16 octobre 2019 à 16:44:38

Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement

defichage FICP et projet immobilier

Démarré par dine1979, 25 juillet 2019 à 16:16:08

« précédent - suivant »

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En bas

dine1979

Bonjour,

Nous voilà depuis 6 ans à rembourser nos dettes. Il nous reste 8 mensualités avant un effacement partiel prévu en fin de plan. Il y a environ 4 mois notre banquier nous a proposé une autorisation de découvert car nous ne sommes plus FICP. Cela m'étonne car il y a un effacement partiel prévu en fin de plan , mais la BDF m'a bien confirmé.

Ma question est :

A l'heure actuel, nous avons un projet immobilier avec plusieurs possibilités afin de venir à bout du plan :

1 er cas, il nous reste 3700 € à régler avant l'effacement partiel que nous terminons dans les temps (8 mois) : pensez vous alors que notre demande de prêt immobilier passera sachant qu'on a un apport de 4000 € ?

2ème cas, avec ces 4000 € nous faisons un remboursement accéléré, renonçant de ce fait à l'effacement fin de plan de 9000 €. Dans ce cas, notre banque peut elle racheter ce solde de 9000 € à nos créanciers et nous accepter le prêt immobilier (qui nous fais économiser 500 €/mois)

3ème cas, dans notre projet immo, il y a des terrains non attenants qui nous intéressent. Dans la mesure ou ma meilleure amie est en capacité de les acquérir si elle prend la totalité, ces terrains  correspondent à un montant d'environ 11000 €, si elle prend la moitié 4500 €. Ma meilleure amie nous propose de nous faire l'avance afin de solder nos dettes. C'est à dire que si elle prend tous les terrains, nos dettes se verront intégralement soldées, si elle en prend la moitié nous aurons 4500 € d'apport + 4500 € d'avance de vente terrain soit 9000 €. Il resterait alors environ 3000 € de dettes. Là encore pensez vous que notre banquier puisse accepter ?

Notre banquier rentre de vacances mardi prochain. Je lui ai fait un tableau détaillant toutes les possibilités, sachant que mon mari est en plus en attente d'un petit héritage de l'ordre de 8 à 10000 €
Je lui propose également que nous mettions en place une épargne bloquée sur 3 ans reconductible afin de prouver notre bonne fois et de montrer notre capacité d'épargne.

Pour infos ce projet immo nous donne droit à 58000 de PTZ baissant le crédit principal à 98700 (frais de notaire inclu) ce qui nous fait des mensu sur 15 ans de moins de 700 € (notre loyer actuel est de 710 €)

Quelle solution vous semble la plus judicieuse ? Pensez vous que notre banquier, malgré nos antécédents puisse accepter une de ces propositions ?

Merci pour vos réponses

dine1979

Ah oui précision, la BDF m'a bien assuré qu'étant défiché FICP, ca nous ré-ouvre le droit à demander un crédit.

noirkate

Il nous est difficile de nous mettre à la place de votre banquier .. Et vous ne pouvez attendre la fin des 8 mois ??
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute

dine1979

Le soucis est que le projet immo n'était pas prévu à la base, là c'est une opportunité d'une maison en vente juste à côté de chez nous et du lieu de travail de mon mari et qui correspond en tous points à ce que nous voulons. Il serait dommage qu'elle nous passe sous le nez.

bisane

Bonjour !

Attention aux montages financiers "amicaux" qui peuvent venir ruiner des relations... :-\

Le FICP n'interdit pas de solliciter un crédit. Il rend le banquier plus prudent.
Et, comme le dit NK, seul ce dernier peut répondre à vos questions.


Citation de: dine1979 le 25 juillet 2019 à 16:16:08(qui nous fais économiser 500 €/mois)
Le compte n'y est pas, si ?
Citation de: dine1979 le 25 juillet 2019 à 16:16:08moins de 700 € (notre loyer actuel est de 710 €)


Et je crois que votre fil n'est pas tout à fait dans la bonne section, puisque vous n'êtes pas encore sortis du surendettement, sans quoi vous ne vous poseriez pas ces questions !
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

dine1979

Merci pour vos réponses.
C'était surtout dans le cadre légal que je m'inquiétais. Donc si je comprends bien même s'il nous reste 8 mensualités avant de finir le plan, nous sommes en droit de demander un prêt immobilier et c'est au bon vouloir de notre banquier de l'accepter ou non.
 Donc plus qu'à l'appeler semaine prochaine pour essayer de trouver une solution avec lui.

noirkate

rien ne vous empêche aussi de faire jouer la concurrence en allant vous renseigner auprès d'une banque qui ne sera pas censée connaître votre passé de surendetté 
La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute

agathe

pour un prèt immo il vaut mieux voir avec plusieurs établissements bancaires.

bisane

Citation de: noirkate le 26 juillet 2019 à 09:00:06qui ne sera pas censée connaître votre passé de surendetté 
Pardon de me répéter, mais ce n'est pas encore du passé, justement ! :P
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut