L'irrecevabilité vue par un juriste

Démarré par Diapason, 28 février 2010 à 17:11:54

« précédent - suivant »
En bas

Diapason

Bonjour à tous,

J'ai entamé un débat avec un juriste du site Legavox.fr au sujet de l'irrecevabilité.  ;)

Cela tourne un peu au dialogue de sourd mais il me semble intéressant d'avoir ce point de vue qui semble être malheureusement majoritaire chez les juristes français. ???

http://www.legavox.fr/forum/debiteurs-surendettement/consommation/mauvaise-contractuelle-faillite-personnelle_14649_1.htm

N'hésitez pas à intervenir cela pourra peut-être montrer à cette personne que cette question peut faire débat. ;D ;D ;D

" Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. " Twain

olivia

diapason,
je te félicite pour la qualité de l'échange que tu as eu , en toute sérénité

par ailleurs, j'ai appris grace à toi un truc qui ne m'a pas plu du tout, c'est qu'on est fiché 8 ans pour l'effacement des dettes..

en fait je croyais que c'est 10 ans en tout, et on pourra rebondir après!!

eh bien c'est plutot 18 ans !

c'est pas la même chose!

mince alors! l'illusion que j'avais!

par contre on a aun point commun, c'est que je suis convoqué pour une demande de saisie sur salaire, je verrai comment ça va se terminer

bon courage
olivia

l'indien

28 février 2010 à 22:28:02 #2 Dernière édition: 28 février 2010 à 22:31:50 par joel29 »
Je ne crois pas que cela serve à grand chose de discuter avec lui. Tu as parfaitement mené le débat.

Les juristes comme les avocats ne se souviennent que des dossiers qu'ils ont gagnés, les perdu ce n'est pas de leur faute, c'est profondément humain, mais aussi c'est le moyen de facturer la consultation à 65EUR de l'heure.... (Vu sur le site); J'aimerais gagner 65 EUR et je pense faire ce que je fais avec autant de compétence que lui. Dans le surendettement il n'y a pas qu'une question juridique et là-dessus il est un peu juste.

Sur le taux de 6% je suis presque certain qu'il y a une erreur (6% refusé par la commission): dans mon département, il y a peu de dossier déclaré irrecevable par la commission, mais ensuite les créanciers attaquent de plus en plus, justement en raison du succès des PRP (23%), et les juges on des positions très personnelles. Un juge par nature aime faire la morale et la mauvaise foi c'est un jugement moral. Il n'existe pas de définition objective possible.

Le scandale dans cette histoire c'est l'Omerta sur le sujet.  C'est un silence assourdissant.

PETITEFLEURJAUNE

Effectivement débat super bien mené, mais la c'est clair que comme le dit Joel, un juriste c'est comme un avocat (enfin je parle de ce cas la  :D)...............

En plus même si au fond de lui il vous donne raison, il ne le fera pas ! encore moins sur ce forum  :-\ mais vos propos étaient vraiment pertinents  ;)

mouche

Coucou à tous,

@ Diapason : très bon débat et merci pour votre message (le MP)...

@ Olivia : c'est toujours difficile de devoir affronter une saisie sur salaire, car on a l'impression qu'on est démunie de qq'chose, mais au final, ce sera plus simple à gérer pour vous  ;  la somme saisissable sera prise et vous n'aurez plus rien à vous occuper : c'est le Greffe qui le fera !!!!

@ Joël : 
CiterJ'aimerais gagner 65 EUR et je pense faire ce que je fais avec autant de compétence que lui.

Je pense sincèrement que tu as plus de compétence que lui, car tu es au coeur de la détresse des personnes surendettées, mais de plus, c'est gratuit !!!!!!!

@ +++++++

Bises,

mouche


Tous les messages sont un espoir ...

bisane

Citerpar ailleurs, j'ai appris grace à toi un truc qui ne m'a pas plu du tout, c'est qu'on est fiché 8 ans pour l'effacement des dettes..
en fait je croyais que c'est 10 ans en tout, et on pourra rebondir après!!
eh bien c'est plutot 18 ans !

???

Défichage quand plan apuré.
8 ans pour un PRP.
il n'y a que les combats que l'on ne livre pas que l'on est sûr de perdre...

En haut