20 juillet 2019 à 02:49:58

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

après un moratoire de 2 ans...

Démarré par lollipop13, 06 mai 2014 à 07:22:45

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

lollipop13

Nous avons 2 dettes pour ce même créancier.A l'époque, nous avions fait des virements de 50€ ( donc x2) mais comme ils n'étaient pas satisfait et continuait à appeler tous les jours nous avions arrêté. Pour une dette nous sommes passés en IP mais pas pour l'autre.
avant le moratoire nous en étions à 106€ pour celui-ci

bisane

Et sur quel compte vos versements ont-ils été imputés ?

Quoi qu'il en soit, du coup, ça régularise à peine la mensualité de janvier 2017.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

lollipop13

Pour le compte il faut que je vérifie, soit le créancier directement soit une société de recouvrement ( mais pas celle ci).
Du coup la forclusion serait quand, et comment le prouver devant un tribunal ? 

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

lollipop13

merci pour le lien.

Quand j'ai fait les virements, j'ai bien précisé le numero de contrat à chaque fois:
mai 2017 : 50€ ( credit 1 , celui de l'IP)
mai 2017 : 50€ (credit 2 )
juin 2017: 50€ (credit 1, celui de l'IP)
juin 2017: 50€ (credit 2)

Je ne sais pas si c'est plus clair  ;D . Donc si je comprend bien, les échéances étaient de 106€ . le 1er incident de paiement datant de janvier 2017, et ces virements ne couvrant pas la 1ere échéance non versée, la date de forclusion ne change donc pas? ??? 


Par contre je n'ai pas vérifié si les 2 autres virements concernant le crédit de l'IP avaient été décompté , va falloir que je regarde tout ça de plus près.

bisane

Citation de: lollipop13 le 15 février 2019 à 17:39:41ces virements ne couvrant pas la 1ere échéance non versée, la date de forclusion ne change donc pas?
C'est ça, oui ! ;)


Citation de: lollipop13 le 15 février 2019 à 17:39:41va falloir que je regarde tout ça de plus près.
Ce serait pas mal, en effet ! ;)
Mais au sens strict, cela ne change rien, parce que s'ils ont affecté à un autre contrat que celui prévu, ils n'en avaient pas le droit.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

lollipop13

merci bisane pour toutes ces informations  ;D 

Je vous tiendrais informé de la suite  :D

lollipop13

Bonjour à tous, ce qui devait arriver, arriva. 
Il va falloir qu'on redepose in dossier de sûr endettement. 
Monsieur n'a pas touché son salaire depuis mars ( son patron lui a donné 1000€ pour mars sur les 2700€ mensuel et rien pour avril).
On vient d'apprendre qu'il est inconnu dans la boîte pour laquelle il travaillait et qui a été en liquidation en août. Du coup on ne sait même pas s'il est déclaré dans la nouvelle boîte depuis août. Nous sommes en train de faire un dossier pour les prud'hommes mais en attendant on ne peut plus payer ni les crédits ni même toutes les factures.
Je vais prendre un rendez vous avec une assistante sociale.

Concernant le crédit dont je pense qu'il est forclos, c'est toujours lnt***m qui nous relance donc je pense qu'il n'y a toujours pas d'action ( je n'ai pas eu le temps de me renseigner)

Monsieur n'a pas droit au chômage car pas les papiers et ce n'est pas avec mes 820€ mensuel qu'on va s'en sortir.

Je suis à bout, je pleure tout le temps.... Je reviendrais vers vous la tête reposé... 

bisane

>:( >:( >:(

Déposez rapidement !

Bonne idée, l'AS ! ;)
Peut-être aussi les syndicats et l'inspection du travail ?

Je ne comprends pas bien :
Citation de: lollipop13 le 09 mai 2019 à 15:04:01car pas les papiers



Il faut inclure la dette forclose au dossier, en précisant ce que vous en pensez.


Tiendez bon ! ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

lollipop13

pour faire un peu plus clair:

Monsieur a travaillé de juin 2017 à aout 2018 pour l'entreprise 1 qui a été placé en redressement puis en liquidation (après aout 2018) mais on ne l'a su que par hasard.
il a ensuite travaillé de septembre 2018 à avril 2019 pour l'entreprise 2 ( le même patron donc pas de changement pour lui.)
Il n'y a jamais eu de transition entre les deux entreprises, monsieur a compris que le nom avait changé quand il a eu sa première fiche de paye avec le nouveau contrat ( jamais signé).
depuis quasiment le début il le paye tard dans le mois ( le 3 puis le 9 puis le 16 souvent après le 20 et des fois le mois suivant ). pour le mois de mars il a touché 1000€ (sur les 2700€) en avril et depuis plus rien. Il a continué à travailler malgré tout en se disant que s'il finissait les chantier les sous rentreraient et il pourrait le payer .
il a arrêté de travailler depuis le 2 mai . Le patron lui a dit qu'il lui faisait une rupture conventionnelle en date du 30 avril, mais à ce jour toujours rien.

Aujourd'hui il a appelé la personne qui a géré la liquidation de l'entreprise 1 pour savoir pourquoi il n'avait pas été mis au courant et on lui a répondu qu'il n'apparait pas dans les effectifs de l'entreprise ( ni lui, ni son collègue qui a continué à travailler pour l'entreprise 2). Il a rendez vous demain avec cette personne et tous les documents qui attestent qu'il a bien fait parti de l'entreprise.

Mardi il est allé à l'inspection du travail qui lui ont donné un dossier pour les prud'hommes à remplir et à ramener d'ici une dizaine de jours ( d'après ce que j'ai compris, il a fait les démarches avec son collègue).

J'ai prévenu la CAF de la situation . Demain j'appelle la mairie pour avoir un rendez-vous avec l'assistante sociale . Je préfère monter le dossier BDF avec elle vu la complexité de la situation.


Et pour couronner le tout, j'avais rendez-vous chez mon dentiste cet après midi après 4 ans car je n'avais pas les moyens, mais là je n'avais plus le choix.
Elle m'a ressorti une facture d'avril 2015 qui n'avait pas été payé ( en fait ils ne l'ont pas facturé à l'époque) , elle m'a carrément agressé et dit que si je ne payais pas elle ne me prendrait plus. Il y en a pour 244€ et c'est ma mutuelle de l'époque qui devait tout prendre en charge. Du coup demain il faut que j'appelle mon ancienne mutuelle.

Et pour les papiers pour le chômage ben on ne les a pas donc monsieur est bloqué. Il ne sait pas si il peut déjà chercher un autre emploi ou si il faut attendre.

Je désespère...

Merci Bisane d'être toujours au rendez-vous et désolée pour le pavé :-*

bisane

Citation de: lollipop13 le 09 mai 2019 à 21:42:21Le patron lui a dit qu'il lui faisait une rupture conventionnelle en date du 30 avril
Dit, ou écrit ?

Au vu de la situation et des démarches entreprises, je ne vois pas ce qui pourrait empêcher Mr de se mettre en quête d'un autre emploi.
Je me demande aussi s'il ne faudrait pas qu'il fasse une démarche auprès de PE, même si celle-ci ne peut aboutir dans l'immédiat.


Pardon, hein, mais je crois qu'il faut garder une petite dose d'humour en toutes circonstances, parce que c'est tout simplement salvateur ! ;)

Citation de: lollipop13 le 09 mai 2019 à 21:42:21pour couronner le tout [...] Il y en a pour 244€
Pour combien de couronnes ? >:D

Et donc, blague à part : il n'est pas certain que votre mutuelle couvrait ces soins là...
Mais le 1er conseil qui me vient à l'esprit est celui-ci : changez de dentiste !
En espérant cependant que vos démarches auprès de la mutuelle aboutiront rapidement xxl! xxl! xxl! xxl!
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

lollipop13





Pour ce qui est de changer de dentiste sa secrétaire m'a donné le numéro d'un confrère et à appelé pour m'annoncer afin qu'il me prenne. Je dois appeler aujourd'hui  ;D

Lundi nous irons à pôle emploi pour voir ce qu'on peut faire

phil bdv

Comment le patron lui a dit qu'il y aurait une rupture conventionnelle ? 

Tout s'est fait à l oral ? 

Si tel est le cas je ne saurai que conseiller à Monsieur de continuer à se rendre au travail jusqu'à ce qu'il reçoit les documents attestant qu'il est licencié. Sans quoi il risque d'être licencié pour faute.

Après en effet rien ne l'empêche de chercher du travail dès maintenant 

lollipop13

Citation de: phil bdv le 10 mai 2019 à 10:00:40Comment le patron lui a dit qu'il y aurait une rupture conventionnelle ?

Tout s'est fait à l oral ?
Oui tout s'est fait à l'oral, il y a juste un texto pour lui dire qu'il ferait les papiers en date du 30 avril. 
Se rendre au travail pas de soucis, mais où ?  Il n'y a que le patron et les deux employés ( les deux se sont arrêté). Comment prouver qu'ils ont bien été au dépôt de l'entreprise ? ( un terrain vague    ::))

Lundi pôle emploi et dépôt de CV dans les agences d'intérim et les entreprises de BTP du coin xxl!

phil bdv

Citation de: lollipop13 le 10 mai 2019 à 13:13:44Oui tout s'est fait à l'oral, il y a juste un texto pour lui dire qu'il ferait les papiers en date du 30 avril.
Se rendre au travail pas de soucis, mais où ?  Il n'y a que le patron et les deux employés ( les deux se sont arrêté). Comment prouver qu'ils ont bien été au dépôt de l'entreprise ? ( un terrain vague    ::))

Lundi pôle emploi et dépôt de CV dans les agences d'intérim et les entreprises de BTP du coin xxl!
Donc dans un premier temps vous dites qu'un contrat (non signé mais ceci n est pas un problème) a été fourni à Monsieur . Ce contrat donne bien l'adresse du siège social de l'entreprise non ? Cette adresse ne doit pas correspondre à un terrain vague je présume.
Une rupture conventionnelle intervient quand il n y a aucun motif légitime de licenciement. Or là il y a un motif de licenciement les difficultés financières de l'entreprise.
La rupture conventionnelle n est donc pas la bonne solution dans ce cas et qui plus est une rupture conventionnelle intervient après négociation entre l employeur et le salarié et donne lieu à un écrit qui devrait déjà être entre les mains de Monsieur.

Avant d aller à pôle emploi (ca ne sert à rien qu'il y aille lundi sans son attestation pole emploi car ce document est indispensable pour calculer les droits du chomeur) je ne saurai que conseiller à Monsieur d aller voir son employeur et d exiger les documents nécessaire au traitement administratif par pole emploi de son dossier

Après vous pouvez faire ce que vous voulez mais si vous ne faites pas ce que je vous conseille vous avez de grandes chances d'aller aux prud'hommes pour faire valoir les droits de Monsieur et en attendant vous n aurez rien 

En haut