19 octobre 2019 à 17:26:19

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

un créancier s'oppose ? - dossier jugé irrecevablepar le JEX

Démarré par Alien113, 18 février 2011 à 11:19:05

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

bisane

Alien, MERCI DE NE PAS CITER LES ORGANISMES EN TOUTES LETTRES !

En tout cas, l'accumulation d'erreurs va plutôt dans votre sens !  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Alien113

je viens d'écrire un message mais je ne sais pas si il est parti.
Nous perdrons surement le 31 mars car nous venons de trouver cette fameuse phrase, pour la somme de 399,14 cela correspond à un prêt sans assurance.
Nous avons tout faux.
Si nous avons pris ces crédits c'est que nous ne nous en sortions pas financièrement avec nos salaires. Je suis toujours au smic depuis 27 ans que je travaille et sans évolution de carrière.
Nous demandons simplement que l'on nous aide à rembourser nos dettes en nous donnant plus de délai nous ne sommes pas de mauvaise foi comme il le dise nous avons fait une erreur et nous allons la payer chère je le craint.
Nous avons déjà remboursé 7 ans à ce créanciers sans jamais rater une échéance.
Pour notre malheur dans cette histoire c'est que nous ne sommes pas au chômage, ni malade ou autre.
Merci pour votre aide mais je pense que nous avons perdu d'avance.
j'aimerai avoir des renseignements sur les saisies sur salaires, si des personnes ont été confronté à cela. Comment cela se passe , qu'est qui est vraiment saisie. Que se passe-t-il après le tribunal?

bisane

CiterMerci pour votre aide mais je pense que nous avons perdu d'avance.

NOOOOON !!!!
Rien n'est perdu !
Mais il va falloir argumenter en conséquence.... à commencer par dénoncer la somme exorbitante de cette assurance !  >:D
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Alien113

J'ai commencé une argumentation je vous la soumettrais plus tard. Merci

Alien113

27 mars 2011 à 20:05:49 #19 Dernière édition: 27 mars 2011 à 20:32:41 par ISI »
Madame, Monsieur,
voici notre défense pour le 31 mars 2011.

Nous avons été contraint  de déposer un dossier de  surendettement auprès de la Banque de France en novembre 2010.


Le 28 janvier 2011 nous avons reçu de la  Banque de France une notification de recevabilité et d'orientation vers une procédure classique accompagnée d'un plan de redressement.

Un créancier fait un recours.

C'est pourquoi nous nous présentons aujourd'hui devant vous.

Nous ne nions pas nos responsabilités, mais le crédit n'a jamais été pour nous un mode de vie, nous ne nous sommes jamais livré à des dépenses somptueuses,  nous ne possédons aucun bien de valeur, si ce n'est nos deux filles.

Nous avons nous sommes laissés submerger par les crédits, au point que nous utilisions de nouveaux crédits pour régler les anciens.

Alors il est vrai que nous avons pris d'autres crédits malgré notre contrat signé chez cretinus. Contrat que nous avons honoré pendant
7 ans sans manquement de notre part. Nous n'avons jamais demandé de suspension de prélèvement. (voir relevés de compte paribasienne)

Nous avons fait une erreur et nous le reconnaissons devant vous aujourd'hui. Mais cela ne relève pas de la mauvaise foi. Il est vrai que nous aurions du contacter cretinus avant de prendre de nouveaux crédits.

Nous n'avons pas pensé mal faire en prenant de nouveaux crédits. Nous avons eu de sérieuses réparations sur notre voiture, et avons du également changer notre téléviseur.


Nous voulions simplement ne pas nous retrouver sans moyens pour régler les choses de la vie courante ( loyer, charges, nourriture...), éducation pour nos filles qui plus elles grandissent plus cette éducation revient chère, surtout après le BAC en école supérieure ( fournitures, livres, cantine, transport, stage...).


Nous nous sommes retrouvés dans un engrenage et sans moyen, ni aide pour nous en sortir.

C'est pourquoi nous avons déposé un dossier en surendettement en novembre 2010.

Nous avons toujours honoré nos factures, crédits et n'avons pas d'autres dettes ni de loyers impayés, ni chèques impayés.

Nous ne demandons pas l'annulation de nos dettes mais de l'aide pour les rembourser, du temps en plus.

Mon mari travaille depuis 35 ans et moi depuis 28 ans. Je suis toujours au smic et sans évolutions de salaire à venir. Ce n'est pas avec nos petits salaires et des augmentations de charges tous les ans que nous pourrions y arriver. Alors comme beaucoup de gens dans notre situation nous avons pris des crédits à des taux importants en pensant être en mesure de pouvoir rembourses ces crédits, mais  cela n'a pas été le cas. Comme écrit plus haut, nous nous sommes retrouves dans un engrenage et nous nous retrouvons  encore plus en surendettement actuellement.

Nous avons donc déposé un dossier à la Banque de France afin de trouver de l'aide pour y voir plus clair dans notre situation et pouvoir rembourser nos crédits.

En 2003 nous avions été voir Mr Lefebvre de UFC que Choisir pour lui
demander conseil. Il s'est avéré que notre surendettement n'était pas assez conséquent pour déposer un dossier en surendettement et donc nous nous sommes retournés vers cretinus pour un rachat de crédit.

Avant de faire appel à cretinus nous avons demandé à paribasienne une aide de 30 000€ pour rembourser nos crédits en cours. La paribasienne n'a pas voulu nous accorder ce prêt. Par ailleurs lorsque nous sommes allés revoir notre conseillère paribasienne en 2006 tout ce que l'on nous a proposé c'est un crédit révolving de 750€ afin de faire face aux dépenses imprévues. Notre conseillère connaissait notre situation et notre crédit chez cretinus, mais cela ne l'a pas empêcher de nous proposer un crédit révolving.

Bien sur nous aurions pu refuser, mais nous nous avons fait confiance à notre conseillère.

Quelques années auparavant (1994-1996) pour raison économique j'ai été contrainte d'accepter mi-temps. Ceci n'était pas prévu et cela a commencé à fragiliser notre situation.

Nous avons compris que nous n'aurions pas d'avis favorable de la part de cretinus  à qui nous avons rembourser 7 ans de mensualité sans manquement de notre part.

Comme dit plus haut nous ne refusons pas de payer nos crédits mais demandons de l'aide, du temps, afin de faire face à nos dettes et pouvoir rembourser nos créanciers. Nous demandons un allègement de nos prélèvements mensuels. Cela va allonger la durée de nos remboursements nous en sommes conscient et nous ferons tout pour rembourser nos créanciers dans la mesure de nos moyens sans pour autant nous retrouver sans moyen pour faire face à nos charges courantes.

Nous faisons confiance en votre jugement et sommes persuadés que vous jugerez notre  affaire afin que nous ne nous retrouvions pas encore plus en difficultés financières.


Merci de nous avoir écouter.

ISI

27 mars 2011 à 20:19:48 #20 Dernière édition: 27 mars 2011 à 20:26:02 par ISI »
Citerdes dépenses somptueuses,


"somptuaires", plutôt

CiterNous n'avons pas pensé mal faire en prenant de nouveaux crédits

Répétition: mettre "souscrire", par exemple

CiterAlors il est vrai que nous avons pris d'autres crédits malgré notre contrat signé chez cretinus

Il est vrai que nous avons contracté d'autres crédits malgré le rachat préalable signé chez cretinus.
Nounou d'enfer!

ISI

A mon sens, il y a des maladresses...

Comme le passage sur le coût des études des filles;
ne pas suggérer, insuffler au juge la décision qu'il conviendrait qu'il prenne... ou alors de façon plus sybilline.

Nounou d'enfer!

mamanrom

Ne pas parler du changement de televiseur.... ;)

ISI

Je vais revenir après, car remanier demande plus de calme que ma louloute ne m'en accorde là, de suite.
Nounou d'enfer!

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

27 mars 2011 à 21:26:45 #25 Dernière édition: 27 mars 2011 à 21:35:34 par bisane »
Fil déplacé...
Et votre fil d'origine est ici : un créancier s'oppose ?

Et je reviens...

et...
Citation de: bisane le 08 mars 2011 à 11:56:38
Alien, MERCI DE NE PAS CITER LES ORGANISMES EN TOUTES LETTRES !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

Nous avons été contraints  de déposer un dossier de  surendettement auprès de la Banque de France en novembre 2010, déclaré recevable par la Commission de Surendettement le 28 janvier 2011.
Créatinus a déposé un recours le XX/XX/XXXX, au motif que nous n'aurions pas été de bonne foi.

Nous contestons cette allégation.
En effet, nous n'avions pas été informés par Créatinus que nous n'avons pas le droit de souscrire de nouveaux crédits. Nous n'avons découvert qu'une phrase mentionnant cette contrainte figurait dans le contrat que nous avons signé que suite au présent recours, qui nous a conduits à nous renseigner auprès d'une association.
Nous avons donc souscrit un nouveau prêt auprès de la B-P, qui fait partie du même groupe, et était parfaitement informée de la situation, puisque les prélèvements étaient effectués sur notre compte, qu'elle avait elle-même refusé une restructuration, et que cette société appartient au même groupe que Créatinus. (annexe 1)
S'il y a eu d'autres crédits post-rachat, les détailler.

Par ailleurs, Créatinus fait valoir que nous lui aurions caché certains de ces encours, ce qui est faux. Nous lui avons bien déclaré l'ensemble de nos crédits en cours. (annexe 2)

Nous tenons à préciser que nous avons scrupuleusement remboursé ce crédit pendant 7 ans, jusqu'à ce que cela nous soit devenu impossible.
S'il y a eu des circonstances particulières, les expliquer
La mensualité effective était de 450 €, assurance comprise, dont le montant nous semble, avec le recul, pour le moins exagéré. Cette somme était prélevée à hauteur de XXX € sur le salaire de Monsieur, et le solde par prélèvement.


Nous nous permettons de résumer notre situation actuelle :
- nous travaillons respectivement depuis 28 et 35 ans, et percevons .... € de salaire, sans perspective d'évolution -annexes 3 et 4 : fiches de paye et avis d'imposition)
- situation familiale
- nos charges incompressibles s'élèvent à XXX € (annexes 5 : justificatifs de charges)
- le montant total de nos dettes s'élève à XXXXX € (annexe 6 : proposition de plan)

Nous souhaitons honorer nos engagements, et rembourser nos dettes, mais demandons que ces remboursements soient adaptés à nos revenus.
C'est pourquoi nous avons déposé un dossier de surendettement.
Pour cette même raison, nous demandons au Tribunal que le recours de Médiatinus soit rejeté, que notre bonne foi soit reconnue, et que la recevabilité de notre dossier soit donc confirmée.

Nous nous en remettons donc à la décision du Tribunal, dont nous espérons qu'elle respectera la plus grande équité.

Documents annexes :
1- contrat de prêt B-P
2- contrat de rachat
... et ainsi de suite....  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Sandrine

Je confirme comme Alien113 que sur mon contrat Créatinoss, il n'est jamais écrit (même en tout petit) que nous n'avons pas le droit de souscrire de nouveaux crédits, par contre j'ai les mêmes phrases :

_ Vous vous engagez à ne verser aucune rémunération sous quelque forme que se soit, directement ou indirectement, à un quelconque tiers à Cré..s qui serait intervenu à l'occasion de l'étude de votre demande de prêt.

_ En particulier, vous certifiez n'avoir versé aucune commission, ni avoir convenu d'en verser une, à quelque échéance que ce soit, à l'(aux) intermédiaire(s) vous ayant proposé le financement Cré..s.

_ Vous reconnaissez que le respect de ces engagements est une condition déterminante de la réalisation de l'opération de crédit concernée et obligatoire pour l'acceptation de Cré..s.

Et j'ajoute que sur la page de garde il est écrit "prêt personnel" et non "rachat de crédits" et pourtant c'était bien un rachat de crédit  ???

Voilà, si ça peut vous servir...  ;)

Alien113

Bonjour ou plutôt bonsoir,
Merci pour votre aide, nous allons nous servir de votre texte pour demain, car j'en convient le notre était trop long. Mais cela fait du bien d'écrire ce qui nous arrive, cela permet de remettre les choses en ordre et de savoir où l'on va.
Nous allons demander à notre banque maintien de notre découvert qui était de 6OO€ et que la banque nous a augmenté à 1400€ en janvier 2011.
La banque nous supprime ce découvert à partir du 4 avril de cette année. Je ne sais pas si ils en ont le droit vu que le jugement n'est pas encore rendu et que les juges ont 1 mois environ pour le rendre.
Merci encore.


Alien113

Bonsoir Sandrine, juste un petit mot pour vous dire de bien relire votre contrat avec créatinus car nous aussi on ne trouvait pas la fameuse phrase et pourtant elle était bien là.


En haut