05 Mars 2021 à 10:35:56

Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures imposées, RP (Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Surendettement et travail en libéral

Démarré par Sasha, 28 Novembre 2020 à 16:42:50

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Sasha

Bonjour,nouvelle sur ce forum ,j ai besoin de conseils
J ai quitté mon conjoint suite à des violences psychologiques et financières en aout dernier.
Mon conjoint a souscrit plusieurs credcré z la consommation au fil des années avec moi en coemprunteur j ai accepté de signer en pensant que c était le seul moyen de s en sortir )
Mon mari es en invalidité depuis 5ans ,moi je suis infirmière libérale.
Mr avec l aide d une assistante sociale à monté un dossier de surendettement  à son nom ( moi en profession libérale,je n ai pas le droit au dossier de surendettement) qui a été accepté le mois dernier avec un moratoire de 2 ans
Depuis 3semaines je suis harcelé par tel par tous les organismes de credit  qu me réclament de payer les dernières mensualités qui bien sur on étaient rejetés au niveau du compte,j essaye de leur faire comprendre qu un dossier de surendettement es en cours et ne comprends pas pourquoi ces reclamations.
L assistante sociale qui me suit ,me disait de surtout ne rien payer.
Hier la personne qui s occupe du dossier de surendettement à la banque de France m appelle,me disant que je suis dans l obligation de regler ce que me réclame les organismes de credit et que je devrais en plus régler pendant les 2 ans de moratoire,ma part des crédits et cela toujours parce que je n ai pas le droit au dossier de surendettement et doit régler avec mon compte professionnel.
Je suis dans l incapacité de régler quoi que ce soit ayant déjà des retards dans le paiement de mes charges( car j ai du reaprovissionne le compte joint,a u risque d être interdit bancaire)
Je ne sais plus quoi faire,
Aidez moi s il vous plaît. Merci d'avance

noirkate

28 Novembre 2020 à 17:40:14 #1 Dernière édition: 28 Novembre 2020 à 17:43:42 par noirkate »
Bonjour,

Vous exercez en indépendante ou au sein d'un cabinet , c'est à dire d' une scp ?

Il y a sans doute la possibilité de demander un délai de grâce au juge ..

Mais j'avertis l'équipe de votre message .... Vous aurez certainement des réponses plus pertinentes que la mienne
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

bisane

Bonjour !

J'ai déplacé votre sujet dans une section plus appropriée...

Vous n'avez pas dissous le compte joint ?
S'il y a des prélèvements dessus, c'est absolument urgent !

Vous n'avez en effet pas accès à la procédure de surendettement, mais restez bien redevable de ces dettes, contrairement à ce que vous a dit l'AS.
Si vous êtes vraiment dans l'incapacité de payer, il va falloir entamer une démarche de ce type : Redressement judiciaire
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

couac40

Citation de: Sasha le 28 Novembre 2020 à 16:42:50Hier la personne qui s occupe du dossier de surendettement à la banque de France m appelle,me disant que je suis dans l obligation de regler ce que me réclame les organismes de credit et que je devrais en plus régler pendant les 2 ans de moratoire,ma part des crédits et cela toujours parce que je n ai pas le droit au dossier de surendettement et doit régler avec mon compte professionnel.

heu, on est censé payer avec son compte professionnel ses dépenses professionnelles et pas personnelles, conformément à ce qui est mentionné dans les conditions de compte lors de son ouverture.... Même si dans la réalité des choses il y a une tolérance, lorsqu'on est en entreprise individuelle.

Elle outrepasse un peu ses fonctions la dame de la bdf, si vraiment c'est elle qui vous a appelé.
Vous êtes effectivement solidaire au niveau du paiement des  prêts perso que vous avez cosignés, mais si cela doit vous amener à la liquidation judiciaire pour payer à la place d'un malotru qui vous tape dessus, on est au delà de la double peine.

Les solutions dépendent de votre niveau d'activité, de vos conditions d'exercice, de votre situation familiale (divorce à venir ou pas, régime matrimonial, enfants)  Si vous avez un comptable qui soit autre chose qu'un encaisseur d'honoraires, vous pouvez lui demander conseil, de même qu'à un avocat.

Il y a des solutions, mais il faut être suffisamment au fait de tous les éléments de votre dossier pour tenter de trouver la meilleure.
En cessant d'être aimé on cesse d'être aimable (Henri Robert Petit, 1965)