Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
17 octobre 2018 à 01:15:57

Décision de déposer de dossier

Démarré par Sandra86, 11 février 2018 à 00:23:04

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Événements liés 

En bas

Sandra86

Ok pour le CGOS j'ai préparé un courrier en m'inspirant des modèles de lettrées du forum


Pour l'opposition à l'ip c'est un crédit revolving du bonhomme vert, avec reconstitution du capital initial Montant initial disponible 1000€. Pas de motif particulier à l'opposition, sauf que j'ai les preuves que je les ai avertis à plusieurs reprise que la mensualité de 50€ était trop élevée, en demandant une diminution des mensualités. Puis après j'ai eu affaire à la société de recouvrement Neuilly...... a qui j'ai également expliquer ma situation et proposé un règlement mensuel de 25€, en vain cette société est juste là pour nous harceler mais pas pour discuter.

bisane

Ca va être chaud bouillant, mais il me semble qu'il faut de toute urgence demander au créancier tous les documents prouvant sa créance, contrats et historique complet compris, en RAR, en vue de l'audience.

Il date de quand, ce crédit ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Sandra86

D'accord je vais faire la demande. En faite j'ai fais opposition à cette IP, pour éviter le titre exécutoire en attendant de savoir si mon dossier de surendettement était recevable et aussi parce que je ńavait pas les 950€ exigé


Le crédit date de janvier 2016.


Le créancier doit être informé que mon dossier de surendettement est recevable.

feufolette

ce n'est pas pour ça qu'il va se désister de l'instance.

Le dossier empêche les créanciers d'obtenir le paiement forcé suite à un titre exécutoire, il ne les empêche pas d'obtenir le dit titre exécutoire. Ce qui est plus prudent pour eux si la procédure d'élaboration du plan doit durer plus de deux ans, ou s'il estime qu'il y a des chances que le plan n'aille pas au bout.
l'artiste est menteur mais l'art est vérité (François Mauriac)

Sandra86

J'ai bien compris ce point là, le créancier s'assure qu'il sera rembourser c'est normal.


Je suis consciente que j'ai très peu de matière pour justifier mon opposition à l'IP . J'ai sans doute fait une erreur en y faisant opposition... mais à ce moment là j'en ne savais pas que mon dossier serai recevable. Enfin j'ai mis la charrue avant le bœuf.

feufolette

pas du tout....  vous avez tout autant le droit de faire opposition que le créancier de protéger sa créance.  Il arrive qu'on découvre des motifs que l'on suspectait pas  ;)
l'artiste est menteur mais l'art est vérité (François Mauriac)

Sandra86


bisane

Feuf a raison ! Il n'y a rien à regretter !  ;)
Vouis avez fait ça pour vous protéger, et vous avez bien fait !

On pourrait en rester là, mais ceci m'a mis la puce à l'oreille :
Citation de: Sandra86 le 28 mars 2018 à 19:06:12je les ai avertis à plusieurs reprise que la mensualité de 50€ était trop élevée

Et que vous pourriez donc demander au juge de vérifier que le crédit vous a été accordé avec tout le sérieux nécessaire et "dans les règles de l'art".
Avez-vous reçu l'information de renouvellement en 2017 ?

Le non respect du formalisme imposé par le code de la consommation pourrait conduire à faire un peu baisser la note !   ;)


S'il n'y a rien à soulever, vous pourrez à tout le moins demander au juge qu'aucun frais supplémentaire ne vous soit appliqué et que le remboursement, en tout état de cause, se fasse selon les modalités prévues par le plan.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

BRUYERE

Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

En haut