Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
26 septembre 2018 à 03:04:58

Lettre saisine de Tenoux

Démarré par tenoux, 23 février 2018 à 09:44:14

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

tenoux

23 février 2018 à 09:44:14 Dernière édition: 23 février 2018 à 12:45:54 par CcileV »
Voila la 1ère ébauche de ma lettre de saisine.... Ya certainement des points à améliorés.
Madame, Monsieur,
Je me suis porté caution personnel à hauteur de 52000 euros pour ma SARL de l'époque. Aujourd'hui il me reste à devoir la somme exacte de 33000 euros que me réclame casse noisettes qui m'attaque en tant que caution personnelle, après une bataille juridique dont j'ai été débouté récemment.
J'ai également un crédit de 10000 euros par ma banque dont il me reste encore à devoir la somme de 9400 €, (229 € mensuel). Ce crédit m'a permis d'acheter une voiture car je suis pratiquement obligé de faire 150 Km pour aller travailler en intérim ou pour trouver une emploi dans le bassin de Montpellier. La voiture que l'on m'avait prêtée avant ce crédit à eu un accident et il fallait non seulement rembourser son propriétaire, mais également avoir une voiture en parfait état de marche.
Suite à ma perte d'emploi depuis novembre 2017, pour laquelle je touchais un salaire d'environ 1400 € avec une voiture de fonction, frais d'essence payé et repas du midi, j'ai fait quelques mission d'intérim, mais je me retrouve aujourd'hui comme demandeur d'emploi avec des allocations de 1021 € / mensuel.
Même si je n'avais pas de gros revenus, avec quelques missions d'intérim, je pouvais payer mon crédit de 229 €, puisque j'ai réussis à avoir une chambre pour un bas prix, mon logement d'avant étant devenu trop cher et même si mes amis pouvaient me loger, ce ne pouvait pas être éternel.
Mais avec ce jugement qui condamne la caution à payer les 33000 euros, je ne peux pas y faire face correctement.
Je demande à la commission de m'aider à trouver la meilleure solution pour faire face à cet endettement qui devient lourd désormais, d'où ma demande de dossier de surendettement.
Je ne vis pas au-dessus de mes moyens et je n'ai jamais été à découvert, je n'ai pas de crédit revolving. Si je prends un crédit, je le solde entièrement. J'ai donc besoin d'un plan pour m'en sortir financièrement.
Mon métier est technicien
Aujourd'hui je suis en train de préparer avec le pôle-emploi un projet de formation de pointe, afin de préparer un diplôme dans les fibres optiques.
Je prépare une V.A.E pour obtenir un BTS  et dont mon examen est prévu pour le mois prochain.
Cela demande du temps et de l'argent, mais je suis encore sur un marché en pleine croissance et je ne désespère pas de trouver à nouveau un CDI.
Ma situation peut très bien évoluer, mais à 55 ans, cela pose aussi un problème.

CcileV

23 février 2018 à 13:18:50 #1 Dernière édition: 23 février 2018 à 14:00:22 par CcileV »
 Une proposition mais d'autres vont venir  ;)


Madame, Monsieur,

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L 711-1 et suivants du Code de la consommation.

En effet, je me trouve actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à mes dettes
.

En xxx, Je me suis porté caution personnelle à hauteur de 52000 euros  pour ma SARL de l'époque. Cette activité a été liquidée il y a 3 ans mais Aujourd'hui il me reste à devoir la somme exacte de 33 000 € euros que me réclame casse noisettes qui m'attaque en tant que caution personnelle, après une bataille juridique dont j'ai été débouté récemment.

J'ai entre temps également  contracté un crédit (9 400€ restant dus à ce jour) pour acheter une voiture de 10 000 € euros par ma banque dont il me reste encore à devoir la somme de 9 400 €, (229 € mensuel). Ce crédit m'a permis d'acheter une voiture car je suis pratiquement obligé de faire 150 Km (par jour ? vous habitez dans une zone éloignée? à préciser peut-être) pour aller travailler en intérim ou pour trouver une un emploi dans le bassin de Montpellier. La voiture que l'on m'avait prêtée avant ce crédit à eu un accident et il fallait non seulement rembourser son propriétaire, mais également avoir une voiture en parfait état de marche.
Suite à ma perte d'emploi depuis novembre 2017, pour laquelle je touchais un salaire d'environ 1400 € avec une voiture de fonction, frais d'essence payé et repas du midi, j'ai fait quelques mission d'intérim, mais je me retrouve aujourd'hui comme demandeur d'emploi avec des allocations de 1021 € / mensuel.


Même si je n'avais pas de gros revenus, avec quelques missions d'intérim, je pouvais payer mon crédit de 229 €, puisque j'ai réussis à avoir une chambre pour un bas prix, mon logement d'avant étant devenu trop cher et même si mes amis pouvaient me loger, ce ne pouvait pas être éternel.
Mais avec ce jugement qui condamne la caution à payer les 33000 euros, je ne peux pas y faire face correctement.


Je ne vis pas au-dessus de mes moyens et je n'ai jamais été à découvert, je n'ai pas de crédit revolving.Si je prends un crédit, je le solde entièrement. J'ai donc besoin d'un plan pour m'en sortir financièrement.
Jusqu'à présent j'ai toujours pu assumer la mensualité de mon crédit pour la voiture en étant d'abord logé chez des amis et depuis peu dans un logement à loyer modéré. Mais désormais je dois assumer en plus le remboursement du montant pour lequel j'étais caution et la situation n'est plus tenable.

Mon métier est technicien
Aujourd'hui Je suis en train de préparer d'élaborer avec le Pôle-emploi un projet de formation de pointe, afin d'obtenir e préparer un diplôme de technicien dans les fibres optiques. Je J'ai ainsi préparé une V.A.E (validation des acquis de l'expérience) pour obtenir un BTS. L'examen de mon dossier  et dont mon examen est prévu pour le mois prochain.
Cela demande du temps et de l'argent, mais je suis encore sur un marché en pleine croissance et je ne désespère pas de trouver à nouveau un CDI.
Ma situation peut très bien évoluer, mais à 55 ans, cela pose aussi un problème.

J'ai aujourd'hui 55 ans et je suis (célibataire ?,divorcé ? à préciser). Depuis novembre 2017, je suis demandeur d'emploi avec des allocations mensuelles de 1 021 € pour une durée de xxx mois et je dois faire face désormais à une dette totale de 42 400 €.
Je demande à la commission de m'aider dans sa bienveillance à trouver la meilleure solution pour faire face à cet endettement qui devient lourd désormais, d'où ma demande de dossier de surendettement.
Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Je vous remercie pour l'attention que vous voudrez bien porter à ma demande et vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

tenoux

Merci pour la réponse. Je vois avec bonheur que de l'entraide il en faut. Les mots et les expressions peuvent changer certaines choses.
J'en prends note et je vais la refaire. ;D

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

tenoux

24 février 2018 à 10:08:10 #4 Dernière édition: 24 février 2018 à 10:54:51 par bisane »
J'ai repris ce que m'a soumis aimablement Ccilev en la remettant en forme.
Après que puis je ajouter ? je regarde cela ce W.E



Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L 711-1 et suivants du Code de la consommation.
En effet, je me trouve actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à mes dettes.
En 2012, Je me suis porté caution personnelle pour ma SARL de l'époque. Cette activité a été liquidée il y a 3 ans mais  il me reste à devoir la somme exacte de 33 000 €  que me réclame la Caisse d'Epargne  après une bataille juridique dont j'ai été débouté récemment.
J'ai entre temps   contracté un crédit (9 400€ restant dus à ce jour) pour acheter une voiture  car je suis pratiquement obligé de faire 150 Km pour mes déplacements professionnels que ce soit en intérim ou pour les entretiens dans le bassin de l'Hérault, les demandes offres d'emploi n'étant pas à proximité.
Je ne vis pas au-dessus de mes moyens et je n'ai jamais été à découvert, je n'ai pas de crédit revolving. Jusqu'à présent j'ai toujours pu assumer la mensualité de mon crédit pour la voiture en étant d'abord logé chez des amis et depuis peu dans un logement à loyer modéré. Mais désormais je dois assumer en plus le remboursement du montant pour lequel j'étais caution et la situation n'est plus tenable.
Je suis en train  d'élaborer avec Pôle-emploi un projet de formation de pointe, afin d'obtenir  un diplôme de technicien dans les fibres optiques.  J'ai ainsi préparé une V.A.E (validation des acquis de l'expérience) pour obtenir un BTS. L'examen de mon dossier est prévu pour le mois prochain.
Cela demande du temps et de l'argent, mais je suis encore sur un marché en pleine croissance et je ne désespère pas de trouver à nouveau un CDI.
J'ai aujourd'hui 55 ans et je suis divorcé. Depuis janvier 2018, je suis demandeur d'emploi avec des allocations mensuelles de 1 021 € pour une durée de 1005 jours et je dois faire face désormais à une dette totale de 42 400 €.
Je demande à la commission de m'aider dans sa bienveillance à trouver la meilleure solution pour faire face à cet endettement.
Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
Je vous remercie pour l'attention que vous voudrez bien porter à ma demande et vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

bisane

Toute petite correction dans votre message...  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

tenoux

Oui c'est vrai, mai j'ai ce W.E pour y réfléchir. Je vais la faire au calme...  :D

tenoux

Bonjour,


J'ai un peu arrangé ma saisine. Apres je ne vois pas quoi mettre de plus. Par contre j'ai entendu dire qu'il fallait l'envoyer ou le déposer, dans le département de sa résidence. Hors je me trouve vers Beziers pour ma recherche d'emploi. Un ami m’héberge pour quelques jours. Dois je l'envoyer effectivement dans le TARN ou puis-je le remettre à la BDF de Beziers par exemple. ?


Madame, Monsieur,

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L 711-1 et suivants du Code de la consommation.
En effet, je me trouve actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à mes dettes.
En 2012, Je me suis porté caution personnelle pour ma SARL de l’époque.
Cette activité a été liquidée il y a 3 ans mais  il me reste à devoir la somme exacte de 33 000 €  que me réclame la Caisse d’Epargne  après une bataille juridique dont j’ai été débouté en janvier dernier.
J’ai entre temps  contracté un crédit (9 400€ restant dus à ce jour) pour acheter une voiture  car je suis pratiquement obligé de faire 150 Km pour mes déplacements que ce soit en intérim ou pour les entretiens de recherche d’emploi, dans le bassin du Tarn et de l’Hérault, les demandes d’emploi n’étant pas à proximité.
Je ne vis pas au-dessus de mes moyens et je n’ai jamais été à découvert, je n’ai pas de crédit revolving.
Jusqu'à présent j'ai toujours pu assumer la mensualité de mon crédit pour la voiture. J’aurais pu continuer à l’assumer, mais  désormais je dois assumer en plus le remboursement du montant pour lequel j'étais caution et la situation n'est plus tenable.
Je suis hébergé chez ma sœur dans le Tarn depuis que ma situation s’est dégradée et j’ai donc dû laisser mon dernier logement, car le loyer devenait lourd à supporter suite à mon licenciement.
Mon métier est technicien en informatique.
Je suis en train  d'élaborer avec Pôle-emploi un projet de formation de pointe, afin d'obtenir  un diplôme de technicien dans les fibres optiques.  J'ai ainsi préparé une V.A.E (validation des acquis de l'expérience) pour obtenir un BTS informatique. L'examen de mon dossier est prévu pour le mois prochain.
Cela demande du temps et de l’argent, mais je suis encore sur un marché en pleine croissance et je ne désespère pas de trouver à nouveau un CDI, surtout que je décroche souvent un entretien. Il me manque certaines formations, mais je fais ce qu’il faut pour y arriver.
J'ai aujourd'hui 55 ans et je suis divorcé. Depuis janvier 2018, je suis demandeur d’emploi avec des allocations mensuelles de 1 021 € pour une durée de 1005 jours et je dois faire face désormais à une dette totale de 42 400 €.
Je demande à la commission de m’aider dans sa bienveillance à trouver la meilleure solution pour faire face à cet endettement.
Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

agathe


votre dossier doit être déposer à la BDF de votre lieu de résidence, donc dans le Tarn.


CcileV

Votre lettre est claire.
Si vous ne voyez rien à rajouter c'est qu'elle présente suffisamment d'éléments pour exposer votre cas. ;)

Citation de: tenoux le 01 mars 2018 à 10:42:45demandes d'emploi


Ce sont des offres d'emploi pas des demandes en fait comme Bisane l'avait corrigé  ;)
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

tenoux

rectifié !  ;D


Allez je mets en forme et j'envoie cette semaine.

En haut