Lettre de saisine Nad 59

Démarré par Nad59, 20 avril 2014 à 20:03:16

« précédent - suivant »
En bas

Nad59

Voici ma lettre de saisine.
Qu'en pensez-vous ?

Smilysoul

20 avril 2014 à 20:16:50 #1 Dernière édition: 20 avril 2014 à 20:18:28 par Smilysoul »
Fil ICI
et ci dessous votre courrier plus facile à corriger  ;)


Madame, Monsieur,

Je soussigné « NOM Prénom » demeurant au « Adresse complète » - « Telephone », demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L.331-1 et suivants du Code de la Consommation.

Cette demande de dossier de surendettement est justifiée par le fait que je ne peux plus faire face à l'ensemble de mes dettes. 

Je travaille au Laboratoire..... depuis octobre 1998.
Je suis séparée de mon mari depuis décembre 2001.

A la suite de cette séparation, j'ai contracté pendant plusieurs années certains prêts et surtout des prêts révolving pour faire face aux aléas de la vie. j'ai toujours honoré mes créanciers, même si j'étais toujours très juste financièrement, jonglant avec une réserve d'argent à l'autre pour pouvoir rembourser certaines mensualités ou découvert bancaire.
Malheureusement, je ne réalise que maintenant que ces différentes échéances grèvent au contraire mon budget et que ces différents crédits ont aggravé ma situation financière et fragilisé mon quotidien.
l'année dernière, en avril 2014, le paiement de mes heures supplémentaires a été supprimé et j'ai été en arrêt maladie pendant trois mois pour burn-out et dépression (pour laquelle je suis toujours soignée). Cet arrêt  a forcément eu une incidence financière. j'avoue également avoir lâché toute gestion des comptes  avec cette dépression, préférant tout ignorer, plutôt que d'affronter la réalité, le tout avec des « crises » d'achats frénétiques. Cela fait quatre mois que j'ai des impayés non seulement au niveau des crédits révolving, mais également par rapport aux impôts et aux loyers ; ayant des prélèvements rejetés systématiquement, les frais bancaires sont énormes et ne font qu'aggraver mon découvert bancaire. Pour essayer de limiter ce découvert, j'ai soldé le 16 avril dernier un petit plan de d'épargne retraite ; ce qui m'a permet de remettre sur mon compte la somme de 845 euros mais cette somme qui ne suffit pas à remettre mon compte dans le vert.

Actuellement mon salaire est de 1624 euros (plus des primes sur objectifs quand ceux-ci sont réalisés mais C'est aléatoire).
j'ai des impayés à ce jour à hauteur de 3168 euros et je dois faire face à des révolving, un prêt à la consommation ainsi qu'u n découvert bancaire pour une valeur de 26170 euros.

Vous devez savoir également j'ai une fille que j'avais en garde alternée jusqu'en septembre 2011, période à laquelle elle n'est plus allée vivre chez son père. Nous n'avons jamais repassé devant le tribunal pour ceci. De plus, depuis janvier 2013, J'héberge également son ami, engendrant bien sûr des frais quotidiens supplémentaires. 

Vous constaterez que dans l'état actuel des choses je ne peux honorer mes créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de mon foyer et assurer ses besoins vitaux. Je ne pourrai pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission.
Je m'en remets donc à votre bienveillance afin de m'aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle.
Je ne veux pas me soustraire aux remboursements des mes créanciers, mais j'ai besoin de vous pour y arriver.
Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire utile à l'instruction de mon dossier.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur l'expression de mes sincères salutations.

                                                                        Fait à Ville, la date
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

bisane

Madame, Monsieur,

Je soussigné « NOM Prénom » demeurant au « Adresse complète » - « Telephone », demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L.331-1 et suivants du Code de la Consommation.

Cette demande de dossier de surendettement est justifiée par le fait que je ne peux plus faire face à l'ensemble de mes dettes. 

Je travaille au Laboratoire..... depuis octobre 1998.
Je suis séparée de mon mari et père de ma fille depuis décembre 2001.

A la suite de cette séparation, j'ai contracté pendant plusieurs années certains prêts et surtout des prêts révolving pour faire face aux aléas de la vie. j'ai toujours honoré mes créanciers, même si j'étais toujours très juste financièrement, jonglant d'une réserve d'argent à l'autre pour pouvoir rembourser certaines mensualités ou ne pas dépasser mon découvert bancaire.

Malheureusement, je ne réalise que maintenant que ces différentes échéances grèvent au contraire mon budget et que ces différents crédits ont aggravé ma situation financière et fragilisé mon quotidien.

l'année dernière, en avril 2013, le paiement de mes heures supplémentaires a été supprimé et j'ai été en arrêt maladie pendant trois mois pour burn-out et dépression (pour laquelle je suis toujours soignée). Cet arrêt  a forcément eu une incidence financière, mais a aussi eu pour conséquence une incapacité à gérer mon budget, assortie de quelques « crises » d'achats frénétiques.
La conséquence en a été que depuis quatre mois je cumule des impayés, non seulement au niveau des crédits, mais également pour les impôts et les loyers. Ces rejets entraînent par ailleurs des frais bancaires conséquents, qui alourdissent mon découvert bancaire, aggravant ainsi ma situation jour après jour, ceci malgré le fait que j'ai soldé le 16 avril dernier un petit plan de d'épargne retraite à hauteur de 845 EUR.

Actuellement mon salaire est de 1 624 euros (plus des primes sur objectifs quand ceux-ci sont réalisés mais C'est aléatoire).
Mes impayés s'élèvent actuellement à 3 168 euros et l'ensemble de mes crédits à 26 170 euros, pour des mensualités cumulées de xxxx EUR.
Suite à sa propre décision, et sans que cette décision n'ait été actée par le tribunal, j'héberge seule ma fille de xx ans depuis 2011, alors que le le jugement de divorce prévoyait une garde alternée.
Depuis janvier 2013, j'héberge également son compagnon, ce qui engendre bien évidemment des frais supplémentaires.

Vous constaterez que dans l'état actuel des choses je ne peux honorer mes créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de mon foyer et assurer ses besoins vitaux. Je ne pourrai pas me sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre commission.
Je m'en remets donc à votre bienveillance afin de m'aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle. Je ne veux en effet pas me soustraire aux remboursements des mes créanciers, mais ai besoin d'un réaménagement de mes échéances.
Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sincères salutations.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

Quel âge a votre fille ? Que fait-elle ?
Que fait son compagnon ?

Pourquoi n'êtes-vous pas repassé devant le JAF ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Nad59

Merci Bisane,
C'est plus claire que ce que j'avais écrit !

Ma fille a eu 17 ans en février et son compagnon qui vient d'avoir 18 ans vient de signer (début de semaine dernière) un contrat pro pour faire un C.A.P. il est toujours déclaré avec son père qui vit dans l'immeuble voisin. Ma  fille et son copain ne savent rien de mes soucis financiers.
Nous ne sommes pas passes devant le JAF car nous pensions, à tord, que la relation de ma fille avec son père et sa belle-mère changerait. Saisir le Jaf maintenant est peut être trop tard. Je ne mettais vraiment jamais posé la question. Suis parfois soit trop gentille ou parfois je fuis les conflits.

bisane

Votre ex ne vous verse rien en complément ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Nad59

Si 122 euros, montant de la pension d'origine pour une garde alternée, montant qu'il faut que je rajoute à mes ressources.

En haut