accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Auteur Sujet: lettre Rose24R  (Lu 1300 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Smilysoul

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 25269
  • Sexe: Homme
lettre Rose24R
« le: 16 mai 2016 à 17:17:45 »
Rose24

Madame,  Monsieur,


Par la présente nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 331-1 et suivants du Code de la consommation.
En effet, mon mari et moi-même, nous nous trouvons actuellement dans l’impossibilité absolue de faire face à nos dettes.
Cette situation trouve son origine lors de l’arrivée de notre deuxième enfant où nous avons commencé à contacter des crédits « revolvings » pour l’achat de mobilier et d’électroménager suite à notre déménagement.
Nous avons ensuite souscrit des crédits pour pouvoir assumer financièrement les études supérieures de nos enfants, acheter un véhicule et aider nos enfants le plus possible (mariage, installation…).
Ces crédits, réduits au minimum au départ, et correspondant à notre capacité de remboursement, ont rendu difficile au fil du temps la gestion du quotidien car d’autres incidents sont venus fragiliser notre situation financière :
En 2009, notre conseiller bancaire nous propose de nous racheter nos crédits personnels et revolvings. Ils nous les rachètent tous sauf un. A la suite de cela, mon mari perd entre 700 et 900 euros par mois de revenus (diminution et suppression de certaines astreintes et heures supplémentaires).
C’est à la suite de cela que nous avons eu beaucoup plus de mal à équilibrer nos comptes. Nous avons donc été tentés d’utiliser les réserves mises à notre disposition et de souscrire de nouveaux crédits pour rembourser les premiers. Nous n’avons jamais vécu au-dessus de nos moyens et n’avons jamais effectué de dépenses inconsidérées, nous avons un logement et un mobilier modeste.
En 2013, nous faisons un rachat partiel de quelques crédits, ce qui a d’ailleurs été une grosse erreur de jugement de notre part car en 2014 je perds mon travail et pendant 5 mois sans indemnité Pôle Emploi (nous avons pu continuer à payer nos crédits et nos charges avec l’indemnité de départ que j’avais touchée). En parallèle, je recherche activement un travail, mais à 59 ans c’est très difficile.
Nous comptions énormément aussi sur une assurance-vie qui m’avait été promise par une grand-tante (mon papa et son frère étant ses héritiers, mais comme mon papa est décédé, elle m’avait dit que je toucherais sa part, soit environ 60 000 euros). Malheureusement, suite à de nombreuses démarches, l’assurance-vie a été entièrement versée à mon oncle car il n’y avait pas la mention « à M. T. ou à défaut à ses héritiers nés ou à naître).
A la suite de cela, en 2015, j‘ai dû me faire opérer (opération qui me laissera plusieurs mois sans pouvoir bouger). Arrivant au bout de nos économies et ne pouvant plus assumer nos mensualités, nous souscrivons deux nouveaux crédits qui nous ont permis de régler nos mensualités jusqu’à maintenant.
Mon mari est actuellement à la retraite et moi aussi. Nos revenus ont baissé d’environ 55 % et nous ne pouvons plus faire face. Je songe à reprendre un travail à temps partiel, mais c’est très difficile de trouver quelque chose dans notre campagne.
Nous faisons aujourd'hui le constat que ces différents crédits ont aggravé notre situation financière et fragilisé notre quotidien, et nous regrettons grandement cette situation. Mais nous ne pouvons plus continuer ainsi et avons donc décidé de reprendre notre situation financière en mains.
A ce jour,  nous sommes mariés, retraités, sans enfant à charge.
- Revenus du foyer : 2660 euros
- Charges courantes : 1433 euros sans nourriture, habillement, santé
- Montant total des dettes : 135 524 euros

Les premières mesures ont visé à rétablir un équilibre financier par une révocation des prélèvements des différents créanciers et en instituant une mensualité plus réduite (20 % environ) pour chacun d’eux. Nous avons fait verser nos retraites et prélever nos charges courantes sur un compte sain. Nous avons retourné nos chéquiers et cartes visa à notre ancienne banque. Depuis ce mois-ci, nous versons 100 euros sur notre ancien compte pour réduire le découvert.
Parallèlement, nous avons également commencé à limiter certaines de nos charges :
-    Modification du contrat d’assurance maison
-    Modification de notre mutuelle
-    Changement de fournisseur électricité, soit une baisse de 10 % environ
-    Nous sommes en train d’étudier pour pouvoir faire baisser notre abonnement internet, téléphone, portable.
D’autre part, nous allons mettre en vente notre voiture C1, celle qui est la plus cotée.
Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pouvons honorer nos créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de notre foyer et assurer ses besoins vitaux. Nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission. Nous aurions dû réagir bien avant.
Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle.
Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
Nous vous remercions de votre attention et nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.

L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

Hors ligne Smilysoul

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 25269
  • Sexe: Homme
Re : lettre Rose24R
« Réponse #1 le: 16 mai 2016 à 17:57:41 »
trop long et beaucoup d'explications inutiles  8)
une première ébauche ...

Madame,  Monsieur,

Par la présente nous sollicitons le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 331-1 et suivants du Code de la consommation.
En effet, nous nous trouvons actuellement dans l’impossibilité absolue de faire face à nos dettes.

Nous avons depuis de nombreuses années souscrit à différents crédits pour l'achat de mobilier, aider financièrement les études supérieures de nos enfants et acheter un véhicule.

En 2009, monsieur mari a une baisse de revenus mensuels d'environ 800 euros (diminution et suppression de certaines astreintes et heures supplémentaires).
C’est à la suite de cela que nous avons eu beaucoup plus de mal à équilibrer nos comptes. Nous avons donc été tentés d’utiliser les réserves mises à notre disposition et de souscrire de nouveaux crédits pour rembourser les premiers.

En 2013, nous avons fait un rachat partiel de quelques crédits.
Malheureusement en 2014 madame a perdu son emploi et pendant 5 mois sans indemnité Pôle Emploi.

En 2015, madame a subit une opération qui l'a laissée plusieurs mois sans pouvoir bouger.   
A ce jour,  nous sommes mariés, retraités, sans enfant à charge.
- Revenus du foyer : 2660 euros
- Charges courantes : 1433 euros
- Montant total des dettes : 135 524 euros

Madame cherche activement un travail, et nous allons mettre en vente notre voiture la plus cotée (xxxx €).

Vous constaterez que dans l'état actuel des choses nous ne pouvons honorer nos créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de notre foyer et assurer ses besoins vitaux.
Nous ne pourrons pas nous sortir de cette situation sans l'intervention rapide de votre Commission.

Nous nous en remettons donc à votre bienveillance afin de nous aider à trouver une solution qui corresponde à notre situation actuelle.
Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
Nous vous remercions de votre attention et nous vous prions d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.
« Modifié: 17 mai 2016 à 17:51:45 par bisane »
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

Hors ligne rose24

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 104
Re : lettre Rose24R
« Réponse #2 le: 17 mai 2016 à 09:06:24 »
Je vous remercie pour cette correction. Je ne dois pas expliciter plus en détail le pourquoi nous en sommes arrivés là. Cela suffit pour la commission. J'ai tellement peur du résultat et de l'avenir.

Hors ligne agathe

  • Océan
  • *****
  • Messages: 14856
  • Sexe: Femme
Re : lettre Rose24R
« Réponse #3 le: 17 mai 2016 à 09:59:45 »
Cette lettre convient tout à fait, ne stressez pas.

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 128561
  • Sexe: Femme
Re : lettre Rose24R
« Réponse #4 le: 17 mai 2016 à 17:52:05 »
Menues corrections...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne rose24

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 104
Re : lettre Rose24R
« Réponse #5 le: 17 mai 2016 à 18:12:11 »
Bonsoir,
Je ne les vois pas les corrections, c'est normal ? Excusez-moi, je ne connais pas trop le fonctionnement du forum.
Merci pour tout.

Hors ligne Smilysoul

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 25269
  • Sexe: Homme
Re : Re : lettre Rose24R
« Réponse #6 le: 17 mai 2016 à 18:40:20 »
Bisane a rectifié ces passages :

En 2009, monsieur mari a une baisse de revenus mensuels d'environ 800 euros
..............
En 2015, madame a subit une opération qui l'a laissée plusieurs mois
..............
Madame cherche activement un travail, et nous allons mettre en vente notre voiture la plus cotée (xxxx €).
...............

Directement sur mon ébauche  ;)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 128561
  • Sexe: Femme
Re : lettre Rose24R
« Réponse #7 le: 17 mai 2016 à 19:36:38 »
Et c'est donc : madame a subi... sans "t" !  :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne Foupourave

  • Rivière
  • **
  • Messages: 204
  • Sexe: Homme
Re : lettre Rose24R
« Réponse #8 le: 17 mai 2016 à 20:38:51 »
Nous avons depuis de nombreuses années souscrit à différents crédits pour l'achat de mobilier, aider financièrement les études supérieures de nos enfants nos enfants durant leurs études supérieures et acheter un véhicule.


Dernières rectifications proposées (en rouge).
Cordialement
Bon courage



Hors ligne rose24

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 104
Re : lettre Rose24R
« Réponse #9 le: 17 mai 2016 à 20:46:17 »
Merci beaucoup à vous.
Bonne soirée.