quand on se noie, on ne vérifie pas la qualité de la bouée qu’on emprunte

Démarré par bisane, 11 juillet 2010 à 15:42:51

« précédent - suivant »
En bas

bisane

Certains juges ont émis des réserves sur la réforme du crédit à la consommation... et pour cause !

Je complète le titre de ce fil par les propos du juge, émettant quelques réserves (doutes ?) sur l'encadrement des souscriptions, qui, et même si c'est mieux que rien, ne resteront que déclaratives :
Il faut être certain de l'objectivité des renseignements fournis, sans se reposer sur les déclarations de l'emprunteur. Il y a ceux qui vont éventuellement mentir, mais surtout ceux qui ne savent plus où ils en sont
Et de conclure, donc, ainsi : quand on se noie, on ne vérifie pas la qualité de la bouée qu'on emprunte.

Quelle lucidité, Mr le Juge !  :D

Le reste est à lire ici : Des juges inquiets de la réforme du crédit... et du traitement du surendettement !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut