19 septembre 2019 à 02:25:46

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Devenir d'une LOA dans le cadre d'un dépôt de dossier de surendettement

Démarré par CcileV, 08 novembre 2017 à 00:01:44

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

CcileV

Bonjour,
Concernant l'ouverture du compte sain :
- conseillez-vous de restituer les moyens de paiement (cartes,chéquiers) aux anciennes banques dès qu'on dispose des nouveaux pour éviter des frais d'opposition ?
- après révocation des mandats de prélèvements vaut-il mieux émettre les virements SEPA vers les organismes de crédit à partir du nouveau compte ou à partir des anciens (si le découvert autorisé n'est pas supprimé il me semblerait opportun de l'utiliser  ;) ) ?
- s'il y a plusieurs crédits chez un même organisme préconisez-vous de lui servir le même montant qu'aux autres c'est à dire vaut-il mieux diviser la capacité de remboursement par le nombre de crédits ou par le nombre de créanciers ?
Merci
Ccile
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

bisane

1/ c'est comme vous voulez, tant que ce n'est pas expressément demandé... sauf si c'est payant !
2/ plutôt l'ancien, donc... Mais ça demandera quelques manipulations par la suite ! Etes-vous certaine que tous ces virements puissent être honorés ?
3/ par le nombre de crédits, et avec des virements bien distincts pour chaque crédit
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

CcileV

Merci pour vos réponses claires et concises.
J'ai découvert dans un fil l'existence de votre ouvrage que je viens de lire d'une traite, en version électronique, sur le site de ma bibliothèque.
Je dois dire que je marche vraiment dans vos pas tellement je me reconnais dans ce que vous y décrivez,  en particulier dans la phase de découverte de la situation et de la "prise en main" du dossier. Pour l'heure j'en suis à ce stade et grâce à ce forum et à votre ouvrage je sais quel type de tempête risque de s'abattre dans les mois qui viennent. Le savoir permet de s'y préparer et de préparer l'armure du proche que j'accompagne dans ce périple... :-\
Alors merci encore pour votre action bénévole !
Ccile
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

bisane

Citation de: CcileV le 12 novembre 2017 à 01:13:21
Merci pour vos réponses claires et concises.

On est un peu obligés d'aller à l'essentiel !  ;)


Citerque je viens de lire d'une traite,

Hébé !!!!  ?!?!?! ?!?!?! ?!?!?!


Mais si cela vous éclaire et vous donne du courage, alors, tant mieux !  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

CcileV

Bonjour,
J'ai besoin d'un conseil pour l'accompagnement que je fais.
La personne en question ne veut finalement pas qu'on révoque les mandats de prélèvement parce qu'elle craint les organismes de crédit et en particulier des saisies sur son salaire. Elle me dit qu'en ce moment tout va de travers et pense que la BdF va forcément rejeter son dossier...En clair c'est la panique à bord.
Je n'ai pas su quoi lui répondre sinon que laisser les prélèvements être les uns après les autres rejetés lui occasionnait des frais bancaires qui s'ajoutent à son problème et ne résolvait rien d'autant que les créanciers lui écrivent gentiment que pour l'aider et à titre exceptionnel ils reportent sur l'échéance suivante les intérêts de l'échéance impayée. De ce fait ils se payent mais ne lui permettent pas de réduire le capital restant dû...
Pour l'heure il n'y a pas eu de courrier en recommandé mais ça va arriver donc pour moi l'urgence c'est de révoquer les mandats de prélèvement, ouvrir le nouveau compte déposer le dossier BdF pour que le délai de 3 mois commence à courir.
Avant une saisie sur salaire quelles sont les étapes ? Il faut un commandement de payer ou une injonction mais qui passe par un juge a priori.
Comment la convaincre ? Je ne peux évidemment rien faire sans son accord.
Merci
Ccile
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

bisane

S'il n'y a pas de jugement, il n'y a strictement aucun risque de saisie !
Et ça prend un peu de temps, pour lancer une procédure... Plus que les 3 mois du traitement du dossier !  ;)
Le seul risque immédiat est le harcèlement, contre lequel il faudra se blinder.

Très peu de dossiers sont irrecevables.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

CcileV

Selon votre expérience est-il raisonnable d'attendre la réponse de recevabilité de la BdF pour révoquer les prélèvements afin de ne pas faire de vagues auprès des créanciers ?
En décembre cette personne aura sa prime annuelle donc les comptes vont repasser dans le vert et elle va se remettre à flot temporairement.
Moi je pensais qu'il fallait préserver cette prime mais visiblement elle préfère éponger temporairement ses dettes. C'est son choix.
Pour moi ce n'est que reculer pour mieux sauter mais j'ai peut-être tort.
Je vais mettre au début du fil le fichier avec les infos dont je dispose pour que vous puissiez avoir une idée de la situation.
En résumé : 3106 de revenus, 900 de loyer, 400 d'IRPP, 120 de TH, 200 de LOA, 1700 de crédit hors assurances facultatives en cours de résiliation sinon 2164...
Pour l'heure je me lance dans de l'archéologie administrative en triant la masse de papiers accumulés et autres courriers non ouverts que j'ai commencé à récupérer pour essayer de reconstituer la situation réelle car elle ne connait même pas le solde de ses comptes et n'a pas idée de tout ce qui est rejeté... Je veux disposer d'une situation claire et à jour pour pouvoir suivre les comptes au jour le jour et ne plus subir les rejets bêtement.
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

agathe

En ce cas reglez en priorite les retards de charges s'il y en a.

Manolété

Courage CcileV ;)
Vous êtes admirable dans ce magnifique soutien que vous prodigué à votre amie bbbo

CcileV

Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

bisane

Expliquez lui qu'un plan de redressement ne laisse aucune marge, et qu'il vaudrait largement mieux qu'elle cagnotte cette prime !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

CcileV

Bonjour,
Une question avant d'ouvrir le nouveau fil pour la lettre de saisine qui sera préparée ce we.
Une grande partie de l'endettement provient de déplacements à l'étranger, pendant des années, du fait de l'éloignement géographique du petit ami (aujourd'hui ex-) qui revenait très rarement en France car il avait créé une entreprise dans son pays d'origine. Est-ce nécessaire d'évoquer ça dans la lettre de saisine ?
Merci
Ccile
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi


CcileV

Bonsoir,
Pour remplir le dossier :
1/ page 3 - Comment fait-on en cas d'employeurs multiples ? Un en CDI l'autre en vacations horaires (contrat annuel) ? Je ne vois pas de case prévue à cet effet.
2/page 3 - Les tickets restaurants doivent être indiqués en case "Autres ressources" j'imagine ? Doit-on mettre la part patronale qui figure sur le bulletin de salaire ou autre chose ?
3/ page 6 - Pour la liste des crédit renouvelables j'imagine qu'on doit joindre un feuillet supplémentaire puisque le dossier n'en prévoit que 7 ?
4/page 8 - Pour la cause principale du dépôt : dans la case "autres", qui sera celle à remplir concernant le dossier dont je m'occupe car les autres ne conviennent pas, que mettre de plus que ce qui aura été expliqué dans la lettre de saisine ? Je ne comprends pas ce qui est attendu à ce niveau là...

Autre question :
Si les avances d'argent faites par la famille sont finalement déclarées comme une donation au plan fiscal et non comme un prêt, de quelle façon doit-on les signaler au niveau du dossier BdF (car elles apparaissent sur les relevés de comptes) ?

Merci
Ccile
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

En haut