24 octobre 2019 à 04:47:44

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

LIQUIDATION JUDICIAIRE

Démarré par mimi91, 27 octobre 2012 à 14:25:17

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

mimi91

Bonjour,
Je tiens à apporter mon témoignage, qui je l'espère, pourra aider de nombreuses personnes ici.

Voici mon histoire :

Suite à un licenciement, j'ai été agent commercial de 2005 à 2008. Tout allait bien, sauf que les difficultés financières ont commencé avec la crise économique ; je travaillais dur pour bien peu de revenus et j'ai contracté des crédits pour payer mon loyer, mes charges et élever ma fille en espérant des jours meilleurs.

La situation ne s'est pas arrangée et j'ai repris une activité salariée en 2009 (j'ai cessé mon activité de travailleur indépendant en 2008).
Malheureusement, j'ai eu beaucoup de mal à rembourser mes crédits (+ de 700 euros/mois), traites rejetées, appels des créanciers,etc... je passe sur cette période difficile.

J'ai tenté le regroupement de crédit : Rejeté
J'ai déposé un dossier de surendettement à la BDF : rejeté pour cause de dettes professionnelles (4000 euros de charges du RSI).
Bref, que faire .. j'ai contacté le tribunal de commerce qui m'a dit que ce n'était pas de son ressort et m'a orienté vers le Tribunal de Grande Instance (service des procédures collectives).
Là, on m'a conseillé de demander une liguidation judiciaire. (Je ne savais pas que je pouvais demander celà en 2011 alors que j'ai cessé mon entreprise en 2008....)

Donc, j'ai monté mon dossier et j'ai été convoquée au TGI début 2012 pour expliquer ma situation. La liguidation judiciaire a été mise en route et ils ont nommé un mandataire pour faire le bilan de mes actifs et de mon passif. N'ayant pas d'actifs (ils n'ont rien vérifié...), la liguidation judiciaire a été prononcée le 25 Octobre et suite à celà, je ne dois plus rien à personne !
INCROYABLE MAIS VRAI !!!!!
Je n'en reviens toujours pas, moi qui ai galéré des années, monté des dossiers irrecevables, etc....
Cette liquidation a effacé toutes mes dettes perso et pro : (crédits revolving, dette RSI, impots sur le revenu et impots locaux + retards de loyer).

Voilà mon histoire....

Ce que je ne sais pas, c'est quelles sont les conséquences de tout celà (on ne vous dit rien) ; suis-je fichée BDF? FICP?

On verra, en tout cas, je suis très heureuse et j'espère que cette expérience pourra aider bon nombre de vos adhérents dans le même cas que moi.

Je souhaitais vivement partager cette expérience avec vous.
N'hésitez pas à me consulter si vous avez des questions par rapport à tout celà.

Bon courage à tous...



bisane

Dénouement inattendu !  bbbo bbbo bbbo


Je ne crois pas qu'une liquidation judiciaire donne lieu à une quelconque inscription...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

bisane

il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

mimi91

Bravo, moi je n'ai pas réussi a retrouver mes messages précédents.....

bisane

Comme quoi, un âne, ce n'est pas si bête qu'on le prétend parfois !  >:D
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

halo74

Bonsoir,


A la lecture de votre post, je vous inviterai quand meme a contacter (physiquement car aucune infos par tel) la BDF avec votre  pièce d'identité,


Plusieurs cas peuvent exister en cas de liquidation judicaire mais vous dites que toutes dettes ont été éffacées, si dettes pro il y a fichage FICP ( une amie autoentrepreuneur a eu une belle surprise quand elle a voulut acheter une voiture suite a sa liquidation)


Verifier auprès de toutes les instances, il ne peut pas avoir effacement sans contrepartie selon certains cas.....mais la , je ne sais pas si vous etes dans ces cas, cela dépend , toutes situations est différentes...

Bon courage  et plein de bonnes choses car quoi qu'il advienne c'est deja un grand pas!!
3 dépots depuis 2006."J'ai décidé d'etre heureux car c'est bon pour la santé"  VOLTAIRE.

feufolette

l'effacement n'est définitif qu'à la prononciation de la clôture pour insuffisance d'actif par le mandataire chargé de la liquidation, clôture qui fait l'objet de la parution dans un journal d'annonces légales. 

Pas de fichage FICP mais sur la base du numéro siren/siret   on retrouve trace de la liquidation sur les fichiers insee et probablement au registre du tgi.

"sous toutes réserves "


l'artiste est menteur mais l'art est vérité (François Mauriac)

mimi91

Bonsoir,

Le jugement définitif de liquidation est prévu le 9 novembre (demain !) dixit le Juge.

Quoi qu'il en soit, j'irai à la BDF me renseigner.

Merci de vos conseils.

En haut