Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
23 septembre 2018 à 00:40:23

Lettre de saisine d'Alone

Démarré par Alone, 13 septembre 2018 à 18:06:56

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Alone

13 septembre 2018 à 18:06:56 Dernière édition: 13 septembre 2018 à 18:21:40 par Alone »
Lien vers le fil principal : https://forum-entraide-surendettement.fr/index.php?topic=27107.msg869836#msg869836


Dernière ligne droite qu'est la rédaction de cette lettre, pas évidente étant donné l'origine des problèmes qui est l'addiction aux jeux d'argents. J'ai l'impression que ca fait un pavé alors que j'ai compris qu'il fallait faire simple. Je me susi aidée de ce que j'ai pu voir ici, ainsi que sur les détails a donner indiqué dans le dossier de surendettement.

Madame, Monsieur

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnées aux articles L 711-1 et suivants du code de la consommation.


Je me retrouve en effet aujourd'hui dans une situation à laquelle je ne puis faire face seul financièrement et moralement. Je suis détenteur de plusieurs crédits personnels, révolving et particuliers qui ont résulté d'une addiction aux jeux d'argents ainsi qu'une situation personnelle difficile depuis l'abandon de mon cursus universitaire. Un cercle dangereux qui s'est foncièrement aggravé en début d'année 2018 où je me suis retrouvé avec un découvert de 17 000 euros pour lequel on m'a proposé une procédure d'apurement, suite à une dernière et la plus grave erreur que j'ai commise sur un compte avec un découvert et un plafond de carte de crédit que je n'aurais jamais dû obtenir. Jusqu'ici j'ai réussi à honorer mes dettes sauf à quelques exceptions, mais le montant de mes dettes dépasse aujourd'hui le montant des revenus mensuels et je ne vois pas comment m'en sortir.

Je suis actuellement célibataire, âgé de 32 ans et hébergé par mon père depuis de longues années, dans une situation très difficile, incapable d'être autonome où avant que je ne sois aidé suite à mon découvert, la seule solution qui se présentait à moi était simplement une solution définitive. J'ai aussi passé dernièrement une situation difficile où suite à une maladie rare du poignet qui a nécessité deux opérations, j'ai été amené à interrompre le travail pendant plus d'un an entre Juillet 2016 et Novembre 2017.

Détenteur d'une licence informatique, je suis actuellement en CDI à ******* en tant que ********, un métier très difficile physiquement et psychologiquement, avec un rythme de vie décalé lié aux horaires de nuits. Professionnellement, à court terme, je cherche aujourd'hui à évoluer au sein de l'entreprise dans laquelle je m'implique beaucoup, et à plus long terme, car je ne me sens pas capable actuellement dans cette situation, trouver une voie ou je me sentirais plus épanoui, avec des conditions moins difficiles et avec le sentiment de pouvoir construire mon avenir.

Je touche un salaire de base de 1450 euros mensuel mais variable selon les heures supplémentaires, les heures de nuits et le travail des jours fériés sur la base du volontariat.

Je suis conscient d'avoir fait des mauvais choix ainsi que de graves erreurs qui sont de mon seul fait, mais entouré de gens extraordinaire, je n'ai aujourd'hui plus du tout d'attirance pour les jeux d'argent, et je n'ai qu'une volonté, celle de retrouver une vie qui a un sens, devenir autonome, trouver un logement et me construire un avenir. Pour cela, j'ai entre autre engagé une procédure d'interdiction de jeux, et je vais me faire aider psychologiquement.

Je ne suis pas capable d'y arriver seul, c'est la raison pour laquelle je fais appel à l'intervention de votre commission qui est aujourd'hui pour moi la seule solution.

Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au traitement de mon dossier.



Alone

13 septembre 2018 à 18:11:42 #1 Dernière édition: 13 septembre 2018 à 18:19:22 par Alone »
Il y a plusieurs choses ou je me pose des questions, c'est sur la ligne ou je parle de mon salaire. Dois je bien l'indiquer sur la lettre ou a part ? Si oui dois ajouter le montant des dettes mais qui est pas évident a cause de la procédure d'apurement, ou les montants vont évoluer au fils des prochains mois, passant de 700 euros, a 1000 puis 1500 puis 2000.

Quand au salaire, la aussi c'est délicat de détailler a cause de sa variabilité selon les primes et surtout les jours fériés. J'ai un salaire de base, mais par exemple en décembre dernier, parce que j'avais pas le choix, j'ai travaillé 6 dimanche à 1 heure du matin ce qui augmente beaucoup le salaire. Mais c'est très très épuisant, dur physiquement et moralement, aucune vie sociale au bout, comme c'est du volontariat je ne suis pas assuré ou obligé de les faire chaque année.

CcileV

J'ai ajouté le lien vers votre fil.

Il est bon en effet d'indiquer votre salaire comme vous l'avez fait. Indiquez aussi le montant total de vos dettes, le montant mensuel que vous êtes supposé y consacrer et celui de vos charges courantes. Ça permet de donner en une phrase l'état de votre situation financière au jour de dépôt du dossier.

Citation de: Alone le 13 septembre 2018 à 18:06:56un découvert de 17 000 euros pour lequel on m'a proposé une procédure d'apurement

Je pense que c'est d'un plan d'apurement qu'il s'agit et non d'une procédure.

Citation de: Alone le 13 septembre 2018 à 18:06:56suite à une dernière
Il manque un mot pour finir cette phrase, non ?

Citation de: Alone le 13 septembre 2018 à 18:06:56que je n'aurais jamais dû obtenir
Là vous semblez reporter la responsabilité sur la banque et je pense que c'est maladroit donc à éviter.

Vous utilisez à plusieurs reprises le mot "incapable" ou "pas capable" et il va falloir reformuler car ce n'est plus vrai sinon vous n'auriez pas entamé cette démarche de dépôt de dossier et d'arrêt du jeu ! ;)

Vous dites :

Citation de: Alone le 13 septembre 2018 à 18:06:56Pour cela, j'ai entre autre engagé une procédure d'interdiction de jeux, et je vais me faire aider psychologiquement.

Il faudrait pouvoir le prouver pour bien appuyer votre démarche et donc consulter rapidement un spécialiste afin d'obtenir un certificat de prise en charge à mon avis (en plus de la preuve de la procédure d'interdiction) à joindre à la lettre.
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

CcileV

Pour le salaire il faut indiquer votre salaire de base et dire que vous faites des heures supplémentaires et des heures de nuit comme vous l'avez fait. Le gestionnaire se basera sur votre dernier avis d'imposition.
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

Alone

Merci pour la réponse rapide et les détails soulevé a corriger. C'est bien un plan d'apurement. Sur l'instant je suis exténué, je réexaminerais et corrigerais ma lettre d'ici ce week-end a froid, et j'essaierais demain de me renseigner pour voir un psychologue. L'assistance sociale m'avait conseillé un centre, gratuit, et je vois aussi mon médecin lundi je pourrais lui demander. Concernant l'interdiction il me semble que cela va faire plus d'un mois que j'ai envoyer ma lettre, je dois attendre la réponse.. 

Quoi qu'il en soit il vaut mieux attendre d'avoir commencé un suivi pour envoyer mon dossier ? Je me met dans la difficulté tout seul en ayant pris du temps pour faire cela car si l'examen du dossier prend a peu près deux mois, ca va etre très très dur de tenir :-[

CcileV

Citation de: Alone le 13 septembre 2018 à 18:54:36Concernant l'interdiction il me semble que cela va faire plus d'un mois que j'ai envoyer ma lettre, je dois attendre la réponse.. 
Si vous l'avez envoyée en LRAR vous pouvez joindre la copie du courrier à votre lettre de saisine avec l'accusé de réception. ;)
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

bisane

Quelle différence faites-vous entre crédits personnels et particuliers ?


Globalement, votre lettre est trop "personnelle".
La BDF ne va pas considérer vos états d'âme, mais des faits.

Pensez-vous rester chez votre père ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Alone

16 septembre 2018 à 18:41:53 #7 Dernière édition: 16 septembre 2018 à 18:48:59 par Alone »
Citation de: bisane le 13 septembre 2018 à 19:45:39Quelle différence faites-vous entre crédits personnels et particuliers ?


Globalement, votre lettre est trop "personnelle".
La BDF ne va pas considérer vos états d'âme, mais des faits.

Pensez-vous rester chez votre père ?
Les crédits dit personnels sont tels qu'ils sont nommés, un dans une banque l'autre dans une societé de crédit. Celui "particulier" tel que je l'entend dans la lettre est celui fait par des proches

Pas facile en tout cas pour la lettre quand même mais je m'y attache. Sinon pour le logemet, oui et non, oui dans l'immédiat car je n'ai pas le choix, non car même si en soit c'est pas dramatique et je suis a 5 min a pied de mon travail, il faut que je parte absolument pour réellement changer les choses, je le ressent vraiment. C'est aussi un sentiment de honte quand je suis avec mes amis, être le seul a vivre chez un parent quand beaucoup de monde deviennent propriétaire autour de soi. Sans parler de construire une famille.

1 bonne nouvelle et demi en tout cas, suffisait que je me lance ici, mais j'ai recu la convocation pour l'interdiction. Pour me faire aider la j'attend qu'on me rapelle mais apparement j'aurais pas un rdv  possible avant un moment donc je pourrais surrement pas l'inclure.

bisane

17 septembre 2018 à 07:08:56 #8 Dernière édition: 17 septembre 2018 à 09:57:32 par CcileV »
Les sommes avancées par des proches sont des prêts et non des crédits ! ;)


Proposition :


Madame, Monsieur

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnées aux articles L 711-1 et suivants du code de la consommation.

Je me retrouve en effet aujourd'hui dans une situation à laquelle je ne puis faire face seul, tant financièrement que moralement. Je suis détenteur de plusieurs crédits personnels et révolving et ai aussi emprunté à mes proches, aux fins d'assouvir une addiction aux jeux majeure, faisant suite à l'abandon de mon cursus universitaire. Un cercle dangereux qui s'est foncièrement aggravé en début d'année 2018. Je me suis en effet retrouvé avec un découvert de 17 000 euros, pour lequel on m'a proposé une procédure d'apurement, suite à une augmentation démesurée du plafond d'une carte de crédit.
J'ai jusqu'ici réussi à honorer mes échéances, à quelques exceptions près, mais le montant de mes échéances dépasse désormais le montant des revenus mensuels et je ne vois pas comment m'en sortir.

Je suis actuellement célibataire, âgé de 32 ans et hébergé par mon père depuis plusieurs années, ce qui ne peut être une solution durable.
Je précise par ailleurs que j'ai été en arrêt maladie entre Juillet 2016 et Novembre 2017 suite à une maladie rare qui a nécessité deux interventions chirurgicales compliquées.

Détenteur d'une licence informatique, je suis actuellement en CDI à ******* en tant que ********, un métier très difficile physiquement et psychologiquement, avec un rythme de vie décalé lié aux horaires de nuits.
Je cherche aujourd'hui à évoluer au sein de l'entreprise et envisage de changer d'emploi afin de davantage m'épanouir dans mon travail et de construire un avenir.

Je perçois actuellement un salaire de base de 1450 euros mensuel, variable selon les heures supplémentaires, les heures de nuits et le travail des jours fériés sur la base du volontariat.
Mon endettement total s'élève à xxxx €, pour des mensualités de xxx €.
Conscient d'avoir fait de mauvais choix et commis de graves erreurs, je tiens à préciser que je ne joue plus depuis le mois de xxxx et que j'ai engagé une procédure d'interdiction de jeux. J'ai par ailleurs pris contact avec le CMP pour être soutenu psychologiquement.
Ces démarches n'ont cependant guère de chances d'aboutir sans l'intervention de votre commission, qui me permettrait d'évoluer avec une situation financière en correspondance avec mon budget.

Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au traitement de mon dossier.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Alone

19 septembre 2018 à 17:47:19 #9 Dernière édition: 19 septembre 2018 à 17:52:09 par Alone »
Merci Bisane, c'est en effet bien plus clair et succinct.

En la retravaillant je me pose plusieurs question cependant. Je pense devoir rajouter le fait que je touche des primes la aussi variables, mais sans les quantifier ? Ce sont des primes trimestrielles qui peuvent aller de 5 euros, en allant jusqu'a 500-1000 ou moins dans la période de noël, en passant par 100, très variable donc, et une prime annuelle la aussi variable, d'une année a l'autre ca peut etre 125 ou 400.

Citation de: bisane le 17 septembre 2018 à 07:08:56Je perçois actuellement un salaire de base de 1450 euros mensuel, variable selon les heures supplémentaires, les heures de nuits et le travail des jours fériés sur la base du volontariat.
Je perçois actuellement un salaire de base de 1450 euros mensuel, variable selon les heures supplémentaires, les heures de nuits et le travail des jours fériés sur la base du volontariat, ainsi que des primes trimestrielles et annuelles très variables.


Citation de: bisane le 17 septembre 2018 à 07:08:56Mon endettement total s'élève à xxxx €, pour des mensualités de xxx €.
La aussi, comment exprimer de façon correcte mes dettes. Sachant que ca comprend les crédits, avec une somme fixe par mois, le plan d'apurement avec un échelon et des sommes qui augmente de plus en plus, par exemple 700 ce mois ci, 1000 le prochain et 2000 en novembre. Et le prêt de 12000 euros que m'a fait un proche pour lequel je n'ai pas de mensualité fixe. Ici, il a accepté et m'a même proposé que je fasse une pause dans les versements qui était de l'ordre de 300-500 euros le temps que je fasse cette procédure, somme qui apparaitra dans le mois de Juin mais pas dans le mois de Juillet et aout.

"Mon endettement total s'élève à xxx € fixe par mois, associé a une procédure d'apurement avec des mensualités allant jusqu'a 2500 euros et a un versement mensuel initial d'environ 300 euros à un proche"

Citation de: bisane le 17 septembre 2018 à 07:08:56Conscient d'avoir fait de mauvais choix et commis de graves erreurs, je tiens à préciser que je ne joue plus depuis le mois de xxxx et que j'ai engagé une procédure d'interdiction de jeux. J'ai par ailleurs pris contact avec le CMP pour être soutenu psychologiquement.
Cette phrase exprime bien la situation. Je pourrais joindre je pense un document concernant l'interdiction, par contre pour le support psy j'ai rendez vous seulement le 2 octobre pour un entretien, puis pour voir un spécialiste ca prendra plus de temps.

En tout cas encore merci pour votre aide, infiniment. L'objectif pour moi c'est d'envoyer le dossier la semaine prochaine.

CcileV

Citation de: Alone le 19 septembre 2018 à 17:47:19n la retravaillant je me pose plusieurs question cependant. Je pense devoir rajouter le fait que je touche des primes la aussi variables, mais sans les quantifier ? Ce sont des primes trimestrielles qui peuvent aller de 5 euros, en allant jusqu'a 500-1000 ou moins dans la période de noël, en passant par 100, très variable donc, et une prime annuelle la aussi variable, d'une année a l'autre ca peut etre 125 ou 400.
Vous pouvez modifier la phrase mais c'est aussi dans le dossier qu'il faut expliquer ça, de façon détaillée, en joignant une note explicative sur papier libre que vous joindrez à vos bulletins de salaire ou à votre avis d'imposition. Le gestionnaire de votre dossier pourra en tenir compte mais hélas ce n'est pas certain car généralement le calcul du revenu moyen retenu se base sur l'avis d'imposition de l'année précédente...

Citation de: Alone le 19 septembre 2018 à 17:47:19La aussi, comment exprimer de façon correcte mes dettes. Sachant que ca comprend les crédits, avec une somme fixe par mois, le plan d'apurement avec un échelon et des sommes qui augmente de plus en plus, par exemple 700 ce mois ci, 1000 le prochain et 2000 en novembre. Et le prêt de 12000 euros que m'a fait un proche pour lequel je n'ai pas de mensualité fixe. Ici, il a accepté et m'a même proposé que je fasse une pause dans les versements qui était de l'ordre de 300-500 euros le temps que je fasse cette procédure, somme qui apparaitra dans le mois de Juin mais pas dans le mois de Juillet et aout.

C'est le cas dans beaucoup de dossiers et c'est dans le dossier lui-même que vous devez indiquer tout le détail.
Les tableaux de l'imprimé ne sont pas prévus pour des échéances variables donc là aussi il vous faudra joindre une note explicative (vous pouvez faire un tableau Excel présentant un échéancier par exemple pour montrer chaque mensualité mois par mois).

Et vous pouvez par ailleurs  rédiger les phrases comme vous l'indiquez si pour vous c'est plus clair car c'est bien de votre lettre qu'il s'agit. ;)
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort. Gandhi

bisane

ATTENTION !!! !!-!! !!-!! !!-!! !!-!!

Trop de détails tuent LE détail important !
La lettre précise que vous avez des salaires variables. Une petite note peut préciser cela, mais dans un tel cas la BDF se basera de toutes façons que votre avis d'imposition ou le bulletin de salaire de décembre 2017.

Ce que prend en compte en priorité la BDF, c'est le montant total de la dette.
Evitez de mettre trop de détails sur des échéanciers intenables que vous avez "négociés" à l'arrache ! La BDF vous demandera des précisions si nécessaire. Mais pareil, mettez un note dans les "chemises" appropriées.
Citation de: Alone le 19 septembre 2018 à 17:47:19"Mon endettement total s'élève à xxx € fixe par mois, associé a une procédure d'apurement avec des mensualités allant jusqu'a 2500 euros et a un versement mensuel initial d'environ 300 euros à un proche"
Vous allez tout embrouiller !!!!


Pas grave que le RDV ne soit que le 02/10 ! ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

agathe

la BDF si elle le juge nécessair epu vous demander les deux précédents avis d'imposition pour faire une moyenne.

En haut