14 novembre 2019 à 17:49:16

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

DEMANDE AIDE FINANCIERE URGENTE EN ATTENDANT REPONSE BDF

Démarré par perdue14, 19 juillet 2019 à 02:46:47

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

bisane

Et si vous arrêtiez de vous mettre la rate au court-bouillon ? ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

perdue14

Oui, c'est vrai je n'ai plus qu'à attendre,  Mais est-il vrai que certaines personnes avaient été jugées irrecevables car crédits trop rapprochés ?

Ayant maintenant stabilisé ma situation professionnelle, je n'ai pas osé mentionné dans ma lettre que certains crédits avaient été faits en situation professionnelle instable (démission pour harcèlement, puis travail retrouvé pratiquement aussitôt)

Merci.

Smilysoul

Citation de: perdue14 le 19 août 2019 à 16:01:45Mais est-il vrai que certaines personnes avaient été jugées irrecevables car crédits trop rapprochés ?
non, mais par des crédits obtenus peu de temps avant de déposer, votre dernier crédit date d'un an donc ... COOL !!  ;)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

perdue14

Merci encore à tous

Si j'ai peur, c'est d'une part parce que je supporte tout cela absolument seule (je vis seule et je n'ai personne à qui en parler qui ne serait pas dans le jugement)

En plus d'emplois récents ces dernières années qui ont été un calvaire et qui m'avaient été éloignée de mes proches, j'ai du cogiter tout cela ...

J'ai eu à me battre partout, et je n'ai plus de force. Heureusement, professionnellement cela va mieux et je me suis rapprochée de ma famille.


3 à 4 mois , je vais tenir, mais je ne sais pas si j'aurai la force de tenir et de me défendre des mois et des mois, voire des années si cela se compliquait.

Déjà , si vous n'aviez été pas là, je ne sais pas comment j'aurai tenu

agathe

Pourquoi tout se compliquerait, ce serait bien si vous pouviez des moments de de repos qui vous sont offerts, pourquoi toujours chercher du noir quand il n'y en a pas. Il faut des fois lutter pied à pied contre cette tendance pour enfin trouver la paix intérieure.

bisane

Vous rendez-vous compte du chemin parcouru depuis votre 1er post ?
Si vous le poursuiviez au lieu d'emprunter des chemins de traverse scabreux ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

perdue14

21 août 2019 à 16:09:54 #111 Dernière édition: 21 août 2019 à 16:23:04 par perdue14 »
Bonjour à tous

Je souhaiterais avoir votre avis  :

Même si mon dossier est recevable, les remboursements ne vont pouvoir tenir sur 7 ans (je suis locataire), il va surement y avoir demande d'effacement partiel, je pense donc que dans ce cas il y a 90 % de chances que mes créanciers fasse un recours à la recevabilité, ils ne vont pas se laisser faire. Qu'en pensez-vous ?  (en tenant compte du fait que jusqu'à la révocation de mes prélèvements dernièrement (juste avant le dépôt de dossier car j'étais acculée), j'ai toujours honoré mes mensualités.)


Selon vous qui avez l'habitude, quel pourcentage à peu près de créanciers contestent la recevabilité lors d'un effacement partiel de dettes ? beaucoup je pense ...

Je me dis que sur 10 créanciers, il va bien y en avoir quelques uns qui vont contester

Dans ce cas, est-on protégé au moins jusqu'au jugement par la première recevabilité BDF ?


Merci de votre réponse.

BRUYERE

Citation de: perdue14 le 21 août 2019 à 16:09:54Selon vous qui avait l'habitude, quel pourcentage à peu près de créanciers contestent la recevabilité lors d'un effacement partiel de dettes ? beaucoup je pense ...

Désolée mais nous ne tenons pas ce genre de statistiques.. qui ne seraient du reste pas représentatives, du fait que tous les surendettés ne viennent pas sur notre forum.. ;)
Et contrairement à ce que vous pensez, de ceux que l'on voit ici, il y a très peu (voire pratiquement pas..)  de contestations de la recevabilité à ce motif..malgré un nombre important d'effacements partiels ou totaux..
Les contestations que l'on voit ce sont plutôt dans les cas de Redressement Personnel (= effacement total des dettes), elles s'opposent non à la recevabilité mais au RP  et elles sont dans la très grande majorité faites par des créanciers privés, en général des propriétaires, que l'effacement de dettes de loyer, parfois importantes, va mettre à leur tour en difficulté..
Et si vous arrêtiez de chercher tous les motifs d'inquiétude ??? ;)
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

noirkate

moi j'ai un effacement de plus de 20 % du total de mes dettes et je n'ai eu aucun recours !! Et mon créancier le plus important va s'asseoir sur plus du quart de ce que je lui dois !

Arrêtez de penser au pire !! Et quand bien même il y aurait un recours, tout ne serait pas perdu puisque vous pourriez aller vous défendre devant un juge !

agathe

arrêtez de vous trouver des motifs pour angoisser, vous avez 10 créanciers c'est loin d'être un nombre important, certain en ont 4 à 5 fois plus et ont quand même un plan.
si toutes les personnes qui avaient des effacements partiels avaient des recours les juges en place seraient loin de suffire.
attendez déjà la recevabilité sans penser à d'éventuels recours.


Ulysse2013

Ben, je vais rejoindre le chœur... votre cas est très loin d'être exceptionnel et les recours sont très loin d'être la règle. 
Perso, j'ai eu un recours de ma banque hypothécaire. Pas à la recevabilité mais à l'étape des mesures imposées. A leur décharge, mon plan était sur plus de 400 mois. Et ils ont perdu devant le juge ;)

Le surendettement a été prévu pour des gens... surendettés. Souvent mauvais gestionnaires, désargentés, en délicatesse avec certaines administrations... et les effacements sont légions. 

Arrêtez de penser au pire, car à ce rythme là, vous ne tiendrez même pas jusqu'à la commission...
Le pire n'est jamais sûr... mais si quelqu'un te montre qui il est, crois-le.

perdue14

bonjour,

J'espère que tout le monde va bien

Voilà, je suis un peu perdue dans toutes les solutions possibles que la BDF peut proposer  :

Je n'arrive pas trop à  faire la différence, un plan conventionnel je vois, mais entre effacement de dettes, mesures de rétablissement personnel etc, .. je n'arrive pas trop à m'y retrouver.

Sachant que je suis en CDD à 70% qui va passer en CDI au bout de 6 mois + je touche un complément chomage, que mon endettement total est de 45 000 pour des revenus au total de 1350 (donc un remboursement total ne peut pas tenir sur 7 ans (450 euros loyer + 105euros charges locatives, + environ 200 euros assurance + mutuelle + EDF + internet etc.. charges diverses)  : voir tableau

Que pensez-vous que la BDF puisse proposer ?

J'ai bien spécifié que mon CDD allait se continuer en CDI,

J'ai aussi lu de graves bétises, disant par exemple qu'il y a parution dans un journal par le juge en cas de PRP ?  Ce serait honteux, ça doit rester confidentiel !

Bref, suivant mon profil, que pensez-vous que la BDF puisse me proposer et quelles sont les différences entres les procédures ?, dans mon cas laquelle va être la plus adaptée ?

Bien à vous.


agathe

24 août 2019 à 18:06:57 #117 Dernière édition: 24 août 2019 à 18:11:55 par agathe »
Et si vous attendiez la réponse le forum ne détient aucun de vos justificatifs qui sont indispensables pour analyser un dossier, vous en saurez plus si votre dossier est recevable, l'orientation qui sera donnée devrait être mentionnée dessus.
Arrêtez de vous faire des films, les personnes qui passent chez le juge ne figurent dans aucun journal  ???
Vous mélangez un peu tout il y a publication au BODACC quand il y a vente d'un bien immobilier et ce n'est pas ce que l'on peut appeler un journal.

bisane

Citation de: agathe le 24 août 2019 à 18:06:57il y a publication au BODACC quand il y a vente d'un bien immobilier
Absolument pas !!!!
Seulement quand une mesure de rétablissement personnel (RP) est prononcée ! :-\



Citation de: perdue14 le 24 août 2019 à 17:51:40Voilà, je suis un peu perdue dans toutes les solutions possibles que la BDF peut proposer
Et vous avez un certain art de vous mettre la rate au court-bouillon pour rien ! :P
Vous pourrez participer au prochain concours de macramé de neurones avec quelques chances de l'emporter ! >:D


La parution au BODACC ne concerne a priori que vos créanciers. Votre voisin ou votre employeur n'ont aucune raison de consulter ce fichier, qui est très spécialisé.


Essayez de vous concentrer sur des lectures utiles au lieu de partir dans tous les sens et de "jouer" à vous faire peur :
- délais, étapes et recours de la procédure
- Votre dossier de surendettement est recevable... et maintenant ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

perdue14

Merci, on lit tout et rien.
Cette semaine j'étais en congés chez moi c'est pour ça que j'ai ruminé. Je les attendais, je croyais me reposer, mais finalement les journées et l'attente passent plus vite quand on travaille.
plus de 3 semaines depuis le dépôt ... je sais que ça peut durer 3 mois. J'ai appelé la BDF pour savoir s'il y avait une date de commission fixée, au moins je ne guetterai pas ma boite aux lettres, mais ils ne veulent plus le dire, ils ont une réponse toute faite apprise par cœur "nous avons 3 mois pour vous répondre". Je sais, mais juste connaître la date de la commission, non ils ne la donnent pas.

Bonne soirée

En haut