Accompagnement budgétaire & financier, soutien moral, marche à suivre, lettres type (modèles de lettres), aide aux surendettés, surendettement des particuliers, que faire ?
Conseils surendettement, dossier de surendettement, mesures recommandées et/ou imposées, PRP (Procédure de Rétablissement Personnel), commission de surendettement
Excès de crédits, crédit revolving, crédit à la consommation, litiges crédit renouvelable, informations juridiques, mode d'emploi surendettement
30 mars 2020 à 19:25:19
Nouvelles:

Ce site est destiné à archiver les fils inactifs du Forum Entraide Surendettement.
Retourner au forum d'aide aux surendettés actif

Obligation des créanciers

Démarré par mag64, 01 août 2010 à 20:42:55

« précédent - suivant »
En bas

mag64

Bonjour,

suite à un divorce très difficile, je suis en surendettement depuis 3 ans. J'ai toujours remboursé sans pb, mais il y a un mois une société de crédit me réclame 5000 euros (crédit non réglé par mon ex-mari), pour lequel je n'ai pas fait mention dans mon dossier. Je précise que j'ai monté ce difficile dossier seule et sue j'ai tjs respecté mes obligations. J'étais co-emprunteur du crédit de mon ex.
Les créanciers ont-ils le droit de me réclamer cette somme sachant que mon ex, en surendettement aussi, rembourse sans aucune difficultés chaque mensualités ?
Le fait de ne pas avoir mentionné ce crédit dans mon dossier, peut il mettre en cause tout mon plan ?
Merci pour votre réponse

julia26

Bonjour Mag64 et bienvenue !!

Les modérateurs seront en mesure de vous répondre dés qu'ils prendront connaissance de votre question   :)

Là où la volonté est grande, les difficultés diminuent.

celtic

mag64 bonjour,

CiterLes créanciers ont-ils le droit de me réclamer cette somme sachant que mon ex, en surendettement aussi, rembourse sans aucune difficultés chaque mensualités ?

vous dites aussi

Citermais il y a un mois une société de crédit me réclame 5000 euros (crédit non réglé par mon ex-mari)


???  je comprend pas là !

concernant cette créance  figure -t-elle sur le plan de votre ex conjoint

y a t-il  un effacement  prévu à la fin du plan pour ce créancier?
N'ayez d'intolérance que vis-à-vis de l'intolérance. "

Hippolyte TAINE

mag64

merci pour votre attention.

Oui effectivement, la dette sera apurée à la fin de son plan dans 4 ans.

Il me semble qu'il s'agit d'une mesure d'intimidation de la part de cette société. Mais a-t-elle le droit de poursuivre le co-emprunteur lorsque le débiteur principal, surendetté certes, règle les échéances prévues dans le plan sans difficulté ?

bisane

Non, ce n'est pas seulement de l'intimidation....
Ils peuvent en effet faire ça, même si cela paraît abscon.
... et c'est clair que c'est dommage que vous n'ayez pas signalé ce crédit !

Ecrivez-leur en disant en effet que cette dette figure dans le plan de votre ex.
En tout état de cause, vous ne risquez rien tant qu'ils ne vont pazs en justice... ce qu'ils seraient imbéciles de faire !

Mag, il est jusqu'à quand, votre plan à vous ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

ISI

Et je rajoute une question.
Votre ex soldera t'il intégralement sa dette en tenant bien son plan?
Nounou d'enfer!

bisane

@ Isi : elle a dit que oui, Mag...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

ISI

Et  bien alors, y a rien qui devrait aller mal...
Nounou d'enfer!

mag64

Merci pour vos réponses.

Le seul petit ennui qui me chagrine, c'est qu'une des obligations du créancier en matière de surendettement est de ne pas poursuivre les cautions et co-emprunteurs tant que les échéances sont remboursées.

Or Bisane me dit qu'ils peuvent le faire.

Là, les règles ne sont pas respectées pour une des parties.

Peut-on m'expliquer ?

Jose33120

Bonsoir mag64,


je vais tacher de vous répondre.


En effet il est dommage que dans votre dossier de surendettement vous n'avez pas mis cette créance.Mais dans un premier temps si votre ex régle sans incident de paiement cette créance le créancier ne pourra pas se retourner contre vous.Du moment que cette dette sera épuré, vous ne pouvez être inquité par le créancier en question. Mais si pour autant votre ex devait ne pas payer cette créance alors oui le créancier pourra ce retourner contre le co emprunteur.
le bonheur est au bout du chemin,
la route sera longue mais heureuse à la fin.

mag64

Mille mercis pour votre réponse très claire.

Il me semble que j'avais bien compris l'obligation du créancier. C'est la raison pour laquelle j'avais contacté la société de crédit en lui demandant si mon ex-mari remplissait bien ses obligations et si les échéances étaient réglées. La personne, gérant le dossier, m'a confirmé que les règlements étaient faits sans problème. A ce moment, je lui ai montré mon étonnement quant à la déchéance du terme du crédit, qui ne devait donc pas avoir lieu.
Madame C. a montré également son étonnement. Elle m'a dit qu'elle allait étudié ce dossier et qu'elle me tiendrait au courant. Cela remonte à une 15zaine de jours ; je n'en ai aucune nouvelle.

Normalement, je n'ai rien à craindre, à partir du moment où mon ex-mari n'interrompt pas ses règlements.

Que faire si la société continue malgré tout ses poursuites ? Quels arguments avancer devant un tribunal ? Puis-je rappeler les obligations de chaque partie ?

bisane

Hello, Mag !

Citerje n'ai rien à craindre, à partir du moment où mon ex-mari n'interrompt pas ses règlements.

C'est bien ça !

S'ils continuent leurs poursuites.... vous ne risquerez pas grand chose non plus ! Il suffira d'expliquer la situation.
Mais c'est peu probable qu'ils le fassent...
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

loganserval

bonsoir à tous,
Heu... est ce que le cas de mag64 ne serait pas similaire à celui de jean-yves ?
Ou est ce que je me trompe totalement..?
loganserval

bisane

Non, Logan, tu ne te trompettes pas...
Et c'est à lire ici : déchéance du terme ?
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

mag64

Bonjour,

Oui effectivement, j'ai lu le cas de Jean-Yves.
Je tenais à lui souhaiter beaucoup de courage pour la résolution de ses problèmes.

Quant aux miens, j'attends des nouvelles de la société de crédit et aviserai à ce moment-là. J'ai fini de tirer des "plans sur la comète" ; je verrai bien.

Après 10 années de violences conjugales, un divorce très compliqué, je peux aujourd'hui marcher la tête haute en regardant en face mes 2 enfants heureux.
Ils ne voient plus leur père, qui ne leur verse pas de pension alimentaire, malgré la décision de l'ordonnance de non-conciliation et celle du divorce le condamnant à en régler une tous les mois.

J'ai sombré dans les crédits par crainte des représailles de mon ex-mari qui avait toujours besoin de plus pour vivre.

Aujourd'hui, je suis libre comme l'air, libre de prendre mes décisions sur ma vie, libre d'envisager mon avenir comme je le souhaite.

J'ai expliqué tout ceci à la personne gérant mon dossier. Elle a écouté avec émotion. Espérons qu'elle m'ait entendue !!!!

On verra bien.

Mille mercis à vous tous pour vos réponses et votre attention

En haut