lettre Coryan

Démarré par coryan, 11 mars 2014 à 23:07:58

« précédent - suivant »
En bas

coryan

bonsoir,

Voici ma lettre pour validation
un grand merci


Madame, Monsieur,
Nous sollicitons au regard des articles L.331-1 et suivant le code de la consommation, le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement.
Notre demande est fondée sur le fait que nous sommes actuellement dans l'impossibilités de faire face au paiement de nos charges courantes et de nos dettes.
Nous avons contacté au fil des ans plusieurs crédits afin de faire face à nos dépenses d'équipement et d'imprévu, notamment au cours de l'année 2009 , année ou nous avons acheté un appartement à retaper entièrement, notre acquisition avait épuisé toutes nos disponibilités financière , nous avons mal évalué le cout des travaux , qui C'est avéré très important, nous avons à cette période puiser dans nos réserves révolving afin de pouvoir continuer ces travaux.
Nous avons fait un regroupement de crédit en octobre 2010, pour retrouver une stabilité financière , ce nouveau prêt correspondait à notre capacité de remboursement et nous avons retrouvé un équilibre financier de courte durée .
Cette même année , le fils de madame réussit le concours d'entrée d'une école de commerce sur Paris, les frais liés aux quatre années d'études sont colossaux , nous ne pouvons supporter le prix de l'école et le loyer sur Paris , d'autant plus que l'aide promise par le père de l'étudiant n'arrivera jamais. Afin de ne pas demander à notre enfant d'arrêter ses études pour lesquelles il travaille très dur, nous avons contracté de nouveaux prêts et  tombons rapidement dans l'engrenage consistant à prendre de nouveaux crédits pour rembourser les précédents. Nous avons vendu notre appartement courant 2011, mais cette vente ne nous a pas laissé de trésorerie une fois la plupart des prêts affiliés remboursés. Nous vivons donc depuis ces trois dernières années, perpétuellement à découvert, ce qui a engendrait des frais bancaires importants, et en puisant régulièrement dans nos révolving pour couvrir nos charges.
Nous avons bien conscience d'avoir commis des erreurs de gestion , et sous couvert de revenus confortables n'avons pas su gérer nos charges qui demandent à être réduites. Nous en avons pris conscience et sommes en train de faire les démarches nécessaires à la résiliation de toutes les  prestations inutiles mais devrons respecter les périodes de résiliation contractuelles.
Nous avons pris du retard dans le règlement de nos échéances et avons pris contact avec nos créanciers pour leur proposer des paiements partiels, que nous avons commencé à mettre en place ce mois ci.
Nous avons besoin de l'intervention de votre commission pour rembourser l'intégralité des sommes empruntées et sollicitons votre bienveillance dans l'étude de notre dossier.
Nous restons à votre disposition pour tout renseignements complémentaires,
Nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.

BRUYERE

Une première remarque : je ne vois aucune trace de cet appartement dans votre tableau ...

L'avez-vous toujours ? Avez-vous des crédits qui y sont liés ?

Y a-t-il eu des évènements marquants autres avant 2009 ??




Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

coryan

Bonjour Bruyere,

des faits marquants avant 2009, oui , un retour dans le sud après une dizaine d'année Parisiènne en 2002, le chomage de mon homme jusqu'en 2008 mais tout a vraiement commencé à déraper avec les travaux de notre appartement , nous avons vendu cette appartement en 2010 ( j'en parle dans ma lettre)

Par contre, je n'ai pas mis les faits marquants pour 2013, qui sont : deces de ma belle mère, et séparation de ma fille et de son conjoint, elle n'a pas réussi a se loger seule avec son fil, donc nous avons déménagé, les frais se sont accumulés et ont finis de faire s'écrouler un budget déja limite.

Je ne voulais pas faire trop dans le mélo , mais cela me semble important quand meme , donc j'hésite

Merci de vos avis

Je finalise ce soir pour un dépot demain

BRUYERE

Citation de: coryan le 13 mars 2014 à 11:58:00

Je ne voulais pas faire trop dans le mélo , mais cela me semble important quand meme , donc j'hésite

Merci de vos avis

Je finalise ce soir pour un dépot demain




OK pour l'appart..J'avais effectivement mal lu...sans tomber dans le mélo, certains faits qui expliquent la chronologie de votre parcours sont importants à mentionner..

Demain, on est vendredi..si vous déposez lundi, çà ne changera pas grand chose .. mais permettrait à  l'équipe du forum (actuellement totalement "à la ramasse", si vous me passez cette expression... >:()  de vous aider à la finaliser.. ;)

Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

coryan

ok pas de souci

J'essaie de faire un paragraphe sur cette chronologie dans la journée en restant le plus factuel possible et reviens vers vous

Encore merci , un oeil extérieur et connaisseur est un vrai plus.

catsen

il faudrait mettre des chiffres concernant cet appart

prix d'achat

montant des travaux et des prêts

prix de revente
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

bisane

Citation de: catsen le 13 mars 2014 à 13:39:03
il faudrait mettre des chiffres concernant cet appart

Plutôt en note dans le dossier que dans la lettre de saisine elle-même, qui risquerait sinon d'être trop lourde !  :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

Madame, Monsieur,
Nous sollicitons au regard des articles L.331-1 et suivants du code de la consommation, le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement.
Notre demande est fondée sur le fait que nous sommes actuellement dans l'impossibilité de faire face au paiement de nos charges courantes et de nos dettes.

Nous avons contacté au fil des ans plusieurs crédits afin de faire face à nos dépenses d'équipement et autres imprévus. Notre situation s'est aggravée au cours de l'année 2009, suite à l'achat d'un appartement à rénover entièrement, dans la mesure où nous avions mal évalué le coût des travaux, ce qui nous a conduits à utiliser des crédits renouvelables pour pouvoir les terminer.

Nous avons fait un regroupement de crédit en octobre 2010, pour retrouver une stabilité financière, espérant retrouver un équilibre financier.

Celui-ci a cependant été de courte durée. En effet, le fils de madame a réussi, cette même année, le concours d'entrée d'une école de commerce située à Paris, et les frais engendrés par ces quatre années d'études sont importants, sans la moindre participation financière de son père, pourtant promise. Nous avons été en conséquence été obligés de nous endetter à nouveau pour les financer, puis sommes rapidement tombés dans le piège de souscrire de nouveaux prêts pour rembourser les précédents.
Même la vente de notre appartement, intervenue en 2011, ne nous a pas permis de rééquilibrer la situation.

Nous avons bien conscience d'avoir commis des erreurs de gestion mais ne parviendrons pas à redresser durablement la situation sans l'intervention de votre commission, malgré nos efforts pour réduire certaines dépenses et les prises de contact avec nos différents prêteurs afin de diminuer la charge des remboursements.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignements complémentaires,
Nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Smilysoul

L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

biquette59

Il faut retourner sur votre fil principal qui se trouve ci-dessous, pour y mettre ces informations, Coryan :

https://forum-entraide-surendettement.fr/index.php?topic=16187.0

En haut