lettre de fleur60

Démarré par fleur60, 19 mars 2014 à 16:37:53

« précédent - suivant »
En bas

fleur60

19 mars 2014 à 16:37:53 Dernière édition: 19 mars 2014 à 16:41:28 par fleur60 »
je me lance,c'est un essaie des modification seront surement a faire


Madame,Monsieur


Par la présente,je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée au article L.311-1 et suivants du codes de la consommation.

Je me trouve actuellement dans l'impossibilité de faire face a mes dettes.


voici en quelques lignes mon parcours et ma situations.


Je suis marié,4 enfants a ma charges de 18,16,14,8 ans.Salarié du secteur privée,je suis coéquipier de collecte et j'ai un salaire e moyenne de 1300 euros par mois. Mon épouse actuellement ne travaille pas,elle va déposer une candidature pour être assistante maternelle.nous avons 818 euros d'allocations familiale et ma fille aînée perçoit une bourse d'étudiante de 388 euros.nous avons une échéance de 835 euros de crédits par mois


Apres une longue période de chômage,j'ai retrouvé un travail en 2002 ,pour pouvoir aller travail j'ai souscrit mon premier crédit de 8000 euros, crédit utilisé pour un scooter,mobilier, Electroménager,et  en 2005 nous avons eu notre dernier enfants nous avons fait un crédit de 1500 euros pour la naissance.en 2011 nous avons refait un crédit de 1500 euros pour électroménager.nous avons fait un rachat de crédit auprès de notre banque en 2012  il nous reste sur ce rachat de crédit 6843 euros a rembourser.nous avons fait un crédit de 3500 euros,il nous reste dessus a remboursé 2591 euros.
Nous avons un fils qui a du subir une opérations assez importante malgré des année de traitement,pour notre fils nous avons était par cet opération de modifier notre logement,nous sommes locataire,mais notre fils n'est pas reconnu MDPH notre office hlm  n'a pas voulu nous aider,nous avons eu un accord par téléphone pour modifier notre logement,nous avons souscrit un crédit en septembre de 2012.,enfin de lui amélioré la vie et faire les aménagement dans sa chambre nécessaires pour son après opération.
jusqu'à mi décembre nous arrivons a payer nos créances,fessant des heures supplémentaires.


En 2013,mon entreprise a changer de directive,depuis ce temps la je ne fait plu d'heure supplémentaire, début 2013 la banque nous a croit un découvert de 2800 euros,de fils en aiguille,nous nous somme servi de ce découvert et pour pouvoir recouvrir nous avons touché nos disponibilité de réserves d'argent.J'ai était en mars 2013 en maladie,et en novembre 2013.Je suis en attente d'un dossier de maladie professionnel.
Début janvier nous avons fait un prêt caf électroménager notre machine a laver nous a lâcher et ne pouvant faire autrement nous avons sollicité l'aide de la caf.


Ma fille perçoit une bourse,sa bourse nous y touchons pas,sa lui permet de financer son permis,ses études,ses fournitures,ses vêtements chaussures,et également elle paye son portable avec.


J'ai dans mon entreprise une prime de participation bloqué de 675 euros,sommes que je ne peut débloqué.


Nous constatons que nous avons fait des mauvais choix,que notre compte actuel est toujours a découvert pour finir les mois nous touchons on peu qui reste dans les réserves d'argents.
Nous avons ouvert un compte au C.....A......pour pouvoir avoir un compte sains,pour les charges, reste a vivre et honorer notre dettes.
Notre découvert est de 1000euros au prés de la B...P......nous n'arrivons pas a faire face a nos dépense de la vie courante ,nous avons toujours privilégier nos créanciers.
Nous avons fait baisser les forfaits des portables,nous s'avons fait baisser nos assurances mais avec les dates anniversaire faut attendre.


Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pouvons honorez nos créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de notre foyer et assurez ses besoins vitaux.


Nous  nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle.Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.Nous  vous remercions de votre attention et  nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.




















BRUYERE

C'est assez clair, mais aura besoin d'être un peu synthétisée..

je commence à y travailler et vous remettrai un projet en ligne d'ici demain midi ;) ;) ;)
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

BRUYERE

20 mars 2014 à 00:58:44 #2 Dernière édition: 20 mars 2014 à 01:01:18 par BRUYERE »
chose promise.. On doit pouvoir faire plus court.. mais j'ai du mal... ;)

Il faudrait compléter et préciser ce qui est en rouge...


Madame, Monsieur


Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L.311-1 et suivants du code de la consommation.

Nous nous trouvons actuellement dans l'impossibilité de faire face à nos  dettes.


Cette situation remonte au début des années 2000, où après une longue période de chômage Monsieur  a retrouvé un travail mais nécessitant un moyen de transport, d'où un premier crédit pour un scooter.
Nous avons eu de nouveau recours au crédit durant les années suivantes afin de faire face notamment à des dépenses d'équipement. 

Nous avons effectué en 2012 un rachat de crédit auprès de notre banque, espérant ainsi alléger nos mensualités, mais hélas il n'en a rien été en raison d'un gros problème familial.

Notre fils  a dû en effet  subir une opération lourde dont les suites ont nécessité des réaménagements dans notre logement (lesquels ? à préciser..) et pour le financement desquels nous avions obtenu l'accord verbal de notre bailleur, une société HLM. Malheureusement,  la reconnaissance MDPH n'ayant pu être obtenue, ces frais sont finalement restés à notre charge et nous ont contraints à souscrire un nouveau crédit.
Nous avons réussi malgré tout à honorer nos paiements jusqu'à fin 2013, Monsieur effectuant des heures supplémentaires.
La suppression de celles-ci  par son entreprise ainsi que plusieurs  arrêts maladie ont notablement aggravé la situation, nous poussant à utiliser le découvert bancaire et les réserves mises à notre disposition.
Le dernier prêt nous a été octroyé par la CAF en janvier 2014 afin de remplacer notre machine à laver.

Nous sommes mariés avec 4 enfants à  charge (18,16,14 et 8 ans). Monsieur, coéquipier de collecte dans le secteur privé, perçoit en moyenne 1300 EUR par mois, mais en raison de problèmes de santé attend une reconnaissance de maladie professionnelle (impact financier à prévoir ?)
Madame, actuellement sans emploi en raison des soins nécessités par la maladie de son fils, va demander un agrément  pour devenir assistante maternelle.
Nous percevons  818 EUR euros d'allocations familiales. Par ailleurs notre fille aînée est titulaire d'une bourse d'étudiante de 388 EUR exclusivement utilisée par elle pour ses divers frais (scolarité, permis, téléphonie...)

Nos charges fixes sont de   xxx EUR, nos mensualités de crédit de 835 EUR  et notre découvert auprès de la B..P.. est à ce jour de 1000 EUR.
Nous faisons donc  aujourd'hui le constat que notre situation financière est gravement compromise et que la prompte intervention de la Commission s'avère indispensable.

Afin de commencer à reprendre la main sur notre budget, nous  avons ouvert un compte au C.....A......afin de pouvoir régler nos charges fixes et fait baisser nos forfaits de téléphonie et nos assurances.
Nous disposons par ailleurs, d'une épargne salariale bloquée d'un montant de 675 EUR.

Nous  nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle et nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile.
En vous remerciant de votre attention, nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.




Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

fleur60

merci je complete sa  dans la journée.


fleur60

20 mars 2014 à 11:39:12 #4 Dernière édition: 20 mars 2014 à 11:44:47 par fleur60 »
j'ai apporté les modifications


madame monsieur


Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L.311-1 et suivants du code de la consommation.

Nous nous trouvons actuellement dans l’impossibilité de faire face à nos  dettes.

Cette situation remonte au début des années 2000, où après une longue période de chômage Monsieur  a retrouvé un travail mais nécessitant un moyen de transport, d’où un premier crédit pour un scooter.Nous avons eu de nouveau recours au crédit durant les années suivantes afin de faire face notamment à des dépenses d’équipement.

Nous avons effectué en 2012 un rachat de crédit auprès de notre banque, espérant ainsi alléger nos mensualités, mais hélas il n'en a rien été en raison d’un gros problème familial.


Notre fils  a dû en effet  subir une opération lourde dont les suites ont nécessité des réaménagements dans notre logement (modification de la salle de bain douche a la place de la baignoire,lit  adapté a sa morphologie,et tout se qui est vêtement anti uv ) et pour le financement desquels nous avions obtenu l’accord verbal de notre bailleur, une société HLM. Malheureusement,  la reconnaissance MDPH n’ayant pu être obtenue, ces frais sont finalement restés à notre charge et nous ont contraints à souscrire un nouveau crédit.
Nous avons réussi malgré tout à honorer nos paiements jusqu’à fin 2013, Monsieur effectuant des heures supplémentaires.La suppression de celles-ci  par son entreprise ainsi que plusieurs  arrêts maladie ont notablement aggravé la situation, nous poussant à utiliser le découvert bancaire et les réserves mises à notre disposition.
Le dernier prêt nous a été octroyé par la CAF en janvier 2014 afin de remplacer notre machine à laver.

Nous sommes mariés avec 4 enfants à  charge (18,16,14 et 8 ans). Monsieur, coéquipier de collecte dans le secteur privé, perçoit en moyenne 1300 € par mois, mais en raison de problèmes de santé attend une reconnaissance de maladie professionnelle.j'ai une tendinophatie aigue épaule droite dut au travail de force ,je dois être prochainement opérer,sa implique que je dois avoir un arrêt de 10 mois après l’opération,nous attendons l’accord delà sécurité sociale,pour que sa passe en maladie professionnel et pour lancer le protocole,maladie professionnel je l'aurai pas de perte de salaire a part les primes de salissures,casse croûte.si sa passe pas je serrai simplement en maladie donc perte de salaire.Madame, actuellement sans emploi en raison des soins nécessités par la maladie de son fils, va demander un agrément  pour devenir assistante maternelle.Nous percevons  818 € euros d'allocations familiales. Par ailleurs notre fille aînée est titulaire d’une bourse d’étudiante de 388 € exclusivement utilisée par elle pour ses divers frais (scolarité, permis, téléphonie…)

Nos charges fixes sont de  763€, nos mensualités de crédit de 835 €  et notre découvert auprès de la B..P.. est à ce jour de 1000 €.Nous faisons donc  aujourd'hui le constat que notre situation financière est gravement compromise et que la prompte intervention de la Commission s’avère indispensable.

Afin de commencer à reprendre la main sur notre budget, nous  avons ouvert un compte au C.....A......afin de pouvoir régler nos charges fixes et fait baisser nos forfaits de téléphonie et nos assurances.
Nous disposons par ailleurs, d’une épargne salariale bloquée d’un montant de 675 €.

Nous  nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle et nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile.En vous remerciant de votre attention, nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.

BRUYERE

Quelques petites retouches .. et on attend d'autres avis  ;)



Madame, Monsieur


Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L.311-1 et suivants du code de la consommation.

Nous nous trouvons actuellement dans l'impossibilité de faire face à nos  dettes.

Cette situation remonte au début des années 2000, où après une longue période de chômage Monsieur  a retrouvé un travail mais nécessitant un moyen de transport, d'où un premier crédit pour un scooter.Nous avons eu de nouveau recours au crédit durant les années suivantes afin de faire face notamment à des dépenses d'équipement.

Nous avons effectué en 2012 un rachat de crédit auprès de notre banque, espérant ainsi alléger nos mensualités, mais hélas il n'en a rien été en raison d'un gros problème familial.


Notre fils  a dû en effet  subir une opération lourde dont les suites ont nécessité, outre l'achat de vêtements spécifiques anti UV, des aménagements dans notre logement (remplacement de la baignoire par une douche, lit  adapté..) et pour le financement desquels nous avions obtenu l'accord verbal de notre bailleur, une société HLM. Malheureusement,  la reconnaissance MDPH n'ayant pu être obtenue, ces frais sont finalement restés à notre charge et nous ont contraints à souscrire un nouveau crédit.
Nous avons réussi malgré tout à honorer nos paiements jusqu'à fin 2013, Monsieur effectuant des heures supplémentaires. La suppression de celles-ci  par son entreprise ainsi que plusieurs  arrêts maladie ont notablement aggravé la situation, nous poussant à utiliser le découvert bancaire et les réserves mises à notre disposition.
Le dernier prêt nous a été octroyé par la CAF en janvier 2014 afin de remplacer notre machine à laver.

Nous sommes mariés avec 4 enfants à  charge (18,16,14 et 8 ans). Monsieur, coéquipier de collecte dans le secteur privé, perçoit en moyenne 1300 EUR par mois, mais en raison de problèmes de santé attend une reconnaissance de maladie professionnelle : une  tendinopathie aigue due au travail de force. Cette pathologie va entraîner une prochaine opération et un arrêt de travail de 10 mois, générant une diminution de revenus en raison de la perte de diverses primes.
Madame, actuellement sans emploi en raison des soins nécessités par la maladie de son fils, va demander un agrément  pour devenir assistante maternelle. Nous percevons  818 EUR euros d'allocations familiales. Par ailleurs notre fille aînée est titulaire d'une bourse d'étudiante de 388 EUR exclusivement utilisée par elle pour ses divers frais (scolarité, permis, téléphonie...)

Nos charges fixes sont de  763EUR, nos mensualités de crédit de 835 EUR  et notre découvert auprès de la B..P.. est à ce jour de 1000 EUR.Nous faisons donc  aujourd'hui le constat que notre situation financière est gravement compromise et que la prompte intervention de la Commission s'avère indispensable.

Afin de commencer à reprendre la main sur notre budget, nous  avons ouvert un compte au C.....A......afin de pouvoir régler nos charges fixes et fait baisser nos forfaits de téléphonie et nos assurances.
Nous disposons par ailleurs, d'une épargne salariale bloquée d'un montant de 675 EUR.

Nous  nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle et nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile.En vous remerciant de votre attention, nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.
Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

agathe

personnellement je trouve cette lettre parfaite pour un gestionnaire.


fleur60

 grand merci bruyere ,je valide...!reste plu que a faire la jolie lettre pour le pas beau dossier

BRUYERE

Je m'empresse de rire de tout de peur un jour d'être obligée d'en pleurer

Oracle

Bonsoir Fleur,

Votre saisine résume bien votre parcours familial [Maladie enfant - Période de chômage de Monsieur - Maladie de Monsieur].
Le fait que vous n'ayez aucune activité professionnelle est tout à fait compréhensif. Personne ne pourra vous en faire le reproche.
Donc n'ayez aucune crainte. Il va falloir maintenant être patiente.

Je vous souhaite bon courage et bon moral à vous et à votre famille.
Cordialement



fleur60

merci oracle


maladie enfant,heureusement je voie la fin pour un reste plu que les contrôle annuel,quoi que je suis en attente d'une décision mdph pour le 3 eme faire reconnaître une dyslexie  et reprendre son orthophonie,sans compter les soucis de la dernières...j'ai passer des années a voir des spécialistes.....remarque j'ai pas fini entre l'orthophoniste pour un et pour l'autre,le camsp,le chirurgien du plu grand...


enfin j'espère que la saisine explique bien la situation et le pourquoi on s'est retrouvé surendetter.....


j'espère surtout avoir un dossier recevable,des créanciers gentils qui font pas recours et un plan qui nous aidera  a résoudre notre surendettement et nous permettra d'être sur le bon chemin...et que plu tard quand tout serra payer d'être fier du chemin parcouru   

bisane

Citation de: fleur60 le 26 mars 2014 à 22:41:05d'être fier du chemin parcouru

Vous le serez sans l'ombre d'un doute !  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

fleur60

peu être oui...mais la je suis loin d'être fière....


le stress,l'angoisse...me tienne!

catsen

vous avez fait le maximum pour votre famille bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

fleur60

merci catsen


j'espère que j'ai pris la bonne décisions...


En haut