde au bout du plan sauf je pense en ce qui concerne la dette SS qui ne serait pas comprise dans ce plan.

Je vais finir par réussir à essayer d'arriver de ne plus paniquer dans le vide

catsen

pourquoi ne pas laisser votre employeur vous verser le 13ème mois même s'il est pris par la saisie c'est une partie de votre dette qui est payée

d'ailleurs je me demande si votre employeur a le droit de faire ça si l'ensemble des autres salariés ont un 13ème mois
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

sanddm

Bonsoir

Brun64, le dossier de surendettement vous permettrait de rembourser et au plus tard dans 8 ans on n'en parle plus.

Par contre, excusez moi de poser cette question, mais c'est une énorme somme que vous avez a payer, comment se fait t'il que vous ayez autant à payer pour un accident de voiture.....

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut