20 octobre 2019 à 10:48:42

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Besoin d'aide pour rédiger ma lettre pour un re dépôt

Démarré par CELINECEL, 30 mars 2017 à 22:06:03

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

CELINECEL

30 mars 2017 à 22:06:03 Dernière édition: 31 mars 2017 à 12:43:05 par CELINECEL »
Bonjour,


Pouvez-vous svp m'aider à rédiger ma lettre svp ? j'ai vraiment besoin de savoir si elle est correct ?
Merci par avance ;)

Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L.331-1 suivant le code de la consommation.

Nous avons déjà eu un premier plan accepté en septembre 2010 avec un échelonnement de nos dettes, nous avions à l'époque contracté plusieurs crédits à la consommation et avions était licenciés tous les deux.

En mars 2014, Madame a eu un souci d'usurpation d'identité avec escroquerie sur internet et nous avons eu de ce fait un moratoire de deux ans.

Nous avons eu par la suite des soucis avec notre ado, en pleine crise d'adolescence qui a 20 ans aujourd'hui, la séparation de notre couple. A ce jour, tout est rentré dans l'ordre, notre fils fait des petits contrats CDD à mi-temps et a un studio mais a quand même besoin de nous financièrement et matériellement.

En mars 2016, les créanciers que nous avions se sont manifestés à nouveau, nous avons trouvé des solutions avec certain mais un créancier ne veut pas trouver d'arrangement. Il ne répond pas à nos courriers avec AR mais nous téléphone tous les jours en exigeant une somme d'argent que l'on ne peut pas lui donner, ce créancier se permet de téléphoner à nos voisins, à la famille...

En août 2016 nous vous avions écrit (ci-joint la copie du courrier) pensant redéposer un dossier mais avons tout de même tenté de renégocier avec nos créanciers mais un créancier ne veut pas négocier donc nous n'avons pas le choix à ce jour de redéposer un dossier car notre situation n'a pas évolué et nous n'arriverons pas à l'avenir à faire face aux mensualités.

Madame, bien qu'ayant été licenciée abusivement en mars 2015  a été dans l'obligation de faire appel aux affaires prud'hommales (ci-joint la copie) pour obtenir des documents corrects afin de faire valoir ses vrais droits auprès de pôle emploi qui à ce jour réclame un trop perçu et rembourse 130 euros à un huissier par mois en plus des créanciers en attendant mes documents et le jugement qui ne saurait tarder. J'avais jusqu'ici trouvé du travail en tant que secrétaire indépendante (mais j'ai dû arrêter car cela était juste un petit complément de 40 € par mois environ), soit un CDD comme employée libre-service, soit du ménage à 15h par semaine et qui ne convient pas à mon handicap. A ce jour, Madame en CUI en CDD de 20h par semaine mais avec des avenants pour des mois à temps plein pour des remplacements maladies ou des congés pour une durée de 6 mois renouvelée jusqu'en septembre 2017. J'espère garder ce travail qui me plait et qui correspond à mon handicap.

Monsieur, Paysagiste mais licencié car l'entreprise a fermé se retrouve auto entrepreneur comme fossoyeur mais à creuser à la main cela n'est plus possible et trop physique et donc pas rentable et vu notre situation financière, impossible d'investir dans une mini pèle mais grâce à cette sous-traitance, Monsieur vient de signer son CDI depuis février 2017 à temps plein donc un mal pour un bien.

Nous n'aurons pas d'autre enfant, jamais de maison à nous vu notre situation actuelle. Nous avons aucuns biens même nos véhicules sont de 1998. Mais souhaitons sincèrement retrouver un équilibre et trouver une solution car nous ne dormons plus. Nous honorons nos échéances envers nos créanciers mais cela devient assez difficile pour vivre. Cette situation provient principalement de nos difficultés professionnelles car le travail de Madame reste encore très aléatoire. Tout cela nous amène donc à redéposer un dossier de surendettement.

Nous nous en remettons à votre bienveillance afin de bien vouloir nous aider à trouver à nouveau une solution.

Restant à votre disposition pour toute information complémentaire utile à l'aboutissement de notre dossier.

Nous vous remercions de votre attention et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.

Merci de votre lecture, j'attends après vous pour toutes corrections a apporter à ce courrier.

BRUYERE

Bonsoir Céline,

Je déplace votre lettre dans la bonne section et, vu l'heure,  reviendrai demain dans la journée pour y travailler ..

D'ici là, si vous pouviez commencer par aérer un peu votre texte (retours à la ligne, paragraphes distincts ..) qui est très difficilement lisible, et enlever toutes les considérations personnelles en ne gardant que des faits et des chiffres.. on gagnerait du temps  ;)

A demain
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

bisane

J'ai commencé par enlever tous les  et autres joyeusetés...  :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

CELINECEL


ombrelle69

Je suis intervenue pour les paragraphes et quelques erreurs de forme. Je ne connais pas assez le dossier sur le fond...  Je passe le relais  ;)

CELINECEL

Bonjour,


Merci de vos corrections mais je trouve pas la lettre avec les corrections grrr.


J'ai du mal "lol" je suis navrée d'être aussi nul mais je vais comprendre le fonctionnement du site, pas d'inquiétude d'habitude j'apprends vite mais là je suis moins douée "lol"

J'attends après vous et merci encore de prendre de votre temps pour nous.


A bientôt

Caren

Ce fil se trouve dans la section des lettres de saisine à corriger, c'est un autre fil que votre fil principal.
En une 1ère ébauche, les corrections faites à votre lettre sont visibles dans le 1er message de ce fil...

CELINECEL

Je trouve pas la lettre avec les corrections que vous avez apportez ?
??? ???

CELINECEL


CELINECEL

Citation de: Caren le 31 mars 2017 à 11:47:26
Ce fil se trouve dans la section des lettres de saisine à corriger, c'est un autre fil que votre fil principal.
En une 1ère ébauche, les corrections faites à votre lettre sont visibles dans le 1er message de ce fil...



Je viens de comprendre comment vous répondre directement Youpi  bbbo
Maintenant je suis toujours à la recherche de vos corrections lol

BRUYERE

31 mars 2017 à 14:59:56 #10 Dernière édition: 31 mars 2017 à 15:02:50 par BRUYERE »
Première proposition : j'ai pas mal élagué mais mis en italique et en bleu les précisions qu'il faudrait apporter pour mieux comprendre votre dossier ..l

Par ailleurs le passage suivant n'est absolument pas clair >:( .. Quelle est exactement et à ce jour la situation professionnelle de Madame et quelles sont ses perspectives d'évolution ?

Elle avait jusqu'ici trouvé du travail en tant que secrétaire indépendante (mais j'ai dû arrêter car cela était juste un petit complément de 40 € par mois environ), soit un CDD comme employée libre-service, soit du ménage à 15h par semaine et qui ne convient pas à mon handicap. A ce jour, Madame en CUI en CDD de 20h par semaine mais avec des avenants pour des mois à temps plein pour des remplacements maladies ou des congés pour une durée de 6 mois renouvelée jusqu'en septembre 2017.


Ce serait bien de préciser pourquoi vous n'avez pas redéposé en mars 2016 à l'issue du moratoire  ...




Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles
L.711-1
suivant le code de la consommation.

Ayant été tous les deux licenciés et ne pouvant régler nos crédits , nous avions déjà eu un premier plan accepté en septembre 2010 avec un échelonnement de nos dettes.

En mars 2014, à la suite d'une usurpation d'identité de Madame avec escroquerie sur Internet, nous avions eu un moratoire de deux ans.

En mars 2016, nos créanciers  s'étant à nouveau manifestés , nous avons trouvé des solutions avec certains mais l'un d'entre eux  ne veut pas trouver d'arrangement,  ne répond pas à nos courriers avec AR mais nous harcèle par téléphone ainsi que nos voisins et notre famille ......


Notre situation n'ayant pas évoluée et ne pouvant trouver d'accord avec ce créancier , nous ne pouvons faire face aux mensualités et redéposons donc un dossier .

Madame, licenciée abusivement en mars 2015  a été dans l'obligation de faire appel aux affaires prud'hommales (copie en P.J.) afin de  faire valoir ses vrais droits auprès de Pôle Emploi qui lui réclame un trop perçu. (de combien et pourquoi ?)
Elle  rembourse 130 euros à un huissier par mois en plus des créanciers en attendant le jugement. (pourquoi ce remboursement ? suite à quel jugement ?)


Monsieur, paysagiste  de formation avait été licencié à la suite de la fermeture de son entreprise. Après une expérience de fossoyeur, avec le statut d'auto entrepreneur, il vient de signer en février 2017 un CDI à temps plein. (quelle profession ?)

Nous avons un fils de 20 ans qui bien qu'indépendant, a encore besoin de notre aide n'effectuant actuellement que des contrats en CDD à mi-temps.
Nous  arrivons encore à honorer nos échéances, mais la précarité du travail de Madame rend notre situation de plus en plus difficile et nous amène donc à redéposer un dossier.


Nous nous en remettons à votre bienveillance afin de bien vouloir nous aider à trouver à nouveau une solution.
Restant à votre disposition pour toute information complémentaire utile à l'aboutissement de notre dossier, nous vous remercions de votre attention et vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.

Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

CELINECEL

01 avril 2017 à 15:01:39 #11 Dernière édition: 02 avril 2017 à 07:07:43 par bisane »
Bonjour,

Merci de votre correction c'est vraiment super gentil de votre part.

Effectivement ma lettre est déjà beaucoup plus claire, je fais les corrections en soirée car je suis au travail aujourd'hui.
Bonne journée
A plus tard

ombrelle69

Il y a encore des ajustements à faire... Voir l'introduction de Bruyère et les textes en bleu...  ;)

CELINECEL

01 avril 2017 à 22:38:40 #13 Dernière édition: 02 avril 2017 à 07:08:52 par bisane »
Suite à son handicap et licenciement abusif, le temps de plus de un an et demi de rétablissement, elle avait décidé afin de retouver une autonomie de faire en tant qu'auto entrepreneur du secrétariat à domicile (TVA, Courriers ...) mais a dû arrêter car cela était juste un petit complément de 40 € par mois environ donc pas financièrement pas pour en vivre.

Par la suite Madame a demandé à son médecin de suspendre son arrêt de travail (ci-joint en P.J.) pour pouvoir effectuer un CDD comme employée libre-service.

Par la suite de ce CDD elle trouve du ménage à 15h par semaine en CDI et qui ne convient pas à mon handicap et 460 € par mois cela peut pas être possible par la suite vu notre situation financière.

A ce jour, Madame, Standardiste dans un hôpital,  en CUI en CDD de 20h par semaine mais avec des avenants pour des mois à temps plein pour des remplacements maladies ou des congés pour une durée de 6 mois renouvelée jusqu'en septembre 2017, espère pouvoir par la suite une embauche ce peut arriver mais peut très bien rester en CDD en 20h avec des avenants pendant au moins deux ans vu qu'un CUI est un contrat aidé.

Nous avons hésitez de re déposer un dossier à l'issue du moratoire car on croyait pouvoir vraiment trouver une solution et des arrangements avec nos créanciers mais avec un trop perçu à rembourser à l'huissier de pôle emploi cela n'arrange pas notre situation.

bisane

Merci de ne pas systématiquement "tout" citer et de ne pas modifier vos messages a posteriori.  ;) C'est difficile de s'y retrouver !  :P


Et, non, vous ne répondez pas aux questions...
On ne comprend toujours pas l'origine du trop perçu pôle emploi et on ne sait toujours pas quelle profession exerce Mr.
Ce que vous avez mis en vert est beaucoup trop détaillé et pas du tout explicite.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...