22 novembre 2019 à 09:29:59

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Dois-je redéposer un dossier.

Démarré par FleurDeCoton, 03 août 2012 à 22:17:22

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

FleurDeCoton

03 août 2012 à 22:17:22 Dernière édition: 04 août 2012 à 08:28:54 par FleurDeCoton »
Bonsoir à tous.

Je ne sais pas si je poste vraiment au bon endroit  xxl!; en tous cas, je suis contente d'avoir trouvé un bon forum sur lequel je puisse poser la question qui me taraude depuis des jours, à savoir: dois-je redéposer un dossier de surendettement ?

Je vous explique rapidement la situation.

Fin janvier 2011, j'ai déposé mon premier dossier de surendettement. J'étais une jeune maman de 2 enfants, en congé parental (environ 900 euros de revenus/d'allocations) et cela faisait quelques mois que j'avais emménagé avec mon nouvel ami et son enfant. Suite à divers problèmes, dépression (décès de ma mère, problèmes de santé, prise en charge de mon père déficiant mental,etc...), chômage de mon ami, ma situation financière a commencé à être "critique" et j'ai donc déposé un dossier qui a été recevable. Mon plan doit entré en application le 31/08/2012. Donc dans vraiment pas longtemps...

Sauf qu'en juillet 2011, j'ai eu un enfant (je n'avais pas parlé de ma grossesse dans mon dossier), il était prévu que je reprenne le travail mais que je ne l'ai finalement pas repris parce-qu'entre la nourrice et l'essence, je perdais plus d'argent qu'autre chose  (mi-temps à 800 euros/mois à 45 km de chez moi). Mais, je suis actuellement suivie en mission locale tous les 15 jours pour retrouver un emploi ou une formation (en attendant, j'ai repris un congé parental). Nous avons déménagé parce-que le propriétaire voulait vendre et franchement des problèmes de salubrité dans les sanitaires mais le loyer est plus cher.

Je voulais vraiment suivre mon plan comme il était prévu initialement. Le problème, c'est que j'ai fait appel à une avocate pour la garde de mes deux premiers enfants et le paiement de la pension alimentaire. J'ai rempli une demande d'aide juridictionnelle via mon avocate mais je n'ai reçu la notification de la caducité de ma demande (un papier manquant) qu'après le jugement (si j'avais su ça avant, je me serais passer de ses services!) Résultat, je me trouve à ce jour avec 900 euros de frais d'avocate à payer et un père qui ne paye toujours pas la pension alimentaire de ses enfants depuis 7 mois. N'ayant toujours pas reçu la copie du jugement, je ne peux faire  valoir mes droits de ce côté. A côté de ça, mon ami étant intérimaire, ses revenus sont parfois aléatoires et c'est moi qui doit prendre le relais avec mes 962 euros d'allocations. Si bien que j'ai raté une mensualité de mon assurance et que du coup, comme j'ai pas payé avant la fin de la semaine, on me réclame presque 500 euros et idem, pour ma mutuelle qui a été résilié mais qui me réclame près de 700 euros pour l'année en cours.

Avec mes 962 euros, je paye 144 euros d'EDF, 217 euros de loyer, environ 100 euros de téléphone portable (je sais, ça parait énorme mais je n'avais ni fixe, ni internet et c'était le seul portable de la maison ! Là, ça va baisser.), 100 euros de cantine pour mes monstres. Normalement, j'avais aussi 83 euros d'assurances (tout compris) et 78 euros de mutuelle.

Mon avocate me demande de régler 225 euros en 4 fois. Mais quand je vois que je vais devoir commencer à régler également une centaine d'euros en plus à partir du mois prochain, je vois pas trop comment je vais pouvoir faire tenir tout ça dans le temps. Si mes enfants ont besoin d'aller au médecin ou quoi que ce soit, je n'aurais pas de marges et je ne peux absolument pas compter sur leur père pour tout ça !

Mon conjoint a environ 1200 euros par mois. Il paye tout ce qui est nourriture pour 6, essence (même si des fois, c'est moi qui avance quand il a pas encore reçu sa paye) et ses dettes à lui. Là, je sais qu'on va peiné le mois prochain parce-que l'entreprise où il est en intérim ferme 3 semaines au mois d'août et s'il ne trouve pas de missions, le mois de septembre va être raide !

Donc, je sais que je m'y prends vraiment tard mais pensez-vous qu'il me faille redéposer un dossier de surendettement alors que je n'ai même pas commencé à régler le premier ? Que celui-ci puisse être encore recevable avec de nouvelles dettes en plus ? Avec une telle situation ?

Je vous remercie par avance de votre réponse et si vous avez besoin d'informations complémentaires, faîtes le moi savoir.


nounours

Bonjour

je vous mets ce message. Lisez le remplissez le tableau qui y est joint

nous répondrons à vos questions

courage

bonjour et bienvenue à vous !

1 - Tout d'abord merci de lire ces billets ! (clic sur le texte en violet pour accéder aux informations)
- vous n'arrivez plus à gérer votre budget : que faire
- Liens et informations utiles sur le surendettement

2 - pouvez vous remplir le tableau se trouvant sur ce fil et le mettre dans votre premier message ? Merci d'avance !
Tableau résumant la situation financière

3 - Un peu plus long ... pouvez vous nous raconter ce qui vous a amené au surendettement ?
- cela nous permettra de mieux connaitre votre situation !
- nous vous aiderons du mieux que nous pourrons !
- Sur ce site aucun jugement ni critique ! c'est un forum d'entraide !

prenez le temps de tout lire, de remplir ... puis de poser vos questions précises.
Nous nous efforcerons d'y répondre de notre mieux.

Voir également  les lettres types :
lettres type (modèles)
ainsi que :
Trucs et astuces pour filtrer vos appels !!!


et pour terminer

nous vous rappelons que vous pouvez à tout moment accéder :
- à vos messages personnels (en haut à droite de la page)
- au mode d'emploi
- au plan-guide du forum
j'ai arrêté de rêver et pourtant j'y crois encore

Comailles

Bonjour et bienvenue Fleurdecoton,

Pourriez vous remplir ce tableau?


https://forum-entraide-surendettement.fr/index.php?topic=2945.0

La Bdf a tenu compte dans vos revenus de la pension alimentaire?


FleurDeCoton

J'ai posté le tableau dans mon premier message comme demandé. J'ai indiqué les ressources (bien que vraiment aléatoires !) de mon concubin ainsi que ses charges (mis à part l'alimentation). Il faut savoir qu'il a un dossier de surendettement de son côté et que comme expliqué plus haut, nous partageons plus ou moins équitablement les charges. De plus, pour ce qui concerne les enfants, chacun paye pour les siens !

On m'a demandé également de raconter ce qui m'a emmené au surendettement.

Ca a commencé à 2007. J'ai commencé à travailler et à l'époque, je n'avais pas le permis et faisais les 40 km aller-retour en scooter. Alors, une fois mon petit CDI en poche, j'ai contracté mes premiers prêts: pour payer mon permis et financer ma première voiture.

En 2009, je me suis séparée du père de mes premiers enfants. J'étais alors en congé parental et devais recommencer à zéro: je n'avais aucun mobilier, ni habitation. J'ai vécu trois mois chez mes parents avec mes enfants puis, j'ai trouvé un appartement en HLM. Ma banquière a alors regroupé mes prêts et accordé un trésorerie supplémentaire pour me meubler. Elle m'a également fait souscrire à une réserve d'argent en cas de coup dur...

Les premiers mois, tout allait bien. Je gérais mes maigres comptes d'une main de maitre  ;D et je pouvais dire que je m'en sortais vraiment bien seule, avec mes deux enfants et seulement 800 euros. J'avais utilisé ma réserve d'argent pour finir de me meubler. Mais, presque un an après mon installation, je me retrouve avec une facture de régularisation de GDF de près de 500 euros et plus de 700 euros de réparation de voiture en vue de pouvoir passer la contre-visite du contrôle technique. Ma banquière m'octroie un découvert de 500 euros et me dit de jongler comme ça vu que je gère bien mes comptes. Mais quelques temps après, elle m'accorde un crédit pour boucher mon découvert. 

Le mois suivant, je dois me faire opérer pour des soucis de santé. Le mois d'après, rebelote. Tout n'a pas été fait correctement, je dois y repasser. Deux semaines après, alors que je me rends à un entretien d'embauche, ma mère décède. C'est une galère pas possible pour placer mon père déficient mental. Je suis seule à gérer les déplacements, les visites. Dans la foulée, j'emménage avec mon concubin dans un village que je ne connais pas, loin de ma famille. Je fais une grosse dépression et mon moyen de décompresser, c'était de dépenser pour mes enfants afin qu'il soit heureux à défaut de l'être moi-même.

Mon concubin  n'a pas de mission au moment du déménagement et je suis seule à assumée tous les frais de déménagement, ouverture de lignes et charges. Je l'aide même à payer ses crédits pour qu'il ne soit pas dans les ennuis. Mais, je finis par m'y mettre moi-même. Ma banquière a augmenté mon autorisation de découvert à 1500 euros alors que je ne touche que 800 et des poussières. Je n'arrive plus à remonter et j'ouvre donc un nouveau compte dans une autre banque qui m'accorde un prêt pour boucher le découvert de l'autre banque .... Voilà le cercle vicieux !

J'ai fini par me faire suivre par une psy pour ma dépression et par faire un dossier quand je n'arrivais plus à payer mes prêts et que je sentais la situation déraper complètement.

Au moment où j'ai monté le dossier, je n'ai pas précisé à la commission que j'étais enceinte de peur que ça me porte préjudice (ben oui enceinte alors que la situation financière est critique...) et j'avais précisée que je devais reprendre le travail en novembre 2011 (ce qui était vrai !) mais comme je l'ai précisé plus haut, j'ai repris un congé parental car maintenant, je réside à 45 km de mon emploi et je ne touche que 800 euros pour un mi-temps donc frais d'essence et de garde déduits, ce n'était pas rentable du tout !

La bdf n'a pas tenue compte de la pension alimentaire du père mais j'avais précisé que j'allais entamé les démarches pour faire valoir mes droits !

Mon dossier a donc été notifié recevable et mon plan doit entré en application le 31 août. 

Sauf que depuis mon premier dépôt, j'ai un enfant en plus (qu'ils n'avaient donc pas pris en compte), je suis finalement toujours en congé parental (même si je cherche un emploi dans mon secteur). Nous avons également déménagé pour des soucis de salubrité des sanitaires (et d'autres) et nous payons plus cher de loyer. Je dois aussi faire face à de nouvelles dettes comme je le disais plus haut:
- 900 euros d'avocate (reçu la décision de la caducité de ma demande d'aide juridictionnelle qu'après le jugement. Je l'aurais su avant, je n'aurais pas fait appel à une avocate!) soit 225 euros en 4 fois.
- 500 euros d'assurances et 600 euros de mutuelle car comme je l'expliquais, mon conjoint est intérimaire et son salaire peu vraiment varié ! Quand ça va pas, j'assume certaines charges (la nourriture) à sa place et délaisse d'autres choses. Du coup, j'ai loupé une mensualité d'assurance et comme c'était la deuxième fois dans l'année, je dois payer la cotisation dûe pour l'année (le premier impayé avait été régularisé ! Je précise !).

Mes questions sont:

- est-il possible de redéposer un dossier alors que la plan doit entrer en application dans même pas un mois ?

- est-il possible d'y inclure de nouvelles dettes ?

- et au vue de la situation (pas de reprise de travail, nouvel enfant et nouvelles dettes alors qu'on est censé ne pas aggraver notre endettement), mon dossier a-t-il des chances d'être recevable ?

bisane

Vous vous êtes mise dans une sacrée panade en en ne signalant pas votre grossesse alors que la BDF demande que tout changement de situation lui soit signalé...

Le tableau tel que vous l'avez rempli ne nous est d'aucune utilité, puisque vous n'avez pas renseigné vos crédits, ni la capacité de remboursement retenue par la BDF...

Vous n'avez pas droit à la CMU avec vos revenus ?
L'assurance a-t-elle résilié votre contrat ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

lilinne

bonjour
votre conjoint n'a pas droit a un complément de pole emploi lorsqu'il gagne moins?

catsen

Aviez vous signalé à la bdf que vous étiez en couple?

Oui ça na va pas être facile,  vous n'avez pas gardé votre capacité de remboursement pendant l'étude de votre dossier?
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

FleurDeCoton

Bonjour.

J'ai reposté le tableau en ajoutant les crédits. Je ne les avais pas mis parce-que je ne les paye pas pour le moment. Là, c'est fait. La capacité de remboursement retenu par la banque de France est de 0 euros sur le dossier que j'ai sous les yeux. J'espère que je n'ai rien oublié encore une fois...

La CMU de base, je n'y ai pas droit. Je n'avais pas pensé à la CMU complémentaire. Je vais regardé ça. Merci.

L'assurance n'a pas encore résilié mon contrat.

Mon conjoint a droit au complément pôle emploi lorsqu'il travaille moins mais ça met souvent du temps à se mettre en place. En fait, je ne cesse de lui répéter qu'il a tord, à chaque fois qu'il a une mission à temps plein et qui dure, il oublie de se déclarer mensuellement. Ce qui fait qu'il est "radié" et qu'il y a tout à recommencé à chaque fois. Et avec les délais appliqués, le temps qu'il soit indemnisé, j'avance.  Là, en l'occurence, il va falloir refaire les démarches !

Pour finir, je sais que j'ai eu tord de ne pas leur déclarer ma grossesse mais comme indiqué, j'avais peur que ça me porte préjudice... Je vois bien que nous accumulons beaucoup d'erreurs !

La bdf sait que je suis en couple. Je l'avais déclaré dans mon dossier.

Merci toutefois d'avoir répondu.


Comailles

Citation de: FleurDeCoton le 04 août 2012 à 08:42:11
La capacité de remboursement retenu par la banque de France est de 0 euros sur le dossier que j'ai sous les yeux.

Je ne comprends pas si votre capacité de remboursement est de 0 € que prévoit le plan à partir du 31/08?

FleurDeCoton

Parce que je devais reprendre mon travail en novembre 2011 que je n'ai pas repris car petit mi-temps à 45 km de chez moi !  Cela devait augmenté "faussement" mes revenus (car dépenses d'essence, frais de garde, etc...)

Comailles

Oui mais concretement, la BDF vous demande de rembourser combien à partir du 31/08?

FleurDeCoton

- 191,6 euros le 13eme mois (donc à partir du 31 août)
- 167 euros du 14eme au 20eme mois.
- 156 euros du 21eme au 25eme mois. 
- 188,64 euros du 26eme au 37eme mois.
- 165,31 euros du 38eme au 76eme mois. 

Voilà :)

bisane

La capacité de remboursement retenue était donc "en gros" de 170 €...
Capacité que vous n'avez pas...

Je crois que vous n'avez pas d'autre choix que de re-déposer...
Mais il va falloir réfléchir à la manière de "tourner" la lettre de saisine...  :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

FleurDeCoton

D'accord, merci de votre réponse.

Avez-vous une idée pour la lettre de saisine ? Je me débrouille bien pour écrire en général mais là, je ne vois pas trop comment faire passer tout ça ?

Pour ce qui est de mon assurance, voyez vous une solution pour que celle-ci ne soit pas résiliée ? J'ai déjà proposé de régler la mensualité de retard en même temps que celle de ce mois-ci mais il refuse !

bisane

Pas d'idée pour l'assurance, non...
Peut-être tenter un versement supplémentaire en demandant le maintien du contrat.


Pour la lettre de saisine, je crois qu'il faut simplement dire que vous attendiez une amélioration de la situation de votre conjoint, ce qui n'a pas été le cas, et que vous réalisez au moment de payer des mensualités, que vous êtes dans l'incapacité de les honorer.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...