LUNEL - Lettre de saisine

Démarré par lunel, 23 août 2014 à 21:58:17

« précédent - suivant »
En bas

lunel

23 août 2014 à 21:58:17 Dernière édition: 24 août 2014 à 11:27:57 par bisane »
Merci Bruyère pour le guide !! Aujourd'hui l'informatique et moi n'étions pas très amis !!


Voici le corps de ma lettre de saisine de la Commission ! Merci de vos avis et observations pour correction :


"Madame, Monsieur,
Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 331-1 et suivants du Code de la consommation.
Cette demande de dossier de surendettement est justifiée par le fait que je ne peux plus faire face à l'ensemble de ma dette.
Je suis séparée et en charge d'un enfant de 15 ans ½ et je suis au chômage depuis le 1 er juillet 2014.
j'ai contracté pendant plusieurs années plusieurs prêts à la consommation et prêts révolving pour faire face aux aléas de la vie.
Ces crédits, réduits au minimum au départ, et correspondant à ma capacité de remboursement, ont rendu difficile au fil du temps la gestion du quotidien : difficulté à régler d'une part mes échéances, et de l'autre mes charges fixes et incompressibles, ainsi que celles liées à l'alimentation et l'habillement.
En 2013, afin d'y voir plus clair, j'ai opté pour le rachat de ces crédits auprès de la société de crédit C-tis afin de n'avoir plus qu'u ne seule traite à payer et à gérer dans mon budget. Je reconnais mes erreurs et entêtements. Je pensais, à tort, pouvoir m'en sortir sans aide.
Et, cela est devenu beaucoup plus compliqué suite à la perte de mon emploi le 1er juillet 2014 et donc à une diminution significative de mes revenus.
Je fais aujourd'hui le constat que cette échéance d'un montant de 525 euros grève mon avenir budgétaire, ce qui n'était pas le cas auparavant et que ce rachat de crédit a aggravé ma situation financière et a fragilisé mon quotidien.
La perte récente de mon emploi aggrave également ma situation financière et m'amène à réagir vite compte tenu du montant de mes allocations chômage qui ne me permettront pas d'honorer les échéances prochaines de ce crédit et donc à déposer ce dossier de surendettement auprès de votre Commission.
Comme vous pourrez le constater, aux vues de mes bulletins de salaire, au 1er mai 2014, mes revenus mensuels s'élevaient à 2.700 euros, mes allocations chômage sont à ce jour de 1.943 euros (ce montant variant suivant le nombre de jours calendaires à 1881 euros au mois de septembre prochain). Or, je dois faire face à la mensualité de mon rachat de crédit qui est de 525 euros, pour une dette d'un montant total dû de 70.158 euros, hors assurance facultative, sur 144 mois.Enfin, je tenais à ajouter qu'en 2006, j'ai acheté un bien immobilier suite à une épargne de 8 années auprès de ma banque afin de mettre mon enfant à l'abri si un quelconque problème me concernant devait survenir. j'ai réussi à honorer le paiement des traites de mon crédit immobilier jusqu'à ce jour.
Je suis donc à la fois locataire et propriétaire et prête à vendre ce bien pour honorer ce crédit si aucune autre solution ne pouvait intervenir. Je m'en remets donc à votre bienveillance afin de m'aider à trouver une solution qui corresponde à ma situation actuelle.Je tenais à vous préciser que je ne veux pas me soustraire au remboursement de ma créance, mais j'ai besoin de vous pour y arriver plus sereinement.Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire utile à l'instruction de mon dossier.Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur l'expression de mes sincères salutations"
MERCI ENCORE !! Lunel

bisane

Pouvez-vous enlever les phrases toutes faites qui n'apportent rien à la compréhension de votre situation ?

Par ailleurs, il me semble qu'il faut être plus directe sur votre chômage, et préciser que la location du bien immo couvre le crédit.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

Smilysoul

24 août 2014 à 20:13:47 #2 Dernière édition: 24 août 2014 à 20:16:30 par Smilysoul »

première proposition  ;)

Madame, Monsieur,

Par la présente, je sollicite le bénéfice de la procédure de traitement des situations de surendettement mentionnée aux articles L. 331-1 et suivants du Code de la consommation.

j'ai contracté pendant plusieurs années des prêts à la consommation et prêts révolving pour faire face aux aléas de la vie.

En 2013, j'ai opté pour le rachat de ces crédits pensant que cela améliorerait ma situation.

Malheureusement le 1er juillet 2014 j'ai perdu mon emploi. Mes allocations chômage ne me permettront pas
d'honorer les échéances prochaines de ce crédit.

J'ai acheté un bien immobilier en 2006 d'une valeur de XXXXX euros. Toutes les traites sont à ce jour honorées. Si aucune autre solution ne m'est proposée, je suis prête à vendre ce bien ce qui rembourserait la totalité de mes dettes.

Je suis séparée, en charge d'un enfant de 15 ans.

Mes dettes totales s'élèvent à 70.158 euros


Je me tiens à votre disposition pour toute information complémentaire que vous jugerez utile au bon déroulement de la procédure.
Je vous remercie de votre attention et  je vous prie d'accepter, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

lunel

Merci Bisane et merci Smilysoul....


Pour la relecture et la réécriture de ma lettre de saisine !! Cela me semble simple et bien !!


Concernant la possibilité que cette vente puisse couvrir la totalité de ma dette, Je n'en ai aucune idée car je n'ai toujours pas l'attestation d'évaluation...

Et surtout c'est qu'il y aura une plus value à payer du fait de cette vente... et il me restera certainement encore une bonne partie de mon crédit immobilier à payer aussi !!


Pouvez vous m'expliquez clairement comment cela pourrait-il se passer en cas de vente de mon bien ? ???

[/size][size=78%]...[/size]
[/size]
[/size][size=78%]LUNEL[/size]

zorah0412

26 août 2014 à 21:07:42 #4 Dernière édition: 26 août 2014 à 21:18:29 par zorah0412 »
Inspectrice des travaux finis. >:D
Lunel, je ne connais pas bien votre histoire, comme le conseiller BDF qui lira votre lettre.

Et j'ai toujours du mal avec ces deux phrases "toutes faites" que l'on retrouve dans beaucoup de lettres:

j'ai contracté pendant plusieurs années des prêts à la consommation et prêts révolving pour faire face aux aléas de la vie.
En 2013, j'ai opté pour le rachat de ces crédits pensant que cela améliorerait ma situation.


Pour quelles raisons ces premiers prêts conso et révolving?
Je ne retrouve donc pas le déroulé de l'endettement


je comprends pour l'immo mais pas le reste... ;)
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

bisane

Citation de: zorah0412 le 26 août 2014 à 21:07:42Pour quelles raisons ces premiers prêts conso et révolving?
Je ne retrouve donc pas le déroulé de l'endettement

Zor, je crois qu'en la circonstance, la question ne se pose pas trop !
Le surendettement et le motif du dépôt sont bien le chômage depuis juillet.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

zorah0412

mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

Smilysoul

Citation de: lunel le 26 août 2014 à 20:39:49Et surtout c'est qu'il y aura une plus value à payer du fait de cette vente... et il me restera certainement encore une bonne partie de mon crédit immobilier à payer aussi !!



Citation de: Smilysoul le 24 août 2014 à 20:13:47
Si aucune autre solution ne m'est proposée, je suis prête à vendre ce bien ce qui rembourserait la totalité de mes dettes.

Si aucune autre solution ne m'est proposée, je suis prête à vendre ce bien afin de rembourser une partie de mes dettes  ;)
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

lunel

Merci beaucoup à vous toutes !! MERCI !


J'ai relancé l'agence immo pour l'évaluation, elle attend les dispos de la locataire pour faire ensuite cette éval !!
De mon côté, j'ai commencé et continue à rassembler tous les docs nécessaires à la constitution de mon dossier !


Je vous tiens au courant,




Lunel

En haut