13 juillet 2020 à 12:51:34

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

dossier de surendettement

Démarré par cece17, 22 août 2019 à 20:20:01

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

bisane

... sauf s'il est effectivement recrédité pour ce montant ! :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

cece17

Bonjour à tous,
Suite à la reception de l'état détaillé des dettes j'ai constaté qu'une créance est plus élévé qu'à la normale d'une échéance + les 600 € de la banque que je ne dois pas, dois je le signaler ? J'ai cru comprendre que la suite est la mise en place du plan du coup j'imagine que la BDF va partir sur cet état détaillé des dettes ???

merci d'avance

Smilysoul

signalez cette différence à votre gestionnaire  ;)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

bisane

Citation de: cece17 le 15 novembre 2019 à 12:35:03j'ai constaté qu'une créance est plus élévé qu'à la normale d'une échéance
Payée entre-temps ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

cece17

En fait oui c'est le prêt que j'avais sur ma cession sur salaire

BRUYERE

Citation de: cece17 le 17 novembre 2019 à 21:55:59En fait oui c'est le prêt que j'avais sur ma cession sur salaire
Suivez le conseil de Smily et informez en votre gestionnaire avec les justificatifs.
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

bisane

Faites le vite, parce qu'il va peut-être falloir demander une vérification de créances et qu'il y a des délais à respecter.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

cece17

Bonjour à tous,

Tout d'abord meilleurs vœux à toute l'équipe et bravo pour tout le travail fournit

Aujourd'hui réception des MI, et comme je le craignais il y a des erreurs comme j avais écrit dans les précédents messages les 600 euros de ma banque + le prêt de ma cession sur salaire + un autre créancier qui n'a pas tenu compte de ma contribution par chèque avant la recevabilité
J'avais pourtant prévenu la BDF mais il m'avait certifié que lors des MI la correction serait apportée
J'ai donc appelé mon gestionnaire qui m'a invité à envoyer un recommandé pour refuser avec le motif pour passer devant un juge.... j'avoue que ça me fait un peu peur

noirkate

10 janvier 2020 à 14:27:08 #158 Dernière édition: 10 janvier 2020 à 14:31:00 par noirkate »
il aurait peut être fallu faire une vérification de créance lors de l'état détaillé des dettes .

Vous n'avez plus qu'à contester ces MI ..Pas de quoi avoir peur ..Il faudra amener les preuves des erreurs faites par les créanciers ainsi que de vos observations faites à votre gestionnaire lors de cet état détaillé ..

J'ai relu votre fil .. Ces 600 euros représentaient l'autorisation de découvert .. Et votre compte n'est plus à découvert maintenant ? 
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

cece17

10 janvier 2020 à 14:37:20 #159 Dernière édition: 10 janvier 2020 à 16:46:02 par cece17 »
Oui c'est ça, un découvert autorisé que je n'utilise pas du tout et pour ce qui est de l'état détaillé des dettes j'avais téléphone à la bdf et il m'avais conseillé de ne pas contester que lors des MI se serait réglé

cece17

Et je précise que ma banque ne m'a pas recredite mon découvert lors de ma recevabilité (c'est ma paye qui a comblé mon découvert) par contre ils m'ont autorisé un découvert de 600 euros que je n'ai jamais utilisé

noirkate

Hé bien il faudra donner la preuve de tout ça au juge .. Votre m'a l'air à côté de la plaque pour le surendettement !!
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

En haut