17 octobre 2019 à 12:55:09

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

procedure surendettement particuliers refusée par le Juge pour mauvaise foi

Démarré par becnat, 11 février 2013 à 12:47:05

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

bisane

Bonne nouvelle pour l'hébergement !  bbbo bbbo


Citation de: becnat le 18 février 2013 à 23:45:51j'ai en effet 2 comptes bancaires dont un où seuls les prélèvements du 56 et du 61 avaient lieu puisque ces credits ont été pris dans la même banque : le 61 était souscrit et ouvert à l'ouverture du compte dans cette "banque".

Ce qui signifie que tous les autres étaient prélevés sur les même compte ?

Vous pouvez compléter la date de souscription du 36 ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

becnat

Bonsoir,


Oui, tous les autres credits étaient prélevés sur le même compte.
J'ai de nouveau rempli le tableau avec toutes les dates, mais je pense que vous deviez me parler du 63 et non du 36.


J'ai ouvert ce jour un compte à la poste bbbo

bisane

Citation de: becnat le 20 février 2013 à 02:00:42je pense que vous deviez me parler du 63 et non du 36.

Petite dyslexie passagère...  >:D


J'ai tenté un petit point matinal, et est inséré un tableau modifié en remplacement du vôtre.

Pourquoi continuez-vous à payer 60 et 61 ?

Je persiste à penser que les prêts persos vous ont été accordés abusivement.

Pourquoi votre ex ne paie-t-il pas le prêt travaux ?
Le peut-il ?
Pourquoi ce prêt n'a-t-il pas fait partie du rachat ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

becnat

Bonsoir


Le 60 est payé à un huissier par mon ex et est en attente de jugement car ils ont prétendu ne jamais avoir reçu (6 envois de ma part)les certificats médicaux pour faire marcher l'assurance; mon ex étant co-emprunteur, ils ont d'office fait appel à un huissier sans jamais s'adresser à lui. il a engagé une procédure à leur encontre pour leur façon d'agir, et moi de mon côté pour le fait qu'il ait traité mon ITT par dessus la jambe. Le juge doit rendre son verdict le 28/02/2013.
Pour le 61, c'est l'assurance prise avec le credit qui paye tant que je suis en CLD.


Mon ex, devant assurer les échéances de CREATINUS, celles du Credit immobilier et celles du 60, ne peut pas assurer le prêt travaux.


Lors du rachat de crédit, la société de courtage qui a négocié avec CREATINUS, n'a pas voulu mentionner le prêt travaux car pour eux la restructuration ne serait pas passé: c'est parait-il ce que leur aurait dit une des négoces de CREATINUS .
C'était à l'époque où CREATINUS connaissait des problèmes et devait cesser les rachats de crédits, parait-il. Nous n'avons jamais été en relation avec eux (CREATINUS), tout s'est traité entre la société de courtage, Creatinus et le notaire, (notaire qui devait clôturer les comptes revolving lors de leur remboursement).


J'ai le service contentieux de CD (57) qui m'a envoyé le mail suivant :
" Bonjour,
[/size]Sans rappel et règlement sous 48h votre dossier N° 503203 XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX  fera l'objet d'une procédure judiciaire auprès du Tribunal d'Instance.Contactez le 05 56 XXXXXXXXXXX

Cxxxxxxxx C.......................Recouvrement Judiciairetel 05.56.XXXXXXXXXXfax 05.56.XXXXXXXXX

bisane

Je ne retrouve pas l'autre, payé par l'assurance... c'est celui ligne 51 ? Les mensualités ne correspondent pas !


Concernant le mail, vous allez en recevoir d'autres, des courriers comme ceux-là ! Il va falloir apprendre à vous blinder !


Quant à ce que vous racontez sur le rachat... voilà qui pourrait aussi être attaqué !  :-\
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut