Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
l'équipe du forum entraide surendettement vous présente ses meilleurs voeux pour 2019 : qu'elle vous apporte plus de joies que de peines et davantage de douceur et de lumière que d'obscurié
20 janvier 2019 à 04:26:55

Le début de la panique... c'est maintenant!

Démarré par LiliTouteSeule, 29 avril 2016 à 10:31:37

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Événements liés 

En bas

BRUYERE

Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

LiliTouteSeule

Bonjour :)

Le plus long est fait : photocopies et impressions des documents digitalisés... J'ai tout ce qu'il faut, il manquerait juste à la rigueur la dernière quittance de loyer (mais notre proprio ne nous les envoie jamais), néanmoins j'ai le bail donc ça devrait aller. Et le contrat de l'une des 2 réserves d'argent, je suis embêtée pour ce contrat car quand j'en ai demandé une copie, l'organisme m'a répondu que si je donne mon accord à leur réponse, ils prélèveraient 9,90€ de frais en + de la prochaine mensualité pour me la faire parvenir. Sauf que j'ai révoqué le prélèvement entre temps. L'assistante sociale me dit de mettre le dernier relevé, apparemment il y a les infos nécessaires dessus. On verra bien, au pire la BDF me demandera de compléter. Et si c'est le cas, je ne sais pas trop comment je ferai, mais bon, chaque chose en son temps.

Il ne reste pour le moment plus qu'à ranger la tonne de papiers dans les pochettes adéquates, et déposer tout ça à la BDF. Ca devrait être fait pour le début de semaine, je me laisse le weekend pour me remettre car ce fut long et ch*ant, je suis lessivée. Et ensuite, croiser les doigts pour que ça aille vite, et qu'on soit recevables. Je vous redirai quand ce sera déposé ;)

bisane

Votre AS a raison ! Pas de problème !
Et pour la quittance non plus...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

BRUYERE

Vous avez déjà fait une bonne partie du chemin  ;) ;)

On attend donc confirmation du dépôt ...
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

LiliTouteSeule

Bonjour à vous :)

Ca y est, on a un créancier qui se réveille, et il s'agit du rachat de crédits. Ils ont appelé une fois sur le portable de monsieur (je suis "juste" co-signataire dessus), qui n'a pas répondu. Et ont envoyé pas moins de 3 mails sur sa boite mail (dont un en double...). Voici les données importantes de leur réponse à notre courrier de révocation :

* Pour le report d'échéance en fin de contrat (on avait précisé pour mai et juin, j'ai dû faire opposition pour mai car ils ont reçu la demande de révocation le même jour que l'envoi de l'ordre de prélèvement), reçu par mail :

"Vous avez souhaité le report de l'échéance du 10/06/2016 en fin de contrat.
Cette modification, accordée sous réserve que votre dossier soit à jour de paiement, entraîne une majoration
des échéances.
Toutefois, nous vous précisons que ce report ne s'applique pas aux primes d'assurances et génère des frais
de gestion de 30,00 EUR (barème en vigueur)."

- Pour la révocation des prélèvements, ils nous proposent un réaménagement du rachat en fait... reçu par mail :

"Vous avez souhaité modifier les modalités de paiement de votre contrat.
Afin d'étudier votre demande, nous vous remercions de nous adresser les documents suivants, pour vous et
pour (moi-même) en qualité de co- emprunteur, indispensables à cette étude :
une copie de votre avis d'imposition
un justificatif de domicile de moins de 3 mois : quittance de téléphone, facture EDF. Si vous êtes logé à
titre gratuit une attestation de la personne qui vous loge, et un des justificatifs de domicile ci-dessus cités
de cette personne
un justificatif de revenu : la copie des trois derniers bulletins de salaire, ou l'avis de pensions, ou de
retraites, ainsi que les justificatifs pour les allocations diverses
un justificatif de vos charges (autres crédits, factures téléphones, factures électricité, gaz...)
les trois derniers mois de relevés de comptes bancaires principaux et secondaires.
Nous joignons également en annexe une fiche diagnostic à nous retourner complétée et signée.
A réception, nous examinerons votre demande et vous adresserons une réponse dans les meilleurs délais"

Ceci, accompagné d'un document de 2 pages à remplir dans lequel nous sommes sensés leur raconter notre vie...

Et une info qui m'a assez étonnée, donnée sur la messagerie de monsieur par leurs soins : ils refusent tout chèque et tout virement, c'est prélèvement ou prélèvement, point.

Et mes questions :

- Ont-ils le droit de refuser notre demande de révocation, alors même que notre courrier mentionnait clairement l'article du règlement européen sur les mandats SEPA ?
- Ont-ils le droit de nous imposer le prélèvement et aucune autre solution que celle-ci ?
- Ont-ils le droit de continuer de lancer des ordres de prélèvements malgré notre courrier de révocation, si nous ne répondons pas à leurs mails/appels ?
- Concernant la jolie liste de documents qu'ils nous demandent de fournir, ont-ils le droit de faire ça ? Et de demander carrément un droit de regard sur nos comptes bancaires ??

(Le dossier sera déposé jeudi sans faute, on a eu un contre-temps, entre autre avec une des 2 réserves qui nous a fait parvenir le nouveau relevé ce matin donc on préfère joindre ce document à jour au dossier plutôt que celui d'avril. Notre fille étant à la maison demain AM, on n'aura pas le temps d'y aller le matin, et on ne souhaite pas l'emmener à la BDF, d'où jeudi pour le dépôt)

bisane

Vous êtes en droit de révoquer les prélèvements, mais ils ont le droit de demander à être payés !

La démarche concernant l'aménagement du rachat ne paraît pas totalement anormale...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

LiliTouteSeule

Ah mais pas de souci pour leur demande de continuer à être payés, bien sûr c'est normal. Mais imposer le prélèvement... N'est-ce pas une clause abusive ? Qui ne figure même pas au contrat en plus, j'ai vérifié...

LiliTouteSeule

Bonjour !

Eh bien voilà, le dossier a été déposé à la BDF ce matin... Un gros stress de passé, j'avais tellement peur qu'il y ait un problème, qu'il manque quelque chose ou je ne sais quoi. Comme souvent, j'aurai stressé pour rien...

Donc je présume qu'à partir de maintenant, on n'a aucun intérêt à accepter quelconque modification au niveau des différents échéanciers ? Je me dis que ça fausserait les données mises au dossier, je ne sais pas si j'ai raison ou non... Je pense tout particulièrement au rachat, qui m'a envoyé un sms ce matin pour me demander de les rappeler, certainement pour le réaménagement qu'ils proposaient, et peut-être pour le prélèvement aussi. En tout cas, j'ai confirmation que n'autoriser que le prélèvement pour un paiement est bien une clause abusive. Donc si on peut envoyer quelque chose ce mois-ci (j'vous cache pas que ça va être dur, une fois tout ce qui reste à passer passé, on aura un total de découverts de 200€ alors qu'on est loin de la fin du mois), vu qu'apparemment ils ne nous transmettront aucun RIB, que fait-on ? Un chèque ?

Sinon, tout autre chose. On a reçu un courrier de notre mutuelle assez surprenant. L'objet : augmentation des échéances à partir du 1er juin. +50% par mois, rien que ça. La raison : "graves difficultés financières". Ils sont gentils... Du coup on va en changer, on ne peut pas assumer leur nouveau tarif. J'ai mis copie de ça au dossier avec un message pour dire qu'au vu de ce courrier, on va changer de mutuelle. J'ai bien fait ? J'imagine que je dois tenir la BDF au courant une fois le changement fait ?

BRUYERE

Je déménage donc votre fil dans la bonne section ;)

Vous avez bien compris pour le rachat de crédit : une fois le dossier déposé, aucune raison de négocier quoi que ce soit : vous risqueriez même l'irrecevabilité car ce pourrait être assimilé à un nouveau crédit..

Les mensualités de contact c'est si vous le pouvez sans vous mettre davantage en difficulté ..Si vous ne pouvez pas.. ben vous ne pouvez pas ..

Activez le mode super blindage et attendez le passage en commission  ;) ;)
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

LiliTouteSeule

12 mai 2016 à 13:51:01 #39 Dernière édition: 12 mai 2016 à 13:53:29 par LiliNunu »
D'accord, donc on ne répond à rien du tout pour le réaménagement du rachat en fait. L'attente d'ici le passage en commission va être bien longue, ils nous ont déjà arrosés de mails + 1 appel avant-hier, ils ont envoyé un sms ce matin, à l'instant le téléphone fixe a sonné et je suis sûre que c'était eux... EDIT : Confirmation, c'était bien eux, même message que ce que j'ai eu par sms ce matin, mais en version vocale. Ils appellent en masqué...

Et l'un des 2 revolving se réveille aussi, message vocal automatique reçu ce midi, ils me demandent de les appeler. Sur leur site, la mensualité de mai apparaît en impayé (normal), et ils nous mettent des frais de 2€ et quelques pour fêter ça.

Mais quand bien même, ça fait pas mal en si peu de temps. Je n'ai pas hâte que le 2nd revolving s'y mette à son tour... Quand on paye bien, tout baigne. Mais quand on ne peut plus, ils le font bien savoir qu'ils existent...

BRUYERE

C'est le moment souvent le plus difficile entre la révocation des prélèvements et le passage en commission.. >:(

Il faut vraiment se forger une belle armure et se dire qu'il ne va rien se passer de grave..

De toute façon avec une CR à 0..  >:( vous ne pouvez pas faire grand chose pour les calmer ..payez vos charges courantes et remplissez votre frigo : c'est l'essentiel ;)
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

LiliTouteSeule

Oh que oui, il faut bien qu'on mange. On est déjà à mal sur les 2 comptes courants, et il va bien falloir finir le mois... Toutes les charges incompressibles seront payées, comme tous les mois.

Mais je suis dans un sentiment contradictoire en fait. Car d'un côté je me dis qu'après toutes ces années de lutte pour honorer tout ce qu'on doit chaque mois, on ne mérite pas le harcèlement qui vient de débuter. Ce soir encore, 1 message vocal + 1 sms qui nous demande de contacter urgemment l'un des créanciers revolving parce qu'on n'a "pas accepté leur solution" (je me demande bien laquelle, leurs messages vocaux demandent juste de les rappeler et ils n'envoient aucun mail...).

Et de l'autre côté, je me dis qu'ils ont raison finalement, ils réclament leur argent, c'est normal. Mais ils en font déjà tellement pour nous mettre la pression, c'est énorme tout ce qu'on reçoit rien qu'aujourd'hui, alors que ça fait à peine 1 semaine qu'on a envoyé les demandes de révocation (on n'a jamais dit dans nos courriers qu'on cessait de les payer en plus, on leur demandait un RIB sans quoi on enverrait des chèques, selon nos moyens, si on peut...). Et dire que ça va continuer... Je le savais qu'on risquait ça, mais punaise c'est dur moralement. Déjà que je me sens vraiment mal à l'aise de me dire qu'on ne peut plus honorer ces remboursements, ils en rajoutent une belle couche là :(

On va tenter de se blinder, monsieur y arrive à priori mieux que moi, il a bien de la chance. Il ignore, n'y prête même pas attention. Je devrais faire pareil, et j'ai tout intérêt à le faire en effet, sans quoi je vais devenir dingue :/

agathe

Celà ne sert à rien de vous mettre la rate au court bouillon, vous ne risquez rien alors zen. Les creanciers jouent leurs cartes et vous vous laissez passer.....

LiliTouteSeule

Je vais sûrement finir par m'y faire. Mais le moindre truc qui se passe est sujet à stress pour moi pour le moment, surtout qu'ils y mettent le paquet dès le départ. Et d'ailleurs, ce soir je constate que l'un des 2 revolving retente un passage en force par le prélèvement pour le 16. Malgré une 1ère opposition faite par mes soins pour ce mois-ci (ça tombait pile pendant le pont la semaine passée, j'ai eu peur que ma banque ne le fasse pas du coup). Et malgré les 2€ et quelques de frais qu'ils nous mettent dans les dents sur le solde restant dû pour ça. Et malgré la révocation qu'ils ont pourtant bien reçue. J'ai l'AR, et c'est justement pour ça qu'ils ne sont pas contents.

Le 2nd revolving n'a pas encore donné de signe de vie, mais tente lui aussi le prélèvement, pour le 17. Là par contre c'était la date de prélèvement normale donc aucune opposition faite encore pour celui-là. Mais comme l'autre, cet ordre de prélèvement se fait malgré la révocation, et sa bonne réception (j'ai l'AR aussi). Comme si je n'avais pas envoyé de courrier en fait, ils font le mort et font les choses comme d'habitude.

Ils ont le droit de faire ça ? Devrais-je lancer une opposition pour les 2 ou bien laisser ma banque, au courant des révocations, faire ? Je ne sais pas s'il est normal que ces ordres de prélèvements apparaissent. J'ai très peur que ces prélèvements passent si je ne réagis pas de mon côté, ils empêcheraient les impôts de passer (doivent passer le 18), et ça nous créerait encore des frais, ce serait pire que tout...

Smilysoul

Lorsque vous faites opposition à un prélèvement il apparait en débit le jour même
mais est recrédité le lendemain ...
Donc à suivre ... ;)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

En haut