20 Septembre 2020 à 02:48:14

Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures imposées, RP (Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Entrée en vigueur du prélèvement SEPA au 1er août 2014

Démarré par jacques123, 28 Juillet 2014 à 11:41:30

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

jacques123

Je sais enfin ce qui distingue l'homme de la bête : ce sont les ennuis d'argent !

Comailles


bisane

Voilà qui va nécessiter quelques mises à jour de certains billets !  :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Oracle

Merci beaucoup pour toutes ces informations.
Effectivement chaque créancier nous a fait part du changement, mais en nous assurant que rien ne changeait.
Nous allons donc lire avec la + grande attention

SkarO

Merci pour l'article. ;)


Je comprends bien si je me dis qu'il sera très facile pour un créancier d'augmenter le montant d'un prélèvement de façon unilatérale? :-\


Et qu'en est-il des virements? Je comprends qu'ils se feront également sous format SEPA, mais ils resteront toujours plus sécurisants pour le débiteur, non?
"Vivre simplement... Pour que simplement d'autres puissent vivre." Gandhi

Laurence11

l'article de que choisir est très bien fait et je pense que l'histoire de faire cette liste blanche et cette liste noire à sa banque est une bonne idée.
J'étais, je Suis et je serais éternellement CHARLIE

bisane

01 Août 2014 à 08:28:46 #6 Dernière édition: 05 Août 2014 à 08:24:45 par bisane »
Je tente donc un résumé....


1/ plus d'autorisation à fournir à sa banque : c'est le fournisseur (prestataire) qui gère tout
2/ conséquence directe du 1/ : révocation à faire auprès du prestataire exclusivement (ce qui n'empêche pas d'en informer la banque...  :P )
3/ avis de prélèvement 14 jours avant ce dernier, qui en précise le montant
4/ l'autorisation est caduque si aucun mouvement n'a eu lieu pendant 36 mois
5/ la transformation en SEPA ne peut pas être facturée au client comme la mise en place d'un nouveau prélèvement
6/ l'opposition reste possible jusqu'à (voir Délais pour contester un prélèvement bancaire avec ou sans autorisation) :
     -> un jour avant l'opération prévue
     -> 13 mois après si celui-ci est frauduleux
7/ possibilité d'établir une liste blanche et/ou une liste noire des bénéficiaires de prélèvements auprès de sa banque
8/ la dénomination de ces nouveaux mandats devrait nous vacciner contre la grippe et autres refroidissements : RUM (référence unique de mandat).  >:D

La principale chose à retenir est, me semble-t-il, que, sauf à avoir établi une liste blanche ou noire, on ne pourra plus s'en prendre à la banque !  ;D
Et qu'au final... ben ça ne change pas vraiment grand chose !  :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

jacques123

En fait si, car un débiteur ne pourra pas prélever n'importe quel montant en effet si le montant ne correspond pas à l'autorisation accordée, la banque devra remboursée quel que soit le motif.
Par ailleurs, les contestations pour se faire rembourser sont beaucoup plus souples et automatiques car réglementées.
Je sais enfin ce qui distingue l'homme de la bête : ce sont les ennuis d'argent !

bisane

Citation de: jacques123 le 01 Août 2014 à 10:18:02les contestations pour se faire rembourser sont beaucoup plus souples et automatiques car réglementées.

Ben... c'était déjà le cas, et je n'ai vu aucun changement notable dans le code monétaire et financier !  :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

catsen

avec le retard de traitement qu'ont les créanciers y a du mouron à se faire.....

le temps que la révocation circule dans tous les services 10 prélèvements seront passés ;D ;D ;D ;D ;D >:( >:( >:( >:( >:(
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

catsen

Citation de: jacques123 le 01 Août 2014 à 10:18:02
En fait si, car un débiteur ne pourra pas prélever n'importe quel montant en effet si le montant ne correspond pas à l'autorisation accordée, la banque devra remboursée quel que soit le motif.
Par ailleurs, les contestations pour se faire rembourser sont beaucoup plus souples et automatiques car réglementées.


je ne comprends pas ça!!!!

c'était un peu pareil avant on signait une autorisation de prélever très très souvent sans montant donc le créancier pouvait modifier le montant (ça m'est arrivé)
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

SkarO

Citation de: catsen le 06 Août 2014 à 16:48:20
avec le retard de traitement qu'ont les créanciers y a du mouron à se faire.....

le temps que la révocation circule dans tous les services 10 prélèvements seront passés ;D ;D ;D ;D ;D >:( >:( >:( >:( >:(



Oui, je trouve aussi... :-\
"Vivre simplement... Pour que simplement d'autres puissent vivre." Gandhi


bisane

... et inévitables !  :P

J'adore ça :
Des outils certainement efficaces mais également très délicats à manier pour l'usager. D'autant que si les enseignes ont mis en œuvre ces garde-fous - elles y sont contraintes par la réglementation -, toutes ne l'ont pas fait de manière simple, pédagogique et automatisée.

A la lecture de ce lien-ci et de celui-là, peu l'ont fait... sinon aucun !  ;D
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...