26 Janvier 2021 à 23:29:22

l'équipe du forum entraide surendettement vous souhaite une belle année 2021, plus tranquille que la précédente...
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures imposées, RP (Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

2 dossiers de surendettement avec résultat très différents

Démarré par nalexfr, 09 Janvier 2021 à 14:32:21

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

nalexfr

Bonjour à toutes et à tous 
 
Petit partage de mon expérience du surendettement, d'avance navré, mais ça va être long  
 
 
Avec 18000€ de créance en 2011 (environ 500€ mensuel), j'ai perdu mon emploi à 2200€ de salaire net mensuel.
j'ai pu faire face aux créances malgré ma perte de revenu (1450€ d'indemnités), mais après être resté 2 ans au chômage je me suis retrouvé au RSA (environ 480€ à l'époque); j'ai commencé a rencontrer des problèmes pour régler mes crédits. 
 
Nous sommes donc en 2013, fin de droit Pôle emploi et donc au RSA, ne pouvant plus payer et après avoir essayé de trouver des accords sans succès auprès de mes créanciers, j'ai commencé à monter un dossier auprès de la banque de France. 
 
3 mois après avoir été au RSA et durant cette période de montage de dossier auprès de la BDF j'ai retrouvé un emploi à environ 2300€ mensuel de salaire net. Le dossier de la banque de France a pris en compte mes nouveaux revenus pour le plan de surendettement et je me suis retrouvé à devoir payer un montant de 1500€ mensuel sur 12 mois avec reste à vivre de 800€ pour payer mon loyer, mes courses, etc... sachant que je vivais seul. Mission impossible dans une grande ville.
 
J'ai voulu refuser ce plan, mais on m'a fait comprendre que ce n'était pas une option....et que je devais signer en bas de page... et ensuite faire un courrier pour demander une modification de mon dossier, ce que j'ai fait naïvement ... 
J'ai demandé a la BDF de revoir mon dossier et de le passer sur 24 mois, mais comme j'avais signé le premier plan de surendettement je devais refaire un dépôt de dossier....  ce que je n'ai pas fait n'ayant pas eu le courage de recommencer la montagne de papier. (pb d'accompagnement, je pense)
 
J'ai donc pris l'initiative de payer certaines créances et pas d'autres pour un montant de de 800€ pendant 6 mois (somme qui me restait après avoir payé mon loyer, mes factures et mes courses).
N'ayant pas respecté le plan de surendettement j'ai jonglé avec les courriers de menaces des différents créanciers.
Au bout de 6 mois j'ai dû arrêter de payer, car mon nouvel employeur a décidé de ne pas me garder à la fin de ma période d'essai de 2x 3mois, car j'avais trop de problèmes personnels qui interféraient dans mon emploi. 
Les problèmes personnels étant des créances qui me harcelaient sur mon lieu de travail 2 à 3 fois par semaine en contactant ma hiérarchie pour essayer de me joindre...(bisou amical au recouvrement de la paribasienne ;D 
 
Retour à la case départ et chômage avec 6 mois de droit maximum. Fatigué par la situation j'ai simplement quitté le pays et recommencé une vie ailleurs (oui j'ai fui).
 
En 2016 je décide de revenir en France. N'étant plus dans le même état de fatigue psychologique et afin de repartir sur de bonne base, j'ai déposé un nouveau dossier de surendettement auprès de la BDF. 
J'avais un nouvel emploi a 1500€ net mensuel et ma compagne un emploi à temps partiel a 800€ mensuel au moment du dépôt du dossier la BDF. 
J'ai été orienté non pas sur un plan de surendettement, mais a ma grande surprise sur un redressement personnel sans liquidation judiciaire. j'ai suivi la procédure avec montage du dossier, etc.. Et en 2017 le tribunal a rendu sa décision favorablement et a effacé l'intégralité de mes dettes. 
Dans toute cette histoire, je regrette que les banques n'aient pas voulu essayer de trouver un accord ou un report de quelques mois afin d'éviter une banqueroute inévitable. Juste 1 avait accepté à l'époque de me donner un report de 6 mois. 
J'aurais pu reprendre les règlements naturellement après quelques mois de RSA et payé l'intégralité de mes créances. 
J'aurais aussi dû dès le 1er dossier avoir le courage de refaire une 2e demande afin de lisser le mauvais plan de surendettement. 
 
Aujourd'hui il me reste un peu plus d'un an de fichage. Et j'aurais été au total fiché de 2013 lors du dépôt de mon 1erdossier et 2022 fin de mon 2e dossier soit 9 ans... 
 
 
 
Points positifs : 
-        Contrairement au 1er dossier où j'ai été livré a moi-même , j'ai été accompagné par la  BDF lors de mon 2edossier de surendettement. Le changement de traitement des dossiers me semble différent par la BDF , un reel plus quand vous êtes psychologiquement exténué et par cette situation ou tout ce dérobe sous vos pieds. 
-        On apprend à vivre et consommer différemment, terminé les achats impulsifs sous credit conso 
 
Points négatifs : 
-        Livré à soi même avec beaucoup de pression, surtout en 2011 pour mon cas.
-        Pénalisant si vous voulez acheter, il va falloir être patient et continuer a épargné 
-        Penalisant si vous avez besoin d'acheter un véhicule, je suis dans cette situation sans solution actuellement ou j'ai besoin d'acheter une voiture, mais aucune possibilité même en LOA.
 
 
Moralité : 
 
SI vous pouvez, faites-vous accompagner, car dans ce genre de cas il peut être difficile de faire correctement les démarches ou de tomber sur personne qui ne gère pas bien votre dossier. 


Merci d'avoir terminé la lecture sans vous endormir  bbbo
 
 

bisane

Il eut été difficile de s'endormir ! :P

Votre récit comporte cependant quelques incohérences...


Citation de: nalexfr le 09 Janvier 2021 à 14:32:21Penalisant si vous avez besoin d'acheter un véhicule, je suis dans cette situation sans solution actuellement ou j'ai besoin d'acheter une voiture, mais aucune possibilité même en LOA.
La question est-elle vraiment celle du fichage ?
Avez-vous une capacité de remboursement ? De combien ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

nalexfr

09 Janvier 2021 à 21:14:48 #2 Dernière édition: 09 Janvier 2021 à 21:22:42 par nalexfr »
Bonsoir Bisane,
Merci du retour,

Effectivement aujourd'hui ma vie est stable, j'ai un bon emploi en CDI avec un salaire correct et bien sûr aucune créance :D 
Ma compagne est aussi en emploi. Nous avons un peu plus de 3200€ de rentrée et nous sommes sans enfants.

Chaque mois j'ai la chance avec ma compagne de pouvoir épargner 600€ sans faire d'effort. Nous épargnons pour acheter un appartement après mon fichage et il nous reste encore de la marge.

J'ai essayé de faire des demandes de LOA auprès de concessions, mais sans succès.

bisane

Citation de: nalexfr le 09 Janvier 2021 à 21:14:48J'ai essayé de faire des demandes de LOA auprès de concessions, mais sans succès.
Quel motif vous donne-t-on ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

nalexfr

j'annonce toujours aux concessions ma situation par transparence, et on ne m'a jamais refoulé en concession pour monter le dossier. (tentative chez 2 marques).

Par contre quand le dossier monte au financement je reçois peu de temps après un refus pour cause d'inscription au fichier national des incidents de paiements.

J'ai eu aussi le cas aussi l'an dernier avec une demande de LOA pour un scooter 125 : Demande de Loa en concession, montage du dossier, etc... 1 semaine après le dossier est refusé.
J'ai décidé de le payer comptant pour avoir un moyen de transport en ville  ;D mais ce n'est pas le même prix qu'une voiture.

Pour le moment je prends mon mal en patience, la voiture ne nous est pas complètement indispensable mais va le devenir sous peu. il me reste un peu plus 1 an a patienter.

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...