04 juillet 2020 à 03:42:38

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Ma situation, mon histoire, mes conneries

Démarré par Inconscientdu92, 02 juin 2020 à 11:56:24

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

Inconscientdu92

02 juin 2020 à 11:56:24 Dernière édition: 02 juin 2020 à 16:11:57 par Inconscientdu92 »
Bonsoir tout le monde,

Permettez moi de dire que ca fait quelques temps que je lis le forum et ce que vous faites est remarquable pour aider les gens.

Ceci étant je ne suis pas la pour vous flatter.
Je suis la pour expliquer ma situation. Et quelle situation !

Honnêtement, en ayant passé des heures sur ce forum je n'ai pas vu quelqu'un d'aussi endetté par « mauvaise foi » que moi.

Et tout cela s'explique, un problème psychologique lié aux dépenses compulsives, un besoin de paraitre, un petit peu de pertes de jeu, un peu de besoin de maintenir mon statut social etc...
Et récemment un autre problème s'accumule, je bois bcp trop pour oublier ma situation et j'ai peur que ca devienne un problème.
En toute honnêteté partager mon histoire ici fait partie de ce que je m'impose pour m'en sortir (des deux vices d'ailleurs)

Mon histoire : je n'ai pas encore passé la trentaine, mais depuis le début de ma carrière j'ai des crédits. Les premiers ont été faits pour de réels besoins « sains » que je détaillerai plus tard. S'en sont suivies quelques dettes, un peu de jeu (pas le principal, je ne joue pas depuis un certain temps), d'autres parce je trouvais que ca bien de faire le tour du monde en voyage sans en avoir les moyens.  
Enfin, tant qu'on nous prête, on fait un crédit pour rembourser les mensualités d'un autre et puis la résultante c'est qu'on vient demander des conseils ici parce qu'on est au bout et que la situation est irréparable.

Je vous présente le tout : entre les découverts et les crédits etc (et je vous passe les prêts d'amis pour lesquels j'ai du leur mentir et que je risque de les perdre à cause de mes mensonges), je dois environ 85k. Aucun impayé à ce stade, mais au vue de ma situation ce n'est qu'une question de mois.

Le problème étant que lorsque je ne me suis rendu compte des difficultés de rembourser j'ouvrais un autre compte, j'avais trouvé comme seul moyen d'ouvrir un compte ailleurs et épuisais l'autorisation de découvert.

Aujourd'hui j'ai 3 comptes, un avec 2k de découvert, un autre (principal) avec 1k et un d'une banque en ligne avec 2k également. Pour assurer les prélèvements par ci par la, je joue avec mon salaire et les différents découvert.

Point positif du dossier et ce qui pourrait me sauver ? J'ai une situation professionnelle sans taches et j'espère que ca continuera (si ma situation personnelle n'y porte pas préjudice). Je touche 3,9k net avant impôts (soit 3,4k après), j'ai des primes complètement discrétionnaires de temps à autres et j'arrive à me noyer dans mon travail pour oublier tout ca.

Mes mensualités de crédit avoisinent 3k, mon loyer 1,070k.

Je me suis enfin décide de me sortir de cette situation et ai donc passé le week end a éplucher les contrats de prêts et faire des simulations.
A priori sur certains contrats j'ai le droit aux reports d'échéances voire des baisses de mensualités. J'en ai conclu que si j'arrivais a tout négocier comme prévu dans le contrat j'arriverais a dégager environ 500 euros par mois (en admettant que je « réemprunte » le montant remboursé des revolvings chaque mois, ce qui j'imagine implique de ne pas être fiché, ce que je ne suis encore pas).

Si je regarde vos posts, la commission, ne va pas me laisser bien plus (après loyer et charges bien sur).
Et encore, dans les 10% de dossiers « non recevables » je pense que j'ai 100% de ne pas l'être (objectivement : à juste titre). Personnellement si j'étais juge, je ne regarderai pas mon dossier plus de 5min.

Que me conseillez vous ? Ecrire aux créanciers pour négocier ? Refuser les prélèvements ?  Aller chez Crésus ?

Le pire c'est que vu mon salaire, ma prise de conscience et du travail à effectuer sur moi même, si j'avais 1000 euros de mensualité en moins (soit 30% sans même de remise de taux ou quoi que ce soit), j'aurais moyen de m'en sortir. Mais bon la vie est comme elle est, et moi j'en suis la à la foutre en l'air.

Merci pour ceux qui prendront le temps de me lire et de répondre.
 

Ulysse2013

Bonjour et bienvenue sur le forum!

A première lecture, votre situation ne semble pas si différente de celle de beaucoup d'autres et plus de 90% des dossiers sont recevables  ;)

Pourriez-vous avant tout remplir le Tableau résumant la situation financière ? Cela nous permettra de mieux vous conseiller sur les prochaines actions à entreprendre. 

Peut-être pourriez-vous envisager de vous faire suivre pour des dépendances à l'alcool et/ou au jeu, ce peut être un plus pour un dossiers de surendettement. 

Je préviens l'équipe de votre arrivée et vous poste le message d'accueil. 

Tout d'abord merci de lire ces billets ! (clic sur le texte en bleu pour accéder aux informations)

vous n'arrivez plus à gérer votre budget : que faire
Liens et informations utiles sur le surendettement


2 - Pouvez vous remplir le tableau se trouvant sur ce fil et le mettre dans votre premier message ? Merci d'avance !
Tableau résumant la situation financière


3 - Un peu plus long ... pouvez vous nous raconter ce qui vous a amené au surendettement ?
- cela nous permettra de mieux connaitre votre situation !
- nous vous aiderons du mieux que nous pourrons !
- Sur ce site aucun jugement ni critique ! c'est un forum d'entraide !

Prenez le temps de tout lire, de remplir ... puis de poser vos questions précises.
Nous nous efforcerons d'y répondre de notre mieux.

Le premier message que vous avez posté a permis de créer un fil de discussion qui vous est propre et sur lequel vous devrez désormais rester pour soumettre toutes vos questions (sauf exceptions que nous vous indiquerons le cas échéant). 
Nous vous conseillons de mettre votre fil dans vos favoris pour y accéder facilement 

Voir également  les lettres types :
lettres type (modèles)
ainsi que :
Trucs et astuces pour filtrer vos appels !!!

et pour terminer...
nous vous rappelons que vous pouvez à tout moment accéder :
- à vos messages personnels (en haut à gauche de la page)

- au mode d'emploi
- au plan-guide du forum
- qu'il est toujours conseillé de se rapprocher de :
   ->  l'
association cresus
-> ou autre  association de défense de consommateurs
-> et/ou d'un travailleur social (conseillère ESF ou Assistante Sociale)
Le pire n'est jamais sûr... mais si quelqu'un te montre qui il est, crois-le.

Inconscientdu92

02 juin 2020 à 14:20:21 #2 Dernière édition: 02 juin 2020 à 14:31:56 par Inconscientdu92 »
Merci pour votre message, je m'y attelle de ce pas.

Ma première question est: pensez vous que je puisse négocier avec les créanciers? Le problème c'est que c'est difficile à justifier, mais si tous baissaient la mensualité de 30% je serais bon (en tout cas pour l'instant).

Le seul problème c'est que j'ai peur qu'ils découvrent l'ampleur de la situation, coupent les lignes que je retire des que j'ai payé la traite etc...

Deuxième question: les assurances revolving (et les autres d'ailleurs) sont elles révocables?
De trois, si j'arrive à négocier avec ceux qui ont la baisse/report dans leur contrat, la banque de France prendra t-elle cela comme un nouveau crédit?

agathe

Si vous negociez avec eux ce ne sera pas un nouveau credit. 

Ulysse2013

Citation de: Inconscientdu92 le 02 juin 2020 à 14:20:21Ma première question est: pensez vous que je puisse négocier avec les créanciers? Le problème c'est que c'est difficile à justifier, mais si tous baissaient la mensualité de 30% je serais bon (en tout cas pour l'instant).

Le seul problème c'est que j'ai peur qu'ils découvrent l'ampleur de la situation, coupent les lignes que je retire des que j'ai payé la traite etc...
En attendant de voir votre tableau pour des réponses définitives et d'autres avis, je ne pense pas que négocier avec vos créanciers individuellement soit une très bonne idée, notamment pour les raisons que vous évoquez. Vous semblez survivre (financièrement) actuellement par un équilibre très fragile et si un domino tombe...

Citation de: Inconscientdu92 le 02 juin 2020 à 14:20:21De trois, si j'arrive à négocier avec ceux qui ont la baisse/report dans leur contrat, la banque de France prendra t-elle cela comme un nouveau crédit?
S'il s'agit d'une renégociation, non. Attention à toute « restructuration » qui serait un rachat de crédit; un dossier de surendettement serait alors irrecevable.  

Un dossier de surendettement est le meilleur des rachats de crédits, même si bien évidemment, cela comporte des contraintes réelles. Nous sommes nombreux ici à la voir perdu de précieux mois à chercher d'hypothétiques solutions pour en arriver au dossier et éprouver un vrai soulagement.

Citation de: Inconscientdu92 le 02 juin 2020 à 14:20:21Deuxième question: les assurances revolving (et les autres d'ailleurs) sont elles révocables?
Le forum conseille de révoquer toutes les assurances inutiles (donc sauf immo éventuel, voiture, habitation...).

Il serait également important que vous ouvriez un nouveau compte « sain » -pas d'autorisation de découvert- pendant que vous n'êtes pas encore fiché, ce qui peut vous offrir plus de choix. Ce compte vous servira à transférer vos revenus et à repartir du bon pied si vous décidez de révoquer vos prélèvements de crédit.
Le pire n'est jamais sûr... mais si quelqu'un te montre qui il est, crois-le.

Inconscientdu92

02 juin 2020 à 16:10:54 #5 Dernière édition: 02 juin 2020 à 16:12:35 par Inconscientdu92 »
Question débile: je n'arrive pas à mettre le tableau dans mon message (malgré avoir regarder le tutoriel)

EDIT: si c'est bon

bisane

Bonjour !

Votre situation est loin d'être aussi catastrophique que vous le prétendez ! :P
Certes, le montant des dettes est élevé, mais vous avez une bonne capacité de remboursement (CR).
Avec un plan, vous seriez sorti d'affaire dans moins de 7 ans...

Si vous négociez, vous en aurez pour beaucoup plus longtemps, avec tous les risque de "rechute" qui vont avec.
Et réussir à diminuer vos mensualités de 30 % paraît assez utopique.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Inconscientdu92


J'entends votre argument les questions qui se posent ici sont:
- en dépit de la bonne volonté des gens sur le forum (et a nouveau je vous lis depuis longtemps) continue a penser que la mauvaise foi est caractérisée voire scandaleuse.

J'ai abusé de ma capacité a cacher des choses pour obtenir tjrs plus
 a) je travaille en finance donc je devrais savoir
 b) j'ai des soucis pour lesquels je ne suis pas traité meme si ca ca va changer
 
- révoquer tout et ouvrir un compte sain m'amène aux appels sur le lieu de travail ce que je ne peux me permettre (licenciement nature de mon travail)
- Si je révoque tout et que je paye la CR pour calmer tout le monde (ce qui est au final 60% de la mensualité soit surement au dessus des stats et surement assez pour que l'agent touche un petit bonus en fin de mois), est-ce que
  a) ca va moins pousser les créanciers a moins appeler?
  b) démontrera ma bonne foi?
  c) Poussera les organismes a comprendre que je peux et veux payer et a mettre en place des échéanciers?


A nouveau, je me permets de dire qu'a aucun moment je ne veux me soustraire de mes dettes (ni des intérêts sincèrement, ils m'ont « rendu un service » je dois payer).
Je veux juste chercher un moyen de m'en sortir en apprenant a gérer son budget a 30ans.

bisane

Les appels sur le lieu de travail sont INTERDITS !

Dès lors qu'une mensualité n'est pas intégralement payée, les risques de harcèlement sont les mêmes que si l'on ne paie rien.


Citation de: Inconscientdu92 le 02 juin 2020 à 18:41:25J'ai abusé de ma capacité a cacher des choses pour obtenir tjrs plus
Et alors ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Inconscientdu92

03 juin 2020 à 19:21:45 #9 Dernière édition: 03 juin 2020 à 19:28:25 par Inconscientdu92 »
Donc concrètement pour vous la messe est dite? Dossier de surendettement?
Aucune tentative d'y échapper?
(Qui en plus a ce stade passe jamais, je sais je suis pénible avec ca, mais vous avez pas vu pas la gueule de mes relevés)

A nouveau, j'ai l'impression qu'avec un tout petit peu de bonne foi des créanciers je pourrais vivre (et par bonne foi je parle juste l'application de leurs conditions pas de grâce ou que ce soit).

N'y a t-il pas d'exemple ou les gens ils y ont échappé avec une discipline hors normes?

Surtout qu'après avoir a nouveau épluché tous mes contrats je me suis rendu compte que j'avais 220e d'assurances. Donc ca (après revoquation) plus, les baisses maximum de mensualités prevues dans les contrats je sors avec 600e par mois. De plus, j'en ai certains ou je peux reporter les mensualités.

Avec tout ca n'y a pas t'il intérêt a se battre? Surtout qu'avec un plan j'en prends pour 5 ans plus, avec mes credits actuels dans 3 ans j'en ai plus 40% et je peux vivre.

Excusez moi mais j'ai du mal a me dire que rien est possible a l'amiable avec une situation ou on pourrait régler 1,5k-2k par mois (contre 2800) a tout le monde.

bisane

Citation de: Inconscientdu92 le 03 juin 2020 à 19:21:45Donc concrètement pour vous la messe est dite?
L'âne se lance rarement dans ce genre d'affirmation péremptoire ! :P
D'autant que quoi qu'il en soit et en tout état de cause, la décision appartient à celui qui la prend et en assume les conséquences.


Citation de: Inconscientdu92 le 03 juin 2020 à 19:21:45Aucune tentative d'y échapper?
C'est un positionnement qui vous appartient : la question est-elle bien d'échapper coûte coûte pour permettre à des personnes en surendettement de s'en sortir. Certes, de manière très contraignante, mais quand-même d'en sortir.


Citation de: Inconscientdu92 le 03 juin 2020 à 19:21:45mais vous avez pas vu pas la gueule de mes relevés
En effet ! Et peut-être auriez-vous intérêt à prendre le temps de les rendre un peu plus présentables avant de déposer.
Et, même si vous ne déposez pas, vous y avez tout intérêt.


Citation de: Inconscientdu92 le 03 juin 2020 à 19:21:45j'ai l'impression qu'avec un tout petit peu de bonne foi des créanciers je pourrais vivre
Faites bien vos calculs, avec le maximum de ce qui pourrait vous être accordé ! Mais permettez-moi d'émettre quelques doutes.
D'autant que l'on peut légitimement redouter que tous n'acceptent pas.


Citation de: Inconscientdu92 le 03 juin 2020 à 19:21:45N'y a t-il pas d'exemple ou les gens ils y ont échappé avec une discipline hors normes?
A nouveau ce terme...
Quant à la discipline hors normes, il paraît difficile de faire mieux qu'un plan de redressement.


Citation de: Inconscientdu92 le 03 juin 2020 à 19:21:45De plus, j'en ai certains ou je peux reporter les mensualités.
Et après ?
Qu'est-ce que cela vous permettrait-il ?
Cela peut fonctionner dans les cas d'une situation provisoire qui peut se redresser rapidement, mais est-ce bien votre cas ?


Citation de: Inconscientdu92 le 03 juin 2020 à 19:21:45Avec tout ca n'y a pas t'il intérêt a se battre? Surtout qu'avec un plan j'en prends pour 5 ans plus, avec mes credits actuels dans 3 ans j'en ai plus 40% et je peux vivre.
Sans doute un peu plus de 5 ans avec un plan.
Reste à tenir 3 ans sans aggraver la situation dans la 2° hypothèse, avec des mensualités de 2200 € par mois (selon les calculs que vous annoncez). Comment le pourriez-vous ? Et ce calcul ne prend pas en compte les découverts...


Citation de: Inconscientdu92 le 03 juin 2020 à 19:21:45on pourrait régler 1,5k-2k par mois
Le tableau calcule 1427 € selon les barèmes BDF, dont on peut difficilement prétendre qu'ils soient très généreux ! :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Inconscientdu92

Bonjour tout le monde,

Je me permets un petit update car vos messages m'ont fait réfléchir.

J'ai décidé d'en parler a un petit cercle d'amis, et alors que j'en doutais, il s'avère que j'ai les meilleurs au monde. Ils vont m'aider financièrement à assainir ma situation à court terme, et moi je vais ré-apprendre à vivre avec moins et sans alcool grâce à eux aussi.

Non pas que je ne déposerait pas de dossier plus tard, mais vu ma situation pro, mes primes et capacités d'évolution et ma volonté de me soigner notamment de l'alcool, je peux encore mener ce combat. Et si je dépose de tte façon je devrais vivre avec moins donc ça ne change rien.

Je continuerais à lire ce forum et peut partager la manière dont j'ai pris mon courage à deux mains pour en parler.
Bon courage a tous

BRUYERE

Bravo à vos amis !!

Et ne m'en veuillez pas si je me permets un petit bémol... mais comme je suppose que cette aide va se concrétiser sous forme d'un prêt.. ayez bien en tête qu'en cas de dépôt ultérieur d'un dossier BDF, les dettes amicales et familiales rentrent bien sûr dans le passif mais dans le cadre d'un plan sont remboursées en dernier...

Non pas que je veuille me montrer pessimiste.. mais  d'expérience, je sais combien il peut être difficile de remonter soi-même la pente sans la rigueur impérative d'un plan..

Une fois que ceci est dit.. je vous souhaite bien sûr une pleine réussite dans vos efforts de reprise en mains.. xxl! xxl! xxl! xxl!

Surtout, faites vous suivre médicalement, çà c'est vraiment impératif !!
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Inconscientdu92

Bonjour Bruyère,

Ils connaissent la situation et savent le risque qu'ils vont prendre sur l'argent (et ils vont "diviser" le risque). Ils savent aussi que si je m'en sors et vu mon domaine et les évolutions possibles, ils seront remboursés.

Mais mon problème d'alcool les inquiète plus que ça et c'est pour ça qu'ils seront presque plus vigilants sur ça que l'argent. Parce que l'un va avec l'autre.

De plus, je vous répète qu'objectivement de que je lis c'est un 50/50 que mon dossier passe. La mauvaise foi est caractérisée sur chacun des crédits, je savais a peu pres ce que je faisais, donc autant avoir de la rigueur sans les contraintes une fois qu'on assaini une partie de la situation.

D'ailleurs question débile, Lors d'un plan, comment ça se passe pour les primes et augmentations? On rembourse plus de capital ces mois la et le plan est revu ou c'est "pour nous"?



Smilysoul

il n'y a pas de question débile  ;)
une fois un plan mis en place les primes et augmentations ne changent pas les sommes à rembourser ...
il faut cependant signaler à la BDF les augmentations de salaire si elles sont très significatives  >:D
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

En haut