20 septembre 2019 à 14:13:45

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Dossier irrecevable pour mauvaise foi

Démarré par synthor, 29 mai 2017 à 19:35:42

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

synthor

Bien, je vais mener les 2 combats effectivement:
- envoyer le recours en AR
pouvez-vous me confirmer que cette lettre est purement formelle, et qu'il n'y a pas d'argumentaire à fournir pour le moment ?

- negocier avec les créanciers
Mais cela ne va t'il pas interférer avec la procédure de recours ?
Les créanciers vont surement profiter de la situation et proposer des taux à 6 ou 8% ?
Vaut-il mieux faire le dos rond ou batailler, sachant que je ne suis pas en position de force, et qu'il pourront toujours me menacer de poursuivre le recouvrement forcé si je n'accepte pas leur conditions ?
Que se passera t'il si je trouve un accord avec certains, et que le recours est accepté ?

Merci pour votre aide depuis hier, le moral revient, et l'envie de trouver une solution aussi.

Caren

Citation de: synthor le 30 mai 2017 à 19:14:52
- envoyer le recours en AR
pouvez-vous me confirmer que cette lettre est purement formelle, et qu'il n'y a pas d'argumentaire à fournir pour le moment ?

Oui, à tout !

Citer
Merci pour votre aide depuis hier, le moral revient, et l'envie de trouver une solution aussi.

;)

bisane

31 mai 2017 à 07:46:31 #17 Dernière édition: 31 mai 2017 à 18:15:33 par bisane »
Je complète la réponse de Caren...

Les choses seraient différentes si vous aviez été recevable et qu'il y ait un recours contre la recevabilité, puisque vous seriez dans la procédure de surendettement... mais vous n'y êtes pas, justement !
L'intérêt de négocier est double dans votre cas :
1/ démontrer lors de l'audience de recours que vous avez tout tenté pour assainir votre situation
2/ assurer vos arrières qi l'irrecevabilité est confirmée

Le recouvrement forcé, il risque d'intervenir quoi qu'il en soit. La négociation risque juste de faire reculer son échéance.

Avez-vous plusieurs crédits auprès de certains organismes ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

synthor

Merci bisane.
Oui effectivement, j'ai plusieurs credits chez certains créanciers, une bonne partie dans un établissement en particulier.
Chez deux autres, c'est credit conso + revolving.


CHATEL

Citation de: synthor le 31 mai 2017 à 09:59:53
Oui effectivement, j'ai plusieurs credits chez certains créanciers, une bonne partie dans un établissement en particulier.
Chez deux autres, c'est credit conso + revolving.



Combien dans cet établissement en particulier et sur quelle période ?
En vérité le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout. Albert Camus

synthor


bisane

Pourriez-vous indiquer les initiales ou noms déguisés de vos prêteurs dans votre tableau ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

synthor

31 mai 2017 à 18:25:59 #22 Dernière édition: 31 mai 2017 à 18:39:58 par synthor »
Je viens de contacter 2 créanciers.
J'ai joué franc-jeu avec le premier, voyant l'ampleur du désastre, il a catégoriquement refusé de négocier.
Le 2ième ne peut techniquement pas renégocier puisque c'est un courtier de prêt entre particuliers.

Une banque dans laquelle j'avais le plus petit des 2 découverts vient tout simplement de cloturer le compte. Ca ne m'inspire pas confiance sur la suite qu'elle souhaite y donner...

EDIT: fichier mis à jour

synthor

Les noms n'etaient vraiment pas clairs, j'ai mis à jours le fichier.

bisane

Il ne faut pas lancer les négos par téléphone, mais par écrit...  ;)

Il me semble que l'urgence est à régulariser vos impayés de loyer et de chèques, pendant ces négociations.

Je joins un tableau, mais vous explique un peu le raisonnement :
1/ demandez un report des échéances du prêt immobilier en fin de prêt. Ca ne doit pas couler de source avec ce type de "montage", mais qui ne tente rien...  :P
2/ essayer de regrouper vos crédits société par société, en demandant une diminution des échéances de moitié et une harmonisation du taux
3/ tenter une diminution de mensualités pour les "isolées" de 1/3

Par ailleurs, j'imagine que vous n'aviez pas déclaré tous vos encours lors des souscriptions... Mais :
4/ quels ont été les documents qui vous ont été demandés ?
5/ de quand datent les 1ers impayés ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

synthor

Ok, bon... comme quoi, quand on ne sait pas, on fait des erreurs.
La régularisation des 2 chèques est en cours depuis lundi afin de pouvoir récupérer les chèques impayés et ensuite récupérer un moyen de paiement. Ma banque "saine" est une banque en ligne, je n'ai donc depuis une semaine aucun moyen de payer ou de retirer du liquide. Mon frigo peut encore me nourrir pour l'instant. ;-)

Je vais négocier un étalement sur 3 mois du loyer impayé.

Ok pour 1,2,3. Je n'aurai jamais pensé au 1).
Faut-il le faire en lettre RAR ?

4) Je déclarais le pret immo mais personne n'a demandé de justificatif, ni de releve de compte. Je declarai egalement être logé gratuitement par l'employeur, là non plus pas de demande de justificatif.
Je fournissais uniquement les fiches de salaires, avis d'imposition, revenu fonciers.
+ justificatif d'identité, d'adresse, etc...
5) Les impayés datent du dépot du dossier BDF, c'est à dire: mensualités d'avril.

bisane

Citation de: synthor le 31 mai 2017 à 20:42:23Faut-il le faire en lettre RAR ?

Pour la 1ère, je pense que c'est préférable, oui, parce que ça fait "trace".


Pas grand chose à creuser côté 4/ et 5/, donc...  :-\
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

synthor

Je crois que les choses vont malheureusement s'accélérer. Une société de recouvrement a été mandaté par la banque dans laquelle j'ai le plus gros découvert. Elle vient de m'en informer par mail.
Cette société me demande de l'informer de la recevabilité de mon dossier par la BDF.

bisane

C'est une 1ère étape, mais ne paniquez pas ! Vous ne risquez rien tant qu'il n'y a pas de jugement !  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

synthor

Bonjour,
J'ai posté ce jour en RAR:
- le recours auprès de la BDF
- les demandes de réaménagement auprès des créanciers selon recommandations de bisane
- une demande de plan de refinancement du plus gros découvert auprès de la banque concernée.

Je vous tiendrais au courant des premières réponses.

Bon week end !

En haut