14 novembre 2019 à 05:08:17

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

deux ans de plan et toujours harcelé

Démarré par khatar, 17 mars 2014 à 15:40:28

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

khatar

17 mars 2014 à 15:40:28 Dernière édition: 17 mars 2014 à 18:59:32 par bisane »
Voilà je suis nouveau sur ce forum ...
J'ai connu un plan provisoire de quinze mois de 2009 à 2011 . Puis à ce jour, un plan sur 81 mois avec effacement partiel à la fin de ce plan . Le tribunal a statué en février 2012 et le plan a débuté le mois suivant . Les fins de mois sont assez difficiles encore 58 mois de galères mais l'on tient le coup pour nos enfants et notre couple .  Par contre chose incroyable qu'il nous ait arrivé depuis peu . En effet, les paiements mensuels de ce plan sont régularisées chaque mois soit par chèques bancaires ou par prélèvements automatiques . Dernièrement, nous recevions des lettres de Sofinono nous indiquant que nous leur étions redevable de deux mensualités manquantes pour un montant de 173 euros ( 86 euros x2) . Après leur avoir envoyé plusieurs courriers leur demandant  qu'elles étaient les mensualités manquantes, nous sommes toujours restés sans nouvelles mais recevions deux fois par mois un lettre nous indiquant deux impayés . Nous avons donc envoyé par courrier les mensualités régularisées depuis le debut de ce plan, le numéro de chèque et la date de débit sur notre compte bancaire . Vous n'allez pas y croire mais aucune nouvelle depuis sauf qu'il y a trois semaines nous est arrivé un courrier d'une étude d'huissier nous indiquant etre redevable de 173 euros ....
J'ai donc contacté cette étude téléphoniquement et leur ai envoyé par mail le même courrier que j'avais précédemment envoyé à Sofinono pour leur indiquer qu'il n'y avait aucun retard de paiement ...
L'étude d'huissier m'a répondu qu'elle allait étudier le dossier et me répondre par mail ...
Je vous le donne en mille, personne ne nous a contacté ...
Aujourd'hui, surprise !!! Un courrier de cette étude d'huissier m'était envoyée m'indiquant que j'étais redevable de la Somme complète pour ce dossier . J'ai donc recontacté téléphoniquement cette étude et suis de nouveau tombé sur la personne qui était en charge de ce dossier . Celle ci m'a certifié que tous les paiements depuis le départ de ce plan avait été honorés, que la faute était imputable à Sofinono car ceux ci avaient viré sur un autre dossier que j'ai chez eux la somme de 173 euros . Mais là, la dure loi de l'informatique s'imposait . En effet, l'étude d'huissier a conclu en me disant que je devais régler tout de même les 173 euros car ceux ci ne pouvaient être remisé sur le bon dossier informatiquement par Sofinono . Extraordinaire !!! Je leur ai précisé qu'il était inadmissible de régler cette somme alors que tous les paiements ont été honorés . Mais si Monsieur, il faut payer et Sofinono vous retira ce trop perçu sur votre solde à la fin du plan . Eh oui !! Vous êtes honnêtes et vous devez payer les erreurs de Sofinono .
J'ai donc contacté Sofinono qui m'ont rétorqué assez brièvement que l'etude d'huissier ne disait que des sottises . Que je restais redevable de 173 euros, mais qu'ils allaient prendre attache avec l'etude d'huissier pour avoir les documents que je leur ai envoyé ... J'ai précisé à Sofinono que ces documents leur étaient également parvenus ... mais là, ...petit soupir ...Monsieur nous ne les avons pas reçu ... A la vue de la mauvaise foi de la responsable de ce service de Sofinono, j'ai contacté la BDF . Malheureusement ceux ci m'ont indiqué que mon dossier n'était plus de leur ressort et que pour ce problème inadmissible dixit la BDF je devrais me diriger vers le tribunal .
Suite à cette petite histoire, je suis preneur pour tous les conseils et je vous en remercie par avance ...
Car là on ne sait plus que faire .               

bisane

Bonjour et bienvenue, si j'ose dire !  >:D

Et  bbbo bbbo bbbo pour le pseudo !  ;D


J'essaie de redevenir plus sérieuse, tout en vous avouant que j'ai ri en vous lisant, parce que si ce n'était dramatique, ça ferait un excellent sketch !

Je crois qu'il va falloir vous fendre d'un RAR, en les menaçant de déposer plainte pour harcèlement et procédure abusive.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

khatar

Merci pour votre réponse ...
Concernant le RAR, je vais leur envoyer cela dès demain ...
Pensez vous également que je puisse me rendre au tribunal afin d'exposer ce problème et éventuellement avoir un conseil ?
Merci .

BRUYERE

Le tribunal, pourquoi pas ..

Mais vous avez peut-être près de chez vous des consultations gratuites d'avocat ..Renseignez vous auprès de votre mairie ;)
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Rosy11

Bonjour,


Depuis que So...co a pris la suite de Fi...ef, je reçois systématiquement une lettre de relance tous les mois m'indiquant que je n'ai pas payé ma mensualité, le mois dernier ils me relançaient pour deux échéances alors que je paie régulièrement depuis maintenant décembre 2011.


J'ai essayé de téléphoner au numéro indiqué sur leurs courriers mais il est impossible de les joindre.


??? ???

bisane

Il me semble que ça vaudrait le coup qu'on le rédige ensemble, ce RAR !  ;)
Si vous pouviez déjà faire un premier jet en rappelant les faits...

Ca me semble un peu tôt, pour le tribunal, et, quoi qu'il en soit, le RAR serait une étape préalable.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

khatar

17 mars 2014 à 17:49:19 #6 Dernière édition: 17 mars 2014 à 19:00:22 par bisane »
Sympa pour le RAR à faire en semble :

Tout d'abord faut il adresser le RAR au Cabinet d'huissiers ou à Sofinono ou aux deux puisqu'il apparaîtrait que mon dossier soit géré dorénavant pour le cabinet d'huissiers .

le courrier s'établirait comme suit :

Madame,
Suite à mon appel téléphonique en date du 17.03.2014 concernant le dossier référencé 814......., vous m'indiquez à ce jour être redevable pour ce dossier d'un montant de 173 euros . Après un courrier du 16.09.2013 dans lequel se trouvait un récapitulatif des mensualités versées depuis la date de mise en place de ce plan au 05.10.2012, tous les versements , à ce jour, vous ont été versés et ceux ci débités sur mon compte à la date inscrite sur mes précédents courriers qui je précise sont restés sans réponse .
L'etude de Maître M..., contacté ce jour également, m'a précisé qu'aucun retard n'était constaté dans ce dossier, qu'une erreur de transfert de fond s'était produite sur un autre dossier que j'ai également chez vous, que cette erreur ne m'était en aucun cas imputable et que par ailleurs je devais tout de même regler cette somme afin de palier à l'erreur informatique de Sofinono .
Etant de bonne foi et ayant en ma possession les éléments prouvant les dix huit versements depuis le 05.10.2012, je vous réitère mon refus catégorique de régler une somme qui n'est en aucun cas dû et non justifiée à ce jour .
C'est pourquoi, je vais effectuer dans les prochains un dépôt de plainte auprès du TI pour réclamation abusive et harcelment .
Dans l'attente de vous lire, Courtoisement votre .         

khatar

17 mars 2014 à 18:19:34 #7 Dernière édition: 17 mars 2014 à 19:01:00 par bisane »
Ah oui , je précise également qu'ayant deux dossiers chez Sofinono, l'un à régler le 25 mois et le second le 10  du mois, après contact en octobre 2012 avec un de leurs conseillers, celui m'avait indiqué de regler les deux mensualités en même temps soit le 25 du mois vu que ma paye était versée entre le 25 et le 29 du mois . Depuis, Sofinono n'a de cesse de me demander de payer les mensualités au début de chaque alors que j'ai un courrier indiquant de regler le 25 . Eh oui !!! l'on se demande si un conseiller est mis dans une pièce où il est seul car lorsque vous les contactez personne n'est au courant de quoi ce soit dans le suivi des dossiers ...
Je sais que les courriers envoyés par les débiteurs ne sont jamais lus ... Mais il faut se battre ... 

bisane

Il faut adresser le courrier au créancier, avec copie à l'huissier.
Et ce serait bien de rappeler TOUS vos échanges !
Si vous pouviez me les lister...


Merci de ne pas citer les créanciers en toutes lettres !  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

khatar

Concernant les échanges avec S..... . Chaque mois un courrier est adressé à leur service en leur indiquant que conformément au  jugement du TI au 10.02.2012, je leur envoie deux chèques bancaires l'un d'un montant de 86 euros pour le dossier contesté et l'autre d'un montant de 32 euros pour le second dossier . Je leur indique sur ce courrier mensuel que les envois de ces chèques sont effectués entre le 25 et 27 du mois conformément aux dispositions prises avec l'un de leur conseillers ...
Pour les 173 euros réclamés indument , un premier courrier leur a été envoyé en date du 18.09.2013 leur indiquant les mensualités réglées, les numéros de chèques emis et les dates de débit sur mon compte bancaire .
Un deuxième courrier a été établi en date du 25.09 avec le double de celui du 18.09 .
Un troisième courrier a été envoyé en date du 23.10.2013 toujours accompagné du double du 18.09.2013 .
Enfin, un quatrième courrier a été fait en date du 29.11.2013 reprenant celui du 18.09 .
Au mois de janvier 2014, j'ai de nouveau envoyé un cinquième courrier pour leur demander une nouvelle fois une réponse de leur part . En vain, certes tous les mois je reçois leur lettre de menace avec un restant dû de 173 euros . Ces mêmes courriers ont également ont envoyés par mails à leur société d'etude d'huissiers en pièce jointe de ma retranscription complète de mes paiements effectués avec débit sur mon compte et numéros de chèques établis .
A ce jour le montant total payé pour les 18 mensualités est de 1548 euros et le total des sommes debitées est de 1548 euros . De plus, la somme totale exigée de la part de l'étude d'huissier pour ce dossier n'est en aucun cas semblable à celle ci emise par le TI en date du 10.02.2012 . En effet, la somme totale de ce dossier en restant dû était de 5359 euros . Moins les 1548 euros versés à ce jour, il devrait rester 3811 euros et bien non...là selon l'etude d'huissier, il me reste encore un solde 5629 euros ... Cherchez l'erreur ...Je vous remercie pour votre aide . Là, je vais bosser je suis de nuit . Merci pour vos conseils         

bisane

OK !
J'essaie de pondre quelque chose au plus tard demain matin !  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

khatar

Petite erreur de ma part, en effet, car je me suis trompé de case sur mon extrait de jugement ... oui, les paperasses et les lunettes...
Après vérification, le solde restant du emis par l'etude d'huissier correspond à celle que je viens de calculer moins les 18 mensualités versées  et bien sur les 173 euros réclamés ...
Dsl pour cette erreur... Là je pars au boulot, je suis un peu à la bourre .
Merci pour votre soutien ;D ;D

bisane

A parfaire...



Madame, Monsieur ;

Je fais par la présente suite à notre dernière communication téléphonique, lors de laquelle vous m'avez affirmé que Maître xxx, que vous avez vous-même mandaté aux fins de recouvrement de retards de paiements dont je persiste à affirmer qu'ils ne sont pas dus, n'aurait pas tout à fait compris le litige qui nous oppose.

Rappel des faits :
1/ des mesures recommandées ont été homologuées par le tribunal le 10.02.2012
2/ celles-ci prévoient des paiements, respectivement, pour les deux crédits détenus par votre établissement :
   -> contrat n° xxxx : mensualité de 86 €
   ->  contrat n° xxxx : mensualité de 32 €
3/ nous vous avons, conformément à votre courrier du xx.10.2012 émis par Mr xxxx, adressé nos paiements le 25 de chaque mois, dès le 25.10.2012
4/ depuis la mise en place du plan, nous vous avons donc adressé des paiements pour un montant de :
   -> xxxx € pour le contrat n° xxxx
   -> xxxx € pour le contrat n° xxxx
soit un total de xxxx €

5/ ceci ne vous a pas empêché de nous relancer pour des mensualités supposément impayées dès le xx.xx.xxxx, ni de réitérer, malgré nos paiements réguliers, vos demandes régularisation d'un soit-disant impayé
6/ nous avons régulièrement répondu à ces relances, en vous apportant la preuve de nos paiements et de vos encaissements, les 18.09, 25.09, 25.10 et 29.11 2013
7/ vous avez malgré tout mandaté Maître xxxx, aux fins de recouvrer les 173 € restant supposément à devoir
8/ ayant pris contact avec lui, ce dernier nous a affirmé que le litige dont il est question serait directement lié à une erreur d'imputation de nos paiements de notre part
9/ nous ne saurions être tenus pour responsables de cette erreur d'imputation, quand bien même elle serait réelle, alors que nous respectons, nous, parfaitement les mesures recommandées homologuées par la tribunal


En conséquence :
Nous vous demandons instamment de :
A/ cesser toute relance, par vos services contentieux ou par la voie de l'huissier par vous abusivement mandaté
B/ nous faire parvenir dans les meilleurs délais un décompte actualisé des sommes versées et à devoir


A défaut de quoi :
Nous nous verrions obligés de saisir les autorités compétentes afin de faire reconnaître :
1/ le harcèlement manifeste dont nous sommes l'objet alors que nous respectons scrupuleusement notre plan conventionnel
2/ une action en répétition de l'indu


Vous souhaitant parfaite réception de la présente, et espérant enfin être entendus, nous vous prions d'gréer nos sincères salutations



il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

khatar

Bonjour... Merci Bisane pour votre courrier, il est au top ...

Aujourd'hui, j'ai tout de même repris attache avec S..... afin de savoir si ceux ci étaient entrés en contact avec l'étude d'huissier. Eh bien non !!!! Comme d'habitude, leurs conseillers ne font pas leur boulot . Donc, j'ai de nouveau expliqué cette situation loquace et enfin, miracle, la conseillère de ce jour a reconnu que les 173 euros correspondant à deux mensualités ont été impactés sur un autre dossier . Ils m'ont demandé s'il m'était possible de pouvoir leur envoyer le récapitulatif de mes paiements pour les deux dossiers afin que ceux ci les comparent avec leur comptabilité . Je leur ai précisé que 5 courriers leur avaient été envoyés depuis Septembre 2013
dont l'un d'eux était un récapitulatif de mes paiements . Pas de bol, ils n'en ont aucun . Je leur ai même donné le nom de la personne à qui j'ai envoyé ces courriers : Mme F.... chargée du recouvrement chez S.... et ben vous savez quoi, ils ne la connaissent même pas .
Pourtant j'ai sous les yeux les différentes relances effectuées par Mme F..... Bizarre, ils doivent être seuls dans un étage d'un grand immeuble sans contact... ;D ;D ;D
J'ai également appelé l'étude d'huissier pour que ceux ci soient avisés que S.... va effectué une recherche comptable . L'étude d'huissiers m'a énormément surpris en m'indiquant que l' un dossier était à jour et que pour le second, ils allaient prendre contact avec S.....
Eh oui, il faut se battre et toujours garder espoir...
Actuellement c'est moi qui les harcèlent au téléphone, les mouches ont changé d'âne ....
Merci encore pour votre soutien, Bisane ...               

BRUYERE

On dirait bien que le vent a tourné .... ;) ;) ;) ;)


Gardez le projet de lettre de Bisane sous le coude au cas où... mais vous n'en aurez peut-être pas besoin.. xxl! xxl! xxl! xxl! xxl! xxl! xxl! xxl! xxl!
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer