21 octobre 2019 à 19:56:09

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Déposer seul en couple / mode calcul de la CR

Démarré par Caren, 10 janvier 2019 à 13:42:47

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Caren

Le forfait de 732 € pour 1 personne ne fait nullement question, pour personne !
Et si les forfaits sont en effet bien visibles dans le tableau à droite, qui crois-tu qui les a notés, qui crois-tu qui les actualise, sinon le forum justement en fonction des retours des forumeurs et des règlements intérieurs consultables sur le site de la bdf ?

bisane

C'est d'ailleurs là que ça devient intéressant, parce que tu ne peux pas dire ça, ou en tout cas t'en tenir à ça :
Citation de: agathe le 17 janvier 2019 à 22:09:06L'augmentation des dépenses liées à la vie commune est justement couverte par le forfait pris sur les revenus du non déposant.
L'augmentation des charges, qui est donc bien réelle, tu le reconnais toi-même, est couverte par le forfait de 732 €, qui est ajustable, ça, ça ne pose pas problème.

Là où le problème survient, c'est que la BDF considère que ce "forfait" est établi à 732 € pour une personne seule.
Mais que celui-ci est augmenté de 255 € (au total) pour chaque personne supplémentaire.
Là où ça devient injuste, c'est donc que l'on compte 1 personne seule, alors que ce n'est pas le cas, pour le calcul de la CR, et que donc ces 255 € devraient venir en déduction de la CR.
Ca fait une petite différence, tout de même... :P
A tout le moins, les charges liées au logement, soit 62 €, devraient bel et bien être déduites !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

agathe

aucun problème, les 732 euros sont bien là pour la participation aux charges c'est ce que j'écris depuis le début. Après que l'on nomme cela forfait ou participation je n'y vois aucune différence.
le surendettement est régit par des lois, les 732 euros ont été définis par un collège de responsables après d sauf cas exceptionnels bien sur, ce n'est pas un montant qu'on aménage. C'est ainsi .
de plus, si le surendettement ne s'était pas réformé avec les forfaits on compterait madame pour 2/3 et la participation de monsieur pour 1/3 reflet du montant de leur revenus.

bisane

Ca semble être difficile d'écrire en français, alors que ce serait plus immédiatement compréhensible, et ne viens pas me dire que c'est la faute de la tablette !!! :P
Citation de: agathe le 19 janvier 2019 à 11:37:58par un collège de responsables après d sauf cas

Et tu ne réponds pas le moins du monde à ma "question"... mais sur Mars ou Uranus les dialogues prennent peut-être d'autres formes...

"C'est ainsi" que les hirondelles ne font pas le printemps et que l'on ne met pas Paris en bouteille aussi facilement qu'on le croirait...

Citation de: agathe le 19 janvier 2019 à 11:37:58si le surendettement ne s'était pas réformé avec les forfaits on compterait madame pour 2/3 et la participation de monsieur pour 1/3 reflet du montant de leur revenus.
Et à l'époque de Cro-Magnon, on faisait comment ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

agathe

19 janvier 2019 à 22:56:51 #109 Dernière édition: 19 janvier 2019 à 23:05:28 par agathe »
Bisane je ne sait pas si c'est bien ce que tu veux dire, madame non déposante aurait le 1+2+3+4. monsieur lui aurait une participation avec les forfaits 2+3+4 auxquels ont rajouterai les forfaits pour une personne supplémentaire 2+3+4. Donc 978 euros de participation aux charges. Il lui resterait donc 722 euros pour son essence, ses impots, sa mutuelle, son assurance voiture, sa pension alimentaire,, son crédit. Sa participation le surendetterait, ce n'est pas ce que cherche le surendettement, c'est l'équilibre pour les deux personnes qu'il faut arriver à avoir. Et le 2/3, 1/3 qui est très proche du calcul fait par la gestionnaire semble etre une piste intéressante. 
Et ça vous parait tenir la route, si madame avait des enfants on rajouterai autant de forfaits supplémentaires que d'enfants. (ils sont fait pour cela) IL n'y a plus aucune logique.
Ce que tu défends signifierais que les participations doivent être augmentée de 255 euros il n'y aurait plus jamais de participation à 732 euros comme prévu par le règlement.
Et même si c'était le temps des dinosaures c'est pourtant avec cette expérience des calculs particuliers que le forfait a été déterminé, ils ne sont pas partis de rien, et cela fonctionnait très bien dans certaines succursales puisqu'il y avait très peu de redépot, elles ont servi de trame.

bisane

Citation de: noirkate le 18 janvier 2019 à 11:33:31Résultat de recherche d'images pour
Je ne parle pas du montant de la participation, mais du fait de considérer que le déposant vive seul ou pas !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

agathe

il n'est pas considéré vivre seul sinon il n'y aurait aucune participation.

bisane



Citation de: agathe le 20 janvier 2019 à 11:57:15il n'est pas considéré vivre seul sinon il n'y aurait aucune participation.
Mais le montant des charges, serait, lui, calculé sur la base d'un personne vivant seule ? ? ? :o :o :o ??? ??? ???
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

agathe

oui, les charges que la personne qui vit avec un compagnon voit ses charges courantes augmentées, c'est bien pour cela que monsieur qui n'est pas au dossier va avoir a verser à sa compagne les 732 euros (dans l'absolu) pour sa participation aux charges. L'eau et EDF sont un peu augmentés puisque les abonnements sont les mêmes. 
il faut bien qu'il y ait une différence entre une personne déposant seule avec ses propres dettes et un couple déposant à deux avec les dettes communes ou non. Dans l'un le non déposant a ses propres charges et ses propres crédits a assumer, dans l'autre tout est mis en commun.
Je ne sais plus comment expliquer les choses, je ne peux plus rien dire. Attends le juge.

bisane

............................................................................................
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

agathe


bisane

Un cercle, par définition, n'a pas de fin... :-\
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

agathe


En haut