Lettre de saisine - nat83

Démarré par nat83, 18 mai 2014 à 20:53:36

« précédent - suivant »
En bas

nat83

18 mai 2014 à 20:53:36 Dernière édition: 23 mai 2014 à 23:51:14 par biquette59 »
C'est difficile de faire court!!


merci de prendre le temps de me lire et de me corriger.
Mr     xxxxxxxxxxxxxxxxxxx
12 rue  xxxxxxxxxxxxxxxxxx
10000                   xxxxxxxxx
04 00 00 0                                                                             Banque de France                               
               A l'attention du Secrétariat de la Commission  de Surendettement de 

18 rue ......................... 

10000 .........................

Ta ville, le xxxxxxxxxxx 2009   
RECOMMANDÉ A.R.   
Objet :  SAISINE DE LA COMMISSION DE SURENDETTEMENT

Madame, Monsieur,
Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 331-1 et suivants du Code de la consommation.
En effet, je me trouve actuellement, pour une durée indéterminée, dans l'impossibilité absolue de faire face à mes dettes.
Nous avons   contracté au fil des années plusieurs crédits, pour faire face aux dépenses liées  au départ à   un déménagement pour du travail  .Ces crédits, réduits au minimum au départ, correspondaient à notre capacité de remboursement.
Février 2007  suite à mon  licenciement (qui en fait s'est avéré être une escroquerie), soit à peine 6 mois après notre déménagement. Nous avons dû prendre un avocat et  utiliser les réserves mises à disposition et avons souscrit  de nouveaux crédits pour faire face aux charges courantes.
Janvier 2008 la situation s'est dégradée en trouvant un emploi de technicien itinérant : voiture obligatoire, la nôtre a lâché en juillet 2008 et nous avons souscrit un crédit auto pour un véhicule Skoda .Cette période fut difficile : bas salaires (ma femme travaille à temps partiel), frais de déplacements à avancer, notre fils a été diagnostiqué autiste Asperger et le logement ou nous habitions était très mal isolé thermiquement. La suite de notre parcours va être une suite de déboires.
Mars 2010: opportunité de travail pour moi avec un salaire de 2100 euros net et celui de ma femme (630 euros sans les heures supplémentaires), nous quittons notre appartement insalubre. Nous pensons que les choses vont aller de mieux en mieux et nous regardons vers l'avenir plus sereinement. Mais, dès les premiers mois, il y a eu  retard de paiement  et voir pas de paiement du tout. Crédits pour pallier au manque de salaire. Nous n'avons pas de famille pour nous aider.
Novembre 2011: licenciement économique.
Septembre 2012 : ma femme trouve un emploi en CDD en plus de son CDI. Je subis pour ma part une opération du bras droit . La fin de du chômage avec salaire intégral arrive à son terme et je n'ai pas trouvé d'emploi.
Septembre 2013 notre situation est de plus en plus difficile à gérer avec perte de revenus conséquente (le CDD de ma femme n'est pas reconduit). Nous sommes isolés, notre fils nous prend beaucoup d'énergie . Notre loyer augmente, nos impôts aussi mais nous avons encore de l'espoir. Pendant ce temps nous jonglons entre nos comptes pour payer nos créanciers mais nous sommes au bord du gouffre. Nous allons utiliser tous les moyens mis à disposition pour gérer au mieux cette période de chômage longue durée. (facilité de caisse, plafond carte visa, carte pass, tercéo)
Janvier2014 Je retrouve un emploi en cdi (avec tout de même 2 mois d'essai mais un salaire trop faible pour faire face à nos charges)
Mars 2014, on tente un regroupement de crédit qui sera refusé.
Avril 2014 on prend rendez-vous avec  notre banque qui nous oriente aussi pour un regroupement de crédit. La situation s'aggrave nous ne savons plus comment faire et le rachat est lui aussi refusé.
Nous reconnaissons  nos  erreurs et  notre entêtement peut - être dû aussi à la difficulté de gérer notre fils au quotidien au détriment du reste parfois.  Nous  pensions, à tort, pouvoir nous en sortir sans  aide. l'étude du dossier, fait avec l'association CRESUS, nous a bien évidemment, démontré le contraire.
Notre préoccupation majeure était d'honorer nos  prélèvements bancaires tous les mois.
Comme vous pourrez le constater, aux vues de mes bulletins de salaire, à ce jour, nos  revenus mensuels s'élèvent à 2110EUR .
Or, nous devons  faire face à des révolving, des prêts à la consommation, ainsi qu'u n découvert bancaire. Le montant total est de  75.000 EUR.
Vous constaterez que cette situation est, en l'état, inextricable et que la prompte intervention de la Commission s'avère absolument nécessaire et indispensable. Nous nous  tenons  à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
Nous vous remercions de votre attention et  nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.

Mr et Mme  B.........
I wish my money would just have sex and multiply!

zorah0412

très bon début Nath!  ;)
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

nat83

Merci  pour les encouragements
J'ai le sentiment d'en dire trop ou pas assez?
Qu'en pensez vous ?
I wish my money would just have sex and multiply!

zorah0412

Je fais quelques remarques dans la lettre sans connaitre l'histoire ;)
Donc je me mets à la place du conseiller BDF ;)
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

zorah0412

Citation de: nat83 le 18 mai 2014 à 20:53:36
C'est difficile de faire court!!


merci de prendre le temps de me lire et de me corriger.
Mr     xxxxxxxxxxxxxxxxxxx
12 rue  xxxxxxxxxxxxxxxxxx
10000                   xxxxxxxxx
04 00 00 0                                                                             Banque de France                               
               A l'attention du Secrétariat de la Commission  de Surendettement de 

18 rue ......................... 

10000 .........................

Ta ville, le xxxxxxxxxxx 2009   
RECOMMANDÉ A.R.   
Objet :  SAISINE DE LA COMMISSION DE SURENDETTEMENT

Madame, Monsieur,
Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 331-1 et suivants du Code de la consommation.
En effet, je me trouve actuellement, pour une durée indéterminée, dans l'impossibilité absolue de faire face à mes dettes.
Nous avons   contracté au fil des années plusieurs crédits, pour faire face aux dépenses liées  au départ à   un déménagement pour du travail là, il faudrait un peu détailler....cout du déménagement, besoin de nouveaux équipements electro ménager?  .Ces crédits, réduits au minimum au départ, correspondaient à notre capacité de remboursement.
Février 2007  suite à mon  licenciement (qui en fait s'est avéré être une escroquerie), soit à peine 6 mois après notre déménagement. Nous avons dû prendre un avocat et  utiliser les réserves mises à disposition et avons souscrit  de nouveaux crédits pour faire face aux charges courantes. Licenciement de votre nouveau boulot? pourquoi une escroquerie?. Vous avez gardé des preuves?
Janvier 2008 la situation s'est dégradée en trouvant un emploi de technicien itinérant : voiture obligatoire, la nôtre a lâché en juillet 2008 et nous avons souscrit un crédit auto pour un véhicule Skoda .Cette période fut difficile : bas salaires (ma femme travaille à temps partiel), frais de déplacements à avancer, notre fils a été diagnostiqué autiste Asperger et le logement ou nous habitions était très mal isolé thermiquement. La suite de notre parcours va être une suite de déboires.
Mars 2010: opportunité de travail pour moi avec un salaire de 2100 euros net et celui de ma femme (630 euros sans les heures supplémentaires), nous quittons notre appartement insalubre. Nous pensons que les choses vont aller de mieux en mieux et nous regardons vers l'avenir plus sereinement. Mais, dès les premiers mois, il y a eu  retard de paiement  et voir pas de paiement du tout (paiement de salaire? pour qui? vous ou votre femme). Crédits pour pallier au manque de salaire. Nous n'avons pas de famille pour nous aider.
Novembre 2011: licenciement économique. de qui?
Septembre 2012 : ma femme trouve un emploi en CDD en plus de son CDI. Je subis pour ma part une opération du bras droit . La fin de du chômage avec salaire intégral arrive à son terme et je n'ai pas trouvé d'emploi.
Septembre 2013 notre situation est de plus en plus difficile à gérer avec perte de revenus conséquente (le CDD de ma femme n'est pas reconduit). Nous sommes isolés, notre fils nous prend beaucoup d'énergie (j'imagine!!!!!! :P , Ceci entraine-t-il des frais en plus? ) . Notre loyer augmente, nos impôts aussi mais nous avons encore de l'espoir. Pendant ce temps nous jonglons entre nos comptes pour payer nos créanciers mais nous sommes au bord du gouffre. Nous allons utiliser tous les moyens mis à disposition pour gérer au mieux cette période de chômage longue durée. (facilité de caisse, plafond carte visa, carte pass, tercéo)
Janvier2014 Je retrouve un emploi en cdi (avec tout de même 2 mois d'essai mais un salaire trop faible pour faire face à nos charges)
Mars 2014, on tente un regroupement de crédit qui sera refusé.
Avril 2014 on prend rendez-vous avec  notre banque qui nous oriente aussi pour un regroupement de crédit. La situation s'aggrave nous ne savons plus comment faire et le rachat est lui aussi refusé.
Nous reconnaissons  nos  erreurs et  notre entêtement peut - être dû aussi à la difficulté de gérer notre fils au quotidien au détriment du reste parfois (au détriment de quoi?).  Nous  pensions, à tort, pouvoir nous en sortir sans  aide. l'étude du dossier, fait avec l'association CRESUS, nous a bien évidemment, démontré le contraire.
Notre préoccupation majeure était d'honorer nos  prélèvements bancaires tous les mois.
Comme vous pourrez le constater, aux vues de mes bulletins de salaire, à ce jour, nos  revenus mensuels s'élèvent à 2110EUR .
Or, nous devons  faire face à des révolving, des prêts à la consommation, ainsi qu'u n découvert bancaire. Le montant total est de  75.000 EUR.
Vous constaterez que cette situation est, en l'état, inextricable et que la prompte intervention de la Commission s'avère absolument nécessaire et indispensable. Nous nous  tenons  à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
Nous vous remercions de votre attention et  nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.

Mr et Mme  B.........
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

zorah0412

première impression!


- vous utilisez le:  je, nous, on. Donc on a du mal à savoir de qui vous parlez, notamment sur les licenciements et les emplois.
- On a du mal à discerner l'utilisation des crédits


- Pourquoi avez vous déménagé pour du travail? Vous n'en aviez pas avant?
- En quoi le syndrôme de votre fils plombe vos finances? Suivi spécialisé, couts liés ?




Ce n'est qu'un début! ;)


tout est là mais il faut être plus précis ;)
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

nat83

21 mai 2014 à 21:14:32 #6 Dernière édition: 21 mai 2014 à 21:24:53 par nat83 »
Citation de: zorah0412 le 21 mai 2014 à 21:04:15
Citation de: nat83 le 18 mai 2014 à 20:53:36
C'est difficile de faire court!!


merci de prendre le temps de me lire et de me corriger.
Mr     xxxxxxxxxxxxxxxxxxx
12 rue  xxxxxxxxxxxxxxxxxx
10000                   xxxxxxxxx
04 00 00 0                                                                             Banque de France                               
               A l'attention du Secrétariat de la Commission  de Surendettement de 

18 rue ......................... 

10000 .........................

Ta ville, le xxxxxxxxxxx 2009   
RECOMMANDÉ A.R.   
Objet :  SAISINE DE LA COMMISSION DE SURENDETTEMENT

Madame, Monsieur,
Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 331-1 et suivants du Code de la consommation.
En effet, je me trouve actuellement, pour une durée indéterminée, dans l'impossibilité absolue de faire face à mes dettes.
Nous avons   contracté au fil des années plusieurs crédits, pour faire face aux dépenses liées  au départ à   un déménagement pour du travail là, il faudrait un peu détailler....cout du déménagement, besoin de nouveaux équipements electro ménager? location camion, caution et frais edf/eau/telephone .Ces crédits, réduits au minimum au départ, correspondaient à notre capacité de remboursement.
Février 2007  suite à mon  licenciement (qui en fait s'est avéré être une escroquerie), soit à peine 6 mois après notre déménagement. Nous avons dû prendre un avocat et  utiliser les réserves mises à disposition et avons souscrit  de nouveaux crédits pour faire face aux charges courantes. Licenciement de votre nouveau boulot? periode essai de 6 mois et licenciement le dernier jour du 6e mois pourquoi une escroquerie? cdi déguisé et changement de contrat (smic et droit auteur pas prévu du tout a la base. Vous avez gardé des preuves?oui on a des preuves
Janvier 2008 la situation s'est dégradée en trouvant un emploi de technicien itinérant : voiture obligatoire, la nôtre a lâché en juillet 2008 et nous avons souscrit un crédit auto pour un véhicule Skoda .Cette période fut difficile : bas salaires (ma femme travaille à temps partiel), frais de déplacements à avancer, notre fils a été diagnostiqué autiste Asperger et le logement ou nous habitions était très mal isolé thermiquement. La suite de notre parcours va être une suite de déboires.
Mars 2010: opportunité de travail pour moi avec un salaire de 2100 euros net et celui de ma femme (630 euros sans les heures supplémentaires), nous quittons notre appartement insalubre. Nous pensons que les choses vont aller de mieux en mieux et nous regardons vers l'avenir plus sereinement. Mais, dès les premiers mois, il y a eu  retard de paiement  et voir pas de paiement du tout (paiement de salaire? pour qui? vous ou votre femme).pour mr , pas de salaires boite des le départ en difficulté!!! Crédits pour pallier au manque de salaire. Nous n'avons pas de famille pour nous aider.
Novembre 2011: licenciement économique. de qui?de monsieur
Septembre 2012 : ma femme trouve un emploi en CDD en plus de son CDI. Je subis pour ma part une opération du bras droit . La fin de du chômage avec salaire intégral arrive à son terme et je n'ai pas trouvé d'emploi.
Septembre 2013 notre situation est de plus en plus difficile à gérer avec perte de revenus conséquente (le CDD de ma femme n'est pas reconduit). Nous sommes isolés, notre fils nous prend beaucoup d'énergie (j'imagine!!!!!! :P , Ceci entraine-t-il des frais en plus? ) hopital, pédo spy, college privé . Notre loyer augmente, nos impôts aussi mais nous avons encore de l'espoir. Pendant ce temps nous jonglons entre nos comptes pour payer nos créanciers mais nous sommes au bord du gouffre. Nous allons utiliser tous les moyens mis à disposition pour gérer au mieux cette période de chômage longue durée. (facilité de caisse, plafond carte visa, carte pass, tercéo)
Janvier2014 Je retrouve un emploi en cdi (avec tout de même 2 mois d'essai mais un salaire trop faible pour faire face à nos charges)
Mars 2014, on tente un regroupement de crédit qui sera refusé.
Avril 2014 on prend rendez-vous avec  notre banque qui nous oriente aussi pour un regroupement de crédit. La situation s'aggrave nous ne savons plus comment faire et le rachat est lui aussi refusé.
Nous reconnaissons  nos  erreurs et  notre entêtement peut - être dû aussi à la difficulté de gérer notre fils au quotidien au détriment du reste parfois (au détriment de quoi?) de notre vie professionelle donc matérielle.  Nous  pensions, à tort, pouvoir nous en sortir sans  aide. l'étude du dossier, fait avec l'association CRESUS, nous a bien évidemment, démontré le contraire.
Notre préoccupation majeure était d'honorer nos  prélèvements bancaires tous les mois.
Comme vous pourrez le constater, aux vues de mes bulletins de salaire, à ce jour, nos  revenus mensuels s'élèvent à 2110EUR .
Or, nous devons  faire face à des révolving, des prêts à la consommation, ainsi qu'u n découvert bancaire. Le montant total est de  75.000 EUR.
Vous constaterez que cette situation est, en l'état, inextricable et que la prompte intervention de la Commission s'avère absolument nécessaire et indispensable. Nous nous  tenons  à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
Nous vous remercions de votre attention et  nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.

Mr et Mme  B.........




J ai répondu en vert
Oui je vais plutôt utiliser monsieur et madame pour construire ma lettre.
Nous avons déménagé car mon mari était en CDD et le poste se présentait comme une opportunité , de plus on se rapprochait de la famille.
Nous avions le pédo psy , le collège privé car dans le public ça ne se passait pas bien du tout, mais surtout c'est mentalement que nous etions plombés et etant seuls un job a plein temps pour moi était impensable.
Je vais reformuler tout ça.. ;)
I wish my money would just have sex and multiply!

zorah0412

 bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo bbbo  pour les explications!


c'est bien plus clair!!!!!


Vous pouvez nous la refaire en intégrant ces précisions?


Et gardez le "Je" ou le "nous" ou bien, " je" , "ma femme"


Les frais médicaux de votre fils sont pris en charge, je suppose? Sinon, votre fils est dans un collège privé spécialisé que vous devez payer ?
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

Smilysoul

Merci ma Zo  :-*
je n'ai fait que rectifier votre lettre en utilisant le ''nous'' et repris quelques remarques de Zorah auxquelles vous venez de répondre ...

Vous laisse donc le soin de la refaire ''au propre''  ;)
on avance on avance ....


Madame, Monsieur,
Par la présente, nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 331-1 et suivants du Code de la consommation.
En effet, nous nous trouvons actuellement, pour une durée indéterminée, dans l'impossibilité absolue de faire face à mes dettes.
Nous avons contracté au fil des années plusieurs crédits, pour faire face aux dépenses liées au départ à un déménagement pour du travail cout du déménagement, besoin de nouveaux équipements electro ménager? Loyer plus élevé ? .Ces crédits, réduits au minimum au départ, correspondaient à notre capacité de remboursement.

Février 2007 suite au licenciement de monsieur (qui en fait s'est avéré être une escroquerie), soit à peine 6 mois après notre déménagement. Nous avons dû prendre un avocat et  utiliser les réserves mises à disposition et avons souscrit  de nouveaux crédits pour faire face aux charges courantes.
Licenciement de votre nouveau boulot? pourquoi une escroquerie?. Vous avez gardé des preuves?

Janvier 2008 la situation se dégrade monsieur trouve un emploi de technicien itinérant : voiture obligatoire, la nôtre a lâché en juillet 2008 et nous avons souscrit un crédit auto pour un véhicule Skoda.
Cette période fut difficile : bas salaires (madame travaille à temps partiel), frais de déplacements à avancer.

Notre fils a été diagnostiqué autiste Asperger et le logement où nous habitons est très mal isolé thermiquement.
Mars 2010: opportunité de travail pour monsieur avec un salaire de 2100 euros net et celui de madame (630 euros sans les heures supplémentaires), nous quittons notre appartement salubre.
Malheureusement monsieur  a des retards de paiement,  voir pas de paiement du tout.
Nous n'avons d'autres moyens que d'ouvrir de nouveaux crédits pour pallier au manque de salaire.
Novembre 2011: licenciement économique pour Monsieur.
Septembre 2012 : madame trouve un emploi en CDD en plus de son CDI. (Monsieur se fait opérer du bras droit.) La fin de chômage avec salaire intégral arrive à son terme et monsieur ne retrouve pas d'emploi.

Septembre 2013 notre situation est de plus en plus difficile à gérer avec perte de revenus conséquente (le CDD de ma femme n'est pas reconduit). Nous sommes isolés, notre fils nous prend beaucoup d'énergie. Ceci entraine-t-il des frais?
Notre loyer ainsi que nos impôts augmentent. Nous jonglons entre nos comptes pour payer nos créanciers. Nous utilisons  tous les moyens mis à disposition pour gérer au mieux cette période de chômage longue durée. (facilitée de caisse, plafond carte visa, carte pass, tercéo)

Janvier 2014 Monsieur retrouve un emploi en cdi (avec tout de même 2 mois d'essai mais un salaire trop faible pour faire face à nos charges)
Mars 2014, on tente un regroupement de crédit qui sera refusé.
Avril 2014 on prend rendez-vous avec  notre banque qui nous oriente aussi pour un regroupement de crédit. La situation s'aggrave nous ne savons plus comment faire et le rachat est lui aussi refusé.
Nous reconnaissons  nos  erreurs et  notre entêtement peut - être dû aussi à la difficulté de gérer notre fils au quotidien au détriment du reste parfois.  Nous  pensions, à tort, pouvoir nous en sortir sans  aide. l'étude du dossier, fait avec l'association CRESUS, nous a bien évidemment, démontré le contraire.

Notre préoccupation majeure était d'honorer nos  prélèvements bancaires tous les mois. 
A ce jour,  nous sommes  (préciser la situation familiale, les enfants à charge, la situation professionnelle).
- revenus du foyer : 2110

- charges courantes :
- montant total des dettes : 75 000
    --> dont immobilier :
    --> dont crédit véhicule :
- mensualités cumulées des crédits :


Vous constaterez que cette situation est, en l'état, inextricable et que la prompte intervention de la Commission s'avère absolument nécessaire et indispensable. Nous nous  tenons  à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
Nous vous remercions de votre attention et  nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

nat83

[size=78%]author=zorah0412 link=topic=16826.msg615912#msg615912 date=1400693079][/size]


Les frais médicaux de votre fils sont pris en charge, je suppose? Sinon, votre fils est dans un collège privé spécialisé que vous devez payer ?



Un collège normal mais avec un fonctionnement qui permet à notre fils de vivre sa scolarité au mieux..Biensur nous pourrons avoir des courriers justifiant tout cela.Il n'est pas à la MDPH car nous ne voulions pas l'etiqueter...son syndrome est a minima , mais suffisament pour que cela me prenne du temps( difficile de travailler à temps plein )
I wish my money would just have sex and multiply!

nat83

21 mai 2014 à 21:41:17 #10 Dernière édition: 21 mai 2014 à 21:47:38 par nat83 »
Merci  smilysoul  :D


Bon avec vos remarques je me replonge dedans...
En ce qui concerne le déménagement de départ, je n'ai plus les chiffres en tête ...mais un déménagement entraine toujours des frais location camion, caution appartement, frais de résiliation et d'installation,pas d'éléctromenager nous avions tout..
Ah oui j'ai oublié de dire qu"en 2007 j'ai passé mon permis de conduire sinon pas de travail!!!! Important ? car le coût fait parti des crédits de l'époque.
En fait avec le recul je me rends compte que nous avons toujours vécu à crédit. :-\
En ce qui concerne mon fils , cela m'ennuie de le meler à notre problème de surrendettement, mais vraiment notre situation n'était ( n'est toujours pas ) facile à vivre . La normalité ne fait pas partie de notre quotidien et nous avions tout pour nous : probleme de boulot, donc d'argent, enfant différent donc pas de vie sociale et pour couronner le tout mon mari est orphelin et ma mère a refusé de nous soutenir ( elle a coupé les ponts en apprenant que notre fils était asperger) oui oui c'est une histoire dramatique!!!!
Le comble ? je suis éducatrice et je m'occupe d'enfants à temps partiel....et je soutiens les familles....et je CONSEILLE  les familles en difficultés....Je souris tout le temps ( enfin devant les autres ) et je suis fiére , trop fière pour demander de l'aide...enfin ça c'était avant!!!!
I wish my money would just have sex and multiply!

Smilysoul

Citation de: nat83 le 21 mai 2014 à 21:41:17
Ah oui j'ai oublié de dire qu"en 2007 j'ai passé mon permis de conduire sinon pas de travail!!!! Important ? car le coût fait parti des crédits de l'époque.

Oui vous pouvez l'évoquer
votre lettre sera encore corrigée j'en suis certain  ;D le principal est d'avoir tous les éléments après on retirera s'il le faut des phrases ou elles seront reformulées ...

Citation de: nat83 le 21 mai 2014 à 21:41:17
En fait avec le recul je me rends compte que nous avons toujours vécu à crédit. :-\

Ben comme nous tous à partir d'un moment ...  8)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

bisane

Ca me semble trop long...
Mais j'attends que vous repassiez avant de corriger moi-même.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

zorah0412

mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

nat83

Oui Bisane, si je commence à tout détailler, c'est un roman....pas fini
Alors j'essai de rester à l'essentiel.
Je vais voir ce que je peux faire comme synthèse.
I wish my money would just have sex and multiply!

En haut