05 août 2020 à 08:08:35

Nouvelles:

Ce site est destiné à archiver les fils inactifs du Forum Entraide Surendettement.
Retourner au forum d'aide aux surendettés actif


Histoire de plan...

Démarré par loganserval, 20 juillet 2010 à 13:54:56

« précédent - suivant »
En bas

loganserval

Bonjour à tous.
Ah il est dit que la vie du surendetté n'est pas  un long fleuve tranquille...
Et alors même que vous êtes en possession de votre plan définitif et que vous pensez enfin pouvoir souffler, la mise en place de ce plan relève parfois du vrai parcours du combattant...
Petit résumé de notre expérience...
Il y a un an maintenant notre dossier passait en commission, était déclaré recevable et en l'absence d'opposition des créanciers, nous recevions notre plan définitif en novembre avec une date fixée à début Décembre pour le remboursement de la première mensualité.
Ceux qui sont passés par là savent que commence la chasse aux coordonnées bancaires, avec des créanciers qui, après avoir passé leur temps à nous harceler, se montrent étrangement bien silencieux.
Pour certains ce sera simple, le virement est accepté et les coordonnées bancaires arrivent dès le lendemain.
Pour d'autres, il faudra batailler pour qu'ils entendent que NON NOUS N'ACCEPTERONS PAS DE PRELEVEMENT !!
Une fois les coordonnées réunies, nous procédons à la mise en place du plan qui débute en partie en décembre et en totalité en janvier 2010.
Et nous voilà partis pour 7 ans de remboursements sereins, avec virements, chèques (dont chaque mois nous faisons la copie) et paiement par carte bancaire.
C'est là qu'on se dit qu'on va pouvoir passer à autre chose... et bien non !!

Janvier 2010 :
S... CO sera la première à se manifester, une flopée de lettres de relances menaçantes qui nous promet les pires ennuis si nous ne réglons pas les mensualités... qui le sont pourtant !
On classe les courriers en se disant que c'est encore un problème de communication entre les services...

Février 2010 :
S... CO persiste et signe et nous rajoute frais de retard sur les sommes prétendues impayées en intensifiant un peu plus leurs menaces... bouuuhhhh on risque même la procédure !!!
Bon on leur laisse le bénéfice du doute et on ne bouge en se disant que vraiment ça ne cause pas beaucoup ensemble dans leur service !!
En même temps, D..IS me relance en indiquant ne pas être destinataire des virements pourtant effectués chaque mois.
Je prends mon téléphone et j'apprends que... les virements sont introuvables sûrement parce que JAI fait une erreur dans les coordonnées bancaires... il faudra faxer le plan et reprendre contact plusieurs fois pour que les virements soient retrouvés  et que les choses rentrent dans l'ordre...

Mars 2010 :
Nouvelle vague de lettre de relance de S... CO.
Cette fois-ci, Monsieur NOUNOURS craque et appelle et là il découvre que les références indiquées les contrats ont changé...
Nous sommes passés en surendettement, les références ne sont donc plus les mêmes.
Nous prenons note des nouveaux numéros, une promesse que nous ne serons plus ennuyés et pensons en avoir enfin terminé ce créancier.

Avril 2010 :
Enfin, plus de lettre de S... CO, mais comme ce serait trop simple autrement, P..SS prend le relais...
Ils se sont sans doute passés le mot... mêmes lettres... mêmes menaces...
On souffle un grand coup et on attend de voir si les choses perdurent.


Mai 2010 :
Et bien non... P..SS ne lâche pas... et Monsieur NOUNOURS craque à nouveau et appelle...
Et là surprise, sur trois crédits chez eux, seul un est passé en surendettement et le veinard se récupère les deux autres mensualités en plus de celle qui lui revient...
La petite dame nous assure que tout va rentrer dans l'ordre à condition que nous puissions lui faxer le plan définitif...
Et la page se tourne pour P..SS


Juin 2010 :
S. CO et P..SS semblent avoir compris, mais comme on commençait à s'ennuyer Banque A...D se décide à envoyer une petite lettre de relance pour un crédit fait et réglé par Monsieur NOUNOURS alors même que la somme est virée chaque mois depuis décembre 2009 sans que nous n'ayons jamais eu le moindre incident...
Encore une fois nous penchons pour un raté de leur 100000ème service chargé du recouvrement et nous classons le petit courrier.

Juillet 2010 :
Ma conseillère bancaire m'appelle inquiète...
Un prélèvement de Banque A..D se présente sur notre compte joint, correspondant à l'échéance due pour le crédit de Monsieur NOUNOURS qu'il règle donc par virement depuis décembre 2009 et sur son compte perso.
Le souffle me manque... je n'ai jamais donné aucune autorisation sur ce compte joint qui ne fonctionne d'ailleurs quasiment pas...
Appel de Monsieur NOUNOURS (mon dieu j'ai une vraie perle moi comme mari !!) qui découvre que, oui nous sommes à jour de nos mensualités mais :

L'arrêt du prélèvement ne se fait que pour 12 mois qui vient donc à expiration ce mois-ci.

Donc les prélèvements reprennent (mais pas sur le même compte !!!)

Et gentiment (sic !!)  ils reconduisent l'arrêt des prélèvements pour 12 mois mais que dans un an, il faudra les rappeler pour prolonger à nouveau cet arrêt des prélèvements, à moins que bien sûr pour une tranquillité d'esprit nous acceptions les prélèvements.... (re sic !!)

Les bras m'en tombent...
Si ma banquière n'avait pas été vigilante, ce prélèvement nous aurait mis dans une panade pas possible...

Tout ça me fait penser au calendrier de l'avent... chaque mois nous ouvrons une petite case et hop un petit créancier sort du trou pour nous faire sortir un rappel, une menace ou encore un prélèvement forcé...

Franchement, il vaut mieux en rire et relativiser quand on sait que certains se battent encore pour le décrocher ce plan, mais sincèrement... c'est usant....

Courage à tous

Loganserval



celtic

Coucou logan

??? un vrai parcours le plan !

Bravo pour la conseillère qui fait sont travail

Moi je recommence à recevoir des propositions de rachat  ;D

vraiment des vampires les créanciers  grrr ccbat ccbat

Comme dirai Morphéus on garde la pêche !

bisous
N'ayez d'intolérance que vis-à-vis de l'intolérance. "

Hippolyte TAINE

cath

juste un petit mot

ils sont épuisant ces créanciers
tout est plus beau quand la vie est en rose

catsen

Même quand on se croit tranquille il faut tout surveiller......

Le stress n'est plus "comment on va pouvoir payer" mais "où ils vont aller mettre nos sous"!!!!!!
Je vous envoie un sourire pour faire vivre votre journée

ISI

Coucou la plus grande héroïne du forum...
Qu'il est bon d'avoir un nounours auprès de soi... et une bonne banquière aussi...
Nounou d'enfer!

loganserval


Smilysoul

Merçi pour votre témoignage ! mon plan débute le mois prochain... je vais donc être encore plus vigilant que prévu ! je comptais envoyer un chèque aux 4 sociétés (sur les 18) qui ne m'ont encore pas envoyé d'échéancier... mais je vais les contacter pour qu'ils me confirment l'adresse à laquelle envoyer le chèque ... les petits filous ils sont vraiment vicieux !
D'autant plus que j'ai accepté les prélèvements (après réception d'un échéancier) ! j'ai comme vous de bonne relation avec mon banquier (si si ça arrive) il m'a dit ne pas hésiter à le contacter en cas de prélèvement abusif ! tant mieux sinon je me transformerais en Nounours !
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

loganserval

bonjour smilysoul,
En même temps que l'adresse, n'oubliez pas de leur demander qu'ils vous indiquent les références PRECISES du dossier.
Pour les chèques, faites un petit courrier d'accompagnement, et pensez à photocopier le tout pour avoir une trace.
Fastidieux mais lorsqu'un des créanciers vous relance plusieurs mois après, il faut pouvoir ressortir la preuve de votre paiement.
Pensez aussi à vérifier chaque mois que les chèques sont bien encaissés.
En ce qui concerne les prélèvements, je n'en ai accepté qu'un seul (ma banque) et pour les autres c'est chèque, virement ou carte bleue.
Si vous avez de bonnes relations avec votre banquier, je vous invite à lui faire un tableau récapitulatif de ce qui doit être prélevé sur votre compte, avec montant et nom du créancier.
Il saura donc tout de suite s'il y a une erreur.
Et aussi pensez à vérifier qu'en son absence, un de ses collègues prend le relais...
Mais à part ça, ça roule  :D
loganserval

bisane

Et depuis quand une révocation pourrait-elle ne pas être définitive ????
Par ailleurs, si c'est sur un autre compte que celui pour lequel Mr Nounours a donné l'autorisation, ils n'ont pas du tout le droit de faire ça !!!!

Accrochez-vous, les Logans ! ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

coco17

Un coucou de l'Ile de Ré :)

J'ai les mêmes problèmes que toi Logan...Ca devient catastrophique, j'ai beau appeler , écrire rien n'y fait..Tous les mois , lettres d'huissiers avec menaces, mon plus gros problème est avec Or...ge, qui ne disposent plus de service contentieux mais passe uniquement par les très très célèbre société de recouvrement Lyonnaise I...m J...a, avec qui j'ai eu des contacts téléphoniques houleux , pour en finir cette même société a transmis mon "dossier" à un huissier de Poitiers que j'ai contacté et à qui j'ai envoyé copie de mon plan et preuve de mes paiements...et qui vient de me renvoyer une lettre de menaces , je n'en peux plus, je crois que je vais directement écrire au Proc , parce que là ça devient dément, je ne sais même plus à qui m'adresser...

Mon plan est en place depuis fin décembre 2009 et jusque là Gemalpoli, encaissait mes chèques sans sourciller, mais...pas ce mois ci semble t-il , ils m'ont envoyé une proposition de mensualités adaptées à mon cas ( on croit rêver) : environ 500 euros/mois....

Qui dit mieux ?

Coco ( qui never give up mais qui est saoulée ! )
J'ai toujours pensé que, tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté.(Woody Allen)

Smilysoul

Merçi loganserval pour vos conseils et petites précisions  ;)  il est toujours bon d'avoir des témoignages !
ma banque me refuse les virements  ??? alors j'ai calculé les chèques (22 chèques par mois X 0,58 cts du timbre = 153 euros de timbres par an) j'ai donc fait le choix de prélèvements après reception des échéanciers c'est toujours une trace papier qui vaut ce qu'elle vaut ! mon banquier vient de me tel pour faire le point et n'est pas en congé le mois prochain je pense que je vais bientôt l'appeler par son prénom  ;D
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

bisane

Citerje pense que je vais bientôt l'appeler par son prénom

Et lui offrir l'apéro ?  :D
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

sophie33

Citation de: SMILYSOUL le 20 juillet 2010 à 19:20:27
Merçi loganserval pour vos conseils et petites précisions  ;)  il est toujours bon d'avoir des témoignages !
ma banque me refuse les virements  ??? alors j'ai calculé les chèques (22 chèques par mois X 0,58 cts du timbre = 153 euros de timbres par an) j'ai donc fait le choix de prélèvements après reception des échéanciers c'est toujours une trace papier qui vaut ce qu'elle vaut ! mon banquier vient de me tel pour faire le point et n'est pas en congé le mois prochain je pense que je vais bientôt l'appeler par son prénom  ;D


on reçoit tous des pub avec parfois des enveloppes préaffranchies avec l'adresse des sociétés de vpc: à garder les enveloppes puisque tarif postal en vigueur et hop à recouvrir d'une étiquette avec l'adresse qui vous concerne
sur l'année cela peut représenter une petite économie sympa surtout di vous avez des amis et dela famille qui jettent ces enveloppes comme beaucoup de monde

Smilysoul

lorsqu'il m'appelle il commence toujours par ''M.... je ne vous dérange pas ? vous allez bien ?...'' ça me change de tous ces messages agressifs des sociétés ... et puis il m'a dit qu'il que le service surendettement l'avait rappelé à l'ordre car il ne devait pas intervenir sur mes comptes ! ce qu'il a continué à faire ! la bonté humaine existe ! alors oui pour l'apéro ! par contre ma banque est dans le 16ème arrondissement de Paris ... si c'est champagne ce sera aux frais de la B.P ...  :P
L'espérance est un risque à courir.
Georges Bernanos

bisane

Bah, ils doivent bien savoir boire autre chose !  ;)
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut