19 octobre 2019 à 16:18:27

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

recevabilité contestée et convocation TI par le Juge

Démarré par gtorre2b, 30 juillet 2018 à 23:51:56

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

bisane

Alors... et pardon de le faire un peu abrupt, mais il vient un moment où, les cornes du taureau, il faut vraiment les saisir à pleines mains ! :-\


Vous n'avez pas répondu à cette question :
Citation de: bisane le 09 septembre 2019 à 18:58:03Quelle était la CR retenue par la BDF ?


1/ si vous aviez épargné les 2900 de CR calculée par le tableau, voire les 1500 € que vous avancez, vous devriez être en capacité de "mettre sur la table" au minimum 6000 €. Vous en avez remboursé 3600 €, alors que, par exemple, le crédit SOC aurait pu être soldé ;
2/ vous dîtes avoir vendu 1 voiture. Combien ?
3/ il est logique de rembourser en priorité les créanciers qui vous ont répondu ;
4/ une stratégie bien pensée consiste à solder certains crédits le plus rapidement possible, à négocier leurs regroupements et les mensualités sur du long terme, et non à naviguer au fil de l'eau et au coup par coup ;
5/ même si votre dette est ÉNORME, et ne pourra bien évidemment pas être épongée, l'idée consiste à la réduire au maximum en un minimum de temps, d'où l'idée d'établir une stratégie ;
6/ vous restez sur l'idée d'un "sauvetage" qui viendrait de l'extérieur, alors que vous n'avez plus aucun autre choix que de démontrer votre bonne foi en vous serrant la ceinture à l'excès pendant quelques mois ;

Votre tableau démontre tout le contraire de ce que je viens de dire.... >:(
Des paiements épars en juillet, qu'on ne retrouve pas en août, où surviennent aussi quelques paiements ponctuels, pour finir en septembre à payer encore d'autres créanciers... Si je puis me permettre : vous jetez l'argent par les fenêtres et par les portes !!!

Ce que je vous propose :
a/ solder dans les meilleurs délais le crédit soc*, d'autant plus qu'il s'agit très vraisemblablement d'un crédit affecté ;
b/ dès que vous aurez vendu l'autre voiture, rembourser au maximum ce crédit avec le fruit de la vente, puis augmenter les mensualités pour solder au plus vite ce crédit ;
Ca vous ferait déjà 2 crédits de moins dans la très longue liste...
c/ respecter mois par mois les accords réellement conclus ;
d/ reprendre les mensualités contractuelles du casino.

Une fois cela fait, il faudra épargner pour de bon votre CR et essayer de solder les "petites dettes", afin que la liste soit réduite au maximum et que vous puissiez démontrer à la BDF (plus vraisemblablement au juge) que vous avez tout mis en oeuvre pour diminuer votre endettement.

C'est qui, sof ? Il n'apparaît pas dans votre tableau...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

gtorre2b

Citation de: bisane le 14 septembre 2019 à 09:25:44Alors... et pardon de le faire un peu abrupt, mais il vient un moment où, les cornes du taureau, il faut vraiment les saisir à pleines mains ! :-\


Vous n'avez pas répondu à cette question :
Citation de: bisane le 09 septembre 2019 à 18:58:03Quelle était la CR retenue par la BDF ?
La CR retenue par la BDF était de quasiment 3000€.
Or, ce calcul n'est pas correct pour nous. Le salaire de base de ma compagne devrait être pris en compte et ce n'est pas le cas.
La BDF tient compte de primes comme je le rappelle pour ma femme qui dépendent du nombre d'heures travaillées et est donc très variable d'une année sur l'autre.
Sur quelques mois en effet il nous est possible de rembourser plus, mais en Août par ex nous avons touché 4200e.
Mon 13eme mois est versé en 4 fois dans l'année. Que fait-on les autres mois pour assumer une CR de 3000€?
Comment faire avec 3000€ de CR + 800€ de loyer + 190€ d'assurance + 120€ d'EDF + 100€ de téléphone + internet.
Il ne nous reste rien pour manger, nous déplacer....
Nous n'allons pas mettre en péril notre quotidien sachant que les découverts sont interdits et que si il ne nous reste rien pour vivre le 10 du mois, on fait comment?
Nous sommes bien évidemment prêts à faire des efforts mais pas retourner dans une situation où je vendais des objets de notre quotidien pour acheter à manger. J'en était arrivé là avec mon addiction.

gtorre2b

1/ si vous aviez épargné les 2900 de CR calculée par le tableau, voire les 1500 € que vous avancez, vous devriez être en capacité de "mettre sur la table" au minimum 6000 €. Vous en avez remboursé 3600 €, alors que, par exemple, le crédit SOC aurait pu être soldé ;

Nous avons bien épargné les 4500€ puisque déjà 3600€ ont été remboursé et nous avons 1500€ sur notre livret A.
En octobre je verserai donc au minimum encore 1000€ à soc* mais j'en garde un peu sur le livret car j'ai peur d'une saisie sur salaire qui pourrait arriver début octobre sur nos salaires(cmt banque).

gtorre2b

2/ vous dîtes avoir vendu 1 voiture. Combien ?

A l'époque, avant de déposer le dossier en BDF j'ai acheté à un professionnel le captur + 1500€ en complément (contre mon véhicule plus cher) parce que je n'avais plus rien sur mon compte le 10 du mois. Cela remonte à Octobre 2017.
Aujourd'hui, j'ai revendu le captur et j'ai pris une voiture beaucoup plus ancienne (2009) et j'ai donné cet argent à soc*.

gtorre2b

4/ une stratégie bien pensée consiste à solder certains crédits le plus rapidement possible, à négocier leurs regroupements et les mensualités sur du long terme, et non à naviguer au fil de l'eau et au coup par coup ;

C'est ce que je m'efforce à faire avec les créanciers qui nous ont transmis leur rib.
soc* notamment.
Je ne peux négocier quoi que ce soit avec les autres puisque nos RAR sont restés sans réponse.

gtorre2b

14 septembre 2019 à 11:42:21 #200 Dernière édition: 14 septembre 2019 à 18:07:25 par bisane »
Votre tableau démontre tout le contraire de ce que je viens de dire.... >:(
Des paiements épars en juillet, qu'on ne retrouve pas en août, où surviennent aussi quelques paiements ponctuels, pour finir en septembre à payer encore d'autres créanciers... Si je puis me permettre : vous jetez l'argent par les fenêtres et par les portes !!!

Je pense que vous n'avez pas bien lu ou pas compris mon propos.
En Juillet, j'ai envoyé une lettre RAR à tous les créanciers suite à l'irrecevabilité pour reprendre des paiements et négocier les mensualités.
J'ai donc transmis un chèque pour témoigner de notre bonne volonté.
Certains ont encaissé en Juillet et seul soc* a repondu favorablement en transmettant leur rib.
Nous avons donc repris les versements.
Certains autres chèques ont été encaissé par les créanciers en Aout.
Nous ne pouvions donc reprendre quelconque versement sans une réponse des créanciers puisque nous n'avons plus de chéquiers et nous avons besoin de leur rib.
Nous l'avons demandé à tous dans les RAR.

Aujourd'hui,
Créanciers n'ayant meme pas repondu à nos demandes : Banque Ca**no, Cora, bonhomme vert, Carrefour, cofidodo, CMT,financoncon, banque au miel, franfifi, Orange Bank, AG2R, Toyota.

Créanciers ayant répondu en envoyant le rib : soc*, natiti, cofidodo depuis la semaine dernière et sofconcon également.

En Septembre il y a eu 3 versements
Début Octobre, il y aura donc 4 versements à ces créanciers.

Je ne vois pas quoi faire de plus.


gtorre2b

Ce que je vous propose :

a/ solder dans les meilleurs délais le crédit soc*, d'autant plus qu'il s'agit très vraisemblablement d'un crédit affecté ;
c'est ce que nous faisons en priorité

b/ dès que vous aurez vendu l'autre voiture, rembourser au maximum ce crédit avec le fruit de la vente, puis augmenter les mensualités pour solder au plus vite ce crédit ; Ca vous ferait déjà 2 crédits de moins dans la très longue liste...
c'est également ce que nous faisons en priorité

c/ respecter mois par mois les accords réellement conclus ;
Nous respectons les 4 versements dès début octobre pour ceux qui ont répondu.

d/ reprendre les mensualités contractuelles du casino.
Je ne vois pas comment faire.
Ils ont encaissé le chèque de 200€ envoyé en Juillet mais non jamais répondu au courrier RAR.
Je n'ai pas de RIB de Casino, je ne peux donc pas faire de virement.


Une fois cela fait, il faudra épargner pour de bon votre CR et essayer de solder les "petites dettes", afin que la liste soit réduite au maximum et que vous puissiez démontrer à la BDF (plus vraisemblablement au juge) que vous avez tout mis en oeuvre pour diminuer votre endettement.
Nous sommes bien d'accord avec cela

C'est qui, sof ? Il n'apparaît pas dans votre tableau...
sofconcon

bisane

Les revenus (et donc les dépenses) sont à lisser sur 12 mois. A vous de gérer.


Citation de: gtorre2b le 14 septembre 2019 à 11:23:37La CR retenue par la BDF était de quasiment 3000€.
Qui correspondent donc aux calculs du tableau.
Vous êtes en droit de vouloir avoir raison contre tous, mais les faits sont têtus, or c'est à eux que s'en tiendra le juge.
Comment feriez-vous si vous aviez un plan ? :o ???


Citation de: gtorre2b le 14 septembre 2019 à 11:27:41Nous avons bien épargné les 4500€
Sauf que depuis le mois de février, cela fait au moins 9000 €.
Et l'on peut légitiment supposer que dans ce délai vous avez perçu quelques "morceaux" de votre 13ème mois...
Or avec la vente du captur, vous devriez être à bien plus, non ?


Citation de: gtorre2b le 14 septembre 2019 à 11:46:56C'est qui, sof ? Il n'apparaît pas dans votre tableau...
sofconcon
Citation de: bisane le 14 septembre 2019 à 09:25:44Il n'apparaît pas dans votre tableau...

Citation de: gtorre2b le 14 septembre 2019 à 11:46:56Je n'ai pas de RIB de Casino, je ne peux donc pas faire de virement.
Envoi en MP.
Pourquoi lui en priorité ? Parce que c'est l'un de ceux qui a déposé le recours...


Citation de: gtorre2b le 14 septembre 2019 à 11:27:41j'en garde un peu sur le livret car j'ai peur d'une saisie sur salaire qui pourrait arriver début octobre sur nos salaires
Comment pourrait-il y avoir une saisie, alors qu'il n'y a pas encore le moindre jugement ? ? ? :o :o :o ??? ??? ???
Sachez par ailleurs que si saisie il devait y avoir, votre quotité saisissable est d'environ 3500 €. On est assez loin des 1500 € que vous pensez consacrer à vos remboursements... :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

gtorre2b

1. Vous parlez de Février 2019 pour commencer à cagnoter mais je pense que vous ne vous rendez pas compte des dégats que font une addiction aux jeux d'argents.
D'ailleurs je n'ai pas assez insisté sur cela lors du premier dépot de dossier.
Nous avions aussi emprunté à droite et à gauche de l'argent, des chèques restés impayés, des factures également.
Tout ceci a été régularisé depuis.

2. Je n'avais pas compris votre propos sur casino.
mon intention n'est pas de leur donner priorité.
Merci pour le rib de casino mais je ne vois pas pourquoi j'enverrai des remboursements à un créancier qui ne répond même pas au RAR.
Je réserve pour le moment tous les remboursements aux créanciers ayant répondu.
Nous verrons plus tard pour les autres.

Si nous sommes amenés à nous défendre au tribunal, dans tous les cas, nous ne pourrons rembourser ce que nous n'avons pas et si on commence à saisir sur nos comptes, cela ne pourra tout de même pas aller au dessus d'un certain seuil.
La situation va donc surement s'empirer même si nous procédons à des paiements à certains créanciers.
Les autres ne nous lacherons pas.

3. Si on nous saisit 3500€ pour un dossier alors nous n'aurons plus rien à donner aux autres et nous n'aurons surtout plus rien pour vivre.
La situation financière de notre famille sera donc pire que maintenant et nous redeposerons.
Sauf si nous le faisons avant...

bisane

Citation de: gtorre2b le 14 septembre 2019 à 18:31:28Nous avions aussi emprunté à droite et à gauche de l'argent, des chèques restés impayés, des factures également.
1/ Tout cela aurait dû figurer dans votre dossier.
Si vous vous pointez devant un juge, surtout si, comme vous ne cessez de le répéter, vous déposez "avant", comment allez-vous justifier ces "remboursements" qui vous étaient interdits ?


2/ c'est comme vous voulez.
Mais il y a fort à parier qu'ils seront parmi les plus réactifs pour aller en justice, puisqu'ils ont contesté votre recevabilité, et il s'agit d'un rachat, qui est plus "engageant" qu'un simple crédit conso.


Citation de: gtorre2b le 14 septembre 2019 à 18:31:28cela ne pourra tout de même pas aller au dessus d'un certain seuil.
Que vous connaissez désormais.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

gtorre2b

14 septembre 2019 à 19:54:50 #205 Dernière édition: 15 septembre 2019 à 06:47:42 par bisane »

Citer/ Tout cela aurait dû figurer dans votre dossier.
Si vous vous pointez devant un juge, surtout si, comme vous ne cessez de le répéter, vous déposez "avant", comment allez-vous justifier ces "remboursements" qui vous étaient interdits ?


J'avais noté dans le courrier d'accompagnement du premier dossier BDF que je m'étais engagé à rembourser ces dettes avant le dépôt du dossier.
Donc la BDF n'apprendra rien de nouveau sur ce point.

gtorre2b

14 septembre 2019 à 19:57:41 #206 Dernière édition: 15 septembre 2019 à 07:01:13 par bisane »

Citer2/ c'est comme vous voulez.
Mais il y a fort à parier qu'ils seront parmi les plus réactifs pour aller en justice, puisqu'ils ont contesté votre recevabilité, et il s'agit d'un rachat, qui est plus "engageant" qu'un simple crédit conso.


Ils ne répondent pas à mes courriers RAR alors que j'ai écrit noir sur blanc que je souhaitais reprendre les versements.
Ils auront du mal à justifier ceci devant un juge.
De mon côté je vais rembourser les créanciers avec qui nous sommes tombes d'accord suite à nos courriers.
On ne pourra pas nous le reprocher.

gtorre2b

Concernant une possible saisie, si ce que vous avancez se réalise, nous n'aurons pas le choix que de stopper les remboursements négociés avec certains créanciers faute d'argent sur notre compte. A ce moment là nous n'aurons plus d'autre choix que de redeposer. 

phil bdv

On ne va pas saisir 3 500 euros pour un dossier avant qu'une IP soit demandée au juge. 

A ce moment là vous contesterez l'IP, expliquerez la situation au juge et le juge ne favorisera pas cette personne par rapport aux autres. 

 

bisane

15 septembre 2019 à 07:10:13 #209 Dernière édition: 24 septembre 2019 à 19:40:17 par bisane »
Citation de: gtorre2b le 14 septembre 2019 à 19:54:50J'avais noté dans le courrier d'accompagnement du premier dossier BDF que je m'étais engagé à rembourser ces dettes avant le dépôt du dossier.
? ? ? :o ???
Mais par ailleurs, que vous l'ayez noté est une chose, que vous l'ayez fait sans l'autorisation de la BDF en est une autre...



Citation de: gtorre2b le 14 septembre 2019 à 19:57:41On ne pourra pas nous le reprocher.
Si je puis me permettre, vous continuez à raisonner cul par dessus tête, et ce n'est pas la 1ère fois que je vous le dis. Vous persistez en effet à réfléchir comme si votre "dossier", et donc votre endettement, allait être traité dans sa globalité, alors que chacun de vos créanciers a désormais repris son indépendance.
La question n'est plus désormais de savoir ce que l'on pourrait ou non vous reprocher, mais seulement ce que vous payez et à qui.
Or le juge ne pourra que constater que vous n'avez rien payé pour ce contrat, pour lequel je rappelle qu'ils risquent d'être parmi les plus réactifs.
Et eux, de leur côté, n'auront rien d'autre à justifier que la réalité de leur créance et le montant de vos impayés.

Par ailleurs , le CACF va sans doute bientôt obtenir un titre exécutoire et pourrait dès lors vous contraindre à lui verser bien plus que ce que vous faites actuellement.


Citation de: gtorre2b le 14 septembre 2019 à 20:00:11A ce moment là nous n'aurons plus d'autre choix que de redeposer.
Pour pouvoir redéposer avec quelques chances de recevabilité, il n'y a pas 36 alternatives : il faut avoir consacré votre CR à diminuer votre dette.
Pour le moment, vous en êtes très loin.


Citation de: phil bdv le 14 septembre 2019 à 20:28:10A ce moment là vous contesterez l'IP, expliquerez la situation au juge et le juge ne favorisera pas cette personne par rapport aux autres.
Et tu fais comme Gtorre : tu raisonnes comme si la procédure de surendettement était encore en cours.
Pour juger une dette, on ne tient pas compte des autres.
Et pour fixer ce qui peut être saisi, le créancier a 2 possibilités, outre la saisie meubles :
1/ une saisie sur compte, qui laisse automatiquement l'équivalent du RSA ;
2/ la saisie sur rémunérations, où les barèmes s'appliquent, et où le 1er arrivé est le 1er servi, jusqu'à ce que le greffe procède à une répartition, laquelle échappe totalement au débiteur.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut