13 août 2020 à 21:56:17

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

C’est compliqué..../lettre de saisine Emilie22

Démarré par Emilie22, 13 janvier 2020 à 16:01:34

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Emilie22

13 janvier 2020 à 16:01:34 Dernière édition: 14 janvier 2020 à 14:03:00 par Ulysse2013 »
Lien vers le fil d'origine:

https://forum-entraide-surendettement.fr/index.php?topic=29466.0

Madame, Monsieur,

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L 711-1 et suivants du Code de la consommation.

En effet, je me trouve actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à mes dettes.

J'ai en effet contracté au fil des années plusieurs crédits ...

Nous nous sommes retrouvés dans cette situation à la suite de maladies graves et invalidité, autant pour mon mari en 2009 (infarctus) que pour moi en 2005 (tumeur hypophyse)

Invalidité qui nous a fait perdre nos emplois respectifs, et provoqué une baisse dramatique de nos revenus (200€ mensuels pour mon mari jusqu'à ce qu'il perçoive une retraite minorée de 1230€ en novembre 2015 ; baisse aussi de mon salaire de la moitié jusqu'à ma retraite de 750€ en septembre 2014)

De plus, impossible d'avoir une activité complémentaire au vu de notre état de santé respectif.
Nous avons vendu notre maison en 2013, remboursé des crédits et continué à en rembourser d'autres jusqu'à aujourd'hui
Obligés d'accepter la location actuelle car n'ayant pas de garants et des revenus insuffisants, nous n'avions pas le choix

La situation n'a fait que se dégrader financièrement puisque revenus insuffisants pour faire face

Les prêts des 2 dernières années ne sont pas une fuite en avant de dépenses désordonnées et incontrôlées, ce n'est pas un endettement volontaire, bien au contraire.
Ils sont la résultante en 2017 de conseils de ma banque qui m'a envoyée chez un courtier en rachat de crédits. Ne pouvant rien faire, (bien qu'il m'ait dit après coup avoir truqué mon dossier par de fausses déclarations dont il s'est vanté) ce dernier m'a vivement conseillé (en me disant que tout le monde le fait) de demander des crédits (cartes magasins et autres) très très vite, en même temps, et SURTOUT sans déclarer aux uns et aux autres les différents crédits en cours. Complètement submergée par l'angoisse qui me taraudait depuis plusieurs mois, j'ai fait exactement ce qu'il m'a dit dans l'urgence.
D'où l'explication pour les prêts en 2018/2019 qui n'ont au final servi qu'à payer les échéances mensuelles devenues énormes.

J'étais dans l'urgence, dépressive du fait aussi de ma maladie, je n'avais pas du tout les idées claires, et même si je m'en veux énormément d'avoir fait confiance à un arnaqueur je ne peux pas revenir en arrière.

A ce jour,  je suis mariée depuis 42 ans , et à la retraite ainsi que mon époux
Nos revenus s'élèvent à 2041€/mois pour des charges courantes de ????? euros et un montant total de dettes de ??? € avec un remboursement mensuel de ???€/mois

Je ne pourrai pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission.
Je m'en remets donc à votre bienveillance afin de m'aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle
Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Je vous remercie de votre attention et  je vous prie d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de mes sincères salutations.

agathe

Beaucoup trop long, résumé en une phrase ( après de graves ennuis de santé, invalidité du couple et vente de notre maison en 2013) reprenez ce qui est récent pour expliquer ou vous en êtes 

Smilysoul

13 janvier 2020 à 17:03:36 #2 Dernière édition: 13 janvier 2020 à 20:13:57 par Smilysoul »
1ère ébauche ... reste qu'il est difficile d'expliquer environ 46 000 euros de dettes sur les 2 dernières années  :P

Madame, Monsieur,
 
 Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L 711-1 et suivants du Code de la consommation.
 
 En effet, nous nous trouvons actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à nos dettes.
 
 Nous nous sommes retrouvés dans cette situation à la suite de maladies graves et invalidité, qui nous a fait perdre nos emplois respectifs et provoqué une baisse dramatique de nos revenus.
 
 Nous avons vendu notre maison en 2013 et sommes devenus locataires.

Nos revenus n'étant pas assez importants nous avons souscrit des crédits pensant nous en sortir financièrement.

 A ce jour,  nous sommes mariés, nos  revenus s'élèvent à 2041€/mois pour des charges courantes de
????? euros et un montant total de dettes de ??? € avec un remboursement mensuel de ???€/mois
 
 Nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission.



Nous nous en remettons à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle.
 Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
 
 Nous vous remerçions de votre attention et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos sincères salutations. 
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

bisane

1ère ébauche ... reste qu'il est difficile d'expliquer environ 46 000 euros de dettes sur les 2 dernières années  :P

Madame, Monsieur,
 
 Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L 711-1 et suivants du Code de la consommation.
 
 En effet, nous nous trouvons actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à nos dettes.
 
 Nous nous sommes retrouvés dans cette situation à la suite de maladies graves et de l'invalidité de Monsieur, lesquels nous a fait perdre nos emplois respectifs et provoqué une baisse dramatique de nos revenus.
 
 Nous avons vendu notre maison en 2013 et sommes devenus locataires.

Nos revenus n'étant pas assez importants au regard de nos charges, nous avons souscrit des crédits pensant nous en sortir financièrement, puis d'autres pour honorer nos échéances. Nous nous rendons compte aujourd'hui que cela, au lieu d'améliorer notre situation, n'a eu pour autre conséquence que de l'aggraver, nos états de santé respectifs n'ayant pas favorisé une appréhension lucide de notre situation.

 A ce jour,  nous sommes mariés, nos  revenus s'élèvent à 2041€/mois pour des charges courantes de
????? euros et un montant total de dettes de ??? € avec un remboursement mensuel de ???€/mois
 
 Nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission.



Nous nous en remettons à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle.
 Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
 
 Nous vous remercions de votre attention et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos sincères salutations.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Emilie22

Merci beaucoup pour votre aide

Nous sommes tous les 2 en invalidité, moi depuis 2005.

Si on ramène les crédits sur 2 ans à des mensualités on se rend bien compte que c'était pour payer les autres crédits  :
 46000€ : 24 mois = 1900€/mois

Je dois passer sous silence l'épisode banque/courtier en rachats ? C'est pourtant bien grâce à eux que nous avons commis ces erreurs

bisane

Citation de: Emilie22 le 13 janvier 2020 à 21:43:25Je dois passer sous silence l'épisode banque/courtier en rachats ? C'est pourtant bien grâce à eux que nous avons commis ces erreurs
Qu'auriez-vous fait d'autre ? ? ? :o ??? 



Remplacer :
Citation de: bisane le 13 janvier 2020 à 20:21:10et de l'invalidité de Monsieur
par :
et de nos invalidités respectives
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Emilie22

Ce que nous aurions fait d'autre ???

Si la conseillère de notre banque avait été un peu plus honnête elle nous aurait orientés vers un dossier de surendettement !

Pas vers un courtier dont elle espérait percevoir une commission !

 On ne savait même pas que cette solution existait jusqu'à il y a 2 mois !

bisane

Ca devrait donc donner quelque chose comme ça :


Madame, Monsieur,
 
 Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L 711-1 et suivants du Code de la consommation.
 
 En effet, nous nous trouvons actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à nos dettes.
 
 Nous nous sommes retrouvés dans cette situation à la suite de maladies graves et de nos invalidités respectives, lesquelles nous ont fait perdre nos emplois respectifs et ont provoqué une baisse dramatique de nos revenus.
 
 Nous avons vendu notre maison en 2013 et sommes devenus locataires.
Nos revenus n'étant pas assez importants au regard de nos charges, nous avons souscrit des crédits pensant nous en sortir financièrement, puis d'autres pour honorer nos échéances. Nous nous rendons compte aujourd'hui que cela, au lieu d'améliorer notre situation, n'a eu pour autre conséquence que de l'aggraver, nos états de santé respectifs n'ayant pas favorisé une appréhension lucide de notre situation.
Nous ne connaissions par ailleurs pas la procédure de surendettement, que nous avons découverte il y a seulement deux mois.

 A ce jour,  nous sommes mariés et retraités. Nos  revenus s'élèvent à 2041€/mois pour des charges courantes de xxx euros et un montant total de dettes de xxx € avec un remboursement mensuel de xxx € par mois.
 
 Nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission.
Nous nous en remettons à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle.
 Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
 
 Nous vous remercions de votre attention et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos sincères salutations.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Emilie22

Bonjour, j'ai modifié quelques points, cela reflète mieux la réalité à mon sens. Qu'en pensez-vous ? Et encore mille mercis pour votre aide

Madame, Monsieur,
 
 Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L 711-1 et suivants du Code de la consommation.
 
 En effet, nous nous trouvons actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à nos dettes.
 
Nous nous sommes retrouvés dans cette situation à la suite de maladies graves et de nos invalidités respectives, lesquelles nous ont fait perdre nos emplois respectifs et ont provoqué une baisse dramatique de nos revenus.
 
 Nous avons vendu notre maison en 2013 et sommes devenus locataires, difficilement car nous n'avions pas de garant

Nos revenus n'étant pas assez importants au regard de nos charges, nous avons souscrit des crédits pensant nous en sortir financièrement, puis d'autres pour honorer nos échéances, sur les conseils de notre conseillère bancaire, qui ne nous a jamais informés sur la procédure de Surrendetement.
Nous nous rendons compte aujourd'hui que cela, au lieu d'améliorer notre situation, n'a eu pour autre conséquence que de l'aggraver, nos états de santé respectifs n'ayant pas favorisé une appréhension lucide de notre situation.
Nous ne connaissions par ailleurs pas la procédure de surendettement, que nous avons découverte il y a seulement deux mois.

 A ce jour,  nous sommes mariés et retraités. Nos  revenus s'élèvent à 2041€/mois pour des charges courantes de xxx euros et un montant total de dettes de xxx € avec un remboursement mensuel de xxx € par mois.
 
 Nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission.
Nous nous en remettons à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle.
 Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
 
 Nous vous remercions de votre attention et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos sincères salutations.

bisane

Citation de: Emilie22 le 14 janvier 2020 à 08:34:15sur les conseils de notre conseillère bancaire, qui ne nous a jamais informés sur la procédure de Surrendetement.
Cela ne sert à rien d'autre à mon sens qu'à vous faire plaisir, mais c'est comme vous voulez ! ;)
Si vous le laissez, corrigez la faute à surendettement.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Ulysse2013

Citation de: bisane le 14 janvier 2020 à 08:37:39
Citation de: Emilie22 le 14 janvier 2020 à 08:34:15sur les conseils de notre conseillère bancaire, qui ne nous a jamais informés sur la procédure de Surrendetement.
Cela ne sert à rien d'autre à mon sens qu'à vous faire plaisir, mais c'est comme vous voulez ! ;) 
J'irais jusqu'à dire que cela pourrait vous être préjudiciable. L'idée est aussi de montrer que vous prenez vos responsabilités dans la situation...
Le pire n'est jamais sûr... mais si quelqu'un te montre qui il est, crois-le.

Emilie22

Vraiment ?
Je pensais que ça pouvait aider a expliquer tous les crédits pris en 2 ans.
Ce sont bien les mauvais conseils (banque, courtier) et le manque d'informations qui nous ont poussés à faire ce choix
J'ai peur, mais peut-être à tord, que ces crédits 2018/2019 soient considérés comme de l'irresponsabilité, une fuite en avant...


agathe

14 janvier 2020 à 17:41:58 #12 Dernière édition: 14 janvier 2020 à 18:40:13 par agathe »
Il est préférable de ne pas mettre en cause votre conseillère, cela a des chances de ne pas vous servir , mais dire que vous assumez ces recours aux crédits et que vous souhaiter vous en sortir.

Emilie22

Très bien je vais suivre votre conseil.
Merci

Emilie22

Bonjour
Je vais bientot deposer mon dossier. Je suis tellement inquiete et deprimée que je retarde sans arrêt.
Voici ma lettre de saisine, je n'ai plus qu'à compléter les sommes.
JE SUIS PRESQUE SÛRE QU'ILS VONT REFUSER DE M'AIDER.....



    Madame, Monsieur,
 
    Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L 711-1 et suivants du Code de la consommation.
 
    En effet, nous nous trouvons actuellement dans l'impossibilité absolue de faire face à nos dettes.
 
    Nous nous sommes retrouvés dans cette situation à la suite de maladies graves et de nos invalidités respectives, lesquelles nous ont fait perdre nos emplois respectifs et ont provoqué une baisse dramatique de nos revenus.
 
    Nous avons vendu notre maison en 2013 et sommes devenus locataires,très difficilement car nous n'avions pas de garant et nos revenus étaient jugés trop faibles.

    Nos revenus n'étant pas assez élevés au regard de toutes nos charges, nous avons souscrit des crédits pensant nous en sortir financièrement, puis d'autres crédits pour pouvoir honorer nos échéances.

    Nous nous rendons compte aujourd'hui que cela, au lieu d'améliorer notre situation, n'a eu pour autre conséquence que de l'aggraver, nos états de santé respectifs n'ayant pas favorisé une appréhension lucide de notre situation.

    Nous ne connaissions par ailleurs pas la procédure de surendettement, que nous avons découverte il y a seulement deux mois.

    A ce jour,  nous sommes mariés et retraités. Nos  revenus s'élèvent à 2041€/mois pour des charges courantes de xxx euros et un montant total de dettes de xxx € avec un remboursement mensuel de xxx € par mois.
 
    Nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission.
Nous nous en remettons à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle.

    Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
 
    Nous vous remercions de votre attention et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos sincères salutations.





noirkate

on ne peut jamais être sure de rien !!  Et qui ne tente rien n'a rien !

 Reculer le dépôt de  ce dossier ne sert à rien ! C'est votre seule planche de salut !!
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

Emilie22

Est-ce que la lettre est suffisamment explicite ?

Y a-t-il des choses à changer ou rajouter ?

noirkate

La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

Ulysse2013

Ca me semble nickel. Et même si l'accélération des crédits posent question, gardez à l'esprit que la très grande majorité des dossiers est recevable  xxl!
Le pire n'est jamais sûr... mais si quelqu'un te montre qui il est, crois-le.

Emilie22

 « « Nos  revenus s'élèvent à 2041€/mois pour des charges courantes de xxx euros et un montant total de dettes de xxx € avec un remboursement mensuel de xxx € par mois. » »

Bonjour

Que dois-je additionner pour compléter « charges courantes » ?

Dans « montant total des dettes », faut-il ajouter aux divers crédits les découverts bancaires ?

Merci beaucoup pour votre aide

noirkate

les charges courantes sont loyer, impôts, gaz électricité, eau, téléphone ... 

Oui les découverts bancaires sont des dettes 
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

En haut