accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

Événements liés

  • regroupement bonhomme vert: 20 avril 2017
  • dépôt dossier: 20 avril 2018
  • Audience assignation kamel: 30 avril 2018
  • report audience assignation: 31 mai 2018

Auteur Sujet: Dettes familiales, bancaires, recouvrement, jeux d'argents et surrendettement  (Lu 3738 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 134582
  • Sexe: Femme
Merci pour l'explication, j'avais compris...
Ca n'explique pas ce que Kamel entend par "retard"...
Des paiements CB ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En ligne Caren

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • Messages: 7062
  • Sexe: Femme
Merci pour l'explication, j'avais compris...
Arffff...  ffouR ffouR ffouR

Hors ligne Kamel I

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 64
Je ne suis pas sûr de comprendre toutes vos questions, mais je vais quand même tenter d'y répondre.


Quand je parle de rachat de crédit c'est que j'avais 2 crédits chez le bonhomme vert, avec des impayés pour les dernières échéances. Ils m'ont appelé en me proposant de ne faire plus qu'un crédit regroupant les 2 et remettant à 0 mes impayés. C'est ce que j'ai accepté le 20 avril.


Concernant "Rama", j'avais un compte bancaire chez eux, et plusieurs petits crédits. J'avais un découvert depuis un moment, je les ai appelé pour trouver un aménagement, ils devaient me répondre par mail et je n'ai plus eu de nouvelles, jusqu'à recevoir les courriers d'un service de recouvrement me réclamant ces sommes. Comme je n'arrive pas à accéder à mon compte, je suppose qu'ils ont supprimé mon compte, ainsi que  les crédits que j'avais chez eux et me réclament donc l'intégralité du découvert et de toute les sommes empruntées. Ce n'est donc plus un crédit, mais un retard car ils me réclament tout tout de suite.


Quand je parle de frais, c'est vis à vis des organismes de crédit. Si je comprends bien ce que vous me conseillez, c'est de révoquer les prélèvements que je leur autorisais  (et non un changement de domiciliation sur mon nouveau compte sain). Ils ne vont pas être contents car c'est une perte d'argent (au moins temporaire) pour eux, et je suis presque certains qu'ils vont donc m'appliquer des frais.
« Modifié: 06 mai 2017 à 21:48:01 par Kamel I »

En ligne Caren

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • Messages: 7062
  • Sexe: Femme
Vous avez plutôt été clair dans vos explications, je trouve !  ;)

Pour les conseils, c'est les 2, révocation des prélèvements de crédits ET changement de domiciliation sur un compte sain, pour retrouver votre plein salaire, car votre découvert vous plombe.
Relisez le message d'accueil, tout y est expliqué.

Vous disiez avoir un compte dans une banque en ligne, sans argent dessus et sans prélèvement de charge. Ce n'est pas celui de Boursma Bank ?
Si non, ok, à condition qu'il n'y ait pas de crédit, comme déjà dit.
Si oui, vous oubliez !
Le compte Nickel ou autres comptes similaires peuvent être une autre solution !  ;)

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 134582
  • Sexe: Femme
Merci de compléter le tableau avec les prêts familiaux, sauf si la famille est prête à vous en faire cadeau.


Le regroupement du bonhomme ne devrait pas être considéré comme un nouveau crédit si vous l'expliquez bien.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En ligne Caren

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • Messages: 7062
  • Sexe: Femme
Avec un plan bdf mis en place, vous n'aurez aucune marge à côté pour rembourser éventuellement les prêts familiaux en plus. S'ils sont intégrés, leurs remboursements seront pris en compte dans le plan mais à la fin de celui-ci.

Et puis, vous pouvez donc préparer votre dépôt.

Hors ligne Kamel I

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 64
J'ai ajouté le prêt familial.


Je vais maintenant m'occuper de changer le compte sur lequel sera versé mon salaire, et stopper les prélèvements des crédits, mais je m'étonne toujours de cette possibilité. Ca me parait tellement simple d'écrire une lettre en leur disant "je ne vous paie plus qu'une toute petite partie de ce que je vous dois et ne m'appelez pas pour en discuter" que j'ai peur qu'il y ait quelque chose d'autre derrière (frais de retard ultra élevé, menace d'huissier, ...) et qu'en cas de refus de mon dossier par la Banque de France, je n'aurais fait qu'empirer ma situation.
Avez-vous des éléments et/ou des expériences qui pourraient me rassurer ?

En ligne Caren

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • Messages: 7062
  • Sexe: Femme
Quoi qu'il en soit, ce n'est pas faire empirer votre situation, c'est plutôt que vous séparez 2 choses et arrêtez du coup une hémorragie.
D'un côté, votre budget mensuel, sur lequel vous reprenez la main, et qu'il s'agit de tenir, avec vos ressources pleines et toutes vos charges courantes à régler.
Et de l'autre, vous chercher à circonscrire le problème des crédits qui vous plombent.

Hors ligne Kamel I

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 64
J'entends bien vos arguments, et effectivement, reprendre en main mon budget va me permettre de revivre, de me libérer la tête de ce besoin incessant de trouver de l'argent pour m'en sortir, et donc de m'ôter la nécessité de parier.


Mais, qu'est-ce que je risque du côté de mes créditeurs ? Car si c'est aussi simple, je peux leur rembourser 10 € par mois pendant 20 ans. J'exagère, mais j'avoue avoir du mal à imaginer comment ça peut bien se passer, sachant qu'ils m'ont déjà appelé sur mon lieu de travail pour 2 échéances impayées !

Hors ligne agathe

  • Océan
  • *****
  • Messages: 16495
  • Sexe: Femme
Il va falloir apprendre à dire que vous ne pouvez rien leur donner car c'est la verite et les laisser vous appeler mais pas chez l'employeur, sî celà se produit essayer d'avoir le nom de la personne qui vous appelle et allez porter plainte contre cette personne employée de la Ste X..
Vous serez comme tous les surendettes dans une période où il ne faut pas céder en sachant que des le dossiér reçevable le harcèlement s'arrêtera.
Deposez rapidement votre dossiér en expliquant l'origine de vos problèmes.

En ligne Caren

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • Messages: 7062
  • Sexe: Femme
je peux leur rembourser 10 € par mois pendant 20 ans.
Ça ne va en effet pas se passer comme ça !
Avec un dépôt de dossier recevable, la bdf pourrait vous proposer un plan de désendettement à la hauteur de vos capacités financières, soit avec une Capacité de Remboursement (CR) avoisinant les 470 € par mois pendant environ 4 ans, selon les calculs du tableau.

Les créanciers n'ont aucun droit de vous appeler sur votre lieu de travail !  >:(

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 134582
  • Sexe: Femme
C'est en continuant à bricoler avec des bouts de ficelles que vous vous exposez au plus grand nombre d'enquiquineries !  :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne Kamel I

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 64
Merci pour vos messages qui me redonnent le moral.
Mais, étant donné que j'ai eu un réaménagement de crédit en avril et que j'ai joué il y a moins de 3 mois, ne serait-il pas préférable d'attendre encore un peu afin que mon dossier ne soit pas refusé ?


Par ailleurs, vous parlez du futur comme si mon dossier était déjà accepté. Mais que ce passera t'il si ce n'est pas le cas ?

Hors ligne bisane

  • Administrateur
  • Océan
  • *
  • *
  • Messages: 134582
  • Sexe: Femme
Le regroupement du bonhomme ne devrait pas être considéré comme un nouveau crédit si vous l'expliquez bien.


Il vaut mieux attendre 3 mois pour le jeu, en effet.
Mais il faudra quoi qu'il en soit expliquer votre addiction.


Vous persistez à tourner autour du pot...
Bien sûr que la recevabilité n'est pas acquise !  :-\
Mais continuer à fonctionner comme vous le faites ne peut que vous conduire dans une impasse, et il ne vous sert à rien de reculer pour mieux sauter.
Et même si vous n'êtes pas recevable, il va bien falloir que vous repreniez votre budget en mains, d'une manière ou d'une autre.
Il y a des moments où on n'a tout simplement pas le choix...  :P


Merci de compléter le tableau avec les prêts familiaux, sauf si la famille est prête à vous en faire cadeau.
« Modifié: 09 mai 2017 à 07:18:36 par bisane »
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Hors ligne Kamel I

  • Ruisseau
  • *
  • Messages: 64
Désolé si je vous donne l'impression de tourner autour du pot. Bien évidemment, j'envisage très fortement de faire virer mon salaire sur un autre compte et d'y domicilier les prélèvements courants, afin de reprendre la main sur mon budget.


Je me questionne seulement sur mon droit à décider unilatéralement de ne plus honorer mes échéances, et malgré mes lectures de plusieurs pages et mes questions répétées, je n'ai pas encore trouvé la réponse à cette question, ni à celle concernant les implications judiciaires et financières.
Dans la situation dans laquelle je suis, je cherche à éviter tout frais supplémentaire, d'où ma réticence à aller plus loin sans connaître tous les tenants et les aboutissants.


Concernant le prêt familial, je l'ai bien intégré au tableau en première page.