Lettre se saisine estelle 50

Démarré par estelle50, 16 décembre 2014 à 00:02:54

« précédent - suivant »
En bas

estelle50

16 décembre 2014 à 00:02:54 Dernière édition: 16 décembre 2014 à 08:43:14 par bisane »
Je soussigne ,,,,, , demandons à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L331-1 et suivants du code de la consommation. Cette demande est justifiée par le fait que nous ne pouvons faire face à nos dettes.

Entre 1997 et 2004, j'ai souscrit plusieurs crédits et j'ai pendant des années réussi à les rembourser sans souci.

Cependant entre 2001 et 2009, ayant des difficultés à trouver un emploi stable, j'ai eu plusieurs périodes de chômage déséquilibrant durablement mon  budget et pour boucler les fins de mois j'ai commencé à utiliser des réserves d'argent,

En 2011, j'ai souscris un rachat de crédit pour me permettre de résoudre mes difficultés financières.

J'ai trouvé mon premier cdi en août 2011 mais en mai 2012 suite à une pression importante de mon patron , je me retrouve en arrêt maladie pendant 15 jours pour dépression sans indemnisation complémentaire car j'avais moins d'un an d'ancienneté. Suite à cette épisode nous convenons d'une rupture conventionelle, et je me retrouve à nouveau au chômage en octobre 2012. je commence à nouveau à puiser dans ma réserve alterna  qui est toujours ma disposition.
Je retrouve un nouveau cdi mi-janvier 2013, mais mon entreprise ferme 4 semaines en août et 1 semaine en décembre. Je suis donc obligée de prendre 3 semaines de congés sans solde ce qui me fait perdre 1000 euros.De plus, ma voiture étant âgée et tombant en panne régulièrement, je fais un nouveau rachat de crédit en mars 2013 avec 3000 euros en plus pour acheter une nouvelle voiture. Malheureusement je n'ai pas trouvé de voiture correct pour ce prix et la différence est complété par un crédit  auto Di*c.
En décembre 2013, mes relations deviennent tendu avec ma banque sg, mon découvert est de 1200 EUR est je n'ai plus aucune marche de manoeuvre concernant mon budget, j'ouvre donc un compte bancaire à la banque postale.
Mon dernier recours au crédit en juin 2014 est un rachat de mon crédit pour solder prêt et découvert à la sg  par la BP à un meilleur taux 3,90% au lieu de  8,90%. Malheureusement j'ai mal évalué ce rachat car je n'ai pas prix en compte les dépenses de ma carte à débit différé de plus mon rachat n'a pas totalement recouvert la totalité de mon crédit. j''ai aussi mal évalué l'impact de ces différentes échéances, qui grève au contraire mon budget et fragilisent mon quotidien.
Vous constaterez que dans l'état actuel des choses je ne peux  plus honorer nos créanciers sans mettre en péril l'équilibre financier de mon budget. Seul l' intervention de votre commission me permettra de sortir de  cette situation et de rembourser mes dettes dans le respect de mes capacités financières.Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes les informations ou documents qui vous seraient utiles .En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations.


Qu'en pensez vous  ???

bisane

Il me semble qu'il serait possible de faire plus synthétique...




Je soussignée ,,,,, , demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L331-1 et suivants du code de la consommation. Cette demande est justifiée par le fait que je ne parviens plus à faire face à mes différentes échéances.

Entre 1997 et 2004, j'ai souscrit plusieurs crédits et j'ai pendant des années réussi à les rembourser sans souci.

Cependant entre 2001 et 2009, ayant des difficultés à trouver un emploi stable, j'ai eu plusieurs périodes de chômage déséquilibrant durablement mon  budget et pour boucler les fins de mois j'ai commencé à utiliser des réserves d'argent.
En 2011, j'ai souscrit un rachat de crédit pour me permettre de résoudre mes difficultés financières.

J'ai trouvé mon premier cdi en août 2011 mais en mai 2012 suite à une pression importante de mon patron , je me retrouve en arrêt maladie pendant 15 jours pour dépression sans indemnisation complémentaire car j'avais moins d'un an d'ancienneté. Suite à cette épisode nous convenons d'une rupture conventionnelle, et je me retrouve à nouveau au chômage en octobre 2012, ce qui m'a conduit à puiser dans ma réserve alterna  qui est toujours ma disposition.

Je retrouve un nouveau cdi mi-janvier 2013, mais mon entreprise ferme 4 semaines en août et 1 semaine en décembre. Je suis donc obligée de prendre 3 semaines de congés sans solde. De plus, ma voiture étant âgée et tombant en panne régulièrement, je fais un nouveau rachat de crédit en mars 2013 avec 3000 euros en plus pour acheter une nouvelle voiture. Malheureusement je n'ai pas trouvé de voiture correct pour ce prix et la différence est complété par un crédit  auto Di*c.

Fin 2013, mon découvert de 1200 EUR me privant de toute marge de manoeuvre, j'ouvre un compte à la banque jaune, espérant retrouver une relative maîtrise de mon budget.

Enfin, je procède en juin 2014 au rachat de mon crédit à la sg pour solder prêt et découvert (taux 3,90% au lieu de  8,90%). Malheureusement j'ai mal évalué le coût réel de ce rachat car je n'ai pas prix en compte les dépenses de ma carte à débit différé et qu'il pas intégralement soldé mon prêt à la sg.

Bref résumé de la situation familiale, professionnelle et financière.

Au vu de cette situation, seule l'intervention de votre commission me permettra de rembourser mes dettes dans le respect de mes capacités financières. Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes les informations ou documents qui vous seraient utiles . En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

catsen

je pense qu'il faudrait mettre un autre terme à rachat  et est ce nécessaire d'être si précis?

est ce que sur les contrats c'est indiqué "rachat"
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

estelle50

pour le dernier  fait à la jaune  de crédit marqué regroupement de crédit pour l'autre c'est un crédit compact donc idem

estelle50




Je soussignée ,,,,, , demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L331-1 et suivants du code de la consommation. Cette demande est justifiée par le fait que je ne parviens plus à faire face à mes différentes échéances.

Entre 1997 et 2004, j'ai souscrit plusieurs crédits et j'ai pendant des années réussi à les rembourser sans souci.

Cependant entre 2001 et 2009, ayant des difficultés à trouver un emploi stable, j'ai eu plusieurs périodes de chômage déséquilibrant durablement mon  budget et pour boucler les fins de mois j'ai commencé à utiliser des réserves d'argent.
En 2011, j'ai souscrit un rachat de crédit pour me permettre de résoudre mes difficultés financières.

J'ai trouvé mon premier cdi en août 2011 mais en mai 2012 suite à une pression importante de mon patron , je me retrouve en arrêt maladie pendant 15 jours pour dépression sans indemnisation complémentaire car j'avais moins d'un an d'ancienneté. Suite à cette épisode nous convenons d'une rupture conventionnelle, et je me retrouve à nouveau au chômage en octobre 2012, ce qui m'a conduit à puiser dans ma réserve alterna  qui est toujours ma disposition.

Je retrouve un nouveau cdi mi-janvier 2013, mais mon entreprise ferme 4 semaines en août et 1 semaine en décembre. Je suis donc obligée de prendre 3 semaines de congés sans solde. De plus, ma voiture étant âgée et tombant en panne régulièrement, je fais un nouveau rachat de crédit en mars 2013 avec 3000 euros en plus pour acheter une nouvelle voiture. Malheureusement je n'ai pas trouvé de voiture correct pour ce prix et la différence est complété par un crédit  auto Di*c.

Fin 2013, mon découvert de 1200 EUR me privant de toute marge de manoeuvre, j'ouvre un compte à la banque jaune, espérant retrouver une relative maîtrise de mon budget.

Enfin, je procède en juin 2014 au rachat de mon crédit à la sg pour solder prêt et découvert (taux 3,90% au lieu de  8,90%). Malheureusement j'ai mal évalué le coût réel de ce rachat car je n'ai pas prix en compte les dépenses de ma carte à débit différé et qu'il pas intégralement soldé mon prêt à la sg.

Actuellement, Je suis célibataire, j'ai une fille de 14 ans scolarisé en classe de 3 ème à charge, son pére ne l'as pas reconnu et ne verse aucune pension alimentaire. Je suis en cdi et mon salaire est de 1428 EUR.Mon endettement s'éléve à 25905 EUR dont 390 euros d'impayés de remboursement de crédit.Je suis fiché FICP depuis le 09/12/2014




Au vu de cette situation, seule l'intervention de votre commission me permettra de rembourser mes dettes dans le respect de mes capacités financières. Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes les informations ou documents qui vous seraient utiles . En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations.




zorah0412

16 décembre 2014 à 22:30:58 #5 Dernière édition: 16 décembre 2014 à 22:44:45 par zorah0412 »
bref passage pour la rédaction  ;)
et plein de questions.......
Je ne dis pas qu'on développera tout mais c'est pour ma compréhension perso ;)
je ne comprends pas à quoi ont servi les crédits....... :P
ça reste assez nébuleux. On ne voit pas le cheminement


Je soussignée ,,,,, , demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L331-1 et suivants du code de la consommation. Cette demande est justifiée par le fait que je ne parviens plus à faire face à mes différentes échéances.

Entre 1997 et 2004, j'ai souscrit plusieurs crédits dont je pensais pouvoir assumer les échéances.  pour quelles dépenses?

Cependant entre 2001 et 2009, ayant des difficultés à trouver un emploi stable, j'ai connu plusieurs périodes de chômage déséquilibrant durablement mon  budget et, pour assumer des fins de mois difficile, ai eu recours à des réserves d'argent.
En 2011, j'ai souscrit un rachat de crédit, espérant ainsi résoudre mes difficultés financières. regrouper les crédits?

J'ai trouvé mon premier cdi en août 2011 mais en mai 2012, suite à une pression importante de ma direction, j'ai été placée en arrêt maladie sans indemnisation complémentaire. Nous nous sommes accordés sur une rupture conventionnelle. A nouveau au chômage en octobre 2012, j'ai été contrainte de puiser dans ma réserve alterna. Vous avez touché combien?

Embauchée en CDI mi-janvier 2013, mon entreprise ferme 4 semaines en août et 1 semaine en décembre. Je me vois donc contrainte de prendre 3 semaines de congés sans solde. En parallèle, ma voiture de XX années tombant en panne régulièrement, je souscris un nouveau rachat de crédit en mars 2013 me permettant de disposer de 3000 euros en plus pour acheter une nouvelle voiture. Malheureusement je n'ai pas trouvé de voiture correct pour ce prix et la différence est complétée par un crédit  auto Di*c. Pour un montant global de combien?

Fin 2013, mon découvert de 1200 EUR me privant de toute marge de manoeuvre, j'ouvre un compte à la banque jaune, espérant retrouver une relative maîtrise de mon budget.  Ce point risque de ne pas être limpide pour le conseiller BDF, mais bon... ;)

Enfin, en juin 2014, un nouveau rachat de mon crédit à la sg me semble pouvoir solder mon prêt et découvert (taux 3,90% au lieu de  8,90%). Malheureusement j'ai mal évalué le coût réel de ce rachat car je n'ai pas pris en compte les dépenses de ma carte à débit différé ni le fait que ce rachat ne peux solder  intégralement soldé mon prêt à la sg. Là, il va falloir blinder car 3ème rachat

Actuellement, je suis célibataire. Ma fille de 14 ans est ma charge seule et est scolarisée en classe de 3 ème. Mon salaire est de 1428 EUR. Mon endettement s'éléve à 25905 EUR dont 390 euros d'impayés de remboursement de crédit.

Au vu de cette situation, seule l'intervention de votre commission me permettra de rembourser mes dettes dans le respect de mes capacités financières. Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes les informations ou documents qui vous seraient utiles . En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations.
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

bisane

16 décembre 2014 à 23:20:00 #6 Dernière édition: 16 décembre 2014 à 23:22:14 par bisane »
Zor, tu es trop dans la démarche "argumentations" !
Une lettre de saisine doit faire un bref historique pour décrire une situation à un instant T !


Citation de: bisane le 16 décembre 2014 à 09:05:07
Il me semble qu'il serait possible de faire plus synthétique...

Je m'y essaie, donc...



Je soussignée ,,,,, , demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L331-1 et suivants du code de la consommation. Cette demande est justifiée par le fait que je ne parviens plus à faire face à mes différentes échéances.

Mon endettement a commencé e 1997 et s'est aggravé au fil des années, du fait d'une situation professionnelle instable alors que j'élevais seule ma fille née en 2000. Je parvenais cependant à régler mes mensualités sans trop de difficultés, ce que j'ai essayé de continuer de faire en procédant à un rachat de crédits en 2011, afin de diminuer la charge de mes remboursements tout en diminuant les intérêts.

Cependant, mon premier CDI signé en août 2011 devait aboutir, suite à un épisode dépressif et à une pression que je me sentais incapable de supporter, à une rupture conventionnelle non indemnisée en octobre 2012, fragilisant à nouveau ma situation financière.
Un nouveau CDI signé en janvier 2013 n'a pas réussi à assainir cette dernière, puisque contrainte de de prendre 3 semaines de congés sans solde pendant les semaines de fermeture de l'entreprise (5 au total).
Mon vieux véhicule devenant par ailleurs trop coûteux à entretenir, alors qu'il m'est indispensable [l'est-il ? pourquoi ?], je me décide à procéder à un nouveau rachat de crédits, et souscris un prêt auprès de la DI*C pour compléter le financement du véhicule.

L'équilibre financier n'étant toujours pas au rendez-vous, et mon découvert de 1200 EURrendant les relations de plus en plus tendue avec la SG, j'ouvre un compte à la banque jaune, espérant retrouver une relative maîtrise de mon budget.
Cependant, la charge de mes échéances demeurant trop importante, je procède en juin 2014 au rachat de mon crédit à la sg pour solder prêt et découvert (taux 3,90% au lieu de  8,90%). Malheureusement j'ai mal évalué le coût réel de ce rachat car je n'ai pas prix en compte les dépenses de ma carte à débit différé et qu'il pas intégralement soldé mon prêt à la sg.

Actuellement, Je suis célibataire, j'ai une fille de 14 ans scolarisée en classe de 3 ème que j'élève seule, son père ne l'ayant pas reconnue et ne versant aucune pension alimentaire. Je suis en cdi et mon salaire est de 1428 EUR.
Mon endettement s'élève à 25905 EUR, pour des mensualités de xxx EUR.

Au vu de cette situation, seule l'intervention de votre commission me permettra de rembourser mes dettes dans le respect de mes capacités financières. Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes les informations ou documents qui vous seraient utiles . En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

estelle50

Citation de: bisane le 16 décembre 2014 à 23:20:00
Zor, tu es trop dans la démarche "argumentations" !
Une lettre de saisine doit faire un bref historique pour décrire une situation à un instant T !


Citation de: bisane le 16 décembre 2014 à 09:05:07
Il me semble qu'il serait possible de faire plus synthétique...

Je m'y essaie, donc...



Je soussignée ,,,,, , demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L331-1 et suivants du code de la consommation. Cette demande est justifiée par le fait que je ne parviens plus à faire face à mes différentes échéances.

Mon endettement a commencé e 1997 et s'est aggravé au fil des années, du fait d'une situation professionnelle instable alors que j'élevais seule ma fille née en 2000. Je parvenais cependant à régler mes mensualités sans trop de difficultés, ce que j'ai essayé de continuer de faire en procédant à un rachat de crédits en 2011, afin de diminuer la charge de mes remboursements tout en diminuant les intérêts.

Cependant, mon premier CDI signé en août 2011 devait aboutir, suite à un épisode dépressif et à une pression que je me sentais incapable de supporter, à une rupture conventionnelle non indemnisée en octobre 2012, fragilisant à nouveau ma situation financière.
Un nouveau CDI signé en janvier 2013 n'a pas réussi à assainir cette dernière, puisque contrainte de de prendre 3 semaines de congés sans solde pendant les semaines de fermeture de l'entreprise (5 au total).
Mon vieux véhicule devenant par ailleurs trop coûteux à entretenir, alors qu'il m'est indispensable [l'est-il ? pourquoi ?], je me décide à procéder à un nouveau rachat de crédits, et souscris un prêt auprès de la DI*C pour compléter le financement du véhicule.




oui ma voiture est indispensable: mon travail se trouve à 12 km de chez moi et je l'utilise parfois pour aller chez des clients.







L'équilibre financier n'étant toujours pas au rendez-vous, et mon découvert de 1200 EURrendant les relations de plus en plus tendue avec la SG, j'ouvre un compte à la banque jaune, espérant retrouver une relative maîtrise de mon budget.
Cependant, la charge de mes échéances demeurant trop importante, je procède en juin 2014 au rachat de mon crédit à la sg pour solder prêt et découvert (taux 3,90% au lieu de  8,90%). Malheureusement j'ai mal évalué le coût réel de ce rachat car je n'ai pas prix en compte les dépenses de ma carte à débit différé et qu'il pas intégralement soldé mon prêt à la sg.

Actuellement, Je suis célibataire, j'ai une fille de 14 ans scolarisée en classe de 3 ème que j'élève seule, son père ne l'ayant pas reconnue et ne versant aucune pension alimentaire. Je suis en cdi et mon salaire est de 1428 EUR.
Mon endettement s'élève à 25905 EUR, pour des mensualités de xxx EUR.

Au vu de cette situation, seule l'intervention de votre commission me permettra de rembourser mes dettes dans le respect de mes capacités financières. Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes les informations ou documents qui vous seraient utiles . En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations.

estelle50

Citation de: zorah0412 le 16 décembre 2014 à 22:30:58
bref passage pour la rédaction  ;)
et plein de questions.......
Je ne dis pas qu'on développera tout mais c'est pour ma compréhension perso ;)
je ne comprends pas à quoi ont servi les crédits....... :P
ça reste assez nébuleux. On ne voit pas le cheminement


Je soussignée ,,,,, , demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L331-1 et suivants du code de la consommation. Cette demande est justifiée par le fait que je ne parviens plus à faire face à mes différentes échéances.

Entre 1997 et 2004, j'ai souscrit plusieurs crédits dont je pensais pouvoir assumer les échéances.  pour quelles dépenses?

1997 prêt étudiant souscrit sur l'incitation de mes parents, celui je l'ai remboursé intégralement avant la souscription de mon prêt pour l'achat d'une voiture en juin 2013.

Cependant entre 2001 et 2009, ayant des difficultés à trouver un emploi stable, j'ai connu plusieurs périodes de chômage déséquilibrant durablement mon  budget et, pour assumer des fins de mois difficile, ai eu recours à des réserves d'argent.
En 2011, j'ai souscrit un rachat de crédit, espérant ainsi résoudre mes difficultés financières. regrouper les crédits?

prêt voiture de 2003 + 2 credits renouvelable cofidis+ 1 crédit renouvelable alterna, le tout pour 10 000 EUR

J'ai trouvé mon premier cdi en août 2011 mais en mai 2012, suite à une pression importante de ma direction, j'ai été placée en arrêt maladie sans indemnisation complémentaire. Nous nous sommes accordés sur une rupture conventionnelle. A nouveau au chômage en octobre 2012, j'ai été contrainte de puiser dans ma réserve alterna. Vous avez touché combien?

Embauchée en CDI mi-janvier 2013, mon entreprise ferme 4 semaines en août et 1 semaine en décembre. Je me vois donc contrainte de prendre 3 semaines de congés sans solde. En parallèle, ma voiture de XX années tombant en panne régulièrement, je souscris un nouveau rachat de crédit en mars 2013 me permettant de disposer de 3000 euros en plus pour acheter une nouvelle voiture. Malheureusement je n'ai pas trouvé de voiture correct pour ce prix et la différence est complétée par un crédit  auto Di*c. Pour un montant global de combien?

montant total de 19 759 EUR

Fin 2013, mon découvert de 1200 EUR me privant de toute marge de manoeuvre, j'ouvre un compte à la banque jaune, espérant retrouver une relative maîtrise de mon budget.  Ce point risque de ne pas être limpide pour le conseiller BDF, mais bon... ;)

Enfin, en juin 2014, un nouveau rachat de mon crédit à la sg me semble pouvoir solder mon prêt et découvert (taux 3,90% au lieu de  8,90%). Malheureusement j'ai mal évalué le coût réel de ce rachat car je n'ai pas pris en compte les dépenses de ma carte à débit différé ni le fait que ce rachat ne peux solder  intégralement soldé mon prêt à la sg. Là, il va falloir blinder car 3ème rachat

Actuellement, je suis célibataire. Ma fille de 14 ans est ma charge seule et est scolarisée en classe de 3 ème. Mon salaire est de 1428 EUR. Mon endettement s'éléve à 25905 EUR dont 390 euros d'impayés de remboursement de crédit.

Au vu de cette situation, seule l'intervention de votre commission me permettra de rembourser mes dettes dans le respect de mes capacités financières. Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes les informations ou documents qui vous seraient utiles . En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations.

Smilysoul

 je ne pense pas que le rachat 2011 soit utile à signaler  >:D
nouvel essai ...


Je soussignée ,,,,, , demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L331-1 et suivants du code de la consommation. Cette demande est justifiée par le fait que je ne parviens plus à faire face à mes différentes échéances.

Mon endettement a commencé en  1997 et s'est aggravé au fil des années, du fait d'une situation professionnelle instable alors que j'élevais seule ma fille née en 2000. Je parvenais cependant à régler mes mensualités sans trop de difficultés.  ce que j'ai essayé de continuer de faire en procédant à un rachat de crédits en 2011, afin de diminuer la charge de mes remboursements tout en diminuant les intérêts.

Mon premier CDI signé en août 2011 devait aboutir, malheureusement, suite à un épisode dépressif et à une pression que je me sentais incapable de supporter, cela a abouti à une rupture conventionnelle non indemnisée en octobre 2012, fragilisant à nouveau ma situation financière.
Un nouveau CDI signé en janvier 2013 n'a pas réussi à assainir cette dernière, puisque contrainte de de prendre 3 semaines de congés sans solde pendant les semaines de fermeture de l'entreprise (5 au total).
Mon vieux véhicule devenant par ailleurs trop coûteux à entretenir, alors qu'il m'est indispensable pour me rendre au travail et allez chez des clients. Je me décide à procéder à un rachat de crédits, et souscris un prêt auprès de la DI*C pour compléter le financement du véhicule.

L'équilibre financier n'étant toujours pas au rendez-vous, et mon découvert de 1200 EUR rendant les relations de plus en plus tendue avec la SG, j'ouvre un compte à la banque jaune, espérant retrouver une relative maîtrise de mon budget.
Cependant, la charge de mes échéances demeurant trop importante, je procède en juin 2014 au rachat de mon crédit à la SG pour solder prêt et découvert (taux 3,90% au lieu de  8,90%).
Je reconnais avoir mal évalué le coût réel de ce rachat car je n'ai pas pris en compte les dépenses de ma carte à débit différé et qu'il pas intégralement soldé mon prêt de la  SG.

Actuellement, Je suis célibataire, j'ai une fille de 14 ans scolarisée en classe de 3 ème que j'élève seule, son père ne l'ayant pas reconnue et ne versant aucune pension alimentaire. Je suis en cdi et mon salaire est de 1428 EUR.
Mon endettement s'élève à 25905 EUR, pour des mensualités de xxx EUR.

Au vu de cette situation, seule l'intervention de votre commission me permettra de rembourser mes dettes dans le respect de mes capacités financières. Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes les informations ou documents qui vous seraient utiles.
En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

estelle50


Je soussignée ,,,,, , demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L331-1 et suivants du code de la consommation. Cette demande est justifiée par le fait que je ne parviens plus à faire face à mes différentes échéances.

Mon endettement a commencé en  1997 et s'est aggravé au fil des années, du fait d'une situation professionnelle instable alors que j'élevais seule ma fille née en 2000. Je parvenais cependant à régler mes mensualités sans trop de difficultés.

J'ai signé en août 2011 mon premier CDI. malheureusement, suite à un épisode dépressif et à une pression que je me sentais incapable de supporter, cela a abouti à une rupture conventionnelle en octobre 2012, fragilisant à nouveau ma situation financière.

Un nouveau CDI signé en janvier 2013 n'a pas réussi à assainir cette dernière, puisque contrainte de de prendre 3 semaines de congés sans solde pendant les semaines de fermeture de l'entreprise (5 au total).
Mon vieux véhicule devenant par ailleurs trop coûteux à entretenir, alors qu'il m'est indispensable pour me rendre au travail et allez chez des clients. Je me décide à procéder à un rachat de crédits, et souscris un prêt auprès de la DI*C pour compléter le financement du véhicule.

L'équilibre financier n'étant toujours pas au rendez-vous, et mon découvert de 1200 EUR rendant les relations de plus en plus tendue avec la SG, j'ouvre un compte à la banque jaune, espérant retrouver une relative maîtrise de mon budget.
Cependant, la charge de mes échéances demeurant trop importante, je procède en juin 2014 au rachat de mon crédit à la SG pour solder prêt et découvert (taux 3,90% au lieu de  8,90%).
Je reconnais avoir mal évalué le coût réel de ce rachat car je n'ai pas pris en compte les dépenses de ma carte à débit différé et qu'il pas intégralement soldé mon prêt de la  SG.

Actuellement, Je suis célibataire, j'ai une fille de 14 ans scolarisée en classe de 3 ème que j'élève seule, son père ne l'ayant pas reconnue et ne versant aucune pension alimentaire. Je suis en cdi et mon salaire est de 1428 EUR.
Mon endettement s'élève à 25905 EUR, pour des mensualités de xxx EUR.

Au vu de cette situation, seule l'intervention de votre commission me permettra de rembourser mes dettes dans le respect de mes capacités financières. Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes les informations ou documents qui vous seraient utiles.
En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations

zorah0412

Citation de: bisane le 16 décembre 2014 à 23:20:00
Zor, tu es trop dans la démarche "argumentations" !
Une lettre de saisine doit faire un bref historique pour décrire une situation à un instant T !



En effet..... ;)


méchante déformation "professionnelle" avec la BDF :D :D :D :D :D :D
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

zorah0412

17 décembre 2014 à 22:34:36 #12 Dernière édition: 17 décembre 2014 à 22:36:17 par zorah0412 »
je reprends et retente un petit toilettage à partir de la dernière version ;)


Je soussignée, demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L331-1 et suivants du code de la consommation. Cette demande est justifiée par le fait que je ne parviens plus à faire face à mes différentes échéances.

Mon endettement a commencé en  1997 et s'est aggravé au fil des années, du fait d'une situation professionnelle instable alors que j'élevais seule ma fille née en 2000. Je parvenais cependant à régler mes mensualités sans trop de difficultés.

J'ai signé en août 2011 mon premier CDI. mMalheureusement, suite à un épisode dépressif et à une pression professionnelle que je me sentais incapable de supporter, cela a abouti j'ai accepté une rupture conventionnelle en octobre 2012, fragilisant à nouveau ma situation financière.

Un nouveau CDI signé en janvier 2013 n'a pas réussi suffit à assainir cette dernière cette situation déjà obérée, puisque contrainte de de prendre 3 semaines de congés sans solde pendant les semaines de fermeture de l'entreprise (5 au total).
Mon vieux véhicule devenant est devenu par ailleurs trop coûteux à entretenir, alors qu'il m'est indispensable pour me rendre au travail et allez chez des clients. Je Aussi, j'ai décidé à de procéder à un rachat de crédits, et souscrist un prêt auprès de la DI*C pour compléter le financement du véhicule.

L' Mon équilibre financier n'étant toujours pas au rendez-vous aussi précaire, et mon découvert de 1200 EUR rendant les relations de plus en plus tendue avec la SG, j'ouvre un compte à la banque jaune, espérant retrouver une relative maîtrise de mon budget.
Cependant, la charge de mes échéances demeurant trop importante, je procède en juin 2014 au rachat de mon crédit à la SG pour solder prêt et découvert (taux 3,90% au lieu de  8,90%).
Je reconnais avoir mal évalué le coût réel de ce rachat car je n'ai pas pris en compte les dépenses de ma carte à débit différé et qu'il pas intégralement soldé mon prêt de la  SG.

Actuellement, Je suis célibataire, j'ai une fille de 14 ans scolarisée en classe de 3 ème que j'élève seule, son père ne l'ayant pas reconnue et ne versant aucune pension alimentaire. Je suis en cdi et mon salaire est de 1428 EUR.
Mon endettement s'élève à 25905 EUR, pour des mensualités de xxx EUR.

Au vu de cette situation, seule l'intervention de votre commission me permettra de rembourser mes dettes dans le respect de mes capacités financières. Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes les informations ou documents qui vous seraient utiles.
En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

estelle50

18 décembre 2014 à 00:30:12 #13 Dernière édition: 18 décembre 2014 à 10:08:39 par estelle50 »
Allez un petit dernier et je pense que ça devrait être bon.


Je soussignée, demande à bénéficier de la procédure de traitement des situations de surendettement prévue aux articles L331-1 et suivants du code de la consommation. Cette demande est justifiée par le fait que je ne parviens plus à faire face à mes différentes échéances.

Mon endettement a commencé en  1997 et s'est aggravé au fil des années, du fait d'une situation professionnelle instable alors que j'élevais seule ma fille née en 2000. Je parvenais cependant à régler mes mensualités sans trop de difficultés.

J'ai signé en août 2011 mon premier CDI. Malheureusement, suite à un épisode dépressif due à une pression professionnelle que je me sentais incapable de supporter, cela a abouti à ce que  j'accepte une rupture conventionnelle en octobre 2012, fragilisant à nouveau ma situation financière.

Un nouveau CDI signé en janvier 2013 n'a pas suffit à assainir cette situation déjà obérée, puisque contrainte de prendre 3 semaines de congés sans solde pendant les semaines de fermeture de l'entreprise (5 au total).
Mon vieux véhicule devenant  par ailleurs trop coûteux à l'entretien, alors qu'il m'est indispensable pour me rendre au travail et allez chez des clients. Aussi, j'ai décidé de procéder à un rachat de crédits, et souscrit un prêt auprès de la DI*C pour compléter le financement du véhicule.

Mon équilibre financier étant toujours aussi précaire, et mon découvert de 1200 EUR rendant les relations de plus en plus tendues avec la SG, j'ouvre un compte à la banque jaune, espérant retrouver une relative maîtrise de mon budget.
Cependant, la charge de mes échéances demeurant trop importante, je procède en juin 2014 au rachat de mon crédit à la SG pour solder prêt et découvert (taux 3,90% au lieu de  8,90%).
Je reconnais avoir mal évalué le coût réel de ce rachat car je n'ai pas pris en compte les dépenses de ma carte à débit différé et qu'il n'a pas intégralement soldé mon prêt de la  SG.

Actuellement, Je suis célibataire, j'ai une fille de 14 ans scolarisée en classe de 3 ème que j'élève seule, son père ne l'ayant pas reconnue et ne versant aucune pension alimentaire. Je suis en cdi et mon salaire est de 1428 EUR.
Mon endettement s'élève à 25905 EUR, pour des mensualités de xxx EUR.

Au vu de cette situation, seule l'intervention de votre commission me permettra de rembourser mes dettes dans le respect de mes capacités financières. Je me tiens à votre disposition pour vous fournir toutes les informations ou documents qui vous seraient utiles.
En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations

zorah0412

rendant les relations de plus en plus tendues avec la SG
;)

je n'y vois plus claire ce soir  :P
mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et d'avoir raison!

En haut