Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
08 avril 2020 à 23:00:02
Nouvelles:

Ce site est destiné à archiver les fils inactifs du Forum Entraide Surendettement.
Retourner au forum d'aide aux surendettés actif

Je passe par la case présentation c'est un minimum

Démarré par UERDO0, 02 juillet 2010 à 12:55:15

« précédent - suivant »
En bas

UERDO0

02 juillet 2010 à 12:55:15 Dernière édition: 04 juillet 2010 à 09:40:18 par bisane »
Bonjour,
Je viens de m'inscrire sur ce site.
Je vous explique un peu ce qui m'a amenée jusqu'ici.
En septembre 2008, j'ai fait une demande à la banque de france. Mon dossier a été jugé recevable et j'ai "bénéficié" d'un plan de redressement de deux ans.
Mon dossier va être de nouveau examiné en septembre 2010.
Ce qui m'amène dans ce site ?
Mon surendettement est en partie dû à une grave dépression nerveuse avec troubles anxieux ; j'ai été hospitalisée en 2003 pendant 6 semaines pour tentative d'autolyse et je n'ai repris mon travail qu'en juillet 2008 avec bien des difficultés.
Je me suis laissée envahir par les crédits à la consommation. Mon "truc" à moi c'était de dépenser dès que j'étais angoissée... j'ai accumulé une dizaine de crédits toujours plus importants que les boites de crédits me renvoyaient régulièrement des offres de crédit supplémentaire ; que j'acceptais bien évidemment !
Je souhaite obtenir de la banque de france qu'elle efface partiellement ma dette dans la mesure où les organismes de crédits sont tout aussi responsables de cette situation.
Mon médecin m'avait fait à l'époque en 2008 un certificat médical attestant que je n'étais pas en état de prendre une quelconque décision et encore moins de contracter un crédit.
Je voudrais savoir si vous pensez que ce pourrait être défendable devant un tribunal ?
Je terminerai mon mot en vous remerciant de vous mettre ainsi au service des gens les plus démunis qui ne savent plus comment faire.
Bonne journée à vous
dominique

celtic

UERDO0 bonjour

Je vous souhaite la bien venue

J'enlève votre  nom de famille ainsi que votre adresse mail que vous avez doné dans votre message , c'est pour votre sécurité le forum peut être lu par des personnes non membre , donc évitez de donner des informations identifiables.

celtic
N'ayez d'intolérance que vis-à-vis de l'intolérance. "

Hippolyte TAINE

bisane

Hello, uerdoo !

Je ne comprends pas très bien votre question, et en tout cas votre objectif...
Vous souhaiteriez assigner les sociétés de crédits devant la justice pour un effacement partiel ? Voire pour préjudice moral ?
Il me semble que ce serait risqué.
Mais vous ne nous en dîtes pas suffisamment pour que la réponse soit argumentée.

Concernant le plan de désendettement :
- pourquoi a-t-il été fait sur 2 ans ?
- en partant de l'hypothèse qu'un nouveau vous serait proposé sur une durée de 8 ans, auriez-vous remboursé tous vos créanciers ?
Si la réponse est non, vous bénéficieriez, de fait, d'un effacement de dettes au bout de ces 8 ans...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

catsen

Je pense que ça va être difficile.

J'ai eu deux accidents de voiture coup sur coup (en l'espace de 15 mn, "pétage de plomb lié à une difficulté familiale") , j'avais oublié de déclarer le 1er accident et l'expert s'en est aperçu.
J'ai eu toutes les peines du monde à faire valoir que j'étais de bonne foi avec certificat médical à l'appui

A mon avis les sociétés de crédit argumenteront que vous auriez dû bénéficier d'une protection telle que curatelle ou tutelle si votre état ne vous permettait pas de gérer vos émotions

ce n'est pas une critique ça arrive à tout le monde de ne pas être dans son état normal, je pense que de toute manière dès qu'on s'embourbe dans les crédits c'est qu'on est dans un état qui ne nous permet plus de faire face à la réalité

Et surtout si vous avez pris des crédits avec assurance, en principe ils demandent votre état de santé et vous avez dû répondre à ce moment   et la il faut prendre toutes les précautions pour qu'ils ne vous accusent pas de fausses déclarations
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

En haut