accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Événements liés

  • regroupement bonhomme vert: 20 avril 2017

Auteur Sujet: Dettes familiales, bancaires, recouvrement, jeux d'argents et surrendettement  (Lu 1705 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Kamel I

  • Rigole
  • Messages: 19
Merci beaucoup pour votre retour.
Courriers envoyés.


Maintenant il ne reste plus qu'à contacter l'assistance sociale pour voir avec elle si je peux déposer mon dossier maintenant ou si je dois le différer.

Hors ligne Caren

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 6026
  • Sexe: Femme
Même question que celle posée au forum !  ;)

Hors ligne Kamel I

  • Rigole
  • Messages: 19
Oui, mais comme les avis divergent sur le forum, j'aimerais bien avoir aussi l'avis d'une personne dont c'est le métier

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 129432
  • Sexe: Femme
Tout ceci s'est déroulé entre la fin de juin et la première semaine de mai.
Avril ?
700 €, en regard de votre budget, c'est quand-même une somme... Je serais pour attendre d'avoir un mois "blanc" pour déposer, comme gage de vos efforts et de votre engagement.

Mais un avis, quel qu'il soit, reste un avis !  ;)
La question que vous allez poser à l'assistante sociale, à part si elle connaît bien le fonctionnement de votre BDF et sa manière de réagir, ne rentre pas à proprement parler dans ses compétences.


Ca s'embrouille un peu, la demande de report d'échéances et le "paiement selon vos moyens", mais bon... c'est envoyé !  :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne Kamel I

  • Rigole
  • Messages: 19
Disons que j'avais déposé 200, puis j'en ai retiré 400, que j'ai re-déposé, + les 100 € pour bénéficier du bonus, et on arrive rapidement à 700 €.


J'ai voulu envoyé les courriers cette semaine car le temps qu'ils arrivent et avec l'ascension, j'avais peur qu'ils ne soient pas traités avant la fin du mois si j'attendais plus.


Maintenant que c'est fait, j'ai une question sur l'attitude à adopter. Dois-je répondre au téléphone aux créanciers ? Si je le fais, ils vont surement me harceler pour que je change d'avis, mais si je ne le fais pas, ils ne pourront jamais me transmettre de rib sur lesquels je pourrais faire les virements.

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 129432
  • Sexe: Femme
Ne fonctionnez plus que par courrier !
Vous avez prévenu vos créanciers qu'ils ne devaient pas vous harceler par téléphone...  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne batista

  • Rivière
  • **
  • Messages: 384

Bonjour Kamel,
je suis inscrite sur ce forum depuis plus de 2 ans .. mon compagnon s'était mis dans une situation inextricable à cause d'une dépendance sévère aux jeux... la dette globale était énorme et comme vous il se persuadait toujours qu'il pouvait se refaire... mais les comptes sont là.. il a tout perdu et rien gagné et devra encore rembourser pendant de nombreuses années!! ( et ce grâce au dépôt à la BDF sinon ce il lui aurait fallu plusieurs vies pour rembourser!!!)  mais, grâce à ce forum nous avons réussi à passer les premières étapes, je ne peux encore crier victoire en ce qui concerne la dette ( en attente d'un possible pourvoi en cassation) mais en tout cas un énorme cri de victoire pour l'arrêt de l'addiction!!
Mon conjoint a mis plusieurs années à se rendre compte de sa pathologie, il a fallu un passage ( encore d'actualité, suivi depuis début 2014 ) pour qu il prenne conscience de tout le mal que cette addiction avait pu causer... au bout d'un an de suivi, il a ^pris conscience de l'ampleur de la dette, et il a avec l'aide du CSAPA a déposé un dossier de surendettement.
Outre les conseils donnés sur la technicité du dossier bdf, je ne peux que vous conseiller de travailler en premier lieu sur votre addiction, ses conséquences sur votre vie.. Normalement vous devriez vous rendre compte qu'elles ne sont pas positives et fr les comptes.. il vous faudra compenser cette addiction par quelque chose..

Aucune situation n 'est inextricable, il y a toujours des ressources profondément ancrées quelque part en nous qui vous permettront de voir la vie autrement ;-) Un point positif est de se détacher du matériel, être dans le système D et devenir bien écolo !
Parlez en avec vos proches ils seront d'un soutien indéfinissable dans votre parcours de guérison.. car c est bien une maladie!!
Bon courage! et plaie d'argent n est pas mortelle!!

Hors ligne Kamel I

  • Rigole
  • Messages: 19
Bonjour,

Veuillez excuser ma longue absence, mais je pensais ne pas trop mal m'en sortir, donc je ne me rendais plus sur le forum en me disant (à tort) que ça signifiait que j'avais moins de problème.

Merci à batista pour votre message d'encouragement.

Je reviens vers vous pour vous donner quelques nouvelles et vous demander à nouveau conseil.
Grâce à vos recommandations, j'ai réussi à avoir un compte à flot qui me permet de régler toutes mes dépenses courantes et de verser ce qui restait aux créanciers à qui je devais de l'argent. Je me fais également suivre par un psychologue pour mon addiction et par une assistance sociale pour mes problèmes de dette. Elle m'a d'ailleurs rassuré en me disant qu'il était tout à fait possible que mon dossier soit accepté par la banque de France malgré le fait que j'ai des dépenses de jeu sur mes relevés bancaires. Tout semblait donc aller pour le mieux.

Malheureusement, pour plusieurs raisons, principalement une régularisation d'impôt de  1300 € (due à un mauvais échéancier mensuel), je n'ai pas pu honorer les dernières dépenses auprès des créanciers. Et là ça a été horrible: appels plusieurs fois par jour sur mon portable, plusieurs appels sur mon lieu de travail, sms réguliers et tentatives de prélèvement sur mon compte bancaire.
J'ai eu envie de porter plainte, mais j'ai du mal à voir ce à quoi ils peuvent être condamnés.
Ce qui me pose problème c'est plus les tentatives de prélèvement. A l'époque, ma banque faisaient payer la révocation mais pas l'opposition temporaire. j'avais donc
opté pour l'opposition temporaire. Il semblerait que cette opposition soit terminée puisque je vais avoir plus de 70 € de frais de rejets ce mois-ci (et surement autant le mois prochain). La révocation étant maintenant gratuite, je viens de la demander pour mes créanciers, mais j'aimerais savoir s'il existe une possibilité de contester ces prélèvements et/ou ces frais. A cause d'eux je n'arrive pas à remettre dans le vert mon second compte bancaire et je paye donc chaque mois des agios.

Merci d'avance pour votre compréhension et pour vos retours

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 129432
  • Sexe: Femme
Je ne comprends pas... vous aviez maintenu des prélèvements sur un 2° compte bancaire ?  :o ???
Vous n'avez pas ouvert un compte sain ?

Les appels sur le lieu de travail sont normalement interdits.

Avez-vous décidé de déposer un dossier ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne Kamel I

  • Rigole
  • Messages: 19
Sur vos conseils j'ai ouvert un compte sain sur lequel j'ai domicilié tous les prélèvements courants (assurances, loyer, ...). Ce compte est depuis toujours dans le vert.

Sur mon autre compte, j'avais fait une opposition aux prélèvements des créanciers (car la révocation ferme était payante). Malheureusement j'ai oublié qu'elle prenait fin au bout de 3 mois, et donc les prélèvements ont repris (du moins les tentatives), d'où de gros frais d'impayés. Etant donné que j'avais adressé un courrier demandant l'arrêt de cs prélèvements et que le montant prélevé ne correspond pas au montant pour lequel j'avais donné mon accord initial, je me demandais s'il était possible de réclamer un remboursement de ces frais (auprès de ma banque ou des créanciers).

Les appels sont interdits, mais que risque concrètement les créanciers à part un rappel à l'ordre ?

J'envisage effectivement de déposer un dossier, mais la personne qui me suit voulait voir avec la banque de France s'il n'y avait pas d'autre solution étant donné que mes dettes ne concernent que mes créanciers (et la famille) mais de tiers (propriétaire, assurance, ...)

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 129432
  • Sexe: Femme
Je ne comprends pas ceci :
mes dettes ne concernent que mes créanciers (et la famille) mais de tiers (propriétaire, assurance, ...)
Vos dettes concernent effectivement vos créanciers, en effet !  :P
Mais les tiers, c'est quoi ?


Vous n'aviez pas vu les prélèvements se présenter ?
Demander le remboursement des frais, vous pouvez toujours, mais je n'y crois guère...  :-\
Mais s'il n' y a plus rien qui circule sur ce compte, en quoi cela vous préoccupe-t-il ?
« Modifié: 08 novembre 2017 à 21:04:38 par bisane »
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne Kamel I

  • Rigole
  • Messages: 19
Je n'ai pas été très clair, désolé.

Ce que je voulais dire, c'est que je n'ai des dettes qu'auprès d'organismes de crédit et de ma famille mais que je suis à jour vis à vis des impôts, des assurances, du loyer, ...

Concernant les prélèvements, je pensais les avoir révoqués. J'avais oublié que je n'avais fait qu'une opposition (temporaire). De plus, je pensais que la lettre que je leur avais adressée suffirait à arrêter les prélèvements.
Aujourd'hui les prélèvements sont définitivement révoqués, mais j'ai eu 70 € de frais bancaires ce mois-ci et je vais en avoir autant le mois prochain.
Et quand on est endétté, on se passerait bien de se genre de choses.

Vu comme il est difficile d'obtenir remboursement même quand on est dans notre droit, je préfèrerais être sûr d'y avoir droit avant de contacter ma banque.
« Modifié: 08 novembre 2017 à 20:58:33 par Kamel I »

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 129432
  • Sexe: Femme
et je vais en avoir autant le mois prochain.
Et quand on est endétté, on se passerait bien de se genre de choses.
Pourquoi, si vous les avez révoqués ?  :o ???

Il n'y a aucun "droit" en la matière... Mais il n'y a aucun risque à tenter.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne Kamel I

  • Rigole
  • Messages: 19
En fait je vais avoir des frais le mois prochain car ils y a toujours un mois d'écart. Ce mois-ci j'ai dû payer les frais des tentatives de prélèvement du mois dernier, et le mois prochain je vais devoir payer ceux liés aux prélèvements échoués de ce mois.
Merci pour votre retour, je vais essayer de voir avec ma banque si elle accepte de faire un geste.