Lettre saisine - Jul51

Démarré par Jul51, 15 mai 2014 à 00:44:58

« précédent - suivant »
En bas

Jul51

15 mai 2014 à 00:44:58 Dernière édition: 15 mai 2014 à 12:38:02 par Jul51 »
Voici ma lettre de saisine (désolé pour le pavé, mais j'ai du mal a synthétiser, j'ai déjà passer de nombreuses heures dessus pour ce résultat)


Nous soussigné « NOM Prénom » demeurant au « Adresse complète » - « Telephone », demandons à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L.331-1 et suivants du Code de la Consommation.

Cette demande de dossier de surendettement est justifiée par le fait que nous ne pouvons plus faire face à l'ensemble de nos dettes

Fin 2009/début 2010, nous faisions deux crédits renouvelables dont les mensualités correspondaient à nos possibilités financières étant tout d'eux en Cdi, dont un à 30h. Avec, nous réaménagions notre appartement équipé de récupération, et nous réalisions nos premières vacances.

Mais cela est devenu beaucoup plus compliqué suite à l'effervescence de publicité de pari en ligne sur le net. Au départ, j'ai eu envie d'essayer surement par curiosité et combler l'ennui. Je vivais à ce moment-là loin de ma région et de ma famille car j'avais déménagé en 2007 en ***** pour y rejoindre ma femme car sa mère me proposait un travail, et je n'en trouvais pas dans ma ville.

Ayant subi des pertes, j'ai puisé dans les réserves de nos deux crédits révolving pour maintenir le compte bancaire sain et continuer d'honorer nos créanciers.
Début 2011, suite à la vétusté de notre voiture, nous décidions d'en racheter une neuve et notre banquière nous acceptait ce prêt de 315EUR/mois en incluant dedans le rachat des deux crédits révolving.

Seulement ces deux crédits révolving n'étaient apparemment pas clôturés, et 3 / 4 mois après j'ai dû puiser dans les réserves disponibles  et les mensualités de ces deux crédits repartent.

Fin 2011, voulant retourner dans ma ville d'origine, j'uy ai pu trouver un CDI à temps plein mais ma femme pour me suivre a dû démissionner et s'inscrire au chômage en attendant de trouver un travail ici et touche 100EUR de moins par mois.

Nous souscrivions alors aux offres de prêt sur 10 mois sans frais de chez **** et *** pour remeubler entièrement notre intérieur. Disposant chez chacun d'eux d'une carte de fidélité facilitant l'accès à un crédit révolving, j'ai dû les utiliser pour de nouveaux combler une perte aux jeux.

Début 2012, elle obtient de notre banquière le prêt permis à 1EUR par jour, ce qui devrait l'aider à trouver un travail, car dans l'aide à la personne il faut le permis.

Début 2013, nous déménagions pour un logement HLM pour passer de 510 à 370EUR de loyer pour mieux finir nos fins de mois.

Seulement notre ancien bailleur nous réclame la somme de 970EUR de régularisation de charges, dû essentiellement à la consommation d'eau chaude qui n'était pour autant pas excessive mais les charges locatives demandées chaque mois était bien trop basse pour couvrir les consommations réelles. Nous avions donc souscrit un nouveau crédit revolving (car les réserves disponibles des autres crédits n'étaient plus accessible suite à des retards de paiement) chez *****  pour rembourser  une partie de la somme due et nous avions accepté un échéancier de 50EUR par mois jusqu'en Mai 2014. 

La situation financière devenant très dure, nous décidions fin 2013 de vendre notre voiture pour rembourser les 2 crédits révolving de chez *** et **** pour diminuer le montant de nos mensualités.

Début 2014, le prêt permis de ma femme ne suffisant pas à payer entièrement son permis, nous devons donc payer ces leçons de conduite en plus des mensualités du prêt permis, n'étant pas fini. d'où les retraits quelque peu élevé ces derniers mois, faisant trois leçons de conduite par mois  à 43EUR la lecon. Elle va passer son permis en Juin.

De plus, en Novembre 2013, elle a trouvé un CDD de 1an en 20h, mais faisant baisser ses revenus de 100EUR par rapport au prestation ASSEDIC (et de 200EUR par rapport au moment de la souscription du prêt permis en 2011).

Aujourd'hui, je reconnais mes erreurs et entêtement concernant les paris en ligne.  Je pensais, à tort, pouvoir m'en sortir sans aide. n'ayant plus parié en ligne depuis quelques mois, et voulant continuer désormais dans ce sens pour pouvoir m'en sortir, j'ai donc fait une demande d'interdiction volontaire de jeux ce mois-ci et j'ai rendez-vous le mardi 27 mai à l'aNPAA (association national de prévention en alcoologie et addictologie) de Reims.

Pour résumé, nous percevons mensuellement à ce jour 1900EUR de salaires et nous avons 680EUR mensuels de crédits. Nous avons un découvert bancaire de 620EUR sur le compte de ****, et un découvert qui ne dépasse pas le découvert autorisé de 200EUR sur notre compte actuel, notamment grâce à l'acompte que je fais chaque mois à mon employeur (sans cela nous serions a -600EUR sur ce compte ci aussi).

Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention de votre Commission.

Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui puisse correspondre à notre situation actuelle et nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Nous vous remercions de votre attention, et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.


signatures

Jul51

15 mai 2014 à 00:48:28 #1 Dernière édition: 15 mai 2014 à 11:49:28 par Persévérance »
Premier essai de synthèse, ça reste encore à améliorer car c'est encore beaucoup trop long  ;)



Voici ma lettre de saisine (désolé pour le pavé, mais j'ai du mal a synthétiser, j'ai déjà passer de nombreuses heures dessus pour ce résultat)


Nous soussigné « NOM Prénom » demeurant au « Adresse complète » - « Telephone », demandons à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L.331-1 et suivants du Code de la Consommation.

Cette demande de dossier de surendettement est justifiée par le fait que nous ne pouvons plus faire face à l'ensemble de nos dettes

Fin 2009/début 2010, nous faisions deux crédits renouvelables dont les mensualités correspondaient à nos possibilités financières étant tout d'eux en Cdi afin d'équiper notre premier logement.

Mais cela est devenu beaucoup plus compliqué suite à l'effervescence de publicité de pari en ligne sur le net. Au départ, j'ai eu envie d'essayer surement par curiosité et combler l'ennui. Je vivais à ce moment-là loin de ma région et de ma famille car j'avais déménagé en 2007 en ***** pour y rejoindre ma femme car sa mère me proposait un travail, et je n'en trouvais pas dans ma ville.

Ayant subi des pertes, j'ai puisé dans les réserves de nos deux crédits révolving pour maintenir le compte bancaire sain et continuer d'honorer nos créanciers.


Début 2011, suite à la vétusté de notre voiture, nous décidions d'en racheter une neuve et notre banquière nous acceptait ce prêt de 315EUR/mois en incluant dedans le rachat des deux crédits révolving. nous avons obtenu un crédit pour racheter un véhicule, crédit qui regroupait les prêts révolving.

Seulement ces deux crédits révolving n'étaient apparemment pas clôturés, et 3 / 4 mois après j'ai dû puiser dans les réserves disponibles  et les mensualités de ces deux crédits repartent.

Fin 2011, voulant retourner dans ma ville d'origine, j'uy ai pu trouver un CDI à temps plein mais ma femme pour me suivre a dû démissionner et s'inscrire au chômage en attendant de trouver un travail ici et touche 100EUR de moins par mois.

Nous souscrivions alors aux offres de prêt sur 10 mois sans frais de chez **** et *** pour remeubler entièrement notre intérieur. Disposant chez chacun d'eux d'une carte de fidélité facilitant l'accès à un crédit révolving, j'ai dû les utiliser pour de nouveaux combler une perte aux jeux.

Début 2012, elle obtient de notre banquière le prêt permis à 1EUR par jour, ce qui devrait l'aider à trouver un travail, car dans l'aide à la personne il faut le permis.

Début 2013, nous déménagions pour un logement HLM pour passer de 510 à 370EUR de loyer pour mieux finir nos fins de mois. Afin de faire face à une régularisation des charges importantes (970EUR) nous avons du souscrire un nouveau crédit.

Seulement notre ancien bailleur nous réclame la somme de 970EUR de régularisation de charges, dû essentiellement à la consommation d'eau chaude qui n'était pour autant pas excessive mais les charges locatives demandées chaque mois était bien trop basse pour couvrir les consommations réelles. Nous avions donc souscrit un nouveau crédit revolving (car les réserves disponibles des autres crédits n'étaient plus accessible suite à des retards de paiement) chez *****  pour rembourser  une partie de la somme due et nous avions accepté un échéancier de 50EUR par mois jusqu'en Mai 2014. 

La situation financière devenant très dure, nous décidions fin 2013 de vendre notre voiture pour rembourser les 2 crédits révolving de chez *** et **** pour diminuer le montant de nos mensualités.

Début 2014, le prêt permis de ma femme ne suffisant pas à payer entièrement son permis, nous devons donc payer ces leçons de conduite en plus des mensualités du prêt permis, n'étant pas fini. d'où les retraits quelque peu élevé ces derniers mois, faisant trois leçons de conduite par mois  à 43EUR la lecon. Elle va passer son permis en Juin. Pourquoi y-a-t-il eu des frais en plus ? ???

De plus, en Novembre 2013, elle a trouvé un CDD de 1an en 20h, mais faisant baisser ses revenus de 100EUR par rapport au prestation ASSEDIC (et de 200EUR par rapport au moment de la souscription du prêt permis en 2011).

Aujourd'hui, je reconnais mes erreurs et entêtement concernant les paris en ligne.  Je pensais, à tort, pouvoir m'en sortir sans aide. n'ayant plus parié en ligne depuis quelques mois, et voulant continuer désormais dans ce sens pour pouvoir m'en sortir, j'ai donc fait une demande d'interdiction volontaire de jeux ce mois-ci et j'ai rendez-vous le mardi 27 mai à l'aNPAA (association national de prévention en alcoologie et addictologie) de Reims.

Pour résumé, nous percevons mensuellement à ce jour 1900EUR de salaires et nous avons 680EUR mensuels de crédits. Nous avons un découvert bancaire de 620EUR sur le compte de ****, et un découvert qui ne dépasse pas le découvert autorisé de 200EUR sur notre compte actuel, notamment grâce à l'acompte que je fais chaque mois à mon employeur (sans cela nous serions a -600EUR sur ce compte ci aussi).

Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention de votre Commission.
Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui puisse correspondre à notre situation actuelle et nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Nous vous remercions de votre attention, et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.


signatures

bisane

15 mai 2014 à 02:49:36 #2 Dernière édition: 15 mai 2014 à 02:52:28 par bisane »
J'ai regroupé vos 2 lettres...
Si vous pouviez mettre "la bonne" dans votre 1er message !  :P

Vraiment pas en état de lire de manière constructive...

C'est en tout cas beaucoup trop long !  ;)



Votre fil est là : Dossier surrendettement à cause paris sportif
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Jul51

Désolé erreur de manip..

Sinon il y a eu des frais en plus car elle en est a 52 lecon  ;D

Et comme généralement un prêt permis doit couvrir je pense une 20aine de lecon... on en est a 2550EURe permis  bbbo

Je croise les doigts pour qu'elle l'ai en juin !  xxl!

Mais pourquoi avoir rayé ce passage, car cest important de le signaler non? car ca nous a mit en difficulté.

Vous avez aussi rayé les passages ou je parlais des crédits en ligne car je dois pas en parlé ou je dois synthétisé?

Je vais rééssayer ces tpas évident  ;D

PS: et merci de votre aide cest vraiment super sympa  ;)

Jul51

15 mai 2014 à 13:08:56 #4 Dernière édition: 15 mai 2014 à 13:16:23 par Jul51 »
Voici ma lettre de saisine (désolé pour le pavé, mais j'ai du mal a synthétiser, j'ai déjà passer de nombreuses heures dessus pour ce résultat)


Nous soussigné « NOM Prénom » demeurant au « Adresse complète » - « Telephone », demandons à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L.331-1 et suivants du Code de la Consommation.

Cette demande de dossier de surendettement est justifiée par le fait que nous ne pouvons plus faire face à l'ensemble de nos dettes

Fin 2009/début 2010, nous faisions deux crédits renouvelables dont les mensualités correspondaient à nos possibilités financières étant tout d'eux en Cdi afin d'équiper notre premier logement.

Début 2011,nous avons obtenu un crédit pour racheter un véhicule, crédit qui regroupait les prêts révolving.

Seulement ces deux crédits révolving n'étaient apparemment pas clôturés, et 3 / 4 mois après j'ai dû débloquer le montant disponible  de ceux-ci pour faire face à une perte d'argent à cause des paris sportif en ligne.
Effectivement, suite a l'effervescence des publicités sur internet, je me suis dit que j'allais essayer par curiosité, et j'ai perdu une belle somme d'argent.

Fin 2011, voulant retourner dans ma ville d'origine, j'ai pu y trouver un CDI à temps plein mais ma femme pour me suivre a dû démissionner et s'inscrire au chômage en attendant de trouver un travail ici et touche 100EUR de moins par mois.

Début 2012, elle obtient de notre banquière le prêt permis à 1EUR par jour, ce qui devrait l'aider à trouver un travail, car dans l'aide à la personne il faut le permis.

Début 2013, nous déménagions pour un logement HLM pour passer de 510 à 370EUR de loyer pour mieux finir nos fins de mois. Afin de faire face à une régularisation des charges importantes (970EUR) nous avions du souscrire un nouveau crédit (car
les réserves disponibles des autres crédits n'étaient plus accessible suite à des retards de paiement) pour rembourser  une partie de la somme due et nous avions accepté un échéancier de 50EUR par mois jusqu'en Mai 2014. 

La situation financière devenant très dure, nous décidions fin 2013 de vendre notre voiture pour rembourser  2 crédits révolving que nous avions soucscrit chez *** et **** fin 2011, pour diminuer le montant de nos mensualités.

Début 2014, nous devions payé chaque lecon de conduite de ma femme en plus de la mensualité de son pret permis car, ayant besoin de beaucoup de leçons de conduite, les 1200EUR du pret permis ne suffisent pas. Elle prend à peu pres 3 leçons par
mois à raison de 43EUR la leçon.

De plus, en Novembre 2013, elle a trouvé un CDD de 1an en 20h, mais faisant baisser ses revenus de 100EUR par rapport au prestation ASSEDIC (et de 200EUR par rapport au moment de la souscription du prêt permis en 2011).

Vous devez savoir que pendant ces périodes, il m'arrivait de jouer entre 75 et 200EUR par mois en paris sportif en ligne, mais pas tout les mois, et surtout entre 2010 et 2012. En 2013, j'ai beaucoup diminué et la dernière fois était en fin 2013.

Aujourd'hui, je reconnais mes erreurs et entêtement concernant les paris en ligne.  Je pensais, à tort, pouvoir m'en sortir sans aide. n'ayant plus parié en ligne depuis quelques mois, et voulant continuer désormais dans ce sens pour pouvoir m'en sortir, j'ai donc fait une demande d'interdiction volontaire de jeux ce mois-ci et j'ai rendez-vous le mardi 27 mai à l'aNPAA (association national de prévention en alcoologie et addictologie) de Reims.

Pour résumé, nous percevons mensuellement à ce jour 1900EUR de salaires et nous avons 680EUR mensuels de crédits. Nous avons un découvert bancaire de 620EUR sur le compte de ****, et un découvert qui ne dépasse pas le découvert autorisé de 200EUR sur notre compte actuel, notamment grâce à l'acompte que je fais chaque mois à mon employeur (sans cela nous serions a -600EUR sur ce compte ci aussi).

Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention de votre Commission.
Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui puisse correspondre à notre situation actuelle et nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Nous vous remercions de votre attention, et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.


signatures


Persévérance

Il faut absolument synthétiser beaucoup plus, les passages que j'avais rayés ne me semblaient pas majeurs, il faut aller au plus court sans s'arrêter sur trop de "détails" (exemple pour le permis oui à citer mais version courte  ;) )
Je vais finir par réussir à essayer d'arriver de ne plus paniquer dans le vide

Smilysoul

15 mai 2014 à 17:38:49 #6 Dernière édition: 15 mai 2014 à 17:42:02 par Smilysoul »
Une nouvelle version ...
j'ai résumé certains passages, retiré d'autres, rédigé la lettre avec le ''nous'', et utilisé le présent ...
J'espère ne pas avoir dénaturé votre courrier
en attente d'autres corrections  ;)


Nous soussigné « NOM Prénom » demeurant au « Adresse complète » - « Telephone », demandons à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L.331-1 et suivants du Code de la Consommation.

Cette demande de dossier de surendettement est justifiée par le fait que nous ne pouvons plus faire face à l'ensemble de nos dettes

Fin 2009/début 2010, nous avons deux crédits renouvelables dont les mensualités correspondent à nos possibilités financières étant tous d'eux en CDI afin d'équiper notre premier logement.

Début 2011,nous obtenons un crédit pour acheter un véhicule et regrouper les prêts révolving. Ces derniers n'étant pas clôturés nous débloquons les montants disponibles afin de combler une perte d'argent à cause de paris sportif.

Fin 2011, Monsieur voulant retourner dans sa ville d'origine trouve un CDI à temps plein mais madame  doit démissionner et s'inscrire au chômage en attendant de trouver un travail (une perte mensuelle de revenus de 100EUR).

Début 2012, Madame obtient de notre banquière le prêt permis à 1EUR par jour, ce qui doit l'aider à trouver un travail, car dans l'aide à la personne il faut le permis.

Début 2013, nous déménageons pour un logement HLM passant de 510 à 370EUR de loyer pour mieux finir nos fins de mois. Afin de faire face à une régularisation des charges importantes (970EUR) nous avons dû souscrire un nouveau crédit. 

Fin 2013, la situation financière devient très dure, nous décidons de vendre notre voiture afin de rembourser 2 crédits révolving.
Madame trouve un CDD de 1 an de 20h, mais faisant baisser ses revenus de 100EUR par rapport au prestation ASSEDIC.

Début 2014, Madame en est à plus de 50 leçons de conduite, nous devons payer 3 leçons mensuelles de 43 euros auxquelles s'ajoutent la mensualité du prêt permis.

Monsieur a joué de 2010 à 2013 en paris sportif en ligne, il reconnaît ses erreurs et a fait une
demande d'interdiction volontaire de jeux ce mois-ci et a rendez-vous le mardi 27 mai à l'aNPAA (association national de prévention en alcoologie et addictologie) de Reims.

Nous percevons mensuellement à ce jour 1900EUR de salaires et nous avons 680EUR mensuels de crédits. Nous avons un découvert bancaire de 620EUR sur le compte de ****, et un découvert qui ne dépasse pas le découvert autorisé de 200EUR sur notre compte actuel.

Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention de votre Commission.
Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui puisse correspondre à notre situation actuelle et nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Nous vous remercions de votre attention, et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.


signatures
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

bisane

Nous soussigné « NOM Prénom » demeurant au « Adresse complète » - « Telephone », demandons à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L.331-1 et suivants du Code de la Consommation.

Cette demande de dossier de surendettement est justifiée par le fait que nous ne pouvons plus faire face à l'ensemble de nos dettes

Fin 2009/début 2010, nous souscrivons deux crédits renouvelables dont les mensualités correspondent à nos possibilités financières étant tous d'eux en CDI afin d'équiper notre premier logement.

Début 2011,nous obtenons un crédit pour acheter un véhicule et regrouper les prêts révolving. Ces derniers n'étant pas clôturés nous débloquons les montants disponibles afin de combler une perte d'argent liée à des paris sportifs, auxquels monsieur commence à devenir addict, sans que madame s'en aperçoive.

Fin 2011, Monsieur voulant retourner dans sa ville d'origine trouve un CDI à temps plein mais madame  doit démissionner et s'inscrire au chômage en attendant de trouver un travail (une perte mensuelle de revenus de 100EUR).

Début 2012, Madame obtient de notre banquière le prêt permis à 1EUR par jour, ce qui doit l'aider à trouver un travail, puisque son domaine d'activité est l'aide à la personne. Cependant, elle ne l'a pas encore obtenu à ce jour, et nous sommes obligés de financer les leçons supplémentaires.

Début 2013, nous déménageons pour un logement HLM, notre loyer diminuant ainsi de 140 EUR, mais sommes contraints de contracter un nouveau crédit pour régulariser un retard de charges importantes (970EUR). 

Fin 2013, la situation financière devient très dure, nous décidons de vendre notre voiture afin de rembourser 2 crédits révolving.
Madame trouve un CDD de 1 an de 20h, mais faisant baisser ses revenus de 100EUR par rapport aux prestations ASSEDIC.

Monsieur a joué de 2010 à 2013 en paris sportif en ligne, il reconnaît ses erreurs et a fait une
demande d'interdiction volontaire de jeux ce mois-ci et a rendez-vous le mardi 27 mai à l'aNPAA (association national de prévention en alcoologie et addictologie) de Reims.

Nous percevons mensuellement à ce jour 1900EUR de salaires, nos charges sont de xxx EUR et nous avons 680EUR mensuels de crédits. Nous avons deux découverts bancaires de 620EUR et 200EURl.

Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention de votre Commission.
Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui puisse correspondre à notre situation actuelle et nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Nous vous remercions de votre attention, et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Jul51

16 mai 2014 à 12:05:38 #8 Dernière édition: 16 mai 2014 à 12:07:44 par Jul51 »

1/
"Nous percevons mensuellement à ce jour 1900EUR de salaires, nos charges sont de xxx EUR et nous avons 680EUR mensuels de crédits. Nous avons deux découverts bancaires de 620EUR et 200EURl."
/
Dans les charges, je met le loyer ou pas?

2/
"Début 2012, Madame obtient de notre banquière le prêt permis à 1EUR par jour, ce qui doit l'aider à trouver un travail, puisque son domaine d'activité est l'aide à l/ personne. Cependant, elle ne l'a pas encore obtenu à ce jour, et nous sommes obligés de financer les leçons supplémentaires." (130EUR/mois, elle le passe en Juin).

si je rajoute sa cest pas grave? car comme cest un gros montant je tyrouve sa important de le mettre.

3/
"Fin 2013, la situation financière devient très dure, nous décidons de vendre notre voiture afin de rembourser 2 crédits révolving."

La, il n'y a pas besoin de dire d'où il sort ces deux crédits révolving? car on en a pas encore parler avant de ces deux la, cest pas les 2 crédits révolving souscrit en 2009/2010 mais 2 crédit que j'ai souscrit fin 2011)

4/
"Fin 2009/début 2010, nous souscrivons deux crédits renouvelables dont les mensualités correspondent à nos possibilités financières étant tous d'eux en CDI afin d'équiper notre premier logement."
J'avais aussi parler de financer des vacances de ma lettre dans mon 1er post, et je vois qu'ensuite vous avez pas reprit cela; cest un oubli ou cest pas bien de le mettre scar ca fait mauvaise impression?

Sinon je crois que je serai jamais arriver a faire une synthèse aussi simple, ayant du mal a expliquer les choses simplement  ;D merci à vous tous!!




Smilysoul

Citation de: Jul51 le 16 mai 2014 à 12:05:38
Dans les charges, je met le loyer ou pas?

Oui (voir le tableau que vous avez complété ;) ) apparemment 760 euros

Citation de: Jul51 le 16 mai 2014 à 12:05:38
si je rajoute sa cest pas grave? car comme cest un gros montant je tyrouve sa important de le mettre

vous pouvez le rajouter si vous le désirez

Citation de: Jul51 le 16 mai 2014 à 12:05:38
La, il n'y a pas besoin de dire d'où il sort ces deux crédits révolving?

je ne pense pas qu'il faille détailler  ;)

Citation de: Jul51 le 16 mai 2014 à 12:05:38
J'avais aussi parler de financer des vacances de ma lettre dans mon 1er post, et je vois qu'ensuite vous avez pas reprit cela; cest un oubli ou cest pas bien de le mettre scar ca fait mauvaise impression?

il est parfois des choses inutiles de signaler  >:D >:D
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

bisane

Il faut essayer de ne pas alourdir la lettre !
Toutes les précisions que vous jugez utiles peuvent être jointes en note au dossier lui-même !  ;)
Ainsi en va-t-il du 2/, où vous pouvez même détailler la somme totale versée.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Jul51

La lettre  doit bien etre écrit a la main??

Car ici https://forum-entraide-surendettement.fr/index.php?topic=2.0 bisane a écrit  "Note importante : cette lettre doit être manuscrite (écrite à la main)" mais cest barré donc je me demande car je l'ai déjà écrite :/

tichat40

Non faite la via ordi/traitement de texte ... plus lisible et carré  ;D

En haut