09 juillet 2020 à 10:21:39

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Lettre de saisine - Booyah

Démarré par Booyah, 27 janvier 2019 à 10:50:57

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Booyah

Bonjour ;
Voici le fil de notre situation :

Et la lettre de saisine que ma belle-mère a rédigé : https://forum-entraide-surendettement.fr/index.php?topic=28182.0

"Je me permets de vous soumettre mon dossier afin d'obtenir un plan de règlement amiable de mes dettes avec mes créanciers. En effet, ma situation financière actuelle ne me permet pas de régler l'ensemble de mes dettes.

Ma situation personnelle et familiale est la suivante, je suis mariée depuis 1982, nous avons deux filles de 32 et 25 ans. Il y a 20 ans mon mari est tombé en dépression à la suite de nombreuses années de chômage. Il a alors commencé à se faire suivre par un psychiatre, puis a enchaîné les traitements et les séjours à l'hôpital. Malgré ces périodes difficiles j'ai toujours travaillé, d'abord en tant qu'ouvrière puis en tant qu'hôtesse de caisse, mais au fil du temps j'ai été contrainte de faire des crédits, afin de résoudre les problèmes quotidiens, les pannes de voiture, d'électroménager, etc.
En juillet 2017 j'ai été choquée d'apprendre que ma carte était bloquée à cause d'un découvert trop important sur notre compte. J'ai alors découvert que mon mari nous avait endetté en pariant sur des courses de chevaux, et qu'il me le cachait depuis quelques temps (c'est lui qui s'occupait des comptes). Mon mari étant dans l'incapacité de travailler dû à sa dépression et ses faibles revenus de retraite ne suffisant pas, j'ai donc pris un deuxième travail en tant que nourrice sur Kinougarde. Je n'ai pas d'évolution de carrière possible pour le moment. Nous avons fait un plan de financement afin de regrouper nos crédits, nous avons remonté la pente, et mon mari regrettait ce qu'il avait fait. Je pensais donc cette situation derrière nous.

Le 27 décembre 2018, j'ai reçu un courrier m'avertissant que les deux derniers chèques que j'avais fait venaient d'être refusés (nous les avons réglés en espèces depuis). Mon mari m'a alors avoué avoir renouvelé des crédits, notre dette s'élevant alors à 45000 euros, et notre découvert ayant atteint -4000 euros en fin d'année. J'ai donc compris que mon mari avait une addiction, et qu'il avait recommencé à parier.
Nous avons donc consulté son psychiatre. Celui-ci nous a vivement recommandé de mettre en place une curatelle. Nous commençons actuellement les démarches pour la mettre en place. De plus, vous trouverez joint à cette lettre, un courrier de ce psychiatre, confirmant nos dires. Concernant son addiction, nous allons prendre rendez-vous au Centre de Soin, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie de Villeurbanne dès que la santé de mon mari le permettra, car un problème au niveau de son genou l'empêche actuellement de se déplacer. De même pour le rendez-vous à l'hôtel de police, permettant de l'inscrire dans le registre d'interdiction aux jeux en ligne. Je vous enverrais les preuves de ces rendez-vous au plus tôt à la suite du dépôt de ce dossier, ainsi que la preuve de la mise en place de la curatelle.

J'ai repris le contrôle des comptes avec l'aide de mes filles, les différents espaces personnels de crédits sont maintenant hors de la portée de mon mari, nous avons changé les mots de passe et il n'a accès à aucun moyen de paiement, je m'occupe désormais des dépenses du foyer. Nous avons déjà commencé à recevoir des courriers de nos créanciers nous demandant de payer nos dettes car nous n'avons pas été en mesure de les payer ce mois-ci, mais nous n'avons pas encore fait l'objet de poursuites.
Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toute information ou document qui vous serait utile pour compléter ce dossier.

Je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien porter à mon affaire et vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées."

Merci de vos retours !

bisane

Vos beaux-parents déposant à 2, il vaut mieux écrire en "nous".
Et il faut faire plus court !
Citation de: bisane le 27 janvier 2019 à 07:36:29lettre de saisine, qui doit être des plus concises ! ;)


J'ai quand-même quelques questions :
- quand Mme s'est-elle aperçue de ce problème ?
- les crédits ont-ils été souscrits aux 2 noms ?


Et je répète que le tableau est indispensable...


Madame, Monsieur,

Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L 711-1 et suivants du Code de la consommation.

Monsieur, suivi pour dépression depuis 20 ans, état qui a nécessité divers traitements et hospitalisations, souffre en outre d'une addiction aux jeux, que madame avait cru être résolue en juillet 2017.
Elle s'est cependant aperçue, à l'occasion du rejet de 2 chèques (dont le paiement a été régularisé), que monsieur avait replongé et souscrit des crédits.
Notre situation financière ne nous permet pas d'assumer le remboursement de ces crédits.

Madame a pris quelques mesures pour préserver les finances du foyer dans l'immédiat et va demander une curatelle.
Nous ne pourrons cependant pas rétablir un équilibre budgétaire sans l'intervention de votre commission.

Nous tenant à votre disposition pour toute information complémentaire, nous vous prions d'agréer nos sincères salutations
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Booyah


Citation de: bisane le 27 janvier 2019 à 11:24:37J'ai quand-même quelques questions :
- quand Mme s'est-elle aperçue de ce problème ?
- les crédits ont-ils été souscrits aux 2 noms ?
Ma belle-mère s'est rendu compte de l'état des comptes le 27 décembre 2018. Elle ne gérait pas du tout les comptes et se referait uniquement quand il le fallait au "cahier des comptes" que son mari tenait, mais bien sûr où il omettait les retraits et pertes d'argent aux jeux.
Le regroupement de crédit est aux deux noms.
Les 2 derniers crédits souscrits les derniers mois sont au nom de ma belle-mère. C'est mon beau-père qui les a souscrit et lui à demander de signer en lui disant que leurs revenus de suffisaient pas. Ma belle-mère lui faisant confiance et ne se doutait pas qu'il avait replongé...
Et 1 autre ouvert aussi il y a quelques mois au nom de mon beau-père.
Merci pour ces retours.
Je trouve que c'est un peu formel, mais au moins ça va droit au but.
J'essayerais de remplir le tableau ce soir, mais j'ai du mal à retrouver dans tous leurs papiers ahah  :D

bisane

Citation de: Booyah le 27 janvier 2019 à 17:23:20Je trouve que c'est un peu formel, mais au moins ça va droit au but.
Ben oui, c'est un peu formel...
Mais imaginez que la BDF traite des milliers de dossiers ! :P
C'est important d'être efficace pour que le dossier soit traité dans les meilleurs délais ! ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Booyah

Bonsoir,

Comme expliqué dans mon sujet principal, je n'arrive pas à mettre la main sur le montant restant dû de financoncon, et donc je n'arrive pas à avoir une estimation (ou un chiffre juste) de la dette globale. Je n'ai qu'un "environ". Est-ce gênant pour la lettre de saisine ?

Est-ce que c'est gênant pour le dossier également ?
J'ai le montant emprunté original, mais comme il s'agit d'un crédit revolving, je ne sais pas où cela en est...

Merci !

agathe

le montant n'a pas d'importance puisqu'il sera donné par le créancier pour établir l'état des dettes.
il fau par contre obligatoirement le n° de contrat.

Booyah

Citation de: agathe le 03 février 2019 à 22:37:56le montant n'a pas d'importance puisqu'il sera donné par le créancier pour établir l'état des dettes.
il fau par contre obligatoirement le n° de contrat.
Ça je l'ai !
Merci du coup ;)

En haut