27 juin 2019 à 01:18:46

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

SURENDETTEMENT / RECEVABILITE MAIS SAISIE SUR MON COMPTE BANCAIRE PAR HUISSIER

Démarré par Fredcathy07, 14 décembre 2018 à 13:49:28

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Caren

Citation de: agathe le 12 janvier 2019 à 11:47:53Comment peut on prendre une pension alimentaire au nom du non déposant [...] et risquer que le juge refasse tous les calculs si il y a une seule contestation
Et pourquoi la participation de monsieur aurait été diminuée si ce n'est pour cela.
Nous sommes d'accord qu'une pension alimentaire dans ce cas-là n'a pas à être prise en compte dans les charges et donc dans le calcul de la CR. Et si un juge venait à passer sur le dossier, il y a fort à parier en effet qu'il rétablisse les choses...

En fait, nous avons suivis les propos de Cathy disant que la bdf en tenait compte et nous sommes alors partis sur l'idée que cette pension était bien mise dans les charges, sans que pour autant l'on ne comprenne pourquoi, à l'encontre de ce qui a pourtant été communiqué ensuite et que j'ai souligné :
Citation de: Caren le 12 janvier 2019 à 02:44:08En soulignant tout de même au passage qu'elle n'apparaît pas dans les charges que vous nous avez communiquées...

Mais Cathy a peut-être mal compris (pas simple, hein, de tout saisir quand on découvre tout ça) et nous, nous avons peut-être tout de go relayés l'erreur d'interprétation de Cathy.

Au final, la bdf peut avoir tenu compte de cette pension, non pas en tant que charge proprement dite, mais effectivement dans le calcul de la contribution du conjoint. Une contribution évaluée donc à 854 € et du coup diminuée de 200 €.

Mais reste quand même la partie impôts à faire valoir...


Et une question...
Citation de: Fredcathy07 le 12 janvier 2019 à 12:48:21Pour information Agathe j'ai déménagé en banlieue parisienne pour avoir une Chambre pour le fils âge de 6ans de mon compagnon.
Ça ne changera rien au tableau mais pourquoi alors y indiquez-vous dans le haut Paris et non un département de la région parisienne ?

Ulysse2013

Citation de: Fredcathy07 le 12 janvier 2019 à 12:48:21En calculant ce budget pour deux il nous reste 700€. Il fait comment pour payer son crédit de 350€ et sa pension alimentaire de 200€???
Je vais vous le dire brutalement, pardonnez-moi: Il fait comme il veut, et surtout comme il peut.
Comment ferait-il si vous n'étiez pas en couple? Il devrait quand même payer la pension, son crédit, se nourrir, nourrir son fils en droit de visite...
Je maintiens mon étonnement devant la position de votre gestionnaire quand à la pension alimentaire. Une loi éventuelle sur les droits (et devoirs) des beaux-parents modifierait sans doute l'état de fait actuel mais pour le moment, aucune administration ne prend en compte l'enfant en droit de visite du conjoint. Ni la CAF, ni les impôts et que je sache, pas plus la BDF. D'ailleurs, lorsque ce sera le cas, les beaux-parents seront co-responsables des versements des PA et vous verrez que les conjoints heureux de la nouveauté ne seront pas légion.
Il y a des règles pour le surendettement comme pour tout. Sur ce forum, nous partageons nos expériences et certains ici ont une connaissance du surendettement extrêmement pointue. Cependant personne ici ne siège dans une commission (que je sache) et en dernier ressort, seule votre gestionnaire instruira votre dossier et seule la Commision, et un juge en dernier ressort, decideront de votre plan.

Appeler votre gestionnaire en pleurant ne changera rien au règles de la BDF. Dialoguer avec elle et chercher à comprendre ce que vous gagnerez et perdrez avec le plan, et vous y préparer facilitera énormément votre vie dans les années à venir. Ne vous trompez pas de batailles.
Le pire n'est jamais sûr...

agathe

Effectivement comme je l'ai écrit à plusieurs reprise, la pension alimentaire ne peut être prise en compte par comte une participation à cette dernière peut très bienêtre déduite des 732 euros en le justifiant si cela est demandé.
entièrement d'accord pour le problème des impôts qui est à éclaircir rapidement.

agathe

si votre ami a des problèmes il faut déposer un dossier avec ses ressources sa participation à votre dossier et ses propres charges. Ainsi chacun remboursera ses propres dettes et fera face à la vie courante.

Caren

Citation de: Ulysse2013 le 12 janvier 2019 à 15:51:37Comment ferait-il si vous n'étiez pas en couple? Il devrait quand même payer la pension, son crédit, se nourrir, nourrir son fils en droit de visite...
Et payer son loyer aussi !

Vous n'avez pas à payer seule votre loyer actuel, ni toutes les charges de la vie courante...

Et puis, hors situation prise en compte par la bdf, votre budget mensuel effectif est tout de même de 5000 €. Comme déjà dit, ça laisse tout de même de quoi faire...

Fredcathy07

Je me sens  jugée et obligée de me justifier.
Oui a nous deux cela fait 5000 € mais mes dettes ne sont pas les siennes.
il n'a pas à les régler pour moi.
Moi je paye le loyer et lui toutes les autres dépenses.
C'est proportionnel à mon salaire.
Il paye les courses aussi et a acheté tout ce dont nous avions eu besoin pour le nouveau logement.
J'ai l'mpression que vous me dites Agathe que je n'ai pas le choix c'est comme ça et pas autrement.
J'ai déménagé mais le loyer reste le même.
Quand j'ai monté le dossier quand j'habitais à Paris mais la gestionnaire m'a dit de ne rien modifier car il fallait 
refaire tout le dossier.
Je ne me trompe pas de bataille je veux juste payer mes dettes et vivre normalement.
Bon week end 
Je me repose un peu la tete.




Ulysse2013

Citation de: Fredcathy07 le 12 janvier 2019 à 17:07:35Je me sens  jugée et obligée de me justifier.

Personne ici ne vous juge. La majorité d'entre nous sont ici pour des problèmes de surendettement et on ne jette pas de pierres dans une maison de verre  ;)

Citation de: Fredcathy07 le 12 janvier 2019 à 17:07:35Oui a nous deux cela fait 5000 € mais mes dettes ne sont pas les siennes.
il n'a pas à les régler pour moi.
Certe, mais dans ce cas, il n'a pas non plus à être pris en compte par la BDF. Et encore moins son enfant. Mais là, on tourne en rond...
Citation de: Fredcathy07 le 12 janvier 2019 à 17:07:35Quand j'ai monté le dossier quand j'habitais à Paris mais la gestionnaire m'a dit de ne rien modifier car il fallait
refaire tout le dossier.
???
Citation de: Fredcathy07 le 12 janvier 2019 à 17:07:35Je ne me trompe pas de bataille je veux juste payer mes dettes et vivre normalement.

Dès que vous déposez un dossier de surendettement, vous cessez de vivre normalement. Vous êtes fiché et d'une certaine manière, vous donnez à la BDF les clés de votre vie. Il y a fatalement des contraintes, des sacrifices et des ajustements. Mais cela ne vaut-il pas mieux qu'une vie de stress, de panique au moindre coup de fil, une vie où, entre le créancier et vous, il n'y a rien ni personne? Et votre conjoint partage maintenant sa vie avec une personne en surendettement, et oui, cela a aussi des conséquences pour lui. 

Le pire n'est jamais sûr...

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

agathe

vous n'êtes ni jugée ni mise à nue, vous demandez de l'aide au surendettement comment voulez vous faire autrement que de connaitre beaucoup de vous.
personnellement je ne suis pas convaincue que vous soyez prête à vivre une longue période avec un plan qui va vous demander des sacrifices à tous les deux. Monsieur n'est pour rien dans votre surendettement mais vous partagez le même appartement, il serait illogique que vous supportiez seule cet état de fait.

Fredcathy07

Bonjour,

C'est une assistante sociale qui ma convaincue de déposer un dossier de surendettement pour me sortir de cette situation.
Les huissiers n'arrêtaient pas de m'appeler et me contactaient sur mon lieu de travail et cela m'est devenu insurmontable.
Il faut que je passe par cette case BDF pour y voir plus clair.
Je pense que j'aurai pu faire un rachat de crédit pour tout régler et mes mensualités ne seraient pas aussi élevés.
Mais le problème c'est que je suis fichée et pour obtenir un crédit c'est juste impossible maintenant.
Enfin j'ai envoyé ce fameux mail à ma gestionnaire très courtois comme dit Caren "un lapin de 4 semaines)...


Je vous ai fait un copier/coller du mail de ma gestionnaire quand je lui avais demandé le calcul de ma CR 
Le 16 nov. 2018 à 09:06, @banque-france.fr a écrit :


"Madame,

 

Vos ressources ont été estimées à 4000 € en moyenne mensuelle incluant une quote-part des ressources de votre conjoint. Déduction faite des 2216 € de charges moyennes mensuelles, votre capacité de remboursement est donc le résultat de la soustraction entre vos ressources et vos charges.

Cette capacité de remboursement servira prochainement à établir des mesures de remboursement que vous pourrez contester si vous le souhaitez le moment venu."

 


 

Fredcathy07

Et voici son dernier mail sur la pension... :
"
Le 19 nov. 2018 à 11:20,@banque-france.fr a écrit :
 
Madame,
 
 
 
Un nouveau courrier en recommandé va vous être adressé cette semaine.
 
 
 
Quant au calcul de votre capacité de remboursement, vous l'avez compris, il se fait automatiquement sur la base de la composition du foyer, des ressources et des charges du déposant.
 
Il est possible néanmoins d'y apporter une petite variation, avec la prise en compte de la pension alimentaire que verse votre conjoint : pouvez-vous m'indiquer quel en est le montant ainsi que le nombre d'enfant(s) pour le(s)quel(s) il verse."

Alors Agathe ???

 

Ulysse2013

Citation de: Fredcathy07 le 14 janvier 2019 à 16:51:08Et voici son dernier mail sur la pension... :
"
Le 19 nov. 2018 à 11:20,@banque-france.fr a écrit :
 
Madame,
 
 
 
Un nouveau courrier en recommandé va vous être adressé cette semaine.
 
 
 
Quant au calcul de votre capacité de remboursement, vous l'avez compris, il se fait automatiquement sur la base de la composition du foyer, des ressources et des charges du déposant.
 
Il est possible néanmoins d'y apporter une petite variation, avec la prise en compte de la pension alimentaire que verse votre conjoint : pouvez-vous m'indiquer quel en est le montant ainsi que le nombre d'enfant(s) pour le(s)quel(s) il verse."

Alors Agathe ???

 

Si votre gestionnaire vous écrit ceci, c'est ce qu'il vous faut suivre et tant mieux pour vous si votre BDF se démarque du fonctionnement habituel des autres BDF. Cela peut sembler contradictoire avec la position d'Agathe (et de tout le forum) concernant les pensions alimentaires dues par le conjoint non déposant. Il semblerait que votre gestionnaire utilise la PA comme une "variable d'ajustement". Cela est surprenant pour beaucoup d'entre nous et ne constitue pas une règle générale observée sur ce forum.
Le pire n'est jamais sûr...

Fredcathy07


Ulysse2013

Le pire n'est jamais sûr...

Fredcathy07

14 janvier 2019 à 17:26:57 #194 Dernière édition: 14 janvier 2019 à 17:33:12 par Ulysse2013 »
et le mail que je viens de recevoir pour les explications du calcul de la CR :
"
De : xxxxxx@banque-france.fr 
 Envoyé : lundi 14 janvier 2019 16:08
 À : Cathy




Madame,



c'est la paribasienne qui nous a déclaré cette autre créance d'un montant de 5043 euros. Nous ne sommes pas à même de pouvoir déterminer s'il y a forclusion ou pas, mais si tel est le cas d'après-vous, je vous invite à demander une vérification de cette créance auprès du Juge comme indiqué dans le courrier qui accompagnait l'état détaillé de vos dettes. ILS NE VERIFIENT MEME PAS DONC N IMPORTE QUI PEUT DIRE QUE JE LEUR DOIS DE LARGENT



Concernant le calcul de votre capacité de remboursement, je me rappelle vous l'avoir déjà détaillé par téléphone (FAUX) au vu de l'état descriptif que nous avons joint à votre courrier de recevabilité. Néanmoins, si vous souhaitez  prendre un rendez-vous, notre guichet  Surendettement peut vous recevoir du lundi au vendredi entre 9h et 16h45 en appelant préalablement au 01 44 61 15 75.







Cordialement,















En haut